Grippe coronavirale en France : des faits !

Capture d’écran 2020-07-29 à 15.32.20.png

J’ai capté ce graphique au cours d’une interview du Professeur Didier Raoult il y a quelques jours. Raoult est un passionné de chiffres et de statistiques qui peuvent faire ressortir des phénomènes épidémiologiques qu’un observateur de terrain, en l’occurence un complexe hospitalier comme l’IHU + hôpital de la Timone à Marseille, peut ne jamais déceler.

Reprenant les données brutes disponibles auprès de l’administration, ici les décès facilement comptabilisés à partir des certificats établis obligatoirement à cette occasion, Raoult a montré un phénomène totalement ignoré par la presse aux ordres du gouvernement et des puissances financières qui ont installé au pouvoir le président Macron et qui contrôlent cette presse servile : au cours des 4 mois d’hiver passés, de décembre à mars inclus, il y a eu globalement moins de morts en France qu’au cours des mêmes périodes des trois années précédentes ! C’est à se demander s’il y a eu réellement une grippe coronavirale redoutable et éminemment mortelle comme on l’avait servie aux Français avec des dizaines de milliers de morts et un engorgement ingérable des services d’urgence des hôpitaux publics.

Si on considère les 30265 morts par coronavirus soit 13,7 % de toutes les causes de mortalité on peut faire quelques comparaisons intéressantes et relativiser l’ « extrême dangerosité » de ce virus qui préoccupe toujours les politiciens pour une raison que j’ai toujours beaucoup de mal à discerner sinon emmerder les citoyens encore et encore : on trouve les cancers en première ligne avec 27 % des décès (on ne peut pas mettre un masque pour se protéger d’un cancer !), suivis par les maladies cardiovasculaires – 26 % – les drogues en tous genres, tabac, alcool, stupéfiants, … : 17 %, décès suivis par l’obésité (10 %) etc, … Comme il ne faut pas oublier que le coronavirus est venu à bout majoritairement de « vieux » (50 % des morts étaient âgés de plus de 80 ans !) et de ceux, plus jeunes, souffrant aussi de maladies cardiovasculaires, de cancers et éventuellement d’obésité il est difficile de dire aujourd’hui quelle a été la contribution nette de la mortalité globale en France provoquée par ce virus, probablement à peine plus qu’une grippe saisonnière à influenza pour laquelle sont attribués 1,5 % du total des décès de ces dernières années. Toutes les données ci-dessus sont disponibles sur internet, je n’ai rien inventé.

Je doute que l’administration française osera publier des statistiques détaillées prenant en compte les co-morbidités au sujet de la grippe coronavirale de cette année 2020 car ces données ridiculiseraient l’ensemble du gouvernement et en particulier le président de la République, mais cette situation n’est pas particulière à la France. Et les dirigeants politiques continuent à entretenir la peur alors que si le nombre de cas positifs augmente sporadiquement le nombre de morts est devenu négligeable. Il est essentiel de mentionner que cette augmentation du nombre de « cas de coronavirus » sont la directe conséquence du nombre de tests enfin pratiqués à grande échelle, aussi bien en France qu’en Espagne ou encore en Italie.

Maintenant les politiciens commencent à constater que les mesures stupides et moyenâgeuses qui ont été décidées pour juguler cette grippe – finalement une simple grippette – ont tout simplement conduit à une récession économique jamais connue dans son ampleur depuis le début de la seconde guerre mondiale, alors chers politiciens cessez de nous emmerder avec ce virus !

5 réflexions au sujet de « Grippe coronavirale en France : des faits ! »

  1. Vous prenez le problème a l’envers. Il faut réfléchir comme Hercule Poirot. Si un virus a provoque une récession économique sans precedent, alors que n’importe qui peut constater que ce virus est anodin, (c’est a dire aussi dangereux que tous les autres virus qui l’ont précédé et qui suivront), alors il faut bien admettre que nos hommes politiques sont au courant de ce fait aussi bien que vous et moi, et que la crise économique était le but recherché.
    Pourquoi systématiquement prendre les Hommes politiques pour des débiles. Ils représentent l’espèce humaine et la population. Ils sont comme vous et moi.
    Maintenant, pourquoi rechercher une crise économique?
    Et bien probablement parce qu’elle était inévitable, en raison du pic pétrolier et du risque pur et simple de pénurie dans les stations services. (penurie déjà en cours en janvier d’ailleurs)

    Si on attribue la crise au virus, alors il est beaucoup plus facile de contrôler la population.
    Alors que si elle est due a la mauvaise gestion des ressources pétrolières, alors ça serait une autre paire de manches.

    Le virus permet de limiter les déplacements et les transports. La distanciation sociale permet d’éviter les rassemblements et les manifestations. Le masque imposé dans les centres touristiques, permet de ralentir le tourisme. Le virus va continuer de détruire l’economie, et va envoyer nombre de personnes travailler dans les champs. Les compagnies aériennes privées vont disparaitre. On va diviser par deux notre consommation pétrole, et on n’est qu au début.
    Ce virus est une invention aussi tordue que géniale.

    Ca me parait tellement évident cette histoire, comme un problème de maths auquel personne ne trouve la solution. Il faut savoir réfléchir en dehors des lignes.
    Nous sommes arrives a 100 millions de bails jours, la plupart des champs sont en déclin, la Russie protege les ressources de la Syrie et du Venezuela, la plus grande raffinerie de Gawar a été adroitement bombardée, car sans doute qu’elle ne servait plus a rien, le pétrole de contrebande est désormais chassé par les Iraniens. Les Etats Unis inventent chaque jour qu’ils sont exportateurs de pétrole, alors qu’ils importaient 7 millions de barils jour, tous les médias nous expliquent chaque jour que nous nageons dans le pétrole. Ces simples fait devraient quand meme ouvrir les yeux de pas mal de gens.
    Et ben non. allez comprendre.

    • Aphorisme personnel:
      La sottise fit plus pour le fin des empires que toute autre chose.
      Quand une majorité des élites d’un pays et de sa population met sur un pied d’égalité la musique classique et le rap, ou le jazz et le métal, ma foi, je ne peux que considérer qu’en effet notre gouvernement est à l’image de sa population.
      Fermez le ban.

  2. Gouvernement, médiat, oligarchie et administration sont piégés, soit ils révèlent la vérité auquel cas ils perdent le peu de crédit qu’il leur reste, soit ils continuent d’effrayer tout le monde et ils sabotent ce sur quoi ils sont assis, le pouvoir et la puissance économique.
    Leur problème c’est que bientôt leur supercherie sera éventée et qu’ils le savent très bien.
    D’où la redondance des messages angoissants radios, télés et, sûrement, papiers.
    En fait, ce qu’ils craignent plus encore ce serait le retour d’un mouvement revendicatif de type gilettiste mais qui, là, deviendrait purement insurrectionnel.
    Ils se trouvent donc dans une situation de double contrainte: ou ils font tout pour faire repartir l’économie au risque d’être renversés, soit ils continuent comme ça et ce sera la faillite généralisée qui les fera disparaître, ceci d’autant plus que ce phénomène n’est pas seulement du fait du seul état français mais englobe une majorité de pays surtout occidentaux.

  3. A partir de donnée de l’INSEE,
    https://www.insee.fr/fr/statistiques/4487861?sommaire=4487854#consulter-sommaire
    on peut tracer la mortalité totale des derniéres années avec origine à 0.

    La fin du monde covid -19 est peu visible, (sauf aux yeux des journalistes/politiciens/oints du seigneur)

    A propos de la duplicité/stupidité (mortelle) de nos dirigeants, un bon indicateur est le CFR ou Case Fatality Rate, à savoir le rapport entre cas confirmé et décès.
    https://ourworldindata.org/coronavirus-data-explorer?zoomToSelection=true&time=2020-07-30&cfrMetric=true&interval=total&aligned=true&hideControls=true&smoothing=0&country=ITA~KOR~OWID_WRL~DEU~ISL~FRA~BRA~North%20America~ZAF~USA&pickerMetric=location&pickerSort=asc

    La France est en tête : nous sommes les meilleurs (pires) du monde.

    Remarque: si nous avions la performance moyenne mondiale (3.9% de décès sur les cas confirmés de Covid-19) nous aurions seulement 7223 décès et non pas 30238, soit une différence de 23015 décès.Toutefois, si les chiffres de mortalité totale de l’INSEE sont assez fiables, ce n’est pas le cas des 30238 décès Covid-19.

    • Car c’est le confinement qui provoque le deces.
      Lorsque nous avons été confines, nous avions 80 morts. Pas un de plus. 80.
      Puis on a eu droit au message en boucle a la télévision: si vous avez des symptômes, restez chez vous. Vous vous en rappelez j’espère.
      Or, on sait parfaitement aujourd hui que la dernière chose a faire en cas de symptomes, était de rester chez soi. Au contraire, il fallait consulter au plus vite.

      je resume: on confine les gens, on les stresse par la télévision et des messages macabres, on les empêche de sortir au maximum, on leur déconseille de se soigner.
      On des lors certains que chaque personne infectée va contaminer tous les membres de sa famille, puisqu’il est interdit de sortir, interdit d’aller en montagne, interdit de faire du vélo, interdit de s’oxygéner et donc de renforcer les défenses immunitaires de l’organisme.

      Des le confinement a été declare, les cas sont montes en flèches. CQFD.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s