Comment Charles Gave a analysé la gestion de l’épidémie de grippe coronavirale.

Capture d’écran 2020-06-02 à 14.16.55

Charles Gave a consacré toute sa carrière à la gestion de portefeuilles. Son point de vue est donc celui d’un financier. Verbatim d’une interview de CG :

« On savait dès le début qu’en Chine ça ne touchait grosso modo que les gens de plus de 60 ans et qui souvent avaient d’autres pathologies. Je ne comprends pas pourquoi on n’a pas pris une mesure toute simple, c’est-à-dire de dire aux gens de plus de 60 ans : « restez chez vous, protégez-vous » et on aurait foutu la paix aux autres, car pour les autres ce n’était guère plus qu’une grosse grippe. Par exemple, le Docteur Raoult à Marseille, sur les presque 6000 malades qu’il a suivi il n’y a pas eu un mort de moins de 60 ans.

Vous ne pouvez pas vous empêcher de penser pourquoi foutre tout le monde en taule, chez eux, pour protéger des gens qui de toute façon restent chez eux et ne travaillent pas parce qu’ils sont tous à la retraite. Donc on a arrêté l’économie, pourquoi ? »

Analyse aussi claire que lapidaire, … et incontestable. Cependant il n’y a toujours pas de réponse claire à cette décision gouvernementale (et pas seulement en France) de confiner autoritairement toute une population. De toutes les façons être en vie signifie qu’un jour on mourra et la probabilité de mourir s’accroît avec l’âge. Comme l’indique le tableau ci-dessous l’incidence de la sur-mortalité induite par la grippe à coronavirus est négligeable pour les personnes de moins de 60 ans.

Capture d’écran 2020-05-25 à 11.16.36

Lien : https://www.youtube.com/watch?v=r-nQBelNdp4

4 réflexions au sujet de « Comment Charles Gave a analysé la gestion de l’épidémie de grippe coronavirale. »

  1. Le confinement général a été excessif, soit. Cependant le tableau montre quand même que les moins de soixante ans ont eu un risque de décès accru de façon non négligeable ! Quand on est confronté à la mort la raison passe après l’émotion. C’est là que l’on reconnaît le gouvernement sage… On n’en a pas vu beaucoup…

    • faudra mettre dans l’autre plateau de la balance les victimes de l’arret du fonctionnement de la societe..entre autre les 10000 cas de cancer non detectés qui vont certainement etre beaucoup plus feroces..ne pas oublier les risques qu’on a fait courrir au diabetiques insulodependants qui sont 400 000 en France…

  2. C. Gave est plutôt rude ! Ce n’est pas une grosse grippe : si on y est sensible, c’est 3 semaines dont 2 sévères.
    L’uchronie étant un art difficile, je préfère me porter sur l’avenir :
    Est ce que la situation géographique du Brésil – situé quasiment entre l’équateur et le tropique sud – nous suit sur l’épidémie ou nous devance et annonce un retour pour l’hiver ?

    • Le cas de la Nouvelle-Zélande vient contredire vos craintes. Ce pays vient d’être déclaré libre de tout coronavirus souche SARS-Cov-2. Il existe néanmoins toujours d’autres coronavirus qui sont la cause des rhumes bénins chez les enfants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s