Brève. Paris, premier mars 1871, les Parisiens se confinent volontairement …

Il y a 150 ans, ce premier mars 1871, conformément aux disposition arrêtées dans la convention d’armistice signée le 26 février par Guillaume Ier et Adolphe Thiers l’armée allemande défile dans Paris. Les termes de cette convention sont humiliants : la France cède à l’Empire allemand récemment proclamé au château de Versailles l’Alsace et la Lorraine mais garde la place de Belfort qui est toujours restée française durant le conflit car vaillamment défendue par le colonel Denfert-Rochereau. En outre la France doit payer à l’Allemagne une indemnité de guerre de 5 milliards de francs-or. Cette convention stipule que l’armée allemande pourra défiler le premier mars sur les Champs-Elysées.

Des détachements de l’armée allemande entrent dans Paris à 10 heures du matin en empruntant l’Avenue de la Grande Armée, arrivent jusqu’à l’Arc de triomphe et descendent l’Avenue des Champs-Elysées. Tout le quartier est gardé par des bataillons de la garde nationale française. Les Allemands vont brièvement occuper le quartier des Champs-Elysées et du faubourg Saint-Honoré. Les Parisiens ont fermé tous les volets des logements, tous les rideaux des magasins ont été baissés, les rues sont désertes … ils se sont tous confiné chez eux pour ne pas voir les pointes des casques prussiens qui préfigurent les « spikes » du coronavirus qui aboutiront à un confinement non pas spontané de la population mais imposé par le pouvoir fascistoïde (cf. Emmanuel Todd) installé dans le faubourg Saint-Honoré aujourd’hui. Comme ils le sont aujourd’hui, ces Parisiens, excédés, humiliés, sacrifiés par un gouvernement fantôme et des représentants du peuple ayant fui à Bordeaux, comme l’Assemblée Nationale qui n’est plus aujourd’hui qu’un vulgaire bureau d’enregistrement des décrets liberticides émanant du prince, vont faire exploser leur ras-le-bol quelques semaines plus tard …

Cent cinquante ans plus tard la France est à nouveau asservie par l’Allemagne et aux ordres des européistes. Miné par une guerre commerciale impitoyable le pays est devenu un désert industriel, la population s’appauvrit, les agriculteurs se suicident et « les quartiers » sont devenus des îlots de non-droit. Tout est à nouveau réuni pour que le peuple, les Gaulois réfractaires, s’insurge à nouveau. L’histoire va-t-elle se répéter ?

Source et illustration : Wikipedia

10 réflexions au sujet de « Brève. Paris, premier mars 1871, les Parisiens se confinent volontairement … »

    • Il y a pourtant beaucoup d’exemples ! Napoléon perd son âme en Russie, Hitler fait de même, les Russes n’ont jamais pu conquérir l’Afghanistan, les Américains ont également échoué. Corée et Vietnam : deux défaites pour les Américains. France : 1789, 1830, 1848, la Commune, mai 1968 : beaucoup de similitudes. France et Allemagne : 1870, 1914, 1940, j’appelle aussi ça des répétitions de l’histoire. La raison est simple, le cerveau humain est resté tel qu’il était du temps des chasseurs-cueilleurs, il n’a pas beaucoup évolué en 20000 ans …

      • Tout cela est historiquement vrai. Mais maintenant, il y a la TV enrichie par les techniques du brain-hacking.
        Mon sentiment, et Dieu sait je déplore de devoir vous décevoir, est que pour les français, les sous-chiens, c’est scié.
        Ils étaient déjà veules, serviles et collabos quand j’ai du m’exiler. Ils le sont toujours avec maintenant, en outre, le cerveau lavé en profondeur, totalement transparent.
        Dans dix ans, le spectacle médiatique de la télé-réalité sera la guerre tribale entre quartiers entièrement peuplés de mélanodermes revenus à l’âge de pierre sur le sol français, avec tous les rites afférents, égorgement des hommes valides, viol général des femelles, bras droits des enfants mâles coupés à la machette, tout le folklore nafriquin près de chez nous…
        Il y a encore un espace pour la liberté individuelle en Russie et au Japon, mais c’est tout.
        Bonne préparation à tous,
        Jean Claude

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s