France : SARS-CoV-2 et corruption

Comme on pouvait s’y attendre l’Agence Française de Sécurité du Médicament (ANSM), un organisme étatique opaque constitué de 1000 salariés faisant appel à 2000 experts et qui coûte « un pognon de dingue » a rendu son verdict sans appel le 21 octobre : contrairement au Remdesivir l’hydroxychloroquine ne peut pas être utilisée pour traiter au stade précoce les malades atteints de SARS-CoV-2. Pourtant l’efficacité de ce traitement associé à l’azithromycine a été prouvé par plus d’une centaine de laboratoires et services hospitaliers dans le monde concernant près de 4 milliards de personnes. Les « sages » de l’ANSM ont assorti l’AMM accordée au Remdesivir de conditionnelle, on ne sait jamais, il faut protéger ses arrières.

Pour ce qui est de l’hydroxychloroquine, la demande avait été déposée par les Professeurs Raoult et Brouqui, respectivement infectiologues à l’IHU et au CHU de la Timone de Marseille. Ça sent la corruption à plein nez, du moins pour ceux qui ne sont pas frappés d’anosmie en raison du SARS-CoV-2 ! On ne peut pas dire que l’ANSM soit un organisme au dessus de tout soupçon, loin de là. Par le passé ces « sages » qui coûtent un pognon de dingue se sont distingués par des décisions sentant à des lieues à la ronde le conflit d’intérêt glauque. Les scandales du Mediator et du Levothyrox en constituent une preuve flagrante.

Les contribuables français apprécieront que ces compères aux portefeuilles bien garnis par les laboratoires pharmaceutiques préfèrent autoriser des médicaments qui coûtent un pognon de dingue plutôt que des génériques qui ont été utilisés dans plus de 60 pays dans le monde pour combattre avec succès la grippe à SARS-CoV-2. Dans ces conditions il y aura encore plus de morts dans les prochains mois si la deuxième vague hivernale se confirme et ces contribuables n’auront que leurs yeux pour pleurer en constatant que leurs impôts, déjà nombreux et variés, continueront à augmenter, car ce sont eux qui paieront pour les décisions stupides de l’ANSM, il ne faut pas se leurrer.

Le lobby ultra-puissant de la pharmacie l’a bien compris : les contribuables de tous les pays développés, en particulier européens, sont une mine d’or inépuisable. Alors préparez-vous à mourir dans la joie, le portefeuille vide …

Source partielle : France-Soir

14 réflexions au sujet de « France : SARS-CoV-2 et corruption »

  1. On peut peut-être trouver un généraliste complaisant pour se faire soigner du paludisme ? Que peut-on faire d’autre pour éviter ces nouveaux fondamentalistes de la médecine qui font plus de morts que les islamistes.

    • L’ANSM a officialisé une mesure restreignant le droit inaliénable des médecins à prescrire à leur malade selon leurs connaissances en la matière un médicament ou un autre en leur âme et conscience et dans le plein respect du serment d’Hippocrate. La décision de l’ANSM est en directe contradiction avec cette loi. Je me permets de rappeler ici que l’aspirine, décrite au début du XIXe siècle était prescrite comme fébrifuge et antalgique. Depuis une quarantaine d’années, à la faveur des progrès de la biologie une série d’autres propriétés de l’aspirine ont été identifiées : anti-coagulant, anti-inflammatoire et plus récemment immuno-modulateur en réduisant la production de cytokines. Existe-t-il des AMMs pour ces divers effets de l’aspirine ? Non. Va-t-on interdire aux médecins de prescrire l’aspirine à leurs patients ? C’est bien possible. Entre parenthèses, plutôt que de prescrire du paracétamol au patients souffrant de SARS-CoV-2 il serait plus judicieux, compte tenu de ces propriétés énumérées ci-dessus, de prescrire de l’aspirine à des doses respectant la sécurité des malades.

  2. Ce sont les français eux-mêmes qui ont mis toute cette pourriture au pouvoir, qui approuvent majoritairement les privations de liberté et qui dénoncent leurs voisins coupables du crime d’être moins cons qu’eux.
    J’ai du m’exiler pour me mettre à l’abri de cette dictature islamo-communiste corrompue et de ses millions de collabos.
    Ils méritent amplement le châtiment qui les attend.

    • Vu du Japon où mon fils vit depuis maintenant 14 ans il apparaît que la gestion de la grippe coronavirale en Europe est un fiasco total, les dirigeants politiques ayant accumulé les erreurs quotidiennement sans aucune ligne de conduite logique. Le virus circule toujours au Japon et le nombre de morts augmente faiblement comme en Chine, en Corée et à Taïwan … Si on compare la France et le Japon il y a eu 20 fois moins de morts dans le pays du Soleil levant alors que la population japonaise est majoritairement urbaine et la proportion de « vieux » beaucoup plus élevée …

      • Taiwan : aucun décès depuis le 11 mai. On doit leur paraître comme des crétins, ce que nous somment dans notre globalité.

      • Ce ne sont pas des erreurs quotidiennement accumulées, c’est du génocide prémédité.
        Ce pays est gouverné par des dégénérés satanistes, pédophiles et assassins, qu’il a lui même sélectionnés par son éternelle servilité.
        Qu’ils meurent n’est pas grave, ils aiment trop leur servitude…
        Ce n’est pas pour rien que les conquérants les appellent « sous-chiens » (souchiens ?)

      • Paris. 24octobre 2020.
        « dernière sommation, on va faire usage de la force »
        En effet, les « robocops » sont sur-armés !

  3. Asie : moins de cas.
    Oui mais en Asie les mesures sont plus strictes et les gens les respectent. Vers chez moi dans le 19° arrondissement, pleins de gens se baladent sans masques (même pas sous le menton) ! Le bistrot en bas de chez moi est ouvert comme si de rien n’était. Franchement je ne comprends pas tout.

    • Comme si de rien n’était: car c’est exactement le cas. Si vous avez peur, mettez votre masque et restez chez vous mais ne supprimez pas la liberté des autres. Regardez bien la télévision, de toutes façons, vous mourrez un jour ou l’autre.

  4. Les motivations données par l’ANSM ne tiennent pas debout, s’appuyant notamment sur une étude foireuse utilisant des doses toxiques d’HCQ , et le taxte présente une incohérence dans les « indications » respectives de la bithérapie de l’IHU et du Remdesivir. De plus ce dernier produit s’avère inefficace à réduire la mortalité et présente une certaine toxicité rénale….les vannes du délire se sont ouvertes il y a plus de 6 mois et les vagues d’inepties et manipulations diverses se succèdent depuis lors.

  5. « HCQ is effective for COVID-19. The probability that an ineffective treatment generated results as positive as the 121 studies to date is estimated to be 1 in 27 million (p = 0.000000037). »
    La citation est extraite d’une méta-étude qui semble montrer l’efficacité de l’HCL, à minima en phase précoce:
    https://hcqmeta.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s