Les ersatz de lait de vache ont énervé la Commission européenne

Lorsque je vais acheter mon lait au supermarché je passe d’abord devant un très long linéaire de laits de toutes sortes de compositions qui n’ont strictement rien à voir avec le lait de vache. Un autre tout petit linéaire rassemble le lait de vache : lait entier, lait semi-écrémé et lait sans lactose, c’est à peu près tout, et je n’ai jamais vu qui que ce soit charger dans son petit chariot à roulettes un pack de 6 litres de lait entier 100 % vache. Dans l’immense linéaire des yaourts et crèmes-dessert en tous genres coexistent de plus en plus de ces préparations qui ressemblent à des yaourts mais ne sont pas des yaourts à proprement parler puisqu’il n’y a aucune trace de lait de vache dans ces pots. À croire que dans un échantillon de population pris au hasard le nombre de « vegans » augmente tous les jours. Pour tromper le consommateur ces faux laits, ces liquides produits industriellement, sont présentés dans des emballages qui ressemblent à s’y méprendre à ceux contenant du vrai lait de vache, estampillés produit laitier (« dairy ») ou pour les pseudo-yaourts crémeux (« creamy ») alors qu’il n’y a pas la moindre trace de crème au sens strict du terme.

Pour une fois la Commission européenne s’est penchée positivement sur ce problème de faux étiquetages, de fausses présentations et donc de fraude en considérant l’Amendement 171 (lien en fin de billet) qui a été approuvé par le Parlement européen en octobre 2020 malgré l’intense lobbying des industriels du faux lait et du faux yaourt. Il paraît que tous ces produits frelatés sont bons pour sauver le climat et l’humanité toute entière. Il faut remettre les choses à leur place. Le lait de vache entier est un aliment complet contrairement aux laits végétaux variés. Le chiffre d’affaires mondial de l’industrie du faux lait représentait en 2019 environ 12 milliards de dollars alors que celui du lait de vache atteignait cette même année 718 milliards de dollars. Les industriels des ersatz de lait prétendent que leurs produits sont bons pour la santé humaine. J’ai quelques doutes : a-t-on jamais tenté d’élever un veau exclusivement avec du lait d’amande ou d’avoine ? Le lait de vache est un aliment entier qui précisément permet d’élever un veau, difficile dans ces conditions d’admettre qu’un lait d’amande ou de soja est bon pour la santé.

Quand une ONG telle que ProVeg fait la promotion des faux produits laitiers elle avance l’argument fallacieux du sauvetage du climat. Jusqu’où cette propagande est-elle exacte ? Combien faut-il de mètres-cube d’eau pour réussir à produire un litre de lait d’amande ? L’amandier est l’un des arbres fruitiers les plus exigeants en eau. De plus il faut transporter des milliers de ruches pour que les fleurs au moment de la floraison produisent ensuite des fruits. La Californie est le premier producteur d’amandes du monde et le bon lait d’amande est un débouché idéal mais les ONGs oublient ces détails dans leur propagande. Quant au lait de soja n’en parlons même pas puisqu’il est fabriqué à partir de soja transgénique, mais avec maintenant les vaccins à ARN messager c’est toléré. On vit dans un monde artificiel dans lequel tous les arguments sont avancés pour uniformiser les habitudes des consommateurs. Pour ma part je continuerai à boire chaque jour mon litre de lait entier UHT, on ne trouve plus de lait frais …

Source partielle et illustration : The Conversation

7 réflexions au sujet de « Les ersatz de lait de vache ont énervé la Commission européenne »

  1. J’achète mon lait ,cru, chez un de mes clients éleveur et cela n’a rien a voire avec le lait UHT , même soit disant entier
    Je reconnais que tout le monde n’a pas cette possibilité là !

  2. Les laits d’amandes contiennent essentiellement de l’eau, une quantité ridicule d’amandes (2,5 %), de la lécithine de soja ou de tournesol comme agents émulgateurs pour mettre en solution les protéines et les matières grasses provenant des amandes. On y adjoint des épaississants pour donner du corps à l’émulsion blanche ainsi obtenue, épaississants qui sont comme d’habitude ceux autorisés par la législation (alginates, carraghénates, amidons plus ou moins modifiés chimiquement etc…). On ajoute le cas échéant des arômes, on ajuste la salinité et l’acidité du produit final et on lui adjoint pour finir un conservateur, généralement un antioxydant.
    On pasteurise, on conditionne dans un bel emballage, on stocke, on transporte, on vend.
    L’ensemble est beaucoup moins nourrissant et appétant que du lait de vache.
    Par contre, il coûte grosso-modo 4 fois plus cher.

  3. j’ai déjà entendu 2 cas de couples qui avaient remplacé le lait de leurs enfants en bas âge par du lait d’amande. Ça a fini par un ventre gonflé (carence en protéines) et un passage à l’hôpital…

  4. Si vous n’avez pas de lait frais en rayon, je vous plains. Pas de vaches sur votre ile? C’est vrai qu’un volcan n’est pas trop propice. S’il faut le faire venir des Açores…

    • Si, il y a pas mal de vaches sur l’île, j’en vois souvent en stabulation contrôlée lors de mes ballades.
      Elles sont généralement nourries avec des aliments industriels et du fourrage importés, par manque de vastes pâturages.
      Mais comme le prix du lait en gros n’a rien d’excitant pour les éleveurs, ils se sont regroupés en coopératives de fabrication de fromage (« queserías ») qui absorbent toute leur production de lait de vache, chèvre et brebis.
      Ils réalisent ainsi une plus-value intéressante, car ces fromages sont bons et se vendent très bien, même à l’exportation.

      • Le lait entier UHT (je n’ai rien contre l’UHT qui préserve à peu près les propriétés organoleptiques et les vitamines) que je consomme provient des Asturies et de Galice. Pour le fromage je consomme exclusivement du fromage français. Il y a une échoppe au marché la Recova à Santa Cruz qui vend du fromage français excellent …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s