Les éoliennes tueuses de bovins

Plus de 400 vaches sont mortes mystérieusement depuis qu’un parc éolien a été construit près d’un troupeau en 2012. Les résidents locaux souffrent également de problèmes de santé : «fatigue permanente, courbatures, maux de tête, insomnie ». Recherchez également sur votre moteur de recherche « infrasons + éolienne ».

Cause inconnue

Récemment, le fermier français Didier Potiron a rapporté que 400 de ses vaches étaient mortes depuis qu’un parc éolien a été construit à proximité de son exploitation en 2012. Les vétérinaires ne trouvent pas de cause et restent perplexes. Les gens se sentent également malades. À Puceul, près de Nozay (Loire-Atlantique), les éleveurs de vaches Didier et Murielle Potiron ont enregistré mi-décembre 2020 leur 400e vache morte depuis la construction du parc éolien. Depuis le début des décès inhabituels en 2012, c’est un taux d’environ 1 vache perdue par semaine.

La famille Potiron a annoncé que trois autres vaches étaient mortes en janvier – à nouveau pour des raisons inconnues. Depuis la construction du parc éolien, la famille a connu une surmortalité importante au sein du troupeau et des problèmes de santé au sein de la famille. La famille Potiron a même arrêté les autopsies pratiquées par l’école vétérinaire de Nantes à ses frais car elle a toujours eu la même réponse : « pas d’explication sur la cause du décès ». « Clairement lié » au parc éolien à proximité pour Didier et Murielle Potiron, mais aussi pour leur voisine éleveuse Céline Bouvet, l’origine de cette surmortalité de leurs animaux est clairement liée aux éoliennes à proximité », rapporte actu.fe (lien ci-dessous). D’autant plus qu’eux-mêmes en subissent depuis toutes ces années les effets sur leur santé : fatigue permanente, courbatures, maux de tête, insomnies… autant de problèmes qui disparaissent dès qu’ils quittent leur ferme. La famille a poussé à fermer le parc éolien pendant sept jours, mais l’exploitant du parc éolien a refusé, rappelant que le parc « est conforme aux normes d’installation françaises ».

Morale de cette histoire. Les éoliennes permettent donc d’exterminer les bovins considérés comme nuisibles pour le climat, coup double pour les escrologistes,

Source et illustration : https://actu.fr/pays-de-la-loire/puceul_44138/eoliennes-tueuses-pres-de-nozay-dans-la-ferme-des-potiron-la-400e-vache-est-morte-mi-decembre_38499386.html

8 réflexions au sujet de « Les éoliennes tueuses de bovins »

  1. Ping : Les éoliennes tueuses de bovins | Qui m'aime me suive...

  2. Ils ne vont pas exterminer que les bovins, mais aussi les habitants du voisinage.
    Une guerre à mort contre les français et les leucodermes européens a été commencée, et comme ceux-ci sont trop serviles pour sortir le 12 et les brenekes, ils seront tôt ou tard exterminés.
    Préparez vous au pire et espérez, mais avec scepticisme, le meilleur.

  3. une analyse des statistiques de l’INSEE qui montrent à quel point on se moque de nous .
    Le covid n’atteint meme pas le niveau de danger d’une simple grippe recente.
    incompetence crasse ou machiavelisme des « responsables »

    • Trés « inspirante » (comme on dit maintenant) cette vidéo.
      Encore un « qu’on » va traiter de complotiste, seule explication possible pour les gens du Bien.

      • Il s’agit d’une excellente analyse des données statistiques qu’a confirmé Jean-Pierre Chevallier dans une de ses présentations sur le site de TVL il y a quelques semaines.
        J’ai critiqué l’article paru sur le site Contrepoints qui reprenait les faux graphiques de l’INSEE qui circulent depuis quelques semaines. Il s’agit d’une vraie propagande : https://www.contrepoints.org/2021/01/20/389262-bilan-insee-de-la-mortalite-en-france-en-2020
        La mortalité en France augmente année après année depuis près de 20 ans en raison du vieillissement de la population et également en raison de la dégradation de la qualité des soins hospitaliers mais c’est surtout le vieillissement de la population qui est en cause. Pour le coronavirus, c’est également la même situation d’autant plus vérifiée que la moyenne d’âge des morts « par coronavirus » est de 83 ans. Ce sont des personnes dont l’espérance de vie était déjà très limitée. De plus le système immunitaire se dégrade avec l’âge et amplifie de ce fait cette mortalité.
        Très bonne vidéo (à mon humble avis) qui démontre bien l’état des mensonges de l’Etat, mais pas seulement en France.

  4. Pas aussi simple de commenter des articles comme celui-ci car on ne sait pas vraiment à qui on a affaire, ici comme ailleurs, comme avec beaucoup de sites internet qui ne sont que des « pots de miel » pour recenser les « complotistes », puisqu’on surnomme ainsi ceux qui réfléchissent autrement en pointant un potentiel danger. L’apparition de la pandémie se superpose exactement à la mise en place à grande échelle de la 5G au niveau planétaire, y a t-il relation de cause à effet? A t-on le droit d’y réfléchir? Non, la réponse est toute donnée par les premiers liens d’une recherche google associant 5G+Coronavirus=complotisme. Pourquoi un tel déchaînement préventif des sites « officiels »? Allez voir le site « Satmap » qui expose tous les satellites 5G et vous m’en direz ce que vous en pensez… Et si vous vous dites: « Mais non, aucun danger… » Alors ne venez pas vous plaindre des symptômes physiques quelqu’ils soient, que vous subirez d’ici peu. Un virus est invisible pour presque tout le monde, l’electromagnétisme l’est tout autant, et ce pourrait-être les mêmes symptômes découlant de l’un ou l’autre. Nous en aurons la preuve, nous en avons la preuve avec les morts enexpliquées d’animaux, tels que la pluie d’oiseaux morts le premier janvier à Rome, par exemple.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s