France, les autres pays européens et le SARS-CoV-2 : Pourquoi une telle obstination criminelle ?

Je viens visionner une émission de Frédéric Taddeï sur RTFrance relative à l’apparition du variant du coronavirus « made in Great-Britain » et dont voici le lien pour les amateurs de Taddeï mais aussi les curieux. Voici le lien : https://www.youtube.com/watch?v=f9IoycJUC6I . Parmi les intervenants figurait l’ancien directeur de l’Institut Mérieux Christian Bréchot, branche de Sanofi spécialisée dans la production de vaccins. Il a été question de vaccins, de confinement, de couvre-feu, bref, comme d’habitude la sauce suprême de la propagande gouvernementale qui ne tient absolument pas compte des préconisations réitérées du plus grand infectiologue mondial du moment, le Professeur Didier Raoult. Pourquoi débattre des heures et des dates de confinement ou de couvre-feu ? C’est totalement stérile puisqu’il existe à ce jour au moins trois traitements efficaces pour guérir précocement du virus n’importe quel malade, quel que soit son âge, l’hydroxychloroquine seule, l’azithromycine seule, la combinaison hydroxychloroquine + azithromycine et enfin l’Ivermectine, le tout associé (ou non) à des compléments tels que zinc, vitamines C et D.

Plutôt que de menacer des populations entières de reconfinement, de couvre-feu ou d’autres misères, toutes illégales car ne respectant pas les libertés individuelles fondamentales, et destructrices sur les plans économiques, sociaux et psychiques il suffirait de détecter les personnes à l’aide d’un thermomètre à infra-rouge et en cas de fièvre les orienter vers un généraliste qui procédera à un test RT-PCR en cas d’évidence étayée par des symptômes grippaux, genre toux sèche comme j’en ai fait l’expérience. De toutes les façons rien n’interdit le médecin généraliste de traiter son patient avec l’une des trois molécules citées à titre préventif en cas de doute et si le test s’avère positif ce sera alors un traitement curatif. C’est ce qu’ont fait les Chinois et ce que font beaucoup de pays d’Afrique aujourd’hui, l’Ivermectine et l’hydroxychloroquine étant des médicaments disponibles gratuitement dans la plupart des dispensaires de brousse et des grandes villes africaines. Je rappelle que les interdictions adressées aux médecins de prescrire sont également illégales.

Le Professeur Raoult défend sa bi-thérapie et il a raison puisque maintenant il en connait exactement les bénéfices et les effets : c’est un traitement à n’utiliser qu’en phase précoce de l’infection coronavirale. J’admire le calme de ce grand scientifique, imperturbable, alors qu’il s’est ramassé des « avoinées » incroyables de la part de certains de ses confrères qui sont des quantités négligeables sur le plan scientifique mondial. Il l’a toujours répété : « détecter, isoler, traiter ». Ça ne coûte rien et le fonctionnement de l’économie n’est pas perturbé. La France, comme la Belgique, a sombré dans le mensonge car jamais les politiciens n’admettront qu’ils ont fait une grave erreur criminelle en interdisant l’utilisation de l’hydroxychloroquine au stade précoce de la maladie. Utilisée en traitement prophylactique l’hydroxychloroquine (mais également l’Ivermectine dont les effets ont été établis plus récemment) aurait tout simplement fait disparaître le virus ! Dans les pays africains comme dans les îles du Pacifique chacun prend son comprimé d’hydroxychloroquine chaque jour pour prévenir la malaria. En Europe, non, ce n’est pas possible parce que ce n’est pas l’Afrique ni les îles Fiji, il vaut mieux un produit qui détruit les reins et est notoirement inefficace ou un vaccin « high-tech » dont personne ne connait l’efficacité à moyen et long terme, y compris ses concepteurs. Tant pis pour l’Europe si elle a choisi des mesures criminelles et inefficaces … en se conformant aux ordres des « BigPharma ».

Au terme de ces quelques mots j’ai l’impression de me répéter et je m’en excuse auprès de mes honorables lecteurs. Juste une dernière information : le compteur tourne ! En ce qui concerne les tests RT-PCR la France a déjà en très grande partie gaspillé 3,5 milliards d’euros et pour les vaccins les pré-commandes ont déjà coûté 4,3 milliards d’euros, les livraisons se faisant attendre, ce sont donc à ce jour près de 8 milliards qui viennent s’ajouter au déficit abyssal du système de protection sociale français, mais il en est de même pour tous les autres pays d’Europe occidentale.

Un autre aspect de la puissance du lobbying des « BigPharma »est d’infléchir la politique extérieure des USA en ce qui concerne la production de vaccins anti-SARS-CoV-2 par Cuba à destination de l’Iran, ces deux Etats étant considérés avec la Corée du Nord et la Syrie comme des ennemis des USA. Mais le cas de Cuba dont personne n’ignore l’excellence de ses services sanitaires est tout à fait révélateur de l’immense pouvoir du cartel des BigPharma et Mike Pompeo est tombé dans le panneau ou alors il a touché un gros paquet de dollars pour faire passer cette dernière décision stupide (et criminelle) de l’administration Trump qui n’est maintenant plus que l’ombre d’elle-même. On assiste maintenant en Europe à une décadence qui conduira nécessairement à une dictature car ces millions de politiciens européens voudront sauver leur peau, y compris les fonctionnaires internationaux d’organismes comme l’OMS qui ont poussé les gouvernements à prendre des décisions stupides, inutiles et illégales en répétant sans cesse des prévisions de mortalité déraisonnables au sujet de ce SARS-CoV-2. À suivre.

Pour vous faire une opinion écoutez attentivement ce que dit le Docteur Dolores Cahill dont je ne partage pas toutes les prises de position et analyses (les sous-titres ne sont pas parfaits) :

https://www.francesoir.fr/opinions-entretiens/video-debriefing-dolores-cahill

5 réflexions au sujet de « France, les autres pays européens et le SARS-CoV-2 : Pourquoi une telle obstination criminelle ? »

  1. Ping : France, les autres pays européens et le SARS-CoV-2 : Pourquoi une telle obstination criminelle ? | Qui m'aime me suive...

  2. Le Covid-19 est bien entendu une fausse barbe. La réalité est qu’on est dans une crise économique capitalistique gravissime type 1929 qui a été prévue de longue date par les spécialistes. Solution pondue par experts de Davos et autres officines mondialistes : faire rester les gens à la maison pour éviter qu’ils ne dépensent trop d’argent (les banques sont ruinées), et faire tourner à fond la planche à billets (helicopter money). Mise-en-scène : propager une pandémie mondiale avec des virus de synthèse dont on a déjà les vaccins sous la main…en exagérant à fond ses effets pathogènes, histoire de tuer dans l’oeuf toute tentative de rébellion collective. Fermer de force le clapet de tous les vrais scientifiques qui par leurs analyses tendraient à remettre en question la mise-en-scène officielle. Promouvoir les scientifiques comme le britannique Neil Ferguson qui prévoit l’apocalypse si les gens ne restent pas cloîtrés chez eux comme des rats de laboratoire.

  3. Le Professeur Verlan nous parle du vaccin :

    Parenthèse humoristique à part, vous dîtes qu’en soignant avec l’hydroxychloroquine ou l’Ivermectine, dont je ne doute pas de l’efficacité — dixit Didier Raoult –, on aurait pu faire disparaître le virus. Celà m’étonne !
    Bien évidemment, le « protocole Raoult » aurait pu sauver bien des vies
    Mais que les patients soient soignés, hospitalisés ou décédés, le virus — à mon point de vue — circulera de toute façon.
    Ne voyez pas, dans mon questionnement, un quelconque reproche : vous faîtes parti de ces scientifiques intègres que je respecte !
    Respectuesement vôtre. JEAN

    • Il est un fait indéniable : détecter, isoler et traiter précocement de manière curative réduit le nombre de personnes susceptibles de transmettre le virus dans leur entourage. Il reste cependant les enfants, très rarement malades, qui sont des porteurs sains (notion contestable, j’en conviens) et peuvent transmettre ce virus. Je reprends l’exemple des pays africains qui utilisent de l’ivermectine (pour se débarrasser des vers parasites dont par exemple la gardiase (j’ai attrapé ce truc, ce n’est pas un ver mais un protozoaire, et je peux vous affirmer que c’est une vraie saloperie), ou l’hydroxychloroquine pour la malaria (dont je souffre toujours de manière épisodique) s’en sortent formidablement alors qu’ils disposent d’infrastructures sanitaires rudimentaires … Vive Castex et son déconfinement avec l’aide du cabinet de conseil McKinsey, on hallucine …

  4. L’hypothèse du Pr Dolores CAHILL est que les vaccins à ARN messager (Pfizer-BioNtech, ModeRNA) sont susceptibles de causer des tempêtes de cytokines à la prochaine infection saisonnière chez le sujet vacciné par emballement du système immunitaire et d’aggraver ainsi les décès au cours de l’année A+1 : https://video.wakkeren.nl/videos/watch/9bd9f602-e5e9-47e0-b35d-8f1bfd78f0f4?start=13s
    Inquiétant en effet si cela devait se confirmer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s