En France les écolos déconfinés ont repris les manettes pour le pire.

Capture d’écran 2020-05-12 à 13.04.43

La peur coronavirale s’estompant le monde politique enchaine immédiatement avec la peur du réchauffement du climat. En effet, il faut continuer à battre le fer avant qu’il ne refroidisse même si ça sent un peu le réchauffé … Durant cette épidémie le gouvernement français, en dépit de son indigence totale, a publié toute une série de décrets dont celui planifiant la fermeture des centrales nucléaires « les plus vieilles » dans le mépris le plus total des principes économiques de base. Il est vrai que la France est gouvernée par un ex-employé de banque, ceci explique cela. On a vu resurgir le Hulot. J’insiste auprès de mes lecteurs fidèles que je n’ai pas daigné écouter la diarrhée verbale de ce pantin (cf. mon dernier billet à ce sujet pour le lien) que des millions de Français décérébrés par la propagande médiatique admirent tout autant que la petite Greta, c’est-à-dire sans aucune rationalité. Mais ce qui se passe en ce moment dans les coulisses gouvernementales est très préoccupant.

Selon le Times de Londres le nouveau plan français pour sauver le climat arrive à point nommé pour calmer les gilets jaunes en mettant en avant des mesures radicalement écologistes. Les gilets jaunes, c’est-à-dire la grande majorité de la population, vont-ils abonder dans le sens des décisions du gouvernement français ? On retrouve les marques de l’amateurisme effarant des politiciens français si on se contente d’examiner les trois points principaux de ce plan :

Fermeture autoritaire de tous les centres commerciaux situés hors des villes pour favoriser la réouverture des petits commerces dans les centre-villes et les villages. Ça fera autant de voitures qui n’iront pas s’entasser dans les immenses parkings de ces dits centres commerciaux.

Interdiction à terme de tous les véhicules automobiles à combustion interne.

Interdiction pour les journaux papier, la radio et la télévision de publicité pour tout produit ou activité générant du CO2 et exigence d’un label sur tout produit de ce type posant une question très claire aux consommateurs : « Avez-vous vraiment besoin d’acheter ça ? »

Etc.

Fabriquer du papier hygiénique nécessite de l’énergie, devra-t-on s’en priver pour sauver le climat ?

Pouvoir produire un kilo de carottes il faut de l’énergie pour les engrais, le labourage et le transport, devra-t-on se priver de carottes ?

Alors que l’économie française est chancelante et que contrairement à ce qu’affirme le ministricule français de l’économie elle s’achemine vers une chute du PIB de plus de 20 % pour l’année 2020 et peut-être pire en 2021 est-il opportun de prendre de telles mesures à un moment aussi critique ?

Le groupe de réflexion gouvernemental se penche sur une totale réorganisation des circuits de production, envisage l’interdiction de la 5G sur le territoire français car cette technologie consomme 30 % d’énergie électrique supplémentaire que le système de télécom existant. Ce groupe de réflexion de couleur rouge-vert envisage d’interdire tout véhicule automobile émettant plus de 110 grammes de CO2 dès 2025 c’est-à-dire la très grande majorité des véhicules aujourd’hui, les gilets jaunes qui dépendent de leur voiture pour vivre apprécieront. Ce groupe de réflexion interministériel s’est adjoint la collaboration de 150 « citoyens » tirés au sort allant de collégiens de 15 ans, de personnels de santé, de conducteurs d’autobus ou de retraités de la SNCF. Tous ces éminents représentants de la démocratie à la Macron ont été pris en charge par des groupes d’experts leur exposant les problèmes pour le climat et l’environnement que posent par exemple la mode, les matières plastiques, les transports et l’isolation des logements …

Romane, 17 ans, lycéenne dans une petite ville de Bretagne, a été surprise de recevoir un texto lui informant qu’elle a été choisie parmi 300000 personnes au hasard. Fière d’avoir été l’élue elle a déclaré que « le changement climatique est une préoccupation centrale de notre génération et des générations futures ». Bel exemple d’un lavage de cerveau en profondeur de tous les collégiens et lycéens !

La vie continue en entretenant la peur quotidiennement : le résultat sera une aggravation de la situation économique. On ne peut que constater que les activistes écologistes n’ont jamais cessé d’imaginer toutes sortes de stratagèmes pour définitivement détruire l’économie française. Ce pays est foutu !

Source : The Times (Londres). Lire aussi :

https://www.contrepoints.org/2020/05/11/371217-le-monde-dapres-sera-un-monde-davant-en-pire

8 réflexions au sujet de « En France les écolos déconfinés ont repris les manettes pour le pire. »

  1. Ce que les écolos ont de plus que nos gouvernants, est une certaine logique dans leur démarche idéologique :
    Ils veulent profiter de la crise économique faisant suite à l' »affaire » du covid, pour poursuivre l’effondrement de l’économie : plus d’énergie fossile, plus de CO2 rejeté, et donc on sauve le climat …… et la planète — ça n’est pas rien ! —
    Nos gouvernants veulent bien sauver la planète, mais veulent aussi sauver l’économie ! Ca fera plaisir à tout le monde !
    Mais nos politiciens, eux, par contre, ne se rendent pas compte que les 2 projets sont incompatibles ! Ou alors, ils s’en rendent compte, mais pour satisfaire le maximum d’électeurs, ils agissent sur les 2 tableaux, Ils pourront toujours dire que ce sont les  » 150 citoyens  » de la Convention Citoyenne sur le Climat qui n’auront pas pris les bonnes mesures « climatiques ». Toujours est-il que ce sont les politiciens qui seront taxé d’irresponsables — mais bon, ils ne seront plus au pouvoir quand on s’apercevra des dégats ! —
    Climatiquement vôtre. JEAN

  2. Je ne vais pas tarder à arrêter d’accéder à toute source d’information tant les perspectives de l’après Codiv-19 sont déprimantes et je ne perçois pas à ce jour le moindre espoir d’émergence d’un politique pour 2022 susceptible d’arrêter ce délire rouge et vert.
    Jusqu’où va-t-il falloir sombrer pour qu’une majorité de gens perçoive le drame qui se prépare.

    • Je ne suis pas médecin ni épidémiologiste mais si on relit l’histoire il est facile de constater que la grippe de Hong-Kong (influenza H3N2) apparut, si ma mémoire est encore bonne, d’abord en Amérique du Nord puis l’année suivante en Europe.
      On parle de deuxième vague maintenant. J’ai suivi avec attention les interventions de Didier Raoult et il affirme que personne ne peut expliquer comment une épidémie finit par disparaître. De plus les rétrovirus présentent une fâcheuse caractéristique compte tenu de la structure même de leur matériel génétique qui est de muter en permanence infection après infection. Les biologistes ignorent complètement quelles sont les causes de cette sorte d’anomalie qui fait apparaître des souches soit moins virulentes soit au contraire plus dangereuses. Cette propension à muter (on a répertorié à ce jour plus de 25 souches différentes du coronavirus-2019) pourrait laisser prévoir une deuxième vague épidémique puis peut-être une troisième vague si on fait preuve d’un pessimisme outrancier. Pour en revenir au virus influenza celui-ci n’a jamais disparu depuis la fameuse grippe espagnole, il continue à muter et une nouvelle pandémie est tout à fait possible, peut-être l’hiver prochain …

  3. bloquer la 5G n’est pas forcement une mauvaise nouvelle.
    son objectif etant de permettre un reseau d’objets connectés qui seront sans aucun doute tres pratiques pour surveiller la population.
    L’interet de la 5G pour l’individu n’est pas flagrante…La 4G est bien suffisante pour la communication en general .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s