Un autre cygne noir ? Un géocroiseur anéantissant toute vie sur la Terre

La NASA a déployé une série de télescopes d’observation couplés à de puissants ordinateurs pour prévoir les trajectoires de l’ensemble des corps célestes susceptibles d’atteindre la Terre. Il existe un site dédié à ces études : https://fireballs.ndc.nasa.gov et les prévisions ne sont pas alarmantes pour l’instant. La découverte d’un vaste cratère d’impact au nord-ouest de la péninsule (actuelle) du Yucatan qui provoqua une extinction massive des espèces vivantes terrestres, dont les dinosaures, est à l’origine d’une vague d’angoisse planétaire : et si un tel événement arrivait demain ? Le 31 juillet 2021 un objet de 135 mètres de diamètre survolera la Terre mais à une distance égale à 4 fois la distance Terre-Lune. Ce ne sera pas pour cette fois. Chaque jour des cailloux circulent à proximité de la Terre, tout étant relatif.

Pour entretenir un semblant de panique la NASA a déclaré lors de son dernier communiqué qu’il y avait tout de même 2200 objets célestes circulant près de la Terre ce 14 juillet 2021 et chaque jour le réseau de caméras de la NASA en découvre de nouveaux. D’où proviennent tous ces gros cailloux, parfois très gros comme celui qui passera près de notre planète le 21 août 2021 et dont le diamètre est estimé être de 655 mètres ? De la ceinture d’astéroïdes de Kuiper et du nuage de Oort, des restes solides de l’explosion de l’étoile qui donna naissance au système solaire tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Faut-il vivre dans une angoisse permanente en raison du risque d’impact dévastateur d’un de ces objets sur notre Terre ? L’administration américaine appelée NASA veille et nous n’avons rien à craindre. D’ailleurs si un très gros objet survenait de l’espace et devait selon les observations finir sa trajectoire venue d’ailleurs sur notre Terre la NASA est déjà sur le qui-vive pour tenter de détruire une telle menace, on ne sait pas trop comment mais c’est rassurant …

13 réflexions au sujet de « Un autre cygne noir ? Un géocroiseur anéantissant toute vie sur la Terre »

  1. La vérité, c’est que si collision il doit y avoir, l’opinion publique n’en serait pas informée. l’info viendrait éventuellement des astronautes amateurs, relayée par internet.

    Si vous annoncez un truc pareil vous annoncez aux gens qu’ils vont mourir et que rien n’a plus aucune importance et il n’y a plus de vernis civilisationnel, il n’y a plus de civilisation du tout.

      • Attention tout de même !
        La video ci dessous (Vanden Boosche) date du mois de Mars.
        Le gars est ce qu’il prétend être, mais ça ne signifie rien du tout !
        Mais il dit en gros que si nous nous faisons vacciner contre le Covid-19 nous allons ruiner irrémédiablement notre système immunitaire naturel.
        Dit autrement, notre corps ne sera plus protégé du tout.
        Or on vaccine à travers le monde depuis 6 ou 7 mois, si ce que dit ce monsieur était vrai, il devrait y avoir des centaines de millions de morts à ce jour, non ?
        Faites vos propres recherches …

  2. Mourir fracasser par un caillou, cramé dans une poêle à frire, noyé comme un poisson du Sahara, ou empoisonné par une protéine, décidément on a de la chance : on a un sacré choix 🙂

  3. Notre système de détection planétaire des météorites et autres géocroiseurs est presque inexistant, et son efficacité prévisionnelle tangente le ZERO absolu…pour cela, il faudrait qu’on ait une armada de satellites qui surveillent l’espace profond bien des millions de kilomètres après le rayon de l’orbite géostationnaire (36000 km). C’est pour cela qu’on retrouve ces corps célestes fondus à la surface de la Terre bien après. Le fait que la NASA fasse supposément le travail pour nous n’est juste qu’une légende urbaine américano-hollywoodienne digne de « Independence Day » (le film de Roland Emmerich de 1996 où les Américains sauvent la planète des plans machiavéliques d’Aliens prédateurs).
    L’extinction des dinosaures à cause d’un énorme corps céleste qui aurait percuté la Terre est toujours une théorie non démontrée. D’autres scientifiques très imaginatifs n’ont pas hésité à attribuer leur extinction à un réchauffement climatique dans un article de Nature : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/791190/dinosaures-extinction-volcan-meteorite-rechauffement-climatique
    D’autres encore l’attribuent à un virus qui aurait décimé des êtres trop massifs et génétiquement trop proches. Why not, on n’était pas pour le voir. Et si d’aventures un gros géocroiseur nous fonçait droit dessus, on ne serait plus là non plus pour en témoigner.
    D’où ma question : n’y a-t-il pas des sujets scientifiques majeurs qui intéressent l’humanité au plus haut point et qui ne soient pas basés sur la peur et l’intimidation des esprits les plus faibles ?
    Par exemple, le corps céleste appelé « Oumuamua » qui a traversé son système solaire en 2017 d’une façon incompréhensible pour un astrophysicien ne mérite-t-il pas toute notre attention ? Ah, c’est vrai, nos systèmes de détection sont incapables de localiser l’objet en question en temps réel, il nous faut des mois pour dire une fois qu’il est parti qu’il a bien traversé le système solaire …et nous n’avons aucune idée de ce que c’est (sauf peut-être un des meilleurs physiciens de la planète basé à Boston (Harvard), malheureusement moqué par la communauté scientifique à laquelle il appartient : Avi Loeb, qui pense qu’on a vu passer un objet ou une sonde appartenant à une civilisation extra-terrestre).
    La vérité est qu’on ne sait pas grand-chose du monde qui nous entoure et qu’on n’est pas prêt à l’admettre scientifiquement et politiquement. Un peu de modestie ferait grand bien en ces temps de réchauffement climatique qui est en coma dépassé, et de virus à ARN qui déciment les gens sans les décimer vraiment.

      • La disparition de la banquise et des glaciers en eau, avec l’épaississement de l’océan à l’équateur, ce qui va changer la vitesse ou l’angle de rotation terrestre, avec un effet sur la Lune… Et tout çà, à cause du CO2.
        J’ai gagné ? 🙂

  4. A noter que des quatre cavaliers de l’apocalypse, trois sont spécialisés (la guerre, la famine, la maladie) et représente le lot habituel des calamités tombant sur le (bas) peuple, le dernier étant réservé aux restes, l’imprévu. Malin, les anciens…
    Le trouveur du « Cygne noir » n’a rien inventé et d’ailleurs conteste l’usage de son expression pour la Covid, affirmant que l’arrivée d’une pandémie était prévisible, soit un « Cygne blanc ». La maladie peut-être, sa gestion branquilognesque par contre…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s