Brève. Le monnayage des « morts par Covid » : un autre scandale d’Etat.

Ça se passe en France et c’est tout simplement surréaliste. Une de mes amies m’a donné quelques nouvelles de sa famille en France, elle habite ici à Tenerife et nous subissons l’interdiction de quitter notre commune de résidence, et ces nouvelles de France m’ont été communiquées par téléphone. Deux membres de sa famille sont récemment « morts par Covid », une de ses tantes éloignées se trouvait en phase terminale d’un cancer généralisé et elle a été transférée dans un hôpital du sud-ouest de la France à la demande d’une de ses filles, en l’occurence une nièce de cette amie française, qui, semble-t-il était angoissée à l’idée de voir partir vers des cieux meilleurs sa mère, étant toute seule avec elle. Elle effectua ce transfert sur les conseils du médecin traitant de sa mère. Elle l’a donc accompagnée pour rendre son dernier souffle à l’hôpital en sa présence moins de deux jours plus tard. Le certificat de décès qu’on lui a communiqué pour procéder aux démarches d’inhumation mentionnait « mort par Covid ».

Elle a contacté le médecin traitant de sa mère, un médecin de ville, en manifestant sa surprise relative à la mention figurant sur l’acte de décès. Il lui a répondu que c’était normal car pour tout mort classé « mort par Covid » l’hôpital percevait un bonus de 500 euros. Ce médecin de campagne lui a avoué que si elle avait fait appel à ses services pour transférer sa mère à l’hôpital il aurait perçu un bonus de 75 euros …

À l’évidence le gouvernement français a corrompu le corps médical hospitalier ainsi que les praticiens généralistes de ville pour gonfler artificiellement le nombre de « morts par Covid ». Entretenir la peur dans la population semble avoir un coût, entretenir cette peur pour exiger que tous les citoyens soient vaccinés relève de cette curieuse pratique de corruption. Pourquoi le gouvernement français a osé prendre de telles dispositions, la raison paraît évidente : le gouvernement français est le doigt sur la couture devant les exigences des laboratoires pharmaceutiques. Ils n’ont pas réalisé de profits avec leurs anti-viraux bidons, Remedesivir ou Tamiflu peu importe, et ils doivent se rattraper avec le vaccin, CQFD. Ces fait me donnent l’occasion de rappeler que l’étude très détaillée et documentée réalisée par un groupe d’étudiants de la Johns Hopkins University relative aux causes de « morts par Covid » montrait clairement une manipulation systématique de ces causes. Cette étude a été censurée à la demande dont on ne sait pas trop qui car elle dérange ! Pour conclure j’ose écrire que cette pandémie qualifiée de catastrophe mondiale n’est pas plus mortelle que n’importe quelle autre grippe saisonnière et que tous les chiffres ont été manipulés à des fins obscures. Je laisse à mes lecteurs le loisir de structurer leur propre analyse. Si je formule clairement mon opinion je serai immédiatement taxé de comploteur, voire de fasciste, mais j’ai toujours assumé sur ce blog mes opinions …

24 réflexions au sujet de « Brève. Le monnayage des « morts par Covid » : un autre scandale d’Etat. »

  1. Ping : Brève. Le monnayage des « morts par Covid » : un autre scandale d’Etat. | Qui m'aime me suive...

  2. Jacques Henry, ça ne peut pas être pour les vaccins et les gains de big Pharma, que l’on instrumentalise ce virus. Ce serait une explication assez pauvre: Penser que l’on puisse détruire toute l’économie de l’Europe Occidentale et des Etats Unis, injecter du Rivotril aux patients agés, fermer les bars et restaurants, les commerces, les stations de ski, assigner a résidence des milliards d’individus, mettre en faillite les compagnies aériennes et les chaines Hôtelières, payer des milliards d’euros d’indemnités en chômage partiel, tout cela pour finalement, pour augmenter les gains des entreprises produisant des vaccins? C’est tout bonnement irréaliste.
    La réalité est tout autre.
    Le virus est clairement instrumentalisé, pour engager la décroissance énergétique. Le vaccin est une étape obligatoire: Il faut d’abord des vaccins, qui ne fonctionneront pas suffisamment, pour ensuite confiner encore davantage. Ainsi, il n’y aura plus d’excuses possible: Il n’y a que le confinement qui marche, la ou les vaccins auront echoué. Alors nous confinerons jusqu’a la destruction de tout.
    Mais nous n’en sommes pas encore la, il y a tout l’hiver a passer, entre espoir du vaccin et désespoir de cas qui vont de nouveau augmenter, jusque a l’inevitable naufrage de tout le système, la spoliation et l’appauvrissement généralisé d’une humanité qui aura en moins de 150 ans, grillé toutes ses ressources.

    .

    • Faisons un bilan des ressources énergétiques actuellement disponibles. avec une consommation égale à celle de 2019
      1. uranium : ressources infinies, le principal gisement est l’eau de mer et on sait capter l’uranium de l’eau de mer.
      2. pétrole : au moins 60 ans avant que plus une seule goutte ne puisse être extraite du sous-sol
      3. charbon : environ 150 ans voire plus en revalorisant tous les gisements abandonnés
      4. gaz : ?
      5. Pour les autres ressources énergétiques il n’y a pas assez de cobalt, de lithium et d’autres terres rares pour les aimants permanents des moulins à vent pour stocker l’énergie dite « verte » intermittente. Il est également impossible de changer tout le parc automobile actuel d’un pays comme la Grande-Bretagne car il n’y a pas assez de lithium pour ce seul pays ! (selon une étude récente réalisée en GB).
      Maintenant pour les ressources agricoles afin de nourrir une population encore en croissance jusqu’en 2070 au moins, pas de problème on sait faire et l’agriculture a encore des marges d’amélioration considérables.
      Donc le catastrophisme et l’effondrement sont des concepts auxquels je ne peux pas croire car ils sont irréalistes.
      Merci de susciter une discussion intéressante !

      • Si on n’a que 60 ans de pétrole, ce qui est très peu, comment va t on construire les centrales nucléaires? Avec des pelles et des pioches? La logique veut que le pic pétrolier soit le pic de tout, car il n’existe pas d’energie plus simple a utiliser que le pétrole, et toute notre civilisation est bâtie en vertu de cette facile. Nous pouvons bien sur nous developper a partir d’une autre énergie, moins pratique, mais ce sera alors dans d’autre conditions, et pour un nombre réduit d’humains.

      • Ça me rappelle les prévisions des années 1974/75. On n’a plus que 20 ans de pétrole et en l’an 2000, il n’y aura plus de pétrole ! Par contre, pour le charbon, c’était 1000 ans…

    • Je suis toujours surpris de constater qu’envisager que l’élite économique et politique occidentale, sous gouverne de l’empire thalassocratique primitif qu’est les Etats-Unis-d’Amérique dans un état similaire, puissent tous être d’une incroyable bêtise.
      Parce que l’ensemble des autres pays continuent, eux, de griller des ressources qui ne sont telles que parce que depuis 50 à 100 ans, suivant la matière abordée, il ne s’est pas produit d’avancée majeure en science fondamentale.
      Il en est de même, cela est à remarqué, en philosophie ou en art, bien que nous pouvons observer en cela une encore timide tendance à un renouveau salutaire.
      La preuve en est de cette sottise: le bouche-à-oreille fait que, progressivement, tout le monde commence à connaître cette chose que vient de conter notre hôte.
      Par trois fois, lors de discutions avec des inconnus il me l’ont affirmés puis confirmés.
      Et nos comprimés du bulbe n’avaient pas imaginé cela par avance.

  3. Allons Keppeler,
    Pourquoi voulez vous accuser l’humanité (qui au juste est l’humanité ?) de vouloir griller les ressources de la terre, quand les commanditaires de toutes ces manipulations se déplacent en jet à 5 Kg de CO2 par Km ?
    J’avoue être surpris par le contraste entre l’humanisme indulgent que vous manifestez envers l’islam dans vos derniers posts et la sévérité de votre jugement pour les autres, ceux qui roulent en diesel pour aller au boulot, peut-être, et grillent notre planète ?
    Ce sont des sujets qui doivent être clarifiés, mais qui restent inexistants en comparaison des échéances à venir : votre probable et prochain égorgement par les adeptes de la religion « depézédamour ».
    Cela étant, j’apprécie vos commentaires et vous souhaite une préparation efficace, avec l’aide de la chèvre-hautine…
    Jean Claude

    • Jean Claude, Mohammed et moi meme, sommes dans la meme galère, et nous nous sommes laissé entuber, voire maintenant intuber, puisque c’est a la mode, par ceux qui nous dirigent. D’une part, ceux ci veulent absolument que Mohammed et moi meme, nous nous égorgions mutuellement, ce qui leur permettrait de continuer tranquillement leurs entourloupes, pendant que nous serions occupés ailleurs. Ensuite, ils ont favorisé largement l’arrivée de Mohammed tout au cours des 50 dernières années au moins, simplement parce Mohammed pouvait non seulement faire le meme travail que vous et moi pour beaucoup moins d’argent, mais aussi parce que Mohammed pouvait vivre avec 10 personnes dans 8 metres carres, faciles a chauffer, alors que nous avons besoin d’appartements et de maisons, qui permettraient point vue énergie de nourrir et chauffer 500 Mohammed par semaine.
      Bien sur, ceux qui nous dirigent n’ont jamais laissé les pays dont Mohammed est issus se developper, et au contraire, les ont corrompus, pilles, voire détruits et bombardes.
      De sorte que Mohammed comme vous et moi meme, sommes les dindons d’une farce qui va s’achever bien tragiquement hélas, a peu près de la façon que vous prévoyez.

  4. J’ai du mal à croire que l’on arrête à ce point l’économie au seul bénéfice de bigPharma pas plus que pour un risque de pénurie énergétique. L’univers n’est qu’énergie et je suis convaincu que les humains sauront trouver les solutions de remplacement des énergies actuelles. Personnellement je ne vois comme explication que la volonté des politiques de tout bord a dominer les peuples par la peur et les restrictions, liberté et abondance.
    Les conséquences de l’arrêt de l’économie ne sont pas encore visibles de par la manipulation budgétaire des banques centrales mais également parce qu’il n’y a pas encore eu de pénurie sur les marchandises et donc sur la consommation.
    Cette pénurie pourrait arriver et se répandre très rapidement compte tenu de la complexité des processus de fabrication et de distribution.

    • S’il y a pénurie d’énergie, l’économie s’arrête d’elle meme, c’est un fait. Etant donné que l’economie est en phase d’arrêt, il est logique de se demander si ce n’est pas du a une pénurie d’énergie.
      Il pourrait y avoir d’autres causes, mais je ne vois pas lesquelles, et je suis preneur d’explications.
      En ce qui concerne l’énergie infinie, la, j’appelle ça du déni. J’ai lu dans des journaux très sérieux, qu’on irait chercher l’énergie dans les météorites. C’est du pur foutage de gueule, destiné a calmer le pèlerin qui s’inquiète du plein de sa Peugeot.

      Cette pénurie serait évidemment masquée, car elle mettrait a jour la gestion calamiteuse des ressources de nos dirigeants depuis plus de 50 ans. Restons au conditionnel, car je ne travaille que sur des hypothèses, et sur des faits concrets que je relie entre eux, pour me faire une idée de la situation. Je ne connais aucun des vrais chiffres de production et de consommation. Très peu de gens les connaissent, peut être personne, et ceux de l’AIE sont aussi faux que ceux de pole emploi donc on ne peut pas se baser dessus.
      Pour finir: le pic pétrolier a lieu, c’est certain. Nous ne sortirons plus jamais 100 millions de barils jour. Plus jamais, cela veut dire jamais, ni demain ni dans 10 mille ans. En revanche, ce pic pétrolier ne nous sera pas présenté comme tel: il sera présente comme un pic de la demande, évidemment.

      Je suis en revanche entièrement d’accord avec vous sur la deuxième partie de votre post.

      Pour terminer sur le sujet de l’énergie, depuis le premier jour du virus, j’ai pensé que le confinement était lié a une pénurie, car quelques mois auparavant, il y avait eu pénurie de pétrole a travers toute l’Europe, attribuée a une greve des raffineurs, et je m’etais trouvé bloqué dans les montagnes, a sec d’essence.
      Une semaine après le début du premier confinement, j’ai roulé sur l’Autoroute A8, entre la France et l’Italie. J’etais la seule voiture de tourisme. Toute l’autoroute était encombrée sur 100 kilometres par une file quasi ininterrompue de camions citernes de toutes les nationalités: francaises, Italiennes, suisses… C’était réellement impressionnant. J’ ai meme cru d’abord a des préparatifs de guerre. je n’en menais pas large. je pense être une des seuls personnes a avoir vu cela.

      Cela m’a convaincu d’une penurie générale, masquee par le confinement. Depuis, J’étudie tous les documents sur ce sujet
      Bonne soirée a tous, désolé pour ces écrits, mais l’étude de la disponibilité du pétrole, les guerres qui y sont attachés, et l’étude des mensonges d’états sont des sujets qui me passionnent !

  5. La décroissance énergétique est assurément une partie du mobile. D’autant plus que le Grand minimum solaire arrive.

    Peut être, la prochaine étape sera le « dark winter » qui commencerait par une cyberattaque majeure.
    Je me permets d’ailleurs de vous suggérer l’excellente série donnant notamment une interprétation de ce terme

    En aparté, je garde toujours en tête cette remarque numérologique 135+531=666 pour ne pas exclure que tout ceci est une opération occulte de magie.

  6. 1er point : je confirme les « primes » Covid dont m’ont parler des relations directes.
    2e point : Energie, mais aussi crise financière antérieure (ou concomitante) car pas de croissance et le différentiel entre les taux de rentabilité de l’industrie, même informatique est trop faible en rapport avec ceux de la spéculation financière des fonds de pension par exemple.
    3e point : Big pharma tire les plus grosses marges de plus de 30% ce qui renfloue les banques de placement et ces dernières agissant aussi dans les comptes courant apprécient la réserve de fait des occidentaux ne pouvant dépenser leur argent (900 milliards d’euro rien que pour les français).
    4e point : déplacement. Si j’extrapole les possibilités de déplacement qu’aux seuls propriétaires, seuls les riches qui ont des points de chute privés et autres VIP pourront se déplacer. Exemple de ma soeur qui a une propriété au Sénégal et qui peut s’y rendre ce jour car elle est propriéo, si je désire venir la rejoindre c’est Niet !
    5e point: la limite des transports impose-t-elle la distanciation ? Oui et non, oui en famille non pour le métro, bus et train. Il y a un élément pernicieux qui agit non seulement sur la santé psychologique des personnes mais sur le facteur biologique fondamental de l’homme social. Sa construction mentale est fondée sur le contact et l’échange (voir le développement du bébé).
    6e point : les autres ressources énergétiques. Depuis plus de 50 ans des efforts auraient pu être développés dans l’économie de l’utilisation du pétrole. On comprend que les « pilleurs de flouz » ne voyait que la rentabilité à court terme. Des tas de brevets (du moteur à eau/oil ….jusqu’à ceux de Tesla et tant d’autres inconnus) auraient permis une transition soft au lieu de mettre les 2 pieds sur la pédale de frein.
    7e point : l’islam qui veut dire soumission est un très bon régime pour une dictature où l’homme est conditionné à la récompense et la femme au foyer qui ne travaille pas et dépensera moins d’énergie sauf en semoule, si le blé ne vient pas à manquer ; et à propos de cette céréale le flouz sera assuré par le revenu universel.

    Conclusion : L’homme inactif (soumis à sa paresse naturelle), désocialisé (par les écrans et autres gadgets du transhumanisme) et ayant perdu son identité de genre (voir LGBT….et nos jeunes poilus du menton en manque de virilité, a contrario de ceux de 14) présage d’un déclin de l’humanité voire de l’Homo Sapiens. La perte des valeurs, et même la montée des anti-valeurs comme l’exemplaire couple présidentiel français ( https://www.bvoltaire.fr/je-les-ai-bien-baises-emmanuel-macron-au-naturel/ ) pointe du doigt le conflit spirituel sous-jacent que certains entrevoient.
    C’est en ce sens, cher Keppeler, que je vois le pic pétrolier comme l’outil d’une vision plus large, qui nous échappe en partie (sauf à rappeler qq messages prophétiques amérindiens), et qui est d’un autre ordre que le temporel. Les guerres « cosmiques » dans les Védas ont bien existé si je m’en réfère aux écrits et à certaines confidences de feu l’ami Rémy Chauvin.
    [Je ne parlerai pas de Bergier, car ça c’est une autre histoire !!! 😉 ]

    • Très intéressant. En ce qui concerne le Pic Pétrolier toujours, on ne peut être sur de rien, et de toutes façons, même si c’est bien le pic pétrolier et le début de la décroissance, on ne le saura jamais. Cette décroissance sera attribuée a d’autre facteurs: Lutte contre le réchauffement climatique, et si c’est le chaos, alors on s’arrangera pour organiser une guerre entre les communautés, de manière a lui faire porter la responsabilité du chaos.
      Neanmoins, le grand intérêt de la théorie du Pic Pétrolier, est qu’elle permet de faire des previsions.
      Par exemple, imaginons que je croie a un virus, qui n’est pas instrumentalisé, et que nos gouvernements se battent bien contre ce virus.
      Je peux donc tenter de faire des prévisions, mais c;est extrêmement difficile. Je peux penser que ce virus disparaitra avant l’été car c’est souvent le cas, je peux aussi penser que le vaccin va fonctionner. Je peux penser que l’immunité collective finira par être atteinte, et que je vais donc bientôt retrouver la vie d’avant. J’accepte bien volontiers les confinements, car je pense qu’ils vont me protéger, et je râle contre les jeunes et ceux qui font leur jogging sans masque car j’estime que c’est a cause d’eux que nous n’arrivons pas a nous debarrasser assez vite du virus.
      Il y a des mesures que je ne comprends pas en revanche: Pourquoi ferme t on les stations de ski, pourquoi dois je mettre un masque lorsque je suis seul en bord de mer, pourquoi les journalistes ne mettent ils jamais de masques en studios, et ne sont jamais malades. Pourquoi a t on interdit la HCQ et autorise t on si vite les vaccins? Mais je mets tout cela sur le compte de la bêtise des dirigeants ou de la chance, voire de la corruption, de Bill Gates et de big Pharma, et je persiste a croire au virus, car c’est plus facile.

      Maintenant imaginons que je ne crois pas au virus, ou plutôt que je crois qu’il existe mais qu’il est instrumentalisé, pour engager la décroissance, et camoufler les pénuries latentes de pétrole.
      Dans ce cas, je suppose a l’avance que je vais être confiné, et plus probablement autour des vacances scolaires, avant les grandes migrations consommatrices d’énergie.
      Je pense aussi que nous serons plus confinés en Hiver qu’en été, car au déplacement en hiver, s’ajoute le chauffage, extrêmement couteux en énergie.
      Je surveille la météo, et si je vois que nous entrons dans une perdiode de grand froid, alors les régions les plus froides risquent d’être confinées. Si on contraire, les temp[eratures remontent, je me dis que nous allons être libérées prochainement.
      Grace a l’energie, je comprends pourquoi on interdit le sport en salles, car chauffer de grands gymnases dans le Nord de la France, ça dépense énormément.
      Je me dis aussi que si on n’a pas de pétrole, ce n’est pas demain la veille qu on en aura davantage, et donc je me dis que ceci va durer, et que vaccin n’est la que pour faire patienter les gens, et que probablement, enfin il ne marchera pas.
      Je prends la maladie de Macron comme une mesure psychologique de plus pour nous confiner et nous responsabiliser davantage.
      Je me dis aussi que le manque de pétrole est évidemment lié a la dette, et que nous allons devoir nous endetter de plus en plus, et que ce n’est pas tenable sur le long terme, et qu une grande crise financière va finalement arriver.
      Parfois je me dis aussi que tout cela va très mal finir, car notre monde n’est pas du tout résilient, et que des problèmes très graves vont arriver. Penser au pic pétrolier n’est pas quelque chose de confortable ou de facile. On préfère penser a autre chose, surtout quand on a des enfants. penser a la réalité du virus est beaucoup plus facile.

      Bref, en réfléchissant uniquement du point de vue énergétique, on peut faire énormément de prévisions, et je dois dire que toutes celles que j’ai faites a présent se sont révélées justes, au grand agacement de mes proches.
      Cela ne veut pas dire que les prochaines seront justes, mais qu’elles ont des chances de l’être. Bonne journée a tous!

  7. Il semblerait qu’il s’agisse d’une fake news.
    l’hôpital local pour lequel nous réalisons la biologie, COVID compris, ne touche aucune prime en cas de déclaration d’un décès par COVID, pas plus que le CHU voisin.
    Par contre les médecins devant procéder à des « déclarations informatisées » touchent un complément d’honoraire pour cette activité chronophage, ce qui n’a rien à voir avec une « prime COVID » et s’apparente aux transmissions au SIDEP que les laboratoires effectuent.

    • Vous voulez dire qu’on aurait raconté n’importe quoi à cette personne ? J’avoue que je n’étais pas là pour vérifier … Je persiste tout de même à émettre des doutes quant à la validité des statistiques telles qu’elles ont été dénoncées par les étudiants de la Johns Hopkins, article qui a été rapidement censuré. Où sont les « fake-news » ? On peut se poser la question …

  8. Merci beaucoup Pr Jaques Henry Bonne année 2021 Dr Z. Rachid (Ph.D Sciences biomédicales) Montréal (Québec, Canada)

    ________________________________

  9. à cela va s’ajouter celui des vaccinés (et aussi des non vaccinés facilement repérable pour 135€ de leur poche. C’est un droit qui ne coûte que cela)

    Que 2021 ne soit pas pire que 2020 (c’est tout ce que j’ai en magasin pour cette année). J’essaierai de faire mieux pour 2022 !

    …. mais a-t-on besoin de couvrir les feux qui se meurent à petite dose homé-haut_ pas-tiques ? (que 0,09699% de la population, quand dans le monde on compte près de 42 millions de morts « habituelles » et qui rapportent gros. soit 0,55% de la population mondiale). voir les informations sur la blog en cliquant sur le lien ci-dessous

    045/01/2021 – https://wp.me/p4Im0Q-4pv

    On a d’abord masqué (et maqué) les abords des écoles, puis ceux qui y passaient (dans ces abords. Première mesure abortive de liberté malgré la circulaire de Schengen, sur la libre circulation des biens, des idées, des genres et des gens) et pour finir ceux qui y stationnent pour de longues heures de leçon de civisme – version macronienne (comment croyez-vous que l’on façonne l’esprit de notre jeunesse, à leur esclavage avenir. Il est des chaînes pires que celles en métal, les modernes sont en tissu…). Allez vous laisser vos enfants se la jouer « grand peur et misère du IV Reich » ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s