Giscard, le fossoyeur de la République française

Nul n’est sans ignorer que le septennat de Giscard à la tête de l’Etat français a eu des conséquences sociales néfastes dont on subit aujourd’hui les effets de plein fouet. Et pour ceux qui auraient la mémoire défectueuse je ferai au fil des lignes de ce billet quelques rappels des décisions prises sous la présidence de Giscard dont la France, profondément, subit encore les effets. Fils d’un inspecteur des finances et lui-même inspecteur des finances, Giscard n’a pris que des mesures désastreuses pour la France qu’il méprisait du haut de sa noblesse usurpée. Il méprisait le peuple français et il a tout fait pour le faire savoir en décidant du haut de sa superbe ces mesures néfastes pour l’équilibre de la République, équilibre gravement menacé maintenant. Tout ce que je citerai ici est du domaine public et je n’invente rien. J’ai donc rapproché les conséquences à long terme de trois lois promulguées durant le mandat de Giscard, les lois Haby, Pleven et Veil.

La loi Haby. Du nom du Ministre de l’Education nationale de l’époque (juillet 1975) cette loi met en place le collège unique jusqu’à l’âge de 16 ans. Issue du concept d’éducation pour tous instauré par Jules Ferry cette loi officialise le nivellement par le bas, c’est-à-dire vers la médiocrité, pour tous les élèves. Forcément, il apparaît dans une tranche d’âge des disparités et il est impossible alors de légiférer pour que tous les enfants, avant l’âge de 16 ans, puissent acquérir un enseignement homogène sinon en réduisant les inégalités, quelles qu’elles soient, entre ces élèves. D’où le processus de nivellement vers le bas qui a détruit la qualité du système éducatif français. Inutile de revenir sur les classements PISA qui constatent année après année le recul de la France dans le palmarès mondial de l’excellence. Pour bien comprendre cette absurdité du collège unique des pays à l’économie très avancée comme la Corée ou le Japon reconnaissent que les élèves peuvent (doivent) être classés en trois catégories, un tiers, un tiers, un tiers. Environ 30 % d’entre ceux qui ne pourront que s’épanouir dans des travaux manuels, un autre tiers qui atteindra péniblement des niveaux d’éducation et de formation type Bac+2 pour accéder à des emplois subalternes mains non manuels et enfin un dernier tiers capables d’accéder à des études supérieures, d’ingénieurs ou d’universitaires, ingénieurs et universitaires étant confondus dans ces pays. Conséquence de la loi Haby que la gauche politique française n’a jamais cessé de soutenir, une dégradation catastrophique de la qualité de l’enseignement en France. Pour des raisons idéologiques stupides tous les enfants doivent être égaux. Les conséquences de la loi Haby sont multiples. Par exemple les « devoirs à la maison » ont été supprimés dans de nombreux établissements scolaires. En effet, un enfant de milieu défavorisé ne pourra pas terminer correctement ces fameux devoirs à la maison, d’où l’inévitable nivellement vers la médiocrité.

La loi Pleven. Promulguée en juillet 1972, du nom du Ministre de la Justice de l’époque, cette loi a mis en place des dispositions anti-racistes, louables certes, mais elle a également officialisé le regroupement familial. Ce « détail » de la loi Pleven a eu pour conséquence un afflux massif de Maghrébins et de ressortissants des anciennes colonies françaises d’Afrique de l’Ouest et du Golfe de Guinée. Selon des statistiques peut-être contestables il s’agit depuis 1972 de l’arrivée d’environ 4 millions de personnes. Les dispositions de cette loi sont toujours appliquées. L’une des conséquences actuelles de la loi Pleven est le monstrueux montant des prestations sociales versées par la France à ces pays anciennement colonies françaises sous couvert de droits ouverts pour ceux qui à la faveur de ce regroupement familial bénéficient dans leur village natal des aides sociales de la France. Ce fait de société a été largement dénoncé par Charles Prats et aucune administration française n’ose traiter ce problème.

La loi Veil. Dite de « dépénalisation de l’avortement » cette loi promulguée en janvier 1975 par Simone Veil alors ministre de la santé n’avait que de bonnes intentions de façade, les femmes désireuses de mettre un terme à une grossesse non désirée n’étaient plus poursuivies en justice. Simone Veil, bien que se défendant d’encourager l’avortement qui constitue pour elle, une femme, un drame, n’entreverra jamais les conséquences incroyables sur la natalité en France. Combinée à la loi Pleven et à la loi Haby cette loi Veil aboutira quelques années plus tard à des classes de collège où les petites têtes blondes franchement gauloises deviennent minoritaires et ne bénéficient plus que d’un enseignement médiocre. La loi Veil a contribué à un effondrement de la natalité en France sans pour autant que cette natalité diminue dans la population d’immigrés. Et pour cause, une forte natalité dans cette population signifie des revenus garantis en provenance de l’Etat sous forme d’aides multiples et d’allocations variées.

Tout est dit. Voilà ce que cet aristocrate que fut Giscard et que j’ai toujours détesté a préparé pour la France du haut de sa superbe. On dit que gouverner c’est prévoir, alors Giscard n’a jamais été capable de gouverner la France car il n’a jamais sur prévoir le bien futur des Français avec ces trois lois dont les conséquences s’amplifient les unes avec les autres. Qu’on n’aille pas me traiter de fasciste, de « lepeniste » ou de tout autre nom d’oiseau, je n’ai cité que des faits vérifiables sur le site Legifrance ou sur de nombreux sites internet que n’importe qui peut rapprocher de la situation sociale et éducative française actuelle.

Lien : https://www.youtube.com/watch?v=1qoA69qlm0Q

9 réflexions au sujet de « Giscard, le fossoyeur de la République française »

  1. Je suis d’accord sur les 2 premiers points.
    Sur le troisième points, je pense que dans la majorité des ménages « français », en regard du coût de la vie et à la cherté des choses, plus on a de bon sens et moins on a de têtes blondes à scolariser. Sauf à être plein au as ou aimer les enfants beaucoup beaucoup..
    Ce que je peux voir autour de moi, c’est que la forte natalité de la population d’immigrés est très fortement concurrencée par celle des familles « cas-sos et assistés » pour qui aussi ça signifie des revenus garantis en provenance de l’Etat, des départements des communes et associations sous forme d’aides multiples et d’allocations variées en bonne monnaie sonnante et trébuchante, des bons de la mairie et autres gratuité. Et quand ya plus d’sous, on appel l’assistant social qui fait tout pour que les petites têtes pas trop blondes aient les plus beaux jouets de noël gratos.
    Mais je dois me tromper.

  2. Sur le troisième point, vous êtes indulgent : en région parisienne, déjà en 2018, 80% des naissances étaient de petits africaines et africains, et ce pourcentage augmente de 2 points par an.
    Le point de non retour a été franchi il y a longtemps, et c’est la conquête armée qui attend les indigènes.

  3. Macron serait alors un digne héritier de VGE? Le même mâle les emporterait-il, de façon similaire.
    Deux enterrement en grande pompe de deux zélites, en moins de 3 mois, c’est trop pour un si petit pays. Il y en a 3 de trop!

    19/12/2021 – https://wp.me/p4Im0Q-4mW
    – Il est des nôtres, il a bu son verre jusqu’à la lie du Peuple…. Preuve que ses mesures sont bidon ou qu’il ne les suivait pas. Sur que s’il s’en sort, il aggravera les mesures, car tout doit plier devant lui, ou alors sa séro-positivité covidale le fera-t-elle plier devant le Peuple ? Et si au sortir, il annonçait « je suis venu vous dire que je m’en vais », ce serait une royal cadeau de roi à Peuple reconnu.

      • Malheureusement je ne rêve pas…
        Je pense plutôt à une séropositivité à la trump à l’œil, histoire d’apitoyer le bon peuple sur son sort.
        Ce que je sais c’est que 3éme confinement sera encore plus dur justement à cause de cette « séropositivité » et que ce sera la fève annoncée lors de sa réception des voeux de la nation à son égard, le 01/01/2021, pile-poil, le jour de sa sortie de quarantaine- la petite semaine (multipliée par deux)…. .
        Bonne fêtes de faim damnée!
        Cordialement
        keg

  4. On peut rajouter 2 grosses boulettes de VGE :
    – le projet de traité constitutionnel de l’UE de 2005 pondu par VGE en personne, imposé par Sarkozy et dont on ne voit concrètement les résultats désastreux aujourd’hui;
    – la désindustrialisation de la France, actée par VGE (le crédo étant que l’industrie c’était has been, et qu’il fallait promouvoir uniquement le savoir, donc les centres de recherche et délocaliser tout le reste…les Chinois ont adoré !)…VGE a donc ensuite poussé le Minitel qui s’est ramassé en beauté bien après contre l’Internet moderne, ce qui a coûté un bras au pays (merci à Jacques Attali et Alain Minc au passage, deux conseillers certainement très intelligents mais qui ont passé leur temps à se planter);
    – il faut dire qu’un certain Charles Gave -qui connaît son affaire en matière de finances et d’économie- a récemment expliqué que VGE n’a jamais rien compris à l’économie …ceci explique peut-être alors cela.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s