Au cas par cas, au cas où, cas d’école ou cas de force majeure …

Au cas où il y ait une inflation de nouveaux « cas » de SARS-CoV-2-delta, ce qui va arriver puisque ce nouveau mutant a pris la place de tous les autres virus circulants (90 % en Grande-Bretagne) alors le gouvernement prendra des mesures liberticides au cas par cas.

Au cas où le nombre de morts augmente en raison de cette invasion du mutant delta, ce qui n’est pas le cas car il y a beaucoup de cas mais très peu de morts, alors il faudra imposer la vaccination au cas par cas mais pas seulement car les exceptions, qui comme ont dit confirment la règle, seront ignorées, tout simplement. La dernière innovation du pervers narcissique qui gouverne la France est en effet la possibilité de travailler si on n’est pas muni du sésame qu’est le pass sanitaire mais le salarié ne sera pas payé. Je n’invente rien ! Là se profile le permis de citoyenneté à la chinoise. Il faut tout de même beaucoup de points de perdus dans le système chinois pour en arriver à la perte du salaire. Le pervers narcissique à la tête de la start-up nation française veut transformer la France en dictature en ne faisant plus aucun cas de la démocratie et des libertés individuelles, « Moi Je » l’a dit.

Il reste des cas surprenants dans cette politique sanitaire brouillonne. Le petit monarque installé à l’Elysée a décidé dans sa grande magnanimité de ne pas imposer la vaccination aux policiers et aux gendarmes, c’est un cas d’école qui révèle tout simplement que ce monarque a peur du peuple : il ne faut surtout pas énerver ces deux corporations car elles sont censées protéger le monarque. Pour les pompiers, le cas typique des vaccinés obligatoires, on se demande s’ils se déplaceront pour éteindre l’Elysée en flammes quand la foule sera venue y mettre le feu. J’avoue que j’attends cet événement avec impatience. Si les policiers ne sont pas vaccinés ils peuvent cogner et enfumer les non-vaccinés, c’est devenu maintenant leur principale mission pour aider le pouvoir à transformer la France en un cas de dictature que le monde entier devra admirer. Pourquoi le petit chef de l’Etat français n’a pas prévu en revenant de Papeete de faire une escale à PyongYang plutôt qu’à Tokyo-Narita pour rendre visite à son alter ego pervers narcissique, je veux nommer le cas de Kim Jong Un. Bref, dûment vacciné et protégé par un masque dans la chaleur d’Atuona, après son pèlerinage sur les tombes de Brel et Gauguin, ce dernier ayant envérolé une multitude de Marquisiennes dans sa « maison du jouir », des cas-contact très rapprochés dit-on aujourd’hui, le pervers narcissique en location éphémère à l’Elysée rentrera sain et sauf aux frais du contribuable et mandatera quelques hauts fonctionnaires désoeuvrés auprès de l’UNESCO pour que la totalité de l’archipel des Marquises soit étiquetée patrimoine mondial … Ce bref billet est un cas de pamphlet politique que vous pouvez critiquer le cas échéant.

Pour les cas coronaviraux reportez-vous au blog de Gérard Maudrux : https://blog-gerard.maudrux.fr/2021/07/26/le-variant-delta-en-chiffres/ .Mais cette nouvelle forme de panique n’est pas le propre de l’Europe, la Chine, l’Iran, la Malaisie et bien d’autres pays sont submergés par les nouveaux cas, les cas-contact, ce qui fait qu’en tous les cas la situation reste confuse mais pas pour les laboratoires pharmaceutiques qui voient là un cas d’opportunité pour réaliser encore plus de profits, en quelque sorte un cas, une fenêtre d’opportunité …

21 réflexions au sujet de « Au cas par cas, au cas où, cas d’école ou cas de force majeure … »

  1. Pervers manipulateur. Comme le bourreau qui bat son enfant et le culpabilise ,  » tu vois ce que je suis obligé de te faire! »
    S’y ajoute la paranoïa, c’est à dire la création d’un ennemi (le sars) qu’il faut combattre, grâce aux bons citoyens ( les cobayes vaccinés) tandis que les traîtres (non vaccinés), sabotent ce combat (ils doivent aussi être combattus, dégradés de la citoyenneté, ostracises, humiliés).

  2. Le gouvernement et ses institutions représentatives sont vérolées, les négociations de façade entre l’Assemblée Nationale et le Sénat en ont été un exemple édifiant…tout ça pour aboutir à durcir encore les diktats d’un Macron solitaire pris dans l’engrenage d’une constitution qui lui donne tous les pouvoirs.
    J’en ai appris une bonne hier sur le coronavirus…je cite : « 73 brevets relatifs au SARS-COv2 ont été déposés entre 2008 et 2019 par les principaux labos pharmaceutiques internationaux actuels (Pfizer, Merck, Moderna, Sanofi, …), le CDC américain, la DARPA, etc… incluant son identification par PCR et les traitements vaccinaux. Le SARS-Cov2 n’est donc pas un nouveau virus. Il est issu de manipulations génétiques réalisées principalement aux USA. Il a servi de base à la fabrication d’armes biologiques. Le fameux et fumeux Dr Fauci est trempé jusqu’au cou dans cette magouille mondiale : https://rumble.com/vk3p5e-dr.-fuellmichdr.-martin-les-brevets-autour-du-covid.html« .
    Les services secrets chinois devaient être au courant de cette arnaque mondiale au vaccin, ce qui explique leur réaction disproportionnée début 2019 à Wuhan avec confinement total et construction éclair d’un hôpital.
    Autre info pas inintéressante : la Commission de Bruxelles a dans ses cartons l’arrêt de la vaccination aux alentours du mois d’octobre pour basculer vers des traitements médicamenteux encore plus chers que les vaccins à ARNm. Est-ce ce qui explique que dans le projet de loi hexagonal, le pass sanitaire est prévu pour être arrêté vers la mi-novembre ?

      • La source est le Dr Martin. Regardez sa vidéo dont je redonne le lien et qui a été doublée en français (https://rumble.com/vk3p5e-dr.-fuellmichdr.-martin-les-brevets-autour-du-covid.html ). Il donne les numéros des brevets les plus importants. Pour le détail des 73 brevets, il faudra lui envoyer un e-mail.
        Pour ce qui est du pedigree de ce monsieur, vous pouvez consulter le site de l’entreprise qu’il dirige ici : https://www.m-cam.com/about-us/
        Il a passé au crible les milliers de brevets relatifs au coronavirus (4000 selon lui). Il gère une société qui surveille toutes les innovations mondiales et qui vérifie (moyennant finance, cela va de soi) la valeur du portefeuille de propriété intellectuelle de toute entreprise sur laquelle une grosse société voudrait investir.
        Précision : selon le Dr Martin, le SARS-Cov2 est un virus de synthèse breveté en avril 2002 ciblant le tissu pulmonaire humain (récepteurs ACE2), il est issu de manipulations génétiques réalisées aux USA depuis les années 2000. Le but initial de ces manipulations dont le Dr Anthony FAUCI était le promoteur, était de trouver un vaccin contre le Sida. Il y a eu selon lui injection d’une séquence du HIV dans le génome de ce coronavirus, ce qui a eu entre autres effets de rendre sa réplication erratique (et donc de faire en sorte qu’il génère un très grand nombre de mutants naturellement). Cela confirme ainsi l’opinion du Pr Luc Montagnier, prix Nobel de médecine et co-découvreur du HIV, qui a indiqué que ce virus était un virus de laboratoire qui contenant une séquence HIV. La presse hexagonale s’est bien moquée de lui mais à la lueur des informations du Dr Martin, force est de constater que le Pr Montagnier n’est pas un grand scientifique qui aurait soudain perdu la boule.
        Bon visionnage, attention c’est assez long (environ 1h30), mais ça vaut le coup 🙂

      • J’ai visionné la totalité de l’exposé quelques heures avant de faire une pose près d’Alicante la semaine dernière. La démonstration de Martin est indéniable et j’ai bien compris sa démarche parce que je l’ai connue moi-même : quand EDF m’a proposé un poste de consultant, proposition parue dans le courrier du CNRS à laquelle j’ai tout de suite répondu favorablement car j’étouffais à l’Université, j’ai reçu sur mon bureau rue d’Aguesseau à Paris trois cartons de brevets, 1200 au total. La suite fut une série d’aller-retour aux USA pour vendre les technologies nucléaires d’EDF. Martin a réalisé un travail admirable et il prouve que nous avons tous été pris pour des idiots depuis les premiers mois de 2020. Les Chinois étaient au courant des agissements des Américains. Il savaient que la chloroquine était efficace pour tuer le virus depuis 20 ans ! En réalité les USA ont subi ce qu’ils avaient soigneusement préparé. Restez attentif, dans mon prochain billet je mentionnerai des faits beaucoup plus préoccupants …

    • Le contenu de cette vidéo est proprement stupéfiant !
      On se demande comment ce Monsieur est encore en vie car il accuse le gouvernement US d’avoir diffusé volontairement le virus bricolé.
      Les chinois ont viré récemment la commission de l’OMS chargée de mener à terme l’enquête sur l’origine du virus, raison invoquée: une insulte à la science.

      https://www.france24.com/fr/asie-pacifique/20210722-covid-19-la-chine-critique-la-demande-de-l-oms-de-poursuivre-l-enqu%C3%AAte-sur-les-origines-du-virus

      On comprend en visionnant cette vidéo, le Chinois en ont marre de la « mascarade » 🙂
      La suite risque d’être comique, les fact checkers et autres décodeurs du Monde auront du pain sur la planche.
      Je n’ose croire que la vérité éclate en plein jour, les conséquences sont incalculables !

      • Oui cette vidéo, c’est de la bombe atomique 🙂
        Le Dr David MARTIN a pris ses précautions en diffusant largement par écrit ce qu’il a appris en ratissant au peigne fin les brevets de l’USPTO, Il a également des soutien au Congrès et ce n’est pas par hasard si le patron du NIAID, le Dr Anthony FAUCI, qui est à l’origine de cette magouille infâme avec le groupe MERCK et les autres grands labos de Big Pharma, est en train d’être soumis à la question par le sénateur Rand PAUL. FAUCI n’en mène pas large pour le moment. Il aura le même destin que MADOFF, c’est clair. Tous ceux qui espéraient faire payer les dégâts de la crise américaine du Covid aux Chinois en seront pour leurs frais.
        La crise va éclater dans peu de temps, l’avocat Reiner FUELLMICH a déjà posé des jalons, et l’info fait le tour des réseaux sociaux en ce moment.
        Beaucoup de têtes devraient tomber. Et c’est une très bonne nouvelle.

  3. Ping : Au cas par cas, au cas où, cas d’école ou cas de force majeure … – Qui m'aime me suive…

  4. Les chiffres de la semaine dernière en israel (du 18 au 24) montrent que 84% des cas positifs de plus de 20 ans sont vaccinés 2 doses !
    Alors qu’ils représentent 75% de la population et sont moins testés que les non-vaccinés !
    cas positifs du 18/07 au 24/07
    Age____ Vacc__ nonvacc
    20-29___ 758___ 194
    30-39___ 898___ 244
    40-49___ 918___ 170
    50-59___ 575___ 105
    60-69___ 585___ 47
    70-79___ 349___ 20
    80-89___ 146___ 14
    90+_____ 33____ 9

    total___ 4262____ 803
    % _____84%____ 16%

    Donc Les vaccinés contaminent AUTANT VOIRE PLUS que les non-vaccinés !
    https://data.gov.il/dataset/covid-19/resource/9b623a64-f7df-4d0c-9f57-09bd99a88880
    Le PASS SANITAIRE est CADUQUE de fait puisqu’il a été mis en place pour éviter les contaminations !

    A court d’argument, ils vous répondront que c’est pour éviter les cas graves …
    Aujourd’hui 28/07 cas graves en Israel
    vaccinés 2 doses : 100
    non vaccinés et 1 dose : 51 et oui ils essaient de noyer les stats avec les 1 dose

    • Ces données prouvent deux choses. 1. ce pseudo-vaccin à ARNm a été construit à partir de la séquence de la souche Wuhan et les anticorps produits par l’organisme humain ne reconnaissent que très mal les souches circulant aujourd’hui. 2. Le taux d’anticorps circulants n’est pas suffisamment élevé pour protéger un individu « vacciné » au contact d’une de ces souches circulant maintenant. Par conséquent le nombre de porteurs sains et contagieux augmente. Ce n’était pas prévu par les laboratoires pharmaceutiques qui ont bâclé leurs études.

    • Tout-à-fait !
      Les spécialistes en marketing des groupes pharmaceutiques justifient leur salaire comme ils peuvent : j’ai fait du marketing technique à une époque dans ma jeunesse pour un grosse multinationale de l’agro-alimentaire et de la chimie (non,non pas l’américain Procter & Gamble mais c’est aussi gros que ça) et les jeunes loups avec qui je bossais passaient leur temps dans ce département à essayer de trafiquer les résultats des services recherche et développement pour habiller la mariée et faire en sorte qu’elle soit plus belle qu’elle n’est en réalité. Faut bien vendre les produits comme on peut.
      Voici un topo de France-Soir qui rejoint à 100 % votre excellent lien de réinfocovid basé sur le calcul des efficacités relatives et absolues : https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/efficacite-des-vaccins-tout-est-une-question-de-presentation
      L’article vantant l’efficacité du vaccin de Pfizer dans le « New England Journal of Medecine » est également truffé d’erreurs de statistiques : au lieu de faire des calculs d’efficacité absolue, ils ont fait de mémoire des tests d’hypothèses avec des intervalles de confiance larges comme des autoroutes américaines, en prenant à chaque fois la borne supérieure de l’intervalle, ce qui est mathématiquement interdit, sauf à vouloir berner des lecteurs qui n’ont pas de connaissances pointues en stats…en fait, si on reprend les données, l’efficacité du Comirnavir de Pfizer se situe dans la tranche des 20 à 30 % à tout casser.
      Et personne n’a rien dit. Hallucinant pour une revue « peer-reviewed » de très haute volée qui est censée faire vérifier par les meilleurs spécialistes plusieurs fois le contenu de ses publications.
      Les grosses multinationales de la pharmacie industrielle ont une puissance d’influence et de corruption absolument inimaginable…. 🙂

  5. Covid et Statistiques : FD 28 juillet 2021
    Les statistiques sur le Covid doivent être prises avec des pincettes.
    D’abord on a le taux de mortalité de la maladie qui mesure la pathogénicité terminale d’un mutant viral à un instant t et les fameux « nombres de cas » qui sont sensés mesurer sa contagiosité.
    On a deux problèmes de taille par rapport à ces 2 indicateurs :
    1 – Aucune analyse n’est faite post-mortem en France, un malade ayant de multiples co-morbidités sera classé « décédé du Covid » car le ministère a demandé par notre de service confidentielle de gérer les décès de cette façon (il y a également un « encouragement financier » à procéder de la sorte). Ce taux est donc fortement biaisé, mais il est cependant plus fiable que le nombre de cas sur lequel Olivier VERAN a basé toute sa stratégie.
    2 – Le nombre de cas est déterminé par des tests commerciaux issus d’une foultitude de fournisseurs de part le monde. Or ces tests ne sont pas fiables. La plupart d’entre eux ne font pas la différence entre un virus de la grippe et le Covid, ce qui explique que la grippe a soudainement disparus des radars officiels du ministère de la santé français. Certains tests donnent même des résultats positifs sur du Coca-Cola fraîchement écouvillonné dans une canette scellée sortant d’usine. On n’a donc pas de système d’assurance de la qualité sur ces tests qui permettrait d’obtenir une certification digne de ce nom. La chose vient d’être d’ailleurs admise par le CDC d’Atlanta et la FDA américaine.
    Si on avait écouté le Pr RAOULT en janvier 2020, le problème aurait été résolu à moindre frais : on prend un centre de référence national comme l’IHU de Marseille qui fait circuler des amorces de référence pour chaque virus mutant aux établissements hospitaliers correctement équipés en PCR et en personnels compétents, on prend soin de vérifier que les écouvillons utilisés pour tester les patients sont stériles et ne contiennent pas de matériel génétique parasite, et on procède tranquillement de façon rationnelle aux tests. Le ministère de la santé a évidemment tout fait à l’envers et il a aujourd’hui tout faux (que ce soit avec les masques, les traitements médicamenteux, les confinements à répétition, les vaccins, les tests de dépistage, etc…).
    Bref, faites systématiquement le contraire de ce que l’actuel gouvernement demande de faire et vous aurez une garantie de bons résultats dans 100 % des cas.
    Quant à leurs statistiques, elles sont malheureusement peu exploitables. Il faudrait être un génie en statistiques pour corriger tous les biais induits par toutes leurs décisions incohérentes.
    Les statistiques vaccinales sont du même acabit : plus on vaccine et plus les gens tombent malades à l’échelle planétaire, ce qui est curieux pour des produits qui garantissent une protection de plus de 90 %. Par contre, j’ai vu aujourd’hui que Pfizer a lui tout seul prévoit un minimum de 33 milliards d’USD de revenus juste sur la vente de son vaccin anti-Covid.
    Ce laboratoire espère convaincre les gouvernements de procéder à une troisième injection obligatoire à partir de septembre pour gonfler encore un peu plus ses profits déjà confortables.

  6. PS :
    Si une organisation à but non lucratif avec de bons avocats arrive à faire la preuve devant les tribunaux que les tests Covid utilisés ne sont pas fiables (ce qui ne devrait pas être très difficile), alors le « pass sanitaire » sera invalidé par la justice (on ne saurait restreindre les libertés publiques pour raisons médicales à partir d’un outil n’ayant pas une fiabilité proche de 100 %… c’est comme si on supprimait systématiquement le permis à tous les conducteurs automobile n’ayant rien bu et dont l’analyse de sang au laboratoire indiquerait à chaque fois plus de 0.5 g d’alcool par litre de sang par exemple).
    Il faut savoir que même les tests PCR qui sont pourtant le summum de la qualité en la matière peuvent donner des résultats aléatoires ou faux selon le mode de prélèvement et selon l’état d’avancement de la contamination.
    https://www.larevuedupraticien.fr/article/covid-19-tout-ce-quil-faut-savoir-sur-les-tests

    • On se souvient également des études de l’IHU de Marseille montrant qu’une RT-PCR Covid réalisée avec un CT supérieur ou égal à 35 donne des faux positifs dans plus de 90 % des cas. De mémoire, mais il faudrait confirmer, en France, les labos font des CT de plus de 35…des fois on note dans les compte-rendus d’analyses des CT de 40….à suivre donc et à affiner.

    • Tout-à-fait ! Les tests ne sont pas fiables. Je pensais en effet à l’excellent avocat international Reiner FUELLMICH qui a pris le biais juridique posé par la fiabilité des tests pour contester devant les tribunaux la privation de libertés décidées par les pouvoirs politiques. Il l’explique d’ailleurs très bien dans cette courte intervention de 10 mn datée du 24 juillet dernier :
      https://rumble.com/vk93bo-24-juillet-mobilisation-internationale-contre-la-dictature-sanitaire.html
      FUELLMICH est espérons-le en passe de démontrer que toute l’affaire du Covid n’est qu’une vaste opération de marketing pharmaco-médical dont le but est de créer de toutes pièces illégalement une maladie qui permet aux 4 grands labos (Pfizer, Moderna, AstraZeneca et J & J) de proposer des vaccins qui ne répondent pas à la définition légale d’un vaccin (du moins selon l’Office Américain des Brevets), qui sont pathogènes, mutagènes et qui ne soignent pas ce pour quoi ils sont supposés être vendus. Cette affaire enfreint donc la loi américaine RICO (Racketeer Influenced Corrupt Organizations) de 1970. Une affaire RICO, c’est du lourd aux States.
      Du coup, ça a l’air de chauffer pour le CDC et la FDA qui viennent en catastrophe de demander sur leurs sites Web le changement de méthodes pour les tests de dépistage du Covid, reconnaissant implicitement la non-fiabilité des méthodes existantes. C’est bon signe si ces administrations commencent à ouvrir leurs parapluies. Ca devrait chauffer encore plus pour nos 4 fabricants de vaccins.
      Quant aux politiques, hmmmm…je me délecte à l’avance de ce qu’il va arriver à certains d’entre eux chez nous…je pense notamment à Olivier VERAN qui s’est fait filmer devant les caméras hier, tout sourire, en train de vacciner une femme enceinte avec une pareille mixture…totalement barré le gars.
      Avec les futures manifs d’août et de septembre, l’été risque d’être chaud 🙂

      • On voit en effet un homme dénué de toute empathie, cynique, manipulateur, qui s’éloigne de l’humain. Il sait pourtant que les risques d’avortement existent, ou de stérilisation ( syncytine/spike conformation). Et qu’une femme enceinte ne peut servir de cobaye à une médecin moins que tout autre.

  7. Je suis en train de recomposer mentalement l’affaire du Covid et je me demande si l’affaire du Centre Richard Lugar en Géorgie de 2018 n’était pas un test terrain pour valider la pathogénicité des souches de SARS-Cov2 bricolées aux USA avec 70 morts à la clé, sans compter l’indignation d’un certain nombre d’officiels russes et géorgiens de l’époque ; voir par exemple pour cette affaire fumeuse ici : https://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/10/04/97001-20181004FILWWW00299-moscou-accuse-washington-d-experimenter-des-armes-biologiques-en-georgie.php

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s