Explosion du port de Beyrouth

Capture d’écran 2020-08-28 à 14.21.15.png

Il y a un mois l’explosion de 2750 tonnes de nitrate d’ammonium stocké dans des conditions non sécurisées dans un entrepôt où se trouvaient d’autres matières dangereuses détruisit une partie de la ville de Beyrouth. Toutes sortes de rumeurs ont circulé d’autant plus que jamais une explosion de ce type de produit chimique, surtout utilisé comme engrais pour l’agriculture et accessoirement pour fabriquer des explosifs, n’avait été filmée ou photographiée auparavant. Il n’y a aucune trace photographique de l’explosion de l’usine AZF de Toulouse, en France et pour cause ce type d’explosion est très bref. On a parlé de la présence d’une grosse boule d’un nuage blanc qui s’est dissipé rapidement et la rumeur qui s’est vite répandue mentionnait une arme nouvelle. Il n’en est rien.

Pour un ancien chimiste l’explosion du nitrate d’ammonium qui eut lieu dans le port de Beyrouth le 4 août 2020 fortement exothermique provoquant une onde de choc correspondant à l’explosion de 1150 tonnes de TNT selon le système de surveillance mondial du Traité interdisant les essais nucléaires atmosphériques. Le nitrate d’ammonium est donc un explosif plus puissant que le TNT !

Pour simplifier car il y a toujours formation d’oxyde d’azote dans ce genre d’explosion on peut écrire, idéalement, la réaction de cette explosion ainsi :

NH4NO3 → N2 + 2H2O + 1/2O2

Les 2750 de nitrate d’ammonium ont généré ainsi théoriquement 3 millions de mètre cube de gaz dont 57 % de vapeur d’eau. L’eau constituant cette gigantesque bulle de gaz s’est presque instantanément condensée pour former par expansion la boule blanche qui a fait dire qu’il s’agissait d’une arme nouvelle. En effet il s’agit d’un nuage de Wilson observé lors d’essais nucléaires sous l’effet de l’onde de choc provoquée par l’explosion, la vitesse de cette onde étant estimée à 3000 m/seconde, soit 10 fois la vitesse du son dans l’air. Lorsque cette boule de vapeur d’eau condensée s’est dissipée, processus presque instantané, l’explosion n’ayant pas été, et de loin, complète comme la décrit l’équation ci-dessus car un très gros nuage d’oxydes d’azote s’est libéré et les vents l’ont dissipé progressivement. Ce n’était pas une arme nouvelle ni un tir de missile, ni un acte terroriste, cette explosion était simplement le résultat d’une négligence.

Capture d’écran 2020-08-31 à 19.04.41

Je rappelle à mes lecteurs que l’explosion de nitrate d’ammonium de l’usine AZF de Toulouse fut provoqué par 300 tonnes de ce produit. Elle fit dire à Yves Cochet qu’il s’agissait d’un attentat terroriste puisque cet accident eut lieu 10 jours après l’attentat du 11 septembre 2001.

Je rappelle enfin que si on interdisait le nitrate d’ammonium dans le monde, une lubie qui pourrait traverser l’esprit dérangé des écolos genre Yves Cochet, les deux tiers de l’humanité disparaîtraient en moins de deux ans en raison de la famine. La Chine nourrit 1,3 milliards de personnes et est le premier producteur mondial de cet engrais, ceci explique cela …

17 réflexions au sujet de « Explosion du port de Beyrouth »

  1. « Albert Genoun, ancien expert en Infrastructures Génie Civil et géotechnique à SYSTRA, explique sur sa page Facebook qu’on prend les gens pour des imbéciles en leur faisant croire que l’explosion a pour origine 2500 tonnes de nitrate d’ammonium.
    On nous prend encore pour des billes en nous faisant croire que l’explosion a pour origine 2500 t de nitrate d’ammonium utilisé normalement comme engrais agricole C’est le même scénario que l’usine d’AZF à Toulouse il fallait à tout prix que ce soit un accident !!!.

    J’ai bien observé les vidéos il y a une première explosion puis une deuxième plus importante avec dégagement de fumées rouges jaunâtres typiques de composés azotés puis une troisième beaucoup plus forte avec un champignon de fumée typique d’une explosion souterraine.

    J’ai moi-même utilisé sur les chantiers de grands terrassements ce type d’explosif à base de nitrate d’ammonium.

    Pour que ce produit explose, il faut 3 conditions : être confiné dans un forage ou dans une fosse fermée – être mélangé à de la matière organique telle que le fuel – utiliser un détonateur avec une petite cartouche de dynamite (booster).

    Quand on parle de stock dans un hangar sur le port c’est peu probable que le produit était confiné et aucun fuel ne devait être stocké à proximité du fait du risque d’explosion.

    De plus la puissance de l’explosion et les dégâts engendrés provoquant un tremblement de terre de magnitude 4,5 ne peut être produite par 2500 t de nitrate non confiné.

    Lorsque j’utilisais ce type d’explosif les charges par tir pouvaient atteindre 4 t et cela provoquait des vibrations très faibles car amorçage bien maîtrisé.

    Je veux bien admettre qu’une charge de 2500 t provoque un mini séisme mais pas de cette magnitude. Il a fallu d’après moi une bombe de forte puissance ou un missile pour provoquer la première explosion et que le nitrate d’ammonium ait été préalablement imprégné par du fuel peut être par un réservoir du port dont on a provoqué une fuite pour que la condition d’explosion soit remplie
    Il y a eu l’explosion des 2500 t de nitrate a provoqué ensuite l’explosion d’un arsenal souterrain contenant des explosifs beaucoup plus puissants et détonants et brisants pour provoquer de tels dégâts et des effets ressentis jusqu’à l’île de Chypre.

    Cela sent l’attentat ou une attaque à plein nez avec une savante préparation et le fait d’experts en explosifs.

    La vérité ne sera peut-être jamais connue mais les conséquences d’un tel désastre sont imprévisibles pour le Liban et les pays avoisinants. L’avenir nous le dira !!!! »

    Dreuz

    • D’un autre côté, selon l’avis d’un expert de mes connaissances, ancien haut responsable de la DGA et des « poudreries de Bergerac », il n’y avait pour lui aucun doute que l’explosion était accidentelle.du moins celle de l’usine AZT
      Je vous accorde volontiers que Toulouse n’est pas Beyrouth, et que les tonnages ne sont pas les mêmes
      Pour le reste, nous avons, encore, le droit et la liberté d’émettre des opinions et avis en France;
      D’ailleurs le pdt Macron a rappelé que le droit au blasphème existe en France (sauf contre Gaïa et la Très Saint Église de Climatostrophie, mais ceci est un autre débat)

  2. « les deux tiers de l’humanité disparaîtraient en moins de deux ans en raison de la famine. La Chine nourrit 1,3 milliards de personnes et est le premier producteur mondial de cet engrais, ceci explique cela »
    n’importe quoi ,on peut aisément nourrir la planète avec une agriculture biologique.
    30% de la nourriture produite finit à la poubelle
    je crois bien monsieur que vous êtes d’un autre temps ..

    • Il est des temps que le nouveau temps ne remplace pas. Il s’y substitue de fait. Il pourrait être vrai que le passé simple ou composé ne puissent se marier avec le plus que parfait de votre temps. L’ancien temps devant l’Histoire.
      La richesse du monsieur est incalculable, elle est à l’ouverture de l’esprit ce que le rêve (ou l’ânerie) qu’une agriculture biologique peut nourrir toute la population de notre planète sans cesse plus nombreuse.

    • A noter que les poubelles françaises ne communiquent pas avec les marchés des pays qui manquent de nourriture,de meme que l’economie d’eau pronée par les ecolos en France ne remplira pas les verres des ethiopiens..
      Si le nouveau modele alimentaire est basé sur ce genre de naiveté, on est tres mal parti

    • ce chiffre de 30% de la nourriture qui finit a la poubelle sort du chapeau d un magicien ecolo bien sur, la realite est bien differente, mais bon , passsons, et partons de ce chiffre est je vais vous en donner des chiffres . la production moyenne est en agriculture dite conventionnelle de 100 quintaux a l hectare de ble, en bio, ce chiffre est en moyenne de 25 quintaux , on ne parle plus de 30% on parle la d un rapport de 1 a 4, et cela est une moyenne car en bio il arrive que la production soit de 0, donc la famine. la production en bio est en moyenne de 1/3 de la production conventionnelle, meme en cultivant toutes les parcelles disponibles en france, la production agricole ne suffirait pas a nourrir la population, le retour au 18ieme siecle et avant, avec ces grandes famines, le reve des ecolos, une famine et une epidemie, et hop 1/3 de la population francaise de mortes, elle est pas belle la vie d un ecolo mort de faim

    • Le chiffre de 30% vaut ce qu’il vaut.
      Ce qui est sur, c’est que le manque ou l’insuffisance de « logistique », de la production à la consommation, en passant par le transport, le stockage etc, pourrait amener, sur certains produits, et dans des régions justement « pauvres » en logistique à ce chiffre, voire parfois supérieur;
      On rajoute les conflits internes ou externes, et, spécialement pour les pays « riches », le gaspillage.
      Quant à l’agriculture « bio », pourquoi pas si elle n’est pas imposée, si elle est véritablement « vertueuse », si on trouve assez de main d’œuvre pour y travailler, et enfin si elle ne plombe pas les budgets des ménages (certes, la santé n’a pas de prix, à supposer que le « bio » soit forcèment meilleur pour elle, laissons libre cours à nos débats sur le sujet…)

      • « et, spécialement pour les pays « riches », le gaspillage. »

        Bonjour professeur Rollin, avez vous quelques autres évidences à nous écrire sur le thème du gaspillage ? :-))

      • en effet c’est juste comique de vouloir se battre contre ,pele mele,le mauvais temps,pas assez ou trop de soleil,pas assez ou trop de pluie,les mauvaises herbes ,les insectes de toutes sortes qui pondent,les larves vers et chenilles,les insectes qui mangent tout (en ce moment frelon et guepes sur les poires et pommes),les nuages de sauterelles,les limaces,les maladies ,les champignons,les mulots,les lapins,les sangliers les cerfs les chevreuils, et tous ceux que j’oublie…bonne chance aux verts des villes qui ne savent pas à quoi ils s’attaquent

  3. Rappelons l’agenda des tout-puissants, présent derrière toutes les psy-ops plus ou moins délirantes en cours (réchauffement global anthropique, vive les LGBT et la sexualité non reproductive, vive la démence écologique et les moulins à vent, le Covid19 va tous nous tuer, vive les BLM, mort aux mâles leucodermes hétéros, Poutine et Xi eux très méchants…) : Déculturation, Dénatalité, Expropriation, Remplacement, Extermination.
    Pour l’instant, je trouve qu’ils avancent fort et rencontrent très peu de résistance en Occident.
    Nous n’avons pas encore vu le pire, mais il ne doit pas être loin maintenant.

    • Quoique… Poutine et XI « très méchants », je trouve que ça leur va bien, mais il faudrait y joindre Kim, Donald, Erdoturc, et autres joyeux drille, élus ou pas qui dirigent les pays;

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s