Brève. Deux petites histoires vécues

Il y a 4 ans l’une de mes petites-filles défila sur les Champs-Elysées devant Trump et Macron, fière d’arborer son uniforme de jeune Polytechnicienne. En 2022 sa sœur se prêtera au même exercice puisqu’elle vient d’intégrer la même école d’ingénieurs. J’ai dit à ma fille que ce ne serait pas Macron qui siégerait dans la tribune officielle. Je pense ne pas me tromper.

La semaine dernière je me trouvais chez une de mes nièces au sud d’Alicante pour me sortir du marasme qui m’envahit depuis plus de 18 mois. J’ai quitté Tokyo le 16 décembre 2019 et je suis privé, en raison des évènements sanitaires artificiellement amplifiés par les politiciens, de visite auprès de mon dernier fils et de sa petite famille adorable. Et cette privation est d’autant plus pesante que j’aime beaucoup le Japon. Bref, me trouvant dans la ville où habite ma nièce, je lui ai demandé de prendre un rendez-vous avec un médecin généraliste francophone. Je lui ai exposé mes problèmes vécus en 2020, toujours persuadé que j’ai subi une infection par le SARS-CoV-2 à la fin du mois de mars de cette année-là. Il n’a pas eu l’air convaincu mais je n’ai pas insisté. Je lui ai cependant posé une question dérangeante : « Avez-vous fait un peu de bibliographie au sujet de ce virus ? ». Il a été très franc avec moi et m’a répondu qu’il n’avait pas le temps. J’avais cru comprendre, mais je dois être très naïf, qu’un médecin généraliste se doit de se documenter lorsqu’apparaît une nouvelle maladie non pas par curiosité mais pour être mieux armé pour soigner voire sauver ses malades. Ce médecin n’est certainement pas une exception. Je pense que j’ai lu plus d’articles scientifiques relatifs au SARS-CoV-2 que tous les médecins généralistes de France, de Navarre et d’Espagne. Et j’en suis fier.

Ce médecin m’a cependant rassuré (à moitié) en examinant l’état étrange de mon épiderme et concluant qu’il s’agissait probablement d’une maladie auto-immune. Quand je lui ai affirmé qu’il devait s’agir de l’apparition d’anticorps anti-sphingolipides perturbant la membrane basale, un effet secondaire bien identifié de l’infection coronavirale, il a été étonné mais je n’ai pas insisté non plus, constatant silencieusement sa totale ignorance de cette maladie. La visite m’a coûté 50 euros cash … naturellement.

14 réflexions au sujet de « Brève. Deux petites histoires vécues »

  1. Ping : Brève. Deux petites histoires vécues – Qui m'aime me suive…

  2. Comment s’étonner de l’attitude ce de praticien ? Après que ma généraliste (ancienne généraliste, du coup) m’a appelé en février un soir à 21h pour me proposer une injection A/Z comme si c’était de l’or en barre. Pour mon renouvellement trimestriel, j’ai donc consulté une autre généraliste du même cabinet, vue précédemment pour son profil ostéo dans le domaine digestif, avec qui j’avais abordé les protocoles quotidiens que nous suivons à la maison (vit. D & C, Zn, etc.). Rétropédalage complet de celle-ci avec attitude pro-vax. Et marge de cette double anecdote, samedi dernier, nous avons (mon cher et tendre et moi-même) sympathisé lors de la manifestation avec un praticien, qui venait de se faire radier. Il avait osé soigner et prescrire (les médicaments « interdits » par Véran-Pinoccio) ! J’aurais for volontiers échangé de praticien, mais celui-ci ne peut plus prescrire et ça fait rager.

  3. Covid et médecins généralistes – FD – 30 juillet 2021
    Comme mon généraliste travaille en moyenne 12 heures par jour, il m’a clairement expliqué qu’il n’avait pas le temps de mettre ses connaissances à jour. Depuis, je le briefe ponctuellement de façon informelle sur le Covid, ses seules connaissances venant des visiteurs médicaux, du ministère de la santé et de la revue Prescrire. C’est un ancien praticien hospitalier qui ne court pas après l’argent et qui croit dur comme fer au serment d’Hippocrate.
    Au cours de ma dernière visite, je lui ai montré des articles scientifiques prouvant que l’ARNm des vaccins peut migrer dans le noyau cellulaire et se faire rétro-transcrire en gènes intégrés ensuite à l’ADN via la « pol thêta » (cette migration à travers les nucléopores serait d’autant plus facilitée que l’ARNm vaccinal est compacté par des nanoparticules d’oxyde de fer fortement magnétisé au cours du processus de fabrication des pseudo-vaccins anti-Covid).
    Je lui ai également montré les statistiques de mortalité et d’effets secondaires graves issues de l’agence européenne du médicament. C’était comme s’il avait reçu deux uppercuts sur la face. La lampe « mutations et génotoxicité » a dû s’allumer dans son esprit.
    J’avais prévu de parler d’autres choses mais ces deux faits scientifiques lui ont mis un énorme doute sur ce qu’il était en train de faire : passer son temps -suite aux injonctions de l’ARS- à contacter sa patientèle et caler des rendez-vous dans son calendrier pour faire des injections du produit de chez Janssen.
    Suite à ça, on a pris rendez-vous pour le mois d’octobre pour ma prochaine visite de contrôle et il m’a demandé de lui réserver une heure pour que je lui fasse un topo sur ce que je saurais de « non officiel » sur le Covid. Il a évidemment compris que toute cette histoire de vaccination de masse commence à sentir le roussi.

    • C’est tout à fait révélateur : les médecins sont également formatés et emprisonnés dans leur ignorance involontaire. Je ne leur reproche rien mais je trouve insupportable que le dernier médecin que j’ai vu ici m’ait prié de « prendre la porte » après lui avoir annoncé qu’il s’était trompé de diagnostic au sujet de mes problèmes de pieds il y a plus d’un an. Je lui ai annoncé qu’il s’agissait de thromboses veineuses. Les médecins n’aiment pas qu’on leur apprenne leur métier ! Et lorsque je lui ai appris que je m’étais soigné avec de la vieille chloroquine il m’a mis dehors … Il ne faut pas parler de ce produit à un médecin. Dans quel monde vivons-nous aujourd’hui ?

      • Ce médecin n’a pas mis ses connaissances à jour, on sait aujourd’hui que la protéine Spike du SARS-Cov2 entraîne des thromboses et des thrombocytopénies graves. La chose a été communiquée largement dans la presse anglo-saxonne depuis un bon moment déjà (évidemment la presse française n’en a jamais dit un seul mot) : voir par exemple ici : https://www.ukcolumn.org/article/clotting-and-covid-science ce papier de vulgarisation qui date de mai dernier.
        Il est curieux que l’Ordre des Médecins ne diffuse pas à ses adhérents qui paient assez cher leurs cotisations, des lettres d’information sur les sujets médicaux les plus importants du moment. De là à penser que ces organisations sont achetées par les labos pharma, il n’y a qu’un pas qu’on peut franchir sans problème sans être traité de complotiste, tous les médecins savent que leur ordre a une éthique à géométrie variable et est sous contrôle de l’establishment politique et pharmaceutique. Il suffit juste de voir comment les médecins pro-Raoult et pro-hydroxychloroquine se sont fait allumer par leurs confrères des ordres régionaux.
        J’ai dit ça mais je n’ai rien dit. 🙂

    • On soigne dans les normes, comme on construit dans les normes, comme on passe le bac dans les normes, etc. Où est le problème? Que l’on demande 10 ans d’études pour soigner suivant les consignes normatives?

      • Le contrat social et toutes les conventions sont en train de mourir. Fin de décennie impossible à modéliser tant l’explosion culturelle, cultuelle, sociale, économique est totale.

        le monde navigue à vue sur une période de 60J

        les bilans trimestriels sont tous à cotés de la plaque, personne ne sait ce qui va se passer.

    • oxyde de fer ou oxyde de graphène ?
      Je n’ai pas de connaissances suffisantes en matériaux pour l’évaluation du magnétisme pour lequel je m’étais passionné il y a longtemps avec le père Rocard (pas Michel hein !) à propos des sourciers.
      Toujours est-il que des éléments de réflexion tournent autour de ces nanoparticules. Si ces liens (on peut dire à tendances complotistes mais j’ai appris à ne rien écarter dans la première démarche d’une bibliographie thématique lol) peuvent aider à votre recherche sur les pics énergétiques de magnétisation :
      oxyde de graphène
      https://rumble.com/vjiylb-la-vrit-cache-urgent-antidote-au-vaccin-arn.html

      Expliqué ou repris par Michel Dogna
      https://micheldogna.fr/tout-sexplique/

      • Tout-à-fait, c’est d’ailleurs indiqué dans l’article que c’est l’hiver là-bas…mais les Brésiliens du Rio Grande do Sul n’ont pas l’habitude de voir un blizzard en plein mois de juillet avec des températures ressenties de -15 °C. Apparemment il y a une masse d’air polaire qui se balade dans l’hémisphère sud à une latitude tropicale. Pas très courant tout ça 🙂

    • J’ajoute que l’Ecole Polytechnique est un haut lieu de propagation des théories du GIEC sur le réchauffement climatique (voir les nombreuses vidéos YT sur je sujet)…les enseignants-chercheurs de l’X qui sont derrière tout ça vont être surpris, je crois, car je suis quasiment persuadé qu’on est entré dans une phase de refroidissement avéré qui apparemment concerne nos deux hémisphères (le nord et le sud)…par contre, la propagande du GIEC- tout comme le tintamarre médiatique sur le Covid- commencent à me chauffer sérieusement les deux hémisphères (le gauche et le droit) 🙂

      • J’y prête plus attention. Depuis que j’ai fini de mettre par écrit ma théorie et d’emboiter tous les concepts que j’avais à l’esprit ça ne m’atteint même plus.

        Le futur, c’est ravage de Barjavel version islamisante. Le nier c’est avoir un sérieux problème mental. Les gauchistes son déjà pro wesh wesh. Y leur font des gosses…

        Le coup le plus dur au moral, c’est de son vivant, accepter de se considérer être un dinosaure.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s