Brève. Quatre-vingt années plus tard …

Dans quelques semaines il y aura deux sortes de citoyens en France, ceux qui auront coûté une soixantaine d’euros par injection à la sécurité sociale (il en faut deux voire bientôt trois, faites le calcul) en se faisant polluer par un morceau d’ARN messager supposé protéger les cobayes humains d’une infection virale, cobayes transformés en organismes génétiquement modifiés. Pourquoi Greenpeace ne s’est pas insurgé contre cette pratique alors que cette organisation a dénoncé la dangerosité des plantes transgéniques pendant des années. Si ce ne sont pas des épinards mais des êtres humains Greenpeace trouve cela normal. C’est renversant ! On assistera donc bientôt à une sorte ségrégation des citoyens comme ce fut le cas en Afrique du Sud à l’époque de l’apartheid. Serons-nous obligés d’avoir une petite estampille jaune représentant le coronavirus sur le revers gauche de notre veste ?

Emmanuel Macron vient de se vêtir de l’uniforme du Maréchal Pétain, l’homme qui institua une ségrégation entre les citoyens français dans le pays qui écrivit pourtant la déclaration des droits de l’homme. Quand la police, curieusement exemptée de ces mesures bafouant les libertés fondamentales des citoyens, charge des manifestants protestant contre les mesures prises par le gouvernement français on peut se demander si ces chevaliers couverts d’armures en matériau composite n’ont aucune espèce de conscience de ce qui se passe dans leur propre pays ou alors ils ont subi un véritable lavage de cerveau sur ordre du ministre de l’intérieur, de la sécurité intérieure « quoiqu’il en coute ». Les Français comme votre serviteur qui refusent d’être transformés en organismes génétiquement modifiés vont bientôt être traités comme les Juifs sous le régime totalitaire qu’acquiesça Pétain en 1940.

C’est très grave ! Les sbires de ce nouveau Pétain sont Karine Lacombe, Laurent Alexandre, Delfressy, ce freluquet de Véran qui ne sait pas de quoi il parle et cet obséquieux d’Attal nommé « politicien d’avenir » par le Club de Davos …, et, bien que les moyens audio-visuels modernes n’existaient pas en 1940 la propagande du régime de Vichy était tout aussi efficace que celle de TF1, A2, BFM, Le Monde, le Quotidien et une multitude d’autres canaux d’information (tous subventionnés par les contribuables) qui répètent la même chanson tous les jours et celle-ci se décrypte ainsi : il faut enrichir les labos pharmaceutiques, quoiqu’il en coûte pour votre santé, car ils ont acheté tous les pantins, y compris Macron, qui oeuvrent pour cet enrichissement qui a piétiné toutes les directives de l’éthique médicale la plus élémentaire ainsi que la Constitution elle-même. L’heure est grave, le totalitarisme est à notre porte et si personne ne réagit car il nourrit une angoisse injustifiée concernant sa propre santé alors l’avenir de la France est vraiment compromis. Des heures encore plus sombres que celles du régime de Vichy sont à notre porte. Je voudrais ajouter pour me soulager de ma très mauvaise humeur qu’en 1940 si on était juif on était un ennemi du peuple, aujourd’hui en 2021 si on n’est pas vacciné on est un ennemi du peuple. Ce parallélisme idéologique parfait est très inquiétant et montre à quel point Emmanuel Macron est devenu en réalité mégalomane.

19 réflexions au sujet de « Brève. Quatre-vingt années plus tard … »

  1. Macron : mégalomane assurément, je rajouterais également le qualificatif de pervers narcissique qui « heureusement » n’a aucune maîtrise de l’art oratoire comme feu le Général de Gaulle (et qui ne sait pas entraîner les foules derrière lui…c’est d’ailleurs à ça qu’on reconnaît un autocrate). « Heureusement » car un certain Adolf Hitler a réussi à partir de 1934 à subjuguer et ensorceler les Allemands pour les entraîner efficacement vers leur perte avec leur bénédiction, juste par le truchement de ses discours enflammés. De mémoire, je ne me souviens pas d’un président de la république en France qui ait réussi à attiser contre lui la haine de tout un peuple (je croyais pourtant qu’on ne pouvait pas tomber plus bas avec Hollande).
    Macron finira peut-être comme Louis XVI et devra fuir son palais historique avant que des hordes de Gilets Jaunes à bout de nerfs cassent tout, mettent le feu au « Château » et projettent de le raccourcir d’une trentaine de centimètres…ce n’est pas de la politique-fiction, j’ai encore en mémoire ce qu’il s’est passé au Capitole aux USA en novembre dernier quand le pays a frôlé la guerre civile. En attendant, comme je suis un « gaulois réfractaire », qui refuse obstinément de me faire injecter une substance toxique et mutagène, je me prépare à l’échéance du premier août : les stocks de nourriture sont faits, on va refaire du télétravail à outrance. Ca me permettra d’éviter Paris qui est une ville que je n’aime pas -sauf au mois d’août- tellement tout est sale, grouillant de monde et bruyant…je vais profiter un peu plus de la forêt près de chez moi.
    Ce sera toujours ça de pris.

    • Une poignée de hillbillies (cul-terreux en français cocorico), plus pathétiques que dangereux, déambulent illégalement dans le Capitole à Washington, en janvier et non en novembre, et les États-Unis frôlent la guerre civile…
      On peut dire, cher monsieur, que vous avez de l’imagination à revendre.

      • En effet, la fatigue m’a enduit d’erreur, LOL….c’était en janvier dernier et pas en novembre 2020…A part ça, la garde nationale est intervenue et il y a eu pas mal de victimes …à cause d’une élection présidentielle archi-fraudée devant tout le monde…mais c’était juste une poignée de « culs terreux » selon vous. OK. Mes amis culs terreux du Wisconsin qui étaient vent debout contre la fraude électorale doivent apprécier…On parle quand même de plus d’une centaine de blessés dont une bonne partie hospitalisée et 4 morts. Clinton est sorti de ses gonds en parlant d’un assaut sans précédent contre les « institutions » et tous les médias ont dénoncé en coeur une « invasion ». Ah…pas de panique, selon le Dr FESSOU, il s’agissait simplement d’un épiphénomène provoqué par quelques gueux… de sales pauvres probablement…de mauvais américains anti-patriotes, peut-être même des chicanos qui complotent contre la sécurité nationale. Tout cela ne peut être issu que de l’imagination d’un cerveau malade voyons ! Mais ce n’était rien, dormez tranquille braves gens, le Dr FESSOU l’a dit, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ! 🙂

  2. Tout cela n’est pas encore voté. Il reste les barrières des assemblées parlementaires, et du Conseil Constitutionnel. Même si la soumission des souris masquées et les corrompus réunis me laissent fort pessimiste.
    Bonsens.org a envoyé une lettre recommandée avec AR à tous les parlementaires en expliquant tout , sur l’AMM conditionnelle, les EIG, le peu de risque des + 80 ans, le peu d’efficacité sur les variants , etc.
    En attendant la propagande des pervers manipulateurs continue.

  3. Bonjour monsieur Henry,

    Je partage votre colère et permettez-moi d’ajouter ceci pour que, tous, injectés et non injectés, cessions d’être divisés et nous mobilisions pour sauvegarder l’humanité et démasquer tous ces misanthropes qui bernent le monde entier avec leur fausse philanthropie.

    Et dire que mon fils est allé se faire injecter pour « être libre » !

    «L’illusion de la liberté continuera tant qu’il sera profitable de la maintenir. À l’instant où cela deviendra trop coûteux, ils démonteront simplement le décor, tireront les rideaux, pousseront les tables et les chaises sur le côté et vous verrez le mur de briques au fond du théâtre. »
    Franck Zappa

    Du « sanitaire » au juridique, ce dont personne ne parle tant les esprits sont manipulés et focalisés sur les trois V : le « vaccin », les « variants », les « vagues ».

    1. Quel est cet « homme » qui figure dans l’expression « les droits de l’homme » ?

    C’est la question qui m’est venue mi-juin en entendant les propos de cette dame Guillotin, sénatrice, qui a pris la parole pour « menacer » les personnes opposées à l’injection de les empêcher de disposer de leur compte bancaire et d’utiliser les transports en commun.
    J’ai immédiatement pensé au poteau d’exécution et au rétablissement, de fait, de la peine de mort et je suis allée vérifier ce qu’il en est.
    Si elle fut abolie en France en 1981, la peine de mort est toujours légale à l’échelon européen, dans le cadre du Protocole nº6 de la «convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales concernant l’abolition de la peine de mort », mais SEULEMENT en temps de guerre. Le texte, très vague, date de 1983 et n’évoque pas l’éventualité d’une « guerre sanitaire ». Néanmoins, souvenez-vous de la déclaration de guerre de McRon aux français le 16 mars 2020… Il a répété cette phrase six fois me semble-t-il au cours de son intervention…
    Les mots sont importants et les nombres comptent aussi beaucoup pour ces idolâtres, adeptes de gématrie.
    Alors, de quelle manière doit-on considérer un individu vacciné ? Est-ce toujours un homme ? Un machin ? Un hommachine? Est-ce un OGM ? Un transhumain ? Un sous-humain ? Une chose ? Et que devient la femme dans cette histoire ? Et les enfants, hein ? Qu’advient-il des enfants ?
    https://www.peinedemort.org/document/4783/Protocole-no-6-a-la-Convention-de-sauvegarde-des-droits-de-l-homme-et-des-libertes-fondamentales-concernant-l-abolition-de-la-peine-de-mort

    2. Parlons peu mais parlons DROIT

    Quel est l’impact juridique de cette vaccination ?
    Si nous, les [personnes physiques][citoyens] [individus]… sommes déclarés seuls responsables au bout de la chaîne de décision concernant la campagne mondiale de vaccination, des informations indispensables doivent nous être communiquées pour éclairer notre jugement et nous permettre de donner notre consentement en toute transparence et en toute connaissance de cause.
    Dans la mesure où cette injection est susceptible de modifier notre organisme et corrompre notre statut d’humain pour faire de nous des transhumains, tout comme le génie génétique a fait du maïs naturel un maïs transgénique, quelles incidences cette injection a sur notre statut biologique et notre statut juridique ?
    Serons-nous, après l’inoculation, toujours des êtres humains relevant du [Droit des Personnes] ou bien serons-nous considérés comme des objets [Droit des biens meubles/corporels ou Droit des biens meubles/incorporels] ?
    Si l’injection fait de nous des « choses », à qui appartiendraient-elles ?
    Ces questions sont fondamentales et pourtant, il me semble qu’elles n’ont fait l’objet d’aucun débat public, d’aucun article de presse, ni d’aucune information quelle qu’elle soit à destination de la population, dans son ensemble.
    Il me semble qu’avant de songer à rendre cette vaccination expérimentale obligatoire, nous sommes tous en droit d’en savoir davantage sur ces questions.

    3. Information reçue le 5 juillet qui énonce clairement qu’une fois inoculé, l’individu est réputé être un transhumain, DÉCHU DE SA CONDITION D’HUMAIN ET DEVIENT LA PROPRIÉTÉ BREVETÉE DES LABOS.

    https://www.facebook.com/gaston.asper/postref=m_notif&notif_t=comment_ments/10218921658848086?ion&__tn__=R
    Retranscription ici de cette publication qui a été supprimée depuis :
    « Toutes celles et tous ceux qui ont reçu cette injection sont désormais techniquement « BREVETÉS » (rappelons que ce qui est breveté est « propriété ») et inclus dans la définition des « TRANSHUMAINS » …et en tant que tels, ils n’ont pas accès aux droits de l’homme ou aux droits accordés par l’Etat car ils ne sont pas classés comme 100% biologiques ou humains…!
    Via Véronique Zamnibortch le 25 juin 2021 à 10:21.
    Le saviez-vous ? Dans une affaire judiciaire datant de 2013 opposant « Association for Molecular Pathology vs Myriad Genetics, Inc », aux États-Unis, la Cour Suprême a statué que l’ADN humain ne pouvait pas être breveté car il était « un produit de la nature »… Mais à la fin de la décision, elle a déclaré aussi que si un génome humain était modifié par des vaccins à ARN messager (les Pfizer et Moderna actuellement utilisés), alors, le génome peut être breveté.[…]
    Il y a eu des documents juridiques récemment, donc des éclaircissements devraient être disponibles.
    VOIR DONC ICI, PAGE 12 DE CE DOCUMENT
    Les gènes peuvent-ils être brevetés ?
    https://medlineplus.gov/genetics/understanding/testing/genepatents/
    Même au-delà de la mort, les injectés appartiennent à Big Pharma qui pourrait disposer des corps comme bon lui semble (engrais, pâtée, viande reconstituée)
    Gaston Asper, 25 juin 2021 sur FaceBook.

    4. Vaccination et droit d’être humain : Injection ? Inception ? Esclavage 2.0 ? VACCINÉ = BREVETÉ

    Plus qu’un choix de société, c’est de civilisation dont il est question et la « santé » n’a pas grand chose à voir dans cette histoire, hormis à considérer la santé mentale et les délires de toute puissance d’une poignée de milliardaires, eugénistes,psychopathes, transhumanistes et satanistes.

    « Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions ».
    Extrait du serment d’Hippocrate

    A quoi le terme de « personne » employé dans cette déclaration fait-il référence ?
    Comment devons-nous prendre en compte cette « personne » sur le plan juridique ?
    Pendant plusieurs semaines, je me suis efforcée de comprendre l’impact de la « vaccination » dite aussi « thérapie transgénique » sur le statut biologique et juridique de celles et ceux qui la « reçoivent».
    Cela me préoccupe d’autant plus que parmi mes proches, nombreux sont ceux qui s’y sont déjà soumis, avant même toute « obligation ».
    Sans négliger l’aspect médical, je suis persuadée que nous devrions tous être informés sur la question du statut juridique des personnes injectées par ces « vaccins à ARN messager » qui ne méritent en aucun cas le nom de « traitements ».
    Je mets ici un pdf décrivant précisément le terme de personne juridique.

    Cliquer pour accéder à 537e257eb3e07.pdf

    Conclusions

    Tous ces éléments, mis en perspective, me laissent penser que dès lors qu’ils ont reçu l’injection, ces hommes et ces femmes perdent de fait le statut d’être humain. De façon absolument trompeuse, par malice et manipulation, ils sont désormais considérés comme des transhumains, autrement dit, des humains déchus de leur condition et réduits à celle de propriétés des labos, via le jeu des brevets des pseudo-vaccins.
    Une personne vaccinée perd tous ses droits, y compris celui de vivre, d’être soignée et, dans l’absolu, elle ne peut prétendre aux fameux « droits de l’homme ».

    Au moment de l’administration de l’injection, la question la plus fondamentale est tout de même celle-ci, non ? Ne le croyez-vous pas ?
    En l’absence d’informations suffisantes, comment considérer que les conditions du recueil du consentement des personnes ne sont pas trompeuses, que tout n’est pas mis en œuvre pour atteindre l’asservissement total des êtres humains ?

    Souvenez-vous bien des mots de Schwab: « vous n’aurez plus rien et vous serez heureux ».
    Heureux ? Vraiment ?
    Si on songe aux béatitudes, dans le contexte actuel, ces deux versets prennent toute leur dimension, n’est-il pas ?
    « Heureux les pauvres d’esprit, le royaume des cieux est à eux »
    « Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre! »

    Depuis le 21 juin, je suis sans nouvelle de mon fils qui a « reçu » ce jour-là une injection. Il a toujours refusé d’en discuter avec moi, connaissant ma position bien que je n’étais pas encore parvenue au bout de la réflexion. Ma mère a déjà eu les deux. Ma sœur, infirmière, ne veut pas perdre son travail et, alors même que j’ai eu la possibilité de lui montrer cet aspect de la soi-disante vaccination, elle n’en a visiblement pas pris toute la mesure.
    C’est affreux ce sentiment de devoir faire le deuil de ses proches, alors même qu’ils sont vivants. Cela ne doit pas être. Et c’est pour cela que je vous transmets ces informations que bien sûr nous ne voyons pas au 20heures.
    Je vous invite à vérifier ces informations que j’ai réunies au cours de ces dernières semaines. Étant donnée l’attitude des autorités nationales et internationales, le combat semble inégal mais comme on dit chez moi « Pakab lé mor san ésséyé ».

    Cette affaire n’a rien de sanitaire. Il s’agit d’un problème commercial, il s’agit du commerce des êtres humains.
    Nous assistons, médusés, à l’échelle de la planète entière, au rétablissement de l’esclavage. Ou plutôt à l’instauration de l’esclavage 2.0 rendu possible grâce à l’informatique, l’électronique, l’électromagnétique et à la domination sans partage d’une poignée de milliardaires eugénistes, psychopathes, transhumanistes et satanistes.

    • Macron a répondu au banquier « chiche j’y vais » pour être Président. Tu me crois pas Reddef (je tutoie les surnoms et pseudos) ? J’ai abrégé mais c’est consultable.
      Alors C’est qui, ou sont, à la manoeuvre ? L’ingénirierie sociable est un élément d réponse cf. Lucien Cerise…
      Soyons bref, quand on veut « plier » un peuple c’est pas par la raison c’est par l’émotion, les sentiments en bref l’irrationnel CQFD.
      Quand on parle de raison on regarde les critères économique, le flouz, i.e. l’énergie. Alors on regarde vers la transition énergétique (« plus de guimbardes à pétrole en 2035 »). Le moteur sensible de la raison économique c’est le millénarisme (voir définition de ce mot via la lunette de la grande peur) il faut donner un mythe au populo. Et ça marche mieux que Mère Thérésa !!!
      D’où l’intérêt de ce blog de mettre en parallèle des choses qui ne sont pas forcément connectées.
      Je résume : la raison c’est le pognon , dépenser moins en énergie et se la garder pour les puissants et faire des marges ; l’émotion, c’est vous faire peur (attentats, virus, changement climatique) et vous donner une mission pour conjurer sauver la planète des mécréants, des pestiférés et des mangeurs de steaks.
      CAPITO ?
      Si en plus t’acceptes d’être une machine transhumaniste, alors tu vas aimé d’être un privilégié !!!

  4. îl me semblait, mais peut-être que je me trompe, le principe de précaution est inscrit dans la constitution?
    ah? cette fois ci ça compte pas?

  5. Il est hasardeux de comparer le vaccin ARNm avec la technologie OGM. L’ARNm n’est pas un gène. C’est une petite molécule instable qui se dégrade vite dans le cytoplasme de la cellule et il est hautement improbable qu’elle puisse entrer dans le noyau de la cellule pour ajouter un gène à un chromosome.

    Toutefois, s’agissant d’une technologie nouvelle dans le domaine vaccinale, nous sommes effectivement les cobayes d’une expérimentation qui ne virera pas nécessairement à la catastrophe. sur le plan génétique. Les expériences de vaccination contre les coronavirus sur des animaux ont toutes échouées.

      • Le professeur Raout a aussi demandé à ses équipes de se faire vacciner avec les vaccins correspondant à leur classe d’âge. Ce monsieur n ‘a pas l’air suicidaire. S’il estimait qu’il y avait un risque particulier, hors la relative inefficacité des vaccins, je pense qu’il ne l’aurait pas fait.

    • C’est pourtant ce qui ressort de cette publication… Entre science et droit, cette jurisprudence doit faire l’objet d’une information aux candidats à l’injection pour qu’ils comprennent bien que leur statut d’être humain est menacé.
      Curieusement, la question est enfouie sous les tonnes de tapis. On se demande vraiment pourquoi !

      https://stateofthenation.co/?p=73625

      • Cette publication ne prouve rien d’un point de vue scientifique puisqu’elle est de nature juridique.
        Quant à votre assertion selon laquelle l’ARNm fait de vous un OGM, elle me parait infondée. Tous les jours, notre organisme est confronté à des virus à ARN qui ne modifie pas notre génome. Pourquoi cette injection d’ARNm le ferait elle ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s