Actualité. L’incurie des décideurs politiques

Les Allemands veulent servir d’exemple pour les autres pays d’Europe dans leur course irraisonnée vers les énergies dites vertes. Le pouvoir politique, aidé en cela par les partis écologistes, a décidé de détruire le principal pilier de l’économie allemande en décrétant une reconversion rapide et totale des véhicules automobiles à moteur thermique en leurs homologues électriques. La première cible mise en place massivement a donc été les autobus urbains et sub-urbains, gros pollueurs avec leurs moteurs diesel. Malgré le fait que tous les chimistes et métallurgistes savent que le lithium est un métal hautement inflammable et malgré leur mise en garde en ce qui concerne les risques d’incendies impossibles à maîtriser des villes comme Stuttgart ou Francfort ont converti une grande partie de leur flotte d’autobus en véhicules « verts », comprenez électriques. En fin de service journalier les autobus rejoignent le dépôt pour le rechargement des batteries au lithium et ce qui était parfaitement prévisible est arrivé. À Stuttgart un incendie monstrueux a détruit une grande partie des autobus en cours de charge dans un dépôt. Les efforts des pompiers ont été totalement vains.

Force est de constater que les Allemands donnent l’exemple à ne pas suivre alors qu’ils sont persuadés du contraire. Depuis plus de deux mois la force des vents sur le territoire est insuffisante pour que les centaines de milliers de moulins à vent produisent une quelconque énergie électrique. Le gazoduc NordStream-2, bien qu’achevé, n’est toujours pas opérationnel car les procédures légales d’attribution des quotas de gaz à chacun des investisseurs partenaires du projet n’est pas encore clairement défini et la Commission européenne doit aussi donner son accord à cet arrangement économique entre les divers pays européens impliqués. Cette situation a revêtu un caractère mélodramatique !

Je ne voudrais pas avoir l’air de me répéter mais il eut été plus logique de remplacer ces autobus diesel en hybrides utilisant du gaz de pétrole liquéfié, la norme obligatoire au Japon, en Corée et à Singapour. Les Allemands ont voulu mieux faire pour leur image, stupidement suivis par les Français pour « dépolluer » les grandes villes. Et voilà le désastre annoncé.

Les Allemands ont compris à la suite de l’incendie de Stuttgart qu’il était dangereux d’entasser des dizaines d’autobus au même endroit pour la recharge nocturne des batteries. Ils n’ont toujours pas trouvé de solution alternative parce qu’il n’y en a pas ! Par conséquent l’autobus électrique doit être abandonné. Combien de dizaines de millions d’euros ont été investis en pure perte, ce seront les contribuables qui paieront la facture, comme d’habitude. Sous la pression constante des écologistes les gouvernements sont contraints de prendre des décisions stupides voire dangereuses. Décisions stupides en effet car les réserves économiquement accessibles de lithium sont limitées, qu’il s’agisse du Chili, de l’Afghanistan ou du Portugal et envisager d’électrifier tout un parc automobile est une vue de l’esprit. Il est urgent que les peuples prennent conscience de cet état de fait et exigent de ces décideurs politiques qu’ils reconnaissent leurs incompétences et leurs gestions inopérantes de leur pays car incapables de s’entourer de véritables experts connaissant leur métier et non caviardés par des idéologies destructrices. Mais ce n’est qu’un vœu pieux.

9 réflexions au sujet de « Actualité. L’incurie des décideurs politiques »

  1. Ping : Actualité. L’incurie des décideurs politiques – Qui m'aime me suive…

  2. Depuis le smartphone, ou la trottinette jusqu’à l’autobus le parc de batteries Li-On peut devenir effectivement préoccupant du point de vue sécurité. Les feux de batteries sont très spectaculaires, intenses, et posent un gros problème aux pompiers. En extérieur gaz et fumées s’évacuent mais en sous-sol (parking) tout se complique. Ces feux ne s’éteignent pas avec une lance ordinaire, et il faut laisser brûler, le feu éteint…peut reprendre 24h après. Des Tesla qui prennent feu brusquement, des Zoe, la presse n’en parle pas beaucoup comme de bien entendu. A la moindre fumée, s’arrêter et fuir !
    Le Li n’aime pas l’eau
    https://www.koreus.com/video/batterie-lithium-eau.html

  3. Allez lire le RTE 2050 avec les 6 scénarii à la rockefeller, j’ai pulvérisé le document sur mon blog.

    1,33% de récession annuelle pendant 30 ans, du novlangue à tout va, « efficacité » et « sobriété » pour masquer une diminution drastique de 200TWh et 90TWh,

    total énergétique tout cumulé actuel de 1600TWh on va passer à 930TWh.

    Les gens ne comprennent même pas les tableaux quand j’envoie les liens.

    Tout ceci va se terminer dans un grand fracas à mi-chemin.

    Restez au japon !!!

  4. autre option, les teutons nous entrainent dans leur delire ecolo electrique pour mieux nous deglinguer. si on les suit, nous n’aurons plus d’industrie nuk, et plus d’industrie tout court.
    mais eux sauron s’erreter à temps et conserver leur industrie.
    la france pourra être le parc d’attraction pittoresque comme prevu il y a 75 ans. ach bidite fraulein !!!

  5. Les Chinois ont constaté les problèmes causés par les batteries au lithium-ions classiques et ont basculé vers les batteries LFP (lithium, fer, phosphate) beaucoup moins chères et beaucoup plus sûres, même si leur densité énergétique est un poil inférieure (Cf le fabricant de batteries chinois CATL notamment). Les problèmes expérimentés par LG (ce fournisseur coréen de batteries va en effet dédommager General Motors à hauteur de 2 milliards de dollars dans le cadre de l’énorme rappel des Chevrolet Bolt) ont convaincu le fabricant Tesla de suivre ce mouvement de migration vers les batteries LFP pour ses voitures (Tesla a été refroidi, on se rappelle du feu qui s’est déclaré sur le « Tesla MegaPack « en Australie, dans l’état du Victoria, l’été dernier, dans des caissons censés stocker l’énergie d’un champ d’éoliennes, et constitués de batteries lithium-ions très sensibles au risque incendie).
    Cela dit, les Chinois qui ont électrifié leur parc automobile à vitesse grand V commencent à s’apercevoir qu’ils n’ont plus assez de capacités électriques pour alimenter le public, l’industrie et les véhicules électriques en courant, surtout en ce moment où le prix du gaz atteint des sommets. Du coup, la Chine rallume ses centrales à charbon. Pour ce qui est des plans délirants des COP, les Chinois comme les Russes visent la neutralité carbone pour 2060. Une façon diplomatique de dire qu’ils s’en tamponnent le coquillard sur une poêle à frire et qu’ils ont d’autres chats à fouetter qu’à réduire le CO2, et à faire de la décroissance qui est l’objectif affiché des écologistes et des autres mondialistes (la gauche, l’extrême-gauche qui compte un maximum d’adhérents chez les écolos, et la droite non-nationaliste en France). Gazprom adore les écologistes : en effet, dès qu’on met des éoliennes et des panneaux solaires, on est obligé de brancher en dérivation une centrale à gaz pour corriger l’intermittence de ces cochonneries hors-de-prix (qu’on ne sait d’ailleurs pas encore recycler et qu’on enfouit du coup dans le sol par centaines de milliers, aux USA notamment, en attendant de trouver une solution technique industrielle rentable).
    Nos élites européennes d’une stupidité sans nom ont donc arrêté et démantelé ce qui marchait très bien en toute sécurité pour pas cher (les centrales nucléaires) pour les remplacer par des éoliennes, des panneaux solaires et des centrales à charbon/gaz qui polluent et qui coûtent cher. Les Chinois nous vendent les blocs constitutifs des éoliennes et des panneaux solaires et les Russes nous vendent le gaz qui va avec. Dans le genre « je me tire une balle dans le pied », cherchez-pas, y’a pas mieux, on est au top 🙂

    • Pour en savoir plus sur ce que les élites françaises et européennes préparent comme catastrophes pour 2050 au nom de l’écologie : https://fr.sputniknews.com/20211026/energie-rte-francais-progressivement-diete-1052337069.html
      Il paraît selon la chaîne « Public Sénat » que tous les partis politiques sont enchantés par ce nouveau « paquet énergie », auquel cas on peut légitimement se demander si nous ne serions pas gouvernés par des psychopathes profonds.

      • ils sont stupides et ne savent pas lire, la page 11 n’est pas comprise. y matérialisent pas ce qu’ils sont sous les yeux.

        J’ai envoyé le lien chez tandonet, les neuneus mous du bulbe centro-droitard n’ont même pas compris ce qu’ils ont lu.

        Pour eux leur parler de croissance d’énergie et de pib ca ne leur parle pas.

        Un droitard faut leur dire que le plan rte c’est 40% de leur capital qui disparait et plus de retraite. là y se réveillent et ont la queue qui frétille comme du poisson.

        Je vous assure qu’ils n’ont pas compris physiquement le contenu du rapport ni ce qui est en train de se traduire dans le monde.

        Le mot qui est soigneusement esquivé et introuvable dans le rapport c’est le mot rationnement.

      • @nobodyiseverywhere : heureusement, il y a quelques rares médias et autres blogs de ré-information qui relayent les avis de spécialistes du secteur énergétique ou de gens qui ont quelque chose entre les oreilles qui du coup comme vous ont bondi de leur chaise à la lecture des premières pages de ce rapport qui sent le faisandé, la sueur, les larmes et la misère 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s