Autres réflexions sur l’épidémie de SARS-CoV-2

Lorsque je me suis auto-prescrit de la chloroquine il y a un peu plus d’un an terrifié d’avoir été éventuellement contaminé par le SARS-CoV-2 puisque les Chinois en avaient mentionné les propriétés anti-virales et que le Professeur Raoult avait repris ces travaux pionniers des biologistes chinois j’ai été stupéfait que la Ministre de la santé française du moment, Madame Buzin, classe la chloroquine (dans les faits l’hydroxychloroquine) comme substance vénéneuse. Au Vanuatu la chloroquine était gratuite en raison de l’aspect endémique de la malaria dans ce pays avec non seulement du P.vivax mais également du P.falciparum, il faut avoir vécu dans ce pays pour comprendre pourquoi la chloroquine était disponible gratuitement. Quand j’ai appris que la France classait ce produit comme toxique alors qu’il sauvait des vies dans ce pays reculé je me suis demandé si les décideurs politiques français n’étaient pas tombé sur la tête, sans s’en rendre compte.

Ou alors cette décision était télécommandée par les laboratoires pharmaceutiques qui ne voulaient pas en entendre parler. J’ai pu confirmer près de six mois plus tard que j’avais effectivement été contaminé par le SARS-CoV-2 à la fin du mois de mars 2020 en me soumettant à une analyse sérologique et en lisant une multitude d’articles scientifiques qui décrivaient en détail les symptômes dont j’avais souffert. Si j’avais suivi les décisions du gouvernement français je serais probablement mort à la fin du mois de mars 2020. Au Vanuatu mon véhicule était un pick-up 4 roues motrices et il m’est souvent arrivé de sauver des vies d’enfants en bas âge en les conduisant avec leur mère dans le dispensaire le plus proche. L’infirmier confiait à la mère une purée contenant de la chloroquine qu’elle devait mettre dans la bouche de son enfant mourant et, à ma grande stupéfaction, c’était efficace. Alors quand Madame Buzin déclara que la chloroquine est toxique, comprenez ma réaction d’indignation.

Les ministres et leur cortège de conseillers scientifiques finiront par se laver les mains de leurs décisions criminelles puisque l’INED a conclu de ses études statistiques qu’au cours de l’année 2020 il n’y a eu aucune augmentation vraiment significative de la mortalité en France. Il n’y a pas besoin de se gratter la tête pour arriver à la même conclusion car l’âge moyen des victimes du SARS-CoV-2 au cours de cette année 2020 est supérieure à 80 ans, en d’autres termes au delà de l’espérance de vie selon les critères de l’INED. Ceci veut tout simplement dire que jamais aucun politicien français ne sera condamné à des peines de prison. Des avocats comme Fabrice Di Visio, pour lequel j’ai beaucoup de respect, se prennent pour Don Quichotte de la Mancha.

Pour revenir à Madame Buzin il me paraît très suspect qu’elle ait été parachutée pour représenter le gouvernement (il faut dire les choses clairement) dans des élections locales dont j’ai oublié l’enjeu puis être nommée à l’OMS, une magouille téléphonée depuis le Palais de l’Elysée, afin qu’elle dispose d’un passeport diplomatique et échappe ainsi à toute poursuite judiciaire. Il ne faut pas croire un instant que le Président de la République Française ait pu concocter ce sauvetage de Madame Buzin car les évènements le dépassaient, à moins qu’il en ait lui-même été l’acteur central. Je veux signifier ici que le Président français, habitué des cercles d’influence qu’il a côtoyé au cours de son séjour chez Rothschild, ait fermé les yeux devant ce que lui faisaient miroiter les lobbyistes des grandes compagnies pharmaceutiques. L’affaire de l’interdiction de la prescription et de la vente de l’hydroxychloroquine semble n’être qu’un détail et pourtant c’est là, sur ce point précis que des journalistes d’investigation courageux devraient mettre leur nez … S’en est suivie l’ignoble campagne de dénigrement du Professeur Raoult orchestrée par les médias proches du pouvoir. Des vies auraient pu être sauvées voire prolongées, mais quelle est l’importance de la vie d’un « vieux » pour ces technocrates qui gouvernent le pays ?

L’autre volet très surprenant de la gestion de l’épidémie de SARS-CoV-2 a été l’interdiction des cliniques et hôpitaux privés de traiter les malades « covid ». Alors que les hôpitaux publics étaient totalement encombrés leurs contre-parties privées étaient vides. Ce type de décision a également été pris dans d’autres pays européens comme l’Italie, la Belgique ou l’Espagne. Quelle en était la motivation cachée ? Le pouvoir politique voulait-il tout contrôler et pour quelle raison ? Le public a le droit de savoir … En ce qui me concerne si je ne trempe pas dans une théorie complotiste de l’intervention directe du lobby du « BigPharma » en arrière plan alors je ne comprends toujours rien.

Il reste un dernier point énigmatique : l’attitude des grands médias télévisuels et de la presse écrite. Ces canaux d’information n’ont cessé de transmettre un message angoissant, certes, mais ce message provenait-il du pouvoir politique ou des journalistes eux-mêmes ? En d’autres termes qui gouvernait réellement le pays, les politiques ou les médias ? Je pencherais plutôt pour une sorte de symbiose malsaine entre les journalistes et le pouvoir dans le but ultime de terroriser le peuple pour mieux l’asservir. Dans ces conditions la voie est libre pour mettre en place un régime totalitaire, à moins que …

Encart tiré du blog de George Ugeux :

( https://georgesugeux.com/category/french/ )

10 réflexions au sujet de « Autres réflexions sur l’épidémie de SARS-CoV-2 »

  1. La vie d’une personne âgée n’a plus aucune valeur en France et en Occident en général.
    Autres cultures, autres moeurs : en Chine, le gouvernement envoie en prison les enfants qui ne prennent pas soin de leurs parents âgés. C’est inscrit dans le marbre des valeurs chinoises.
    Ceci est tellement prégnant dans la culture confucéenne que les employeurs chinois octroient des congés sans trop demander d’explications détaillées pour permettre aux employés concernés de passer du temps avec leurs parents. Il ne viendrait à l’idée de personne dans ce pays d’Orient qualifié de dictature par la presse française de commettre des meurtres de masse de vieux, et pourtant c’est qui a été fait sans vergogne par Agnès Buzyn et Olivier Véran dans le pays des droits de l’Homme avec les résidents d’EPHAD l’année dernière avec l’interdiction d’utiliser les médicaments efficaces comme l’hydroxychloroquine, et achèvement des malades au Rivotril, une benzodiazépine ultra-puissante formellement déconseillée pour les malades souffrant de problèmes respiratoires.
    La vraie dictature n’est pas celle qu’on croit.

  2. Vous écrivez : «Les grands médias (…) n’ont cessé de transmettre un message angoissant, mais ce message provenait-il du pouvoir politique ou des journalistes eux-mêmes ?»
    Vous accordez beaucoup d’intelligence aux médias. Ceux-ci ne sont que des courroies de transmission.
    Envahie par d’innombrables cohortes de diplômés universitaires depuis le début des années 70, la pratique journalistique a profondément évolué. Mieux instruits, les jeunes journalistes ne possèdent malheureusement pas le feu sacré de leurs ainés. En plus d’avoir étudié en meute, ils chassent l’information en meute ( j’écris «ils», mais je devrais écrire «elles» car la profession s’est féminisée à vitesse grand V) : pour se couvrir, tout le monde fait la même chose.
    Il est fini le temps où le chef des nouvelles exigeait de ses reporters sur le terrain qu’ils fassent de l’exclusif.

  3. Le « deal » pourrait être ceci: constat de pandémie, pression pour développer un remède ou un vaccin, OK des grands labos pour jeter toutes leurs forces sur la recherche de l’un ou l’autre à condition que 1) toute solution préexistante (càd molécule bon marché) soit interdite 2) financement massif par les états 3) exonération de responsabilités 4) précommandes massives.
    Pour l’emballage: bourrage de crane intense via les relais médiatiques et les médecins de connivence/complaisance présents en permanence sur les plateaux TV et radios « mainstream ».
    Les médecins et scientifiques hors doxa sont boycottés, ridiculisés, rappelés à l’ordre ou tout simplement licenciés. Idem pour un « journaliste » qui s’égarerait…..
    OMS, AEM, AP-HP, ARS …. ça en fait une lasagne qui vient bien à point pour diluer les responsabilités. Dans cette histoire, le médecin libéral …. à quoi sert-il encore????
    Pour les labos, cette affaire est la poule ou œufs d’or ou mieux le St Graal.
    C’est un « complopuliste » qui vous le dit, na!

    • Bien analysé, mais derrière le deal et le dressage, il y a, j’en suis maintenant sur, la décision de nous exterminer.
      Je suis disposé à argumenter en faveur de cette hypothèse si quelqu’un me le demande, mais pas ce soir.
      Ne pas en tenir compte et ne pas s’y préparer sérieusement pourrait bien être suicidaire.
      Bon courage à tous

  4. https://odysee.com/@RenardBute:3/echappeeimmunitaire:a
    Voilà un autre collapsologue du virus ! A part que celui-ci va dans le sens d’une théorie que vous défendez, et que le Professeur Raoult suggère aussi : lorsque le virus est « contrarié » par un médicament { le remdésivir } , ou un vaccin { à la mode en ce moment }, celui-ci mute, devient plus virulent, résiste mieux aux défenses immunitaires et donc devient plus dangereux !
    Celà ne nous incite pas à nous faire vacciner !
    Qu’en pensezvous ?
    Covidement vôtre. JEAN

    • Dans le dernier magasine Nexus il y a un article sur la possibilité d’émergence des variants en rapport avec les essais de vaccination en phase 2 sur les échantillons de populations. Il pourrait y avoir une concordance locale et temporelle. A lire donc (dans ce dernier numéro aussi un article de JP Petit pour les amateurs !).
      Il y a aussi la vidéo que je n’ai pas regardé :
      https://www.nexus.fr/video/vaccin/correlation-essais-variants/

  5. « lorsque le virus est « contrarié  »
    Le virus ne doit pas nécessairement être contrarié par un médicament ou vaccin ….
    Si vous regardez ce qui s’est passé en Amazonie (Manaus), le variant « brésilien » est apparu après que l’immunité collective ait été atteinte d’une manière plutôt naturelle (sans vaccin en tout cas).
    Si vous lisez par exemple le Daily Telegraph, il s’y trouve un article sur les hospitalisations récentes qui sont majoritairement des gens ayant été vaccinés donc là il pourrait y avoir corrélation… que media et autres promoteurs du consentement s’efforceront de minimiser selon la formule consacrée « bénéfices/risques ».
    Après l’HCQ, l’IVCT a été recalée.
    Vous verrez que pour toutes les « trouvailles » style anticorps monoclonaux ou autre médicaments coûteux développés par Pfizer (ils auraient au moins 2 solutions en cours) toutes les études longues en double aveugle randomisées se verront comme par enchantement raccourcies puisque « nous sommes en guerre » n’est-ce pas (cfr Remdesivir et vaccins)?
    Personne ne sait rien en fait … sauf une virologue belge qui prétend que grâce à la vaccination le virus sera sous contrôle cet été en U.E.
    D. Pujadas ira-t-il à Bruxelles interroger ce virologue si le virus s’avérait ne pas être sous contrôle par exemple en novembre 2021 ou février 2022?

    •  » …… Le virus sera sous contrôle cet été en UE  »
      Il sera forcément sous contrôle cet été, car c’est la saison qui veut ça : les virus circulent moins. Mais comme beaucoup de gens se seront fait vacciner d’ici là, il est évident que ce seront les vaccins qui, officiellement, auront « contrôlés » le virus.
      D’autre part, le covid19 a fait son temps, a fait relativement peu de victimes. Il s’agit maintenant de ses variants !
      De toute manière, covid, variants ou autres, même s’ils étaient « sous contrôle » en automne, la saison hivernale qui suivra, remettra les pendules à l’heure.
      Et nous serons de nouveau confinés avec gestes barrières et autres.
      Quant aux vaccins, même s’ils s’avéraient efficaces ce printemps — ce qui n’est pas encore prouvé –, ils devront être de toute façon réinitialisés l’hiver prochain avec les nouveaux variants et virus.
      C’est le point de vue d’un non-initié …… qui a peut-être tout faux !
      Bienvenu dans un monde confiné pour longremps !
      Covidement vôtre. JEAN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s