Prévisions apocalyptiques et autres fantasmes …

La dernière version « fuitée » du rapport de l’IPCC fait état d’une montée catastrophique du niveau des océans, d’une augmentation délirante de la température moyenne de la planète Terre et de toute une série de catastrophes, disparition totale (ou presque) des coraux, sécheresses, typhons et autres cyclones, incendies, canicules (à croire que ce qui se passe dans les Etats de Washington et de British Columbia arrive à point nommé), famines, épidémies, invasions de criquets, etc … Pendant ce temps-là on recherche des OVNIs, des signaux extra-terrestres, la possibilité d’installer des colonies d’humains sur Mars voire sur Titan puisque de toutes les façons, quoiqu’il arrive, l’humanité va disparaître à cause de la fournaise insupportable qui nous attend tous. Au Quinzième siècle on brûlait des femmes innocentes qu’on accusait de sorcellerie car elles collaboraient avec des forces maléfiques et diaboliques pour qu’il y ait des étés pourris et des récoltes insignifiantes, ce qui provoquait de gigantesques famines accompagnées d’immondes épidémies. Pour le très sérieux Bulletin of Atomic Scientists le compteur de la durée de vie (de survie) de l’humanité affiche maintenant 100 secondes, je n’invente rien. Si on considère que l’apparition de l’homme moderne date d’environ 500000 ans alors il ne reste à l’humanité que 12 ans à vivre, encore une prévision apocalyptique ! La représentante démocrate Ocazio-Cortez (AOC) l’a affirmé droite dans ses escarpins vernis. Aujourd’hui les scientifiques honnêtes qui affirment que le prochain réchauffement du climat arrivera après la grande glaciation, c’est-à-dire dans 70000 ans, sont expulsés du milieu académique, en d’autres temps ils auraient été brûlés sur la place publique comme Giordano Bruno ou les sorcières dans les années 1450. Tout le cartel de la gauche occidentale affirme qu’on va tous disparaître si on ne fait rien, comprenez si on continue à se goinfrer de viande rouge au lieu de choisir de survivre avec des larves de termites grillées sur un feu de bouses de vaches utilisées pour labourer de maigres champs d’illusoire subsistance.

Toutes ces prévisions de fin du monde conduisent aux plus extravagantes fictions. L’humanité envisage d’aller coloniser une autre planète orbitant autour d’une autre étoile. Près de notre système solaire à environ 20 années-lumière de distance 250 systèmes planétaires ont été reconnus. Pas le moindre signal intelligent provenant d’une quelconque de ces planètes, d’ailleurs il semble qu’aucun de ces objets orbitant autour d’étoiles plus ou moins hostiles soit habitable. Oublions de tels projets, ils relèvent d’une science-fiction de mauvaise qualité. Depuis maintenant 16 mois on est pétri quotidiennement et c’est pratiquement inévitable pour tous les habitués des chaines de télévision en subissant inlassablement une propagande jamais atteinte en intensité y compris durant les heures sombres de l’Allemagne nazie ou de l’URSS stalinienne de signaux d’alarme terrifiants. Un relent de cette intensité peut être retrouvé en Chine ou en Corée du Nord mais néanmoins la propagande a atteint notre cerveau reptilien et nous sommes tous, de ce fait, devenus incapables de manifester un quelconque semblant d’esprit critique. La fin du monde est prévu avant 12 ans (si tout va bien) et tout le monde y croit. Des épidémies il y en aura d’autres et le SARS-CoV-2 a servi uniquement à bien éduquer les démocraties occidentales pour exploiter ce type d’évènements ultra-angoissants selon la version des décideurs politiques donnant libre cours à leurs instincts dominateurs.

Les prochaines sorcières que l’on brûlera seront les quelques rares scientifiques courageux qui dénoncent les dérives idéologiques actuelles lourdement teintées de totalitarisme. Je voudrais terminer ce billet très pessimiste par une anecdote. En 1978 je travaillais à UCLA et le 4 juillet je suis allé avec ma petite famille dans le quartier résidentiel de Brentwood. J’ai vu l’astronaute John Glenn qui se trouvait assis sur un char genre carnaval. Il serrait la main de ses admirateurs et je me suis approché de lui et ai dit que j’étais heureux que toute l’Amérique célèbre mon anniversaire, je suis en effet né un 4 juillet. Il m’a félicité et m’a souhaité un joyeux anniversaire. Au cours des quelques tours qu’il a parcouru autour de la Terre il n’a rien vu d’étrange ni de divin. Franchement, devant la totale imbécillité qui envahit l’humanité entière je n’ai plus vraiment envie que qui que ce soit me souhaite un joyeux anniversaire et je préfère attendre la mort qui je l’espère arrivera le plus vite possible. Tant pis pour mes petits-enfants ce ne sera plus mon problème …

27 réflexions au sujet de « Prévisions apocalyptiques et autres fantasmes … »

  1. L’humanité débarrassée des éscrologistes (ça arrivera bientôt) comprendra que les rêves d’évasion vers d’autres planètes sont des utopies et n’aboutiront jamais. De l’argent, des moyens dépensés pour rien. La survie de l’humanité se trouve sur terre. Si une vie extra terrestre existe (pourquoi pas ?) elle est si lointaine que nous ne la rencontrerons jamais. Je ne crois pas aux rencontres du 3ème type. J’espère bien que vous continuerez encore longtemps de nous faire profiter de vos billets et bon anniversaire quand même !

  2. On vie une époque formidable ! C’est ce que j’entendais d’un astronome lors d’une éclipse et s’émerveillant qu’il est né (ou l’humanité) à une période où la taille apparente de la Lune égale quasiment le Soleil… 🙂

  3. Les Américains sont de très mauvais techniciens et des commerciaux hors-pair. C’est dans leur culture et dans leurs gènes. Pour compenser, ils ont mis au point un système de collecte des données au niveau mondial pour voler les idées d’autrui (la NSA) et débauchent à grands coup de milliards de dollars les meilleurs cerveaux de la planète, ce qui leur permet de rafler la majeure partie des prix Nobel. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est juste Michio Kaku, physicien américain d’origine japonaise et un des pères de la théorie des supercordes. La NASA des années 60 était strictement dans l’incapacité de mettre au point un vol habité pour aller sur la lune (suffit de regarder de près des photos en 4K du LEM pour s’en rendre compte, jamais une machine faite de bric et de broc et de bouts de ficelles pareille n’aurait pu atterrir sur notre satellite situé à 400,000 km de nous). La conquête de la lune a donc été un show télévisé superbement réalisé par des professionnels de l’image (Hollywood) qui a mystifié toute la planète avec une efficacité redoutable. L’Homme n’a en fait jamais dépassé les 400 km d’altitude (stations spatiales russes, américaines, chinoise, ISS). Sa technologie est tellement primitive qu’il ne sait même pas se protéger des radiations de l’espace et se demande encore comment se passer de carburants hyper massiques faits à base de végétaux morts depuis des millions d’années. L’espace, ça ne plaisante pas. Pour ce qui est de l’ISS, il suffit de voir le carpharnaüm qu’il y a à l’intérieur pour comprendre que ses spationautes risquent leur vie à tout instant, tellement les installations semblent préhistoriques. Quant au plaisantin Elon Musk qui se prend pour un génie et se voit aller conquérir la planète rouge, je n’en parle même pas. Ce Sud-Africain d’origine est typiquement l’archétype de l’Américain de base : un excellent commercial capable de vendre n’importe quelle cochonnerie, mais un technicien nullissime (il a l’équivalent d’un BTS de comptabilité-gestion obtenu au Canada, diplôme qui n’a jamais été validé, de mémoire).
    Et quand à aller faire coucou aux E.T. les plus proches de chez nous (Alpha Centauri, 4 années-lumières), on est en plein délire et en pleine arrogance, pour ne pas dire en pleine psychiatrie.
    Tant qu’on ne maîtrisera pas le concept de gravité (qu’on ne comprend toujours pas, même après Newton et Einstein) pour concevoir des moteurs anti-gravifiques, on ne bougera pas d’ici.
    La planète se refroidit et cela a été confirmé indirectement et récemment par la société Gazprom qui a vu ses ventes en Europe exploser en volumes du fait des hivers qui depuis quelques années sont plus froids et qui durent plus longtemps. On observe le même phénomène si on analyse les consommations d’électricité en Europe, tous fournisseurs confondus. Ne parlons même pas des USA qui n’ont jamais connu d’hivers aussi rigoureux que ceux de ces 5 dernières années, notamment au niveau des États du Nord.

    • Nota Bene : je ne suis pas particulièrement anti-américain, je juge simplement le degré d’évolution d’une civilisation humaine selon 4 critères dans lesquels la richesse est secondaire :
      – l’hygiène (la propreté des toilettes et des lieux publics) et la santé (comment on soigne les gens, notamment les pauvres)
      – la nourriture (la sophistication de la cuisine d’un pays)
      – la façon dont on traite les animaux (de compagnie ou le cheptel)
      – la richesse de l’histoire et de la culture (qui détermine la volonté de vivre en paix avec son environnement).
      Selon ces critères, le Japon coche toutes les cases, les Européens sont un cran en-dessous mais très civilisés, et les USA sont tout en bas (nourriture infâme, pas d’histoire, santé réservée au plus riches, impérialisme belliqueux). L’argent n’est pas un critère : il existe des pays comme l’Arabie Saoudite où l’argent coule à flots mais où la vie d’une femme vaut moins que celle d’un chien domestique.

      • Votre anti-américanisme est caricatural. Point par point :
        – il n’y a pas photo entre la propreté des chiottes (publics ou privés) d’Amérique et ceux, par exemple, de la belle et douce France ;
        – la nourriture familiale américaine est savoureuse et se situe à des années lumières de celle des fast food dont les Européens, pourtant si sophistiqués, semblent raffoler ;
        – y-a-t-il une différence digne de mention entre un abattoir américain et un abattoir européen, entre un rodéo et une corrida ?
        – si les Nord-Américains ont si peu de culture, pourquoi leurs films, leurs émissions de télévision, leurs romans sont-ils traduits et «consommés» en quantité industrielle par l’ensemble des Européens et pourquoi leur musique (jazz ou rock) est-elle imitée par tous ?
        Je vous concède un point, assez majeur : l’histoire. Trop de géographie en Amérique et pas assez d’histoire. En Europe, c’est l’inverse : trop d’histoire et pas assez de géographie.
        Quant à la santé, c’est un autre débat : soins de santé gratuits au Canada (en échange d’un taux d’imposition très élevé) ; aux États-Unis, il faut disposer d’une bonne assurance qui, pour le plus grand nombre, est fournie par les employeurs.
        Au final, Américains et Européens appartiennent à la même civilisation, la civilisation occidentale.

      • @Didier Fessou : je m’attendais à ce genre de réactions, après mon analyse taillée à la serpe. Vous devez être à vue de nez Canadien francophone. C’est une réaction tout-à-fait normale de votre part. Je ne partage pas votre analyse, mais je la respecte. Le Canada francophone est un peuple frère et la France fait trop peu de choses à la mon goût pour saluer et remercier les Québécois qui entretiennent farouchement leur héritage culturel français. Par contre, Hollywood vous a fait porter le chapeau du massacre des Amérindiens dans le film « The Revenant » (avec Di Caprio – 2015), je suis sûr que vous avez dû apprécier la façon dont les USA vous traitent dans le faits, donc pas sûr que votre défense du comportement de l’élite US vous soit payée en retour. Toujours est-il que la Big Boss spirituelle chez vous est in fine la Queen Mum que vous saluerez de ma part (à 95 ans, elle pète une forme du tonnerre de dieu, la petite mère ! Et contrairement à pas mal de gens, j’aime beaucoup la culture britannique, une civilisation très évoluée de mon point de vue). Pour finir, non, nous Européens, nous n’avons pas grand chose de commun avec les Américains. Et quand je dis Américains, je parle des États-Unis d’Amérique et pas du Canada qui est une civilisation très européenne dans l’âme, qui s’américanise sans prendre les mauvais côté de son voisin (violence, armes à feux, pauvreté, santé, etc…).

  4. Non, 12 ans à vivre pour l’humanité est une sottise , sauf explosions nucléaires massives de nos arsenaux ou de météorite géante, ce qui n’est heureusement pas prévu. Les prévisions des difficultés des conditions de vie sont malgré tout assez crédibles et même probables dans beaucoup de régions, quand on voit les changements actuels après quelques décennies seulement et un peu plus d’un degré d’augmentation moyenne. Difficile de dire jusqu’où ça ira, et surtout comment on va réagir. Car c’est là que ça coince à mon humble avis, je pense que beaucoup de gens sont encore assez insouciants de ce côté, voire sceptiques, même si ces dernières années, ils se posent de plus en plus de questions. Concernant la conquête de mars, je vous rejoins pleinement, pour très longtemps encore, il semble débile et paradoxal d’entendre parler de ça, y compris de tourisme spatial !! Bon anniversaire à vous, je me souviens que vous m’aviez répondu en 2017 que vous souhaitiez vivre assez longtemps pour vivre un refroidissement à venir. Même si j’ai des doutes, je vous souhaite encore de longues années à observer l’humanité. Quoi qu’il arrive. Cordialement

    • ben déjà, depuis 20 ans, cela n’a pas évolué vers la poele à frire, exactement au même niveau qu’il y a 20 ans
      sinon, tout le reste n’est qu’agitation imbécile, mais pour un pays qui s’est doté d’une académie du vélo….

  5. Bon anniversaire quand même cher Jacques Henry. Vous savez que vous avez de fidèles lecteurs qui partagent votre dégoût et votre découragement au vu de ce nouvel univers absurde et délétère dont certains rêvent pour tous, mais aussi vos passion pour les sciences.
    Cet hiver les blizzards se sont succédés sur l’Amérique du nord, y compris sur le Texas qui fut fortement désorganisé comme vous savez. Les AMP descendent aussi sur l’Europe de l’ouest. Notre hiver a aussi été froid, +1m de neige sur l’Aubrac pendant 1 mois par ex. ce qui a été nouveau pour certains. Ils continuent actuellement avec une trajectoire atlantique ce qui nous vaut des perturbations en mode presque continu avec les pluies qui vont avec.
    Aux USA la chaleur est terminée. C’est < 30°C sur tout le territoire .

  6. «  » » » » » Je voudrais terminer ce billet très pessimiste
    je préfère attendre la mort qui je l’espère arrivera le plus vite possible. » » » » »
    Jacques Henri, bon anniversaire , vous devez avoir mon âge, mais si vous continuez comme cela , je ne viens plus sur votre blog

    • Je continuerai à écrire des billets contrariens, révolutionnaires, appelez ça comme vous voudrez tant que je serai en vie. Je nourris une haine profonde pour tout ce que les politiciens font en ce moment en Europe et en Amérique du Nord. Mon dernier fils vit au Japon et dans ce pays le port obligatoire du masque est contraire à la constitution, le débat actuel pour un « passeport sanitaire » est contraire également à la constitution. N’importe quelle atteinte aux libertés individuelles est illégale au Japon. Que font les pays européens ? Ils se moquent des lois et veulent imposer un ordre nouveau. Ça ne pourra que très mal se terminer …

      • Je sors d’une putain de bonne soirée où on s’est bien amusé, on a picolé grave et bien fumé (merde, j’avais arrêté de cloper depuis un an, tant pis !).
        J’évalue à environ 15 ans au pif notre différence d’âge. Ce que j’aime chez vous, c’est que votre âge mental s’est arrêté très tôt (le mien s’est bloqué à l’âge de 20 ans). Le corps se barre en couille petit à petit mais le cerveau marche du feu de dieu. Donc, continuez comme ça, emmerdez tous les cons qui veulent vous empêcher de penser, et bien entendu, « Have a Nice Birthday, Mister JH ! ». 🙂
        C’est également « The Independance Day », et comme je n’ai pas été très sympathique vis-à-vis de nos amis citoyens américains qui n’ont franchement pas mérité leurs oligarques à deux balles, je souhaite à tous les Américains qui lisent ce micro-blog mes meilleures voeux de bonne fête nationale.
        Petite dédicace à Monsieur Didier Fessou et à Mister joe-le-taxi qui va se barrer avec son voilier…ah j’allais oublier Mister Fritz qui n’en peut plus de mes commentaires de merde à rallonge 🙂

  7. Quelle que soient les prophéties, la fin du monde n’est qu’une anecdote dans une histoire que nous verrons un jour de haut, repus de vérités, en nous donnant la main.

  8. Bonjour et bon anniversaire, tardif ! si je partage la totalité de votre article , je n’aime pas sa conclusion! Restez encore un peu ! Je suis comme vous et parfois envahi de désespoir devant l’appauvrissement intellectuel , la superficialité , le manque de volonté, d’engagement, la non implication de générations entières, leur soumission aux mensonges. Mais justement, de phares et de guides, ces jeunes ont besoin. Bon courage à vous !

  9. Ping : Prévisions apocalyptiques et autres fantasmes.. – Les moutons enragés

  10. Je réitère ici : « Celui qui contrôle la Peur des gens devient le maître de leurs âmes (ici bulletins électoraux entre autres) Machiavel »
    – « L’humanité » envisage d’aller coloniser une autre planète orbitant autour d’une autre étoile. Normal, ils ont pourri la nôtre.
    – Pas le moindre signal intelligent provenant d’une quelconque de ces planètes. Encore normal, pour des êtres intelligents nous sommes persona non grata. Un petit coup d’œil sur l’état de notre planète suffit à se faire une opinion.
    Quant aux prédictions de fins du monde, une de plus ou de moins …. quelle différence ?
    Pour rebondir sur la fin de votre article, personnellement j’emmerde la mort,
    D’ailleurs j’ai décidé que je n’irai pas à mon enterrement !

  11. haaa, l’effondrement supposé et toutes les dérives.

    Le premier sorcier à bruler serait emmanuel lechypre, malheureusement, vu la taille de l’individu les rapports de l’EIA annoncent qu’on aura pas assez d’essence pour y foutre le feu….

    Je constate que j’ai bcp de points communs avec vous. Si vous venez lire par chez moi, je pense que vous ne serez pas trop dépaysé. Je vous donne le lien à tout hasard 🙂

    https://everywherenobody.wordpress.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s