Pourquoi les USA ont payé le plus gros tribut au SARS-CoV-2 ?

L’explication se trouve dans cette présentation (en anglais) :

Deux captures d’écran de cette présentation suffisent à expliquer l’extraordinaire complot organisé par les plus hautes instances sanitaires américaines sous la pression constante des grands laboratoires pharmaceutiques nord-américains. Malgré la controverse relative au Remdesivir, inactif contre le SARS-CoV-2 et provoquant de graves lésions rénales irréversibles, ce produit a été massivement prescrit aux USA au cours de l’année 2020 sous la pression du laboratoire Gilead si vanté par Karine Lacombe en France. L’hydroxychloroquine et plus récemment l’ivermectine restent toujours d’un usage anecdotique (sauf pour l’armée américaine) en raison également de la pression du lobby BigPharma.

La longue liste des effets secondaires de l’injection d’ARN messager, effets secondaires toujours très largement sous-estimés tant en Amérique du nord qu’en Europe n’est pas une énumération à la Prévert mais la stricte réalité …

« La FDA, le CDC et le Docteur Fauci ordonnent des traitements connus pour provoquer un génocide de masse sur des centaines de milliers de personnes (regardez mon exposé puis sauvez ceux que vous aimez) Toutes les informations figurent dans la vidéo ».

Note. Je ne suis pas un « anti-vaxx » bien au contraire. Si j’avais reçu le Bcg je n’aurais pas été malade de la tuberculose à l’âge de 14 ans pendant 8 mois. Comme tous les enfants de cette époque j’ai reçu le DTP (diphtérie-tétanos-polio) ainsi que le vaccin contre la variole. Tous mes enfants ont été vaccinés ainsi que tous les petits-enfants mais je suis fondamentalement et pour des raisons scientifiques contre le traitement à ARN messager qu’on appelle abusivement un vaccin. Si pour des raisons x ou y je devais me plier à une vaccination contre le SARS-CoV-2, en tant qu’ancien biologiste je choisirais le vaccin chinois Sinovac.

2 réflexions au sujet de « Pourquoi les USA ont payé le plus gros tribut au SARS-CoV-2 ? »

  1. Le Remdesivir est un analogue de l’adénine (A), une des 4 bases nucléiques utilisées par notre ADN (et l’ARN qui en transcrit) et qui s’apparie avec la thymine (T) dans l’ADN ou l’uracile (U) dans l’ARN. Cette molécule est censée perturber l’ARN viral. Mais ce faisant, elle va immanquablement perturber la synthèse de notre ADN, dans des proportions qu’on ignore (les cellules eucaryotes ont en effet des systèmes de contrôle d’erreurs). Il n’est ainsi pas surprenant d’apprendre que cette molécule est toxique, notamment pour les fonctions hépatiques et rénales.
    Bref, cette molécule est théoriquement un poison digne d’une chimiothérapie non ciblée. Il est juste incompréhensible que la FDA, l’EMA et l’ANSM l’aient approuvée pour le traitement du Covid. L’OMS qui n’est pas un modèle d’exemplarité a pourtant déconseillé son usage en raison de son inefficacité. Cette même OMS n’a toujours pas reçu les données toxicologiques standard pour ce produit dont le protocole d’administration est une perfusion dosée à 500 ppm (500 mg/kg ce qui fait quand même 35 g pour un individu de 70 kg) pendant 10 jours, ce qui nécessite une hospitalisation et un suivi rigoureux. Curieux pour un produit supposé être un médicament approuvé… Je suppose qu’il y a dû y avoir des mallettes de gros billets verts, violets ou jaunes qui ont circulé dans ces instances théoriquement intègres et prétendument au-dessus de tout soupçon. Ou alors on est obligé de croire à l’incompétence crasse des membres qui composent tous ces organismes prestigieux (la FDA, l’EMA et l’ANSM), ce qui serait un hasard extraordinaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s