France. ZFE : qu’en pensez-vous ?

La réponse sera : « rien » puisque vous ne savez probablement pas de quoi il s’agit. ZFE est un concept écologique consistant à réduire la pollution émise dans les agglomérations de plus de 150000 habitants par les véhicules automobiles. Le Ministère de l’écologie, oui ! il y a un ministère de l’écologie en France colonisé par des militants sectaires sans foi ni loi qui veulent imposer leurs idées stupides, destructrices et liberticides a précisément mis en place les ZFE, zones de faibles émissions. Il est intéressant de situer dans le temps l’évolution de cette idéologie par des souvenirs personnels. Je suis né à la fin de la deuxième guerre mondiale et dès l’âge de 12 ans j’allais à Paris séjourner chez des cousins parisiens durant par exemple les vacances de Pâques. Le train de Lyon à Paris était un train « à vapeur » c’est-à-dire brûlant du charbon. Lyon mais aussi Paris étaient des villes noires. Les façades des immeubles étaient noires non seulement en raison des trains mais également du chauffage domestique brûlant du charbon. Les usines urbaines de production de « gaz à l’eau » contribuaient à ce noircissement des grandes villes. De plus les centrales électriques se trouvaient dans la périphérie des grandes villes et brûlaient également du charbon. Ces usines n’étaient équipées d’aucuns systèmes de dépoussiérage comme les usines modernes. Bref les villes étaient noires. Il faut que des vieux empêcheurs de tourner en rond rappellent ces situations et pourtant la mortalité était-elle si préoccupante selon les critères contemporains, j’ai des doutes. Les grandes villes comme Paris ou Lyon n’ont pas été vidées de leur population en raison de cette poussière noire, que je sache.

Aujourd’hui il faut organiser une chasse punitive contre la moindre particule de poussière issue des moteurs à combustion interne qui utilisent un carburant très propre, par exemple sans plomb dont la toxicité a été cachée au grand public pendant plus de 80 ans dans le monde entier ! Cette chasse aux micro-particules émises par les moteurs à essence ou diesel a conduit, dans leur grande intelligence, les écologistes de ce Ministère a faire voter une loi en catimini le 22 juillet dernier définissant les agglomérations urbaines qui discrimineraient les voitures non seulement des résidents mais également des visiteurs selon leur degré d’émission de ces micro-particules et également de CO2 et d’oxydes d’azote. La loi a défini un certain nombre de catégories de véhicules qui seront progressivement interdites de séjour dans ces agglomérations urbaines. Et les délais sont tout simplement intenables. Dès cette fin d’année 2021 des millions de voitures ne pourront plus pénétrer dans certaines grandes villes comme Grenoble, Lyon, Bordeaux, Marseille ou Paris, des villes administrées par des gauchistes avérés aux tendances écologistes débridées.

En 2025 la situation deviendra tout simplement intenable pour la moitié du parc automobile français : 20 millions de véhicules n’auront pratiquement plus de droit de circuler à l’exception de la France très profonde déjà transformée en désert médical, bancaire, postal et scolaire. 2025 c’est dans 4 ans et je n’arrive pas encore à imaginer quelle sera la situation de ces derniers habitants courageux possédant une vieille voiture, n’ayant pas les moyens d’acheter une voiture électrique (c’est réservé aux bobos riches) ou simplement neuve et ils seront de surcroit interdits de séjour dans la plus proche grande ville. Mais dans les périphéries lointaines des grandes villes ce sera la même situation. La véritable masturbation intellectuelle compulsive de ces éminents écologistes du Ministère éponyme va provoquer un gigantesque désastre social, leur cerveau trop obtus n’ayant pas compris que cette loi provoquera une vraie révolution généralisée. Les prémices de cette révolte sociale vont bientôt se concrétiser avec l’essence à 2 euros le litre dans certaines stations-service françaises. Alors que le prix du pétrole n’a que peu évolué les finances de la France sont tellement exsangues qu’il est devenu urgent d’augmenter le prix des carburants. Les Français sont tellement terrorisés par le coronavirus qu’ils n’ont même pas compris que leur situation devenait progressivement invivable. Le pass sanitaire est un tout petit détail devant cette monstrueuse avancée écologique.

On ne peut pas modifier le paysage automobile d’un pays en quelques années à l’aide de décrets. Même si mes lecteurs croiront que je suis obsédé par le Japon je voudrais trouver ici l’occasion de décrire une nouvelle fois la situation japonaise en ce qui concerne les véhicules automobiles et les grandes agglomérations. Les véhicules à deux roues avec des moteurs « 2-temps » sont interdits. Les taxis ont l’obligation d’utiliser des gaz de pétrole liquéfiés (GPL), la très grande majorité des autobus urbains sont dits « hybrides » et utilisent également du GPL. Tous les véhicules propulsés par un moteur diésel de moins de 20 tonnes sont interdits. Parallèlement, dans les grandes agglomérations comme celles de Tokyo ou Osaka le réseau de transports en commun est d’une densité unique au monde. Enfin pour dissuader les velléités d’acquisition d’une voiture des résidents urbains et sub-urbains ces derniers doivent prouver qu’ils disposent d’une place de stationnement privée dont ils sont propriétaires car le stationnement des véhicules automobiles sont interdits dans la rue qui est un espace public devant être laissé à la disposition du public. Il a fallu au Japon près de 30 ans pour aboutir à des villes propres baignées d’air parfaitement respirable y compris dans une ville comme Tokyo (plus de 15 millions d’habitants et conurbation de 38 millions d’habitants autour de la baie de Tokyo entièrement connectée par un réseau très dense de transports en commun) que je connais bien pour y avoir séjourné en temps cumulé près de 4 années durant ces 15 dernières années.

Conclusion, la véritable bombe sociale de la mise en place des ZFE va dévaster la France, pays déjà en voie de tiers-mondisation, processus qui ne pourra que s’accélérer en détruisant ce qui reste encore, mais pour combien de mois ou d’années, du bien-vivre français. Merci aux écologistes … Les liens ci-dessous sont en français et laissent rêveur, tout simplement.

https://www.ecologie.gouv.fr/11-zones-faibles-emissions-en-2021-lutter-contre-pollution-lair

https://www.largus.fr/actualite-automobile/loi-climat-zfe-confirmees-pour-2025-et-prets-a-taux-0-des-2023-10674398.html

6 réflexions au sujet de « France. ZFE : qu’en pensez-vous ? »

  1. Ping : France. ZFE : qu’en pensez-vous ? – Qui m'aime me suive…

  2. Je pense aux artisans (plombiers, électriciens, maçons, peintres …) avec leur utilitaire qui a souvent 10 ou 15 ans avec 250000 km au compteur.
    Ils devront le remplacer à très court terme. Mais combien pourront se le permettre ? OK des prêts à taux 0 seront proposés, mais est ce suffisant ?
    Beaucoup ont crée leur « entreprise » en tant qu’ Autoentrepreneur, statut bancal, promu et encouragé depuis quelques années, et devinez avec quel véhicule ils se déplacent ?
    Certainement pas le dernier Kangoo électrique, 25 k€ pour 200 km d’autonomie !
    Et puis qu’en est il de la mise en place des contrôles ?
    Y aura t’il des fausses vignettes Crit’air sur les pare brise ?
    Dernière chose, d’après AirParif, la qualité de l’air s’est à peine améliorée pendant le confinement, preuve que l’air est déjà suffisamment propre: les véhicules sont équipés depuis plus de 20 ans déjà de filtres efficaces.
    Bref encore un délire de nos amis les verts, qui quand j’étais gamin nous faisaient rêver, mais ce n’étaient pas les mêmes … Ceux la évoluaient en D1, AS St Etienne 🙂

  3. Les autos à piles émettent aussi des particules car elles ont des pneus et des plaquettes de frein.
    Les tunnels du métro sont plus pollués que le périph, et pourtant les locos ne pas au charbon.
    On sait aussi que les particules viennent d’ailleurs, poussières forestières, agricoles, des centrales thermiques allemandes, et même peuvent remonter du Sahara, car elles peuvent parcourir des milliers de km.
    Mais vous savez déjà tout ça.
    En fait les autos à pétrole doivent être détruites, c’est écrit dans les saintes écritures vertes que les 🍉 récitent chaque soir avant d’aller dormir dans leur lit au matelas recyclable. Décroissance, décroissance, repentez-vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s