Brève. Les électeurs français sont-ils flegmatiques à dessein ?

Alors que des milliers d’analystes politiques se plaignent de la non-représentativité du monde politique et que les citoyens revendiquent des référendums d’initiative populaire et des décisions politiques plus proches d’eux (les citoyens), ces derniers, quand il s’agit d’aller aux urnes électorales, ne se déplacent plus. Ces dernières élections municipales sont la caricature de la démocratie avec un taux d’abstention indécent. Et ces électeurs vont-ils ensuite se plaindre ? Ils n’en on tout simplement pas le droit puisqu’ils ne sont pas allé voter.

Il y a vraiment un côté illogique dans cette histoire. Les politiciens en place ne disent rien puisque cette situation les arrange et ils peuvent faire leurs petites magouilles de leur côté bien tranquillement sachant que ceux qui se déplacent pour aller voter sont des militants décidés à changer le système à leur profit. Il suffit de constater l’émergence du parti vert. Malheur à ces électeurs qui n’ont pas compris que la France s’achemine vers une dictature verte. Quand ils auront compris leur erreur il sera trop tard.

Les « silencieux », les abstentionnistes, se rendront aussi à cette évidence car ils subiront eux aussi cette dictature quand ils constateront que leurs factures d’électricité et de gaz doubleront, qu’une nouvelle taxe sur les carburants sera mise en place, qu’ils ne pourront plus utiliser leur vieille voiture diesel, et que sais-je encore, pour financer la protection du climat et de la biodiversité en hérissant la douce France de moulins à vent made in PRC. Une utopie qui sera très douloureuse !

Alors pourquoi ne pas rendre le vote obligatoire comme en Belgique ou au Japon. S’abstenir aurait de graves conséquences comme ne plus avoir droit à certaines prestations sociales, c’est le cas en Belgique qui est, de fait, un pays beaucoup plus démocratique que la France. Pour les Suisses, aller voter est un devoir citoyen et personne ne se pose la question de savoir si c’est utile ou non.

Conclusion de cette diatribe : les électeurs françaises ont creusé eux-mêmes la tombe de la démocratie française en considérant que leur suffrage était inutile, tant pis pour eux …

19 réflexions au sujet de « Brève. Les électeurs français sont-ils flegmatiques à dessein ? »

  1. Et comment faites-vous lorsque aucun candidat ne vous convient ?
    On observe aujourd’hui une forte convergence entre les partis politiques et d’ailleurs en quoi nos différents gouvernements ont-ils varié leur politique depuis 40 ans ?
    Pour inciter les abstentionnistes à aller voter, il faudrait considérer différemment les votes blancs de contestation des candidats.

    • Prendre en considération les votes blancs ou nul est une stratégie pour également prendre en compte les abstentions. Si le vote est obligatoire alors les abstentions seraient représentées par ces votes blancs ou nuls. Enfin le système électoral français devrait être réformé et devenir un système à majorité relative à un tour pour les scrutins de liste : élections législatives et municipales. Dans la plupart des pays il en est ainsi.

    • Jamais un candidat ne correspondra à 100% a vos propres convictions. Il convient donc de procéder par élimination et choisir le moins néfaste.
      Une fois une dictature verte/gauchiste/islamiste en place il sera trop tard pour se plaindre.

    • Il y a toujours un candidat qui convient mieux qu’un autre ! C’est pour celui là qu’il faut voter.
      Convergence entre les partis politiques ? Non ! la politique proposée par le RN diffère totalement !
      Le problème c’est la flemme des électeurs qui ne veulent pas prendre le temps de s’informer correctement et qui persistent à gober la désinformation des médias.
      Alors ils votent toujours pour les mêmes, ce qui exclut toute autre politique que celle qui nous est présentée comme étant politiquement correcte, en fait la politique de l’UE.

      • La politique proposée par le RN est particulièrement étatique.
        Il n’existe plus en France aucun parti ou homme politique prônant le travail, la liberté d’entreprendre et la responsabilité des individus.
        Tout doit venir de l’état, alors ne vous étonnez pas de la progression des abstentionnistes et gardez votre flemme pour vous.

      • La politique du RN étatique ? vous avez vraiment consulté son programme ? j’ai comme un doute …

  2. Aller voter pour les oints du seigneurs, alors que le système judiciaire à la botte se charge d’écarter les indésirables de droite molle, les français n’ont plus le choix depuis un moment.

    Et l’idée de pousser le vote avec pistolet sur la tempe, quelle belle idée…

    Ce qui a tué la démocratie française, les gens qui votent contre, depuis 50 ans. la connerie du choix entre la peste et le choléra clientéliste avec le pognon des autres.

    Il serait plus judicieux d’établir un quorum d’éligibilité, a eux de se sortir les doigts, pour une fois

  3. Le suffrage universel, obligatoire ou non, serait-il l’unique garant du système démocratique ? Et puis, que signifie être citoyen ?

  4. Cela fait 23 ans que j’ai compris que la parasitocratie française n’était pas réformable et que ce peuple était majoritairement veule, servile et collabo.
    Alors j’ai appris une autre langue et je me suis cassé : j’ai voté avec mes pieds.
    Et je m’en porte très bien.
    je conseille à ceux qui veulent être encore vivants et libres en 2025 de faire le même chose.
    Bon courage,
    Jean Claude

    • Un de mes fils habite et travaille à Tokyo depuis bientôt 15 ans. Ce matin j’étais à l’hôpital et la jeune infirmière qui prenait soin de mon vieux corps parlait anglais. Je lui ai vivement conseillé de quitter l’Espagne et d’aller vivre en Australie où, avec son diplôme, elle trouvera immédiatement un travail. Australie : pays plus grand que les 50 Etats contigus américains, 22 millions d’habitants me semble-t-il.

      • Bonsoir Jacques Henry,
        Votre fils a fait un très bon choix. L’occident est à l’agonie (l’Australie en fait partie), l’avenir est en Orient.
        Je crois que les meilleurs pays d’accueil pour nous, pouvant nous offrir un futur, sont la Russie, la Chine, le Vietnam, le Japon et le Kazakhstan.
        Bien sur, il faut avoir une compétence utilisable et montrer patte blanche, car, hélas, la réputation des français à l’étranger n’est franchement pas terrible.
        Mais n’importe quoi vaut mieux que la dhimmitude ou le couteau, la machette et la tournante.
        Jean Claude

  5. un regime representatif n’a rien à voir avec la democratie..
    En fait le systeme representatif de la republique est plus proche d’une dictature elective que de la democratie au sens etymologique

    c’est l’abbé Sieyes theoricien de la revolution qui le disait en 1789 ,epoque ou la democratie etait plutot mal vue..

    Il oppose le gouvernement représentatif (qu’il promeut) et le gouvernement démocratique (qu’il rejette) :

    « Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; ils n’ont pas de volonté particulière à imposer. S’ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet État représentatif ; ce serait un État démocratique. »

    « Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants. »

    — Discours du 7 septembre 1789

    • Bien sûr que si que le système représentatif est une démocratie ! C’est une délégation de pouvoir du peuple vers des élus. Le problème c’est que le peuple a oublié ou ne sait pas qu’une délégation de pouvoir impose du travail : recherche étude et choix des candidats, surveillance, sanction.
      Le plus grand nombre ne fait pas ce travail de base et se repose sur la presse qui prétend penser à leur place. Erreur !

      • soyons serieux cinq minutes..
        cette delegation de pouvoir est sans garantie et une fois aux manettes les elus font ce qu’ils veulent pendant cinq ans…la seule sanction sera de ne pas voter pour eux la prochaine fois….ça n’a en effet rien à voir avec la democratie..le peuple a le pouvoir uniquement le temps des elections

      • Oui, la seule sanction c’est de ne pas voter pour eux la fois suivante c’est justement ce que les électeurs n’ont pas compris ! C’est pour cela que cela ne fonctionne pas !
        Et oui c’est de la démocratie, c’est le seul moyen d’avoir des gens qui avancent de manière cohérente pour mettre en oeuvre un projet. Ensuite on juge les résultats.
        Sinon c’est impossible ne serait-ce que d’avoir des projets cohérents.

  6. Ce sont ceux qui votent qui n’ont aucun droit à se plaindre car en votant ils disent que l’ensemble du système est bon. Les non-votants eux disent que c’est l’ensemble du système qui est malfaisant et ce sont ces non-votants qui eux ont le droit de se plaindre. Les dirigeants sont compétents techniquement et font ce que les vrais donneurs d’ordres leur disent de faire. Pour toues les autres qualités nécessaires les dirigeants actuels sont des malfaisants. 60% des gens l’ont compris que ce soit intuitivement ou par expérience.

    • Non, ceux qui votent tentent de changer le système politique en vigueur. Sauf qu’ils élisent depuis maintenant près de 40 ans des gens qui mènent la même politique désastreuse de l’UE. Il ne faut pas s’étonner du résultat ! Il faut juste qu’ils apprennent à se servir de leur bulletin de vote. Quant à ceux qui ne votent pas, qui laissent d’autres penser et agir à leur place, ils ne comptent pas tout simplement, qu’ils restent chez eux à roupiller.

  7. Les caves votants ont mis 50 ans pour sélectionner. au fil des scrutins successifs, une classe politique entièrement corrompue de bas en haut et de haut en bas.
    Maintenant ils l’ont, et elle est indéboulonnable car appuyée par la parasitocratie : une police, une administration, une presse, une justice et des syndicats entièrement pourris et à son service. Plus quatre ou cinq millions d’emplois fictifs vivant aux crochets des contribuables et qui votent systématiquement pour le pouvoir qui les gave.
    Il n’y aura pas d’autre révolution française, seulement une guerre ethnique téléguidée par l’oligarchie.
    Hélas je ne connais pas la date de début du bain de sang, je ne peux que conseiller à qui veut survivre de se préparer ou de se barrer.

  8. Les français de l’étranger n’ont le droit de voter aux municipales. Merci le trou cul au pouvoir.
    Une solution, c’est peut-être de mettre un bulletin contre le parti arrivant au pouvoir.
    Un président minoritaire cela a plus de gueule.
    Je pense que c’est l’Europe qui est malade de ces idées écolos extrêmes. Il y a trop d’état partout.
    On en arrive à l’eugénisme. L’Europe va y basculer par la faute de ses prétentions écolo-bobos-socialopes.
    Elle va se taper de l’inflation à la hauteur de sa création monétaire.
    Il y a trop d’état partout. Cependant, les premiers états à se prendre le mur seront l’Espagne et la France, suivies de l’Italie.
    Quittez la France, mais aussi l’Europe.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s