Monsieur le Professeur Raoult persévérez !

Le 26 février dernier, quand j’ai découvert un peu par hasard un article scientifique issu d’une équipe de virologues chinois qui avaient constaté que la chloroquine, une molécule parmi des dizaines de milliers d’autres molécules passées en revue pour détecter une interférence avec le coronavirus millésime 2019, avait un effet inhibiteur sur la multiplication de ce virus in vitro, je me suis permis d’écrire un bref billet sur ce blog (lien) pour faire part de mes doutes, familier de cette molécule puisque je souffre de malaria depuis maintenant 22 ans et dont j’ignorais les effets anti-viraux. Mais si les Chinois avaient fait un « hit » il y avait quelque chose à creuser sur les plans strictement scientifique et clinique. Devant l’urgence en raison de la propagation très rapide de ce virus en comparaison des virus type Influenza de grippe saisonnière classique le Professeur Didier Raoult a procédé à des essais cliniques sur des patients révélés positifs dans son service de maladie infectieuses à Marseille par diagnostic PCR. Il y avait urgence et les premiers résultats ont été entièrement positifs : réduction très significative de la charge virale en quelques jours.

Ces résultats ont été contestés par des biologistes envieux ou jaloux, des politiciens voulant défendre avant tout les intérêts du lobby pharmaceutique, et des praticiens hospitaliers qui ne jouissent pas de l’aura de ce spécialiste anticonformiste et anti-système de réputation mondiale. Ces « professeurs » oeuvrant dans des hôpitaux prestigieux de Paris, assis au sommet de leur tour d’ivoire, souvent grassement rémunérés pour conseiller le gouvernement et faisant partie de toute une cohorte de comités théodule en tous genres ont levé les bras au ciel. Les premiers essais de Raoult n’étaient pas conformes à la déontologie des essais cliniques ! Peut-on un seul instant imaginer que lors de ces essais cliniques portant sur quelques dizaines de personnes testées positives par PCR Raoult ait osé donner un placebo à un nombre identique de personnes également testées positives et les laisser pour constater l’aggravation irréversible des symptômes se concluant par un décès ? Cette querelle de chapelle – Paris contre Marseille pour faire court – est tout à fait consternante !

Le gouvernement français, notoirement plongé dans les conflits d’intérêts et les magouilles en tous genres, il suffit de rappeler ici l’affaire Alstom-Energie dans laquelle Macron a trempé, ce gouvernement, donc, a complètement falsifié par la voix de son ministre de la santé les préconisations très précises de Raoult d’utilisation de la chloroquine : à n’utiliser qu’au tout début de l’infection quand celle-ci a été détectée par PCR en association avec de l’azithromycine. Quand les poumons sont pris ce traitement est inutile. Pourquoi le propre nouveau ministre de la santé a ignoré sciemment les préconisations de Raoult ? Pour faire plonger ce dernier ! La chloroquine ça coûte des cacahuètes et ça ne rapportera rien aux labos pharmaceutiques, c’est une vieille molécule tout simplement !

Il y a un gros problème en France, c’est l’incompétence totale du gouvernement et de tous ses parasites tous aussi incompétents les uns que les autres qui mangent au même râtelier dans le mépris le plus total de la santé du peuple français : 12000 lits hospitaliers supprimés en dix ans, des maternités fermées de partout parce qu’elles n’étaient pas « rentables », des hôpitaux en faillite financière, etc … C’est la totale incurie des gouvernants qui a créé de toute pièce cette catastrophe comme en Italie et en Espagne, pays où les mêmes politiques de restrictions budgétaires ont été mises en œuvre. On accuse les directives européennes : elles sont une fausse excuse.

Revenons à Didier Raoult un instant. Ce mec est un spécialiste de haut vol au sujet des maladies infectieuses. Il n’est pas assez fou pour prendre le risque qu’il a choisi de suivre au sujet de la chloroquine ou plutôt de son dérivé hydroxylé moins toxique que la molécule parente. Ou bien il se plante totalement et c’en est fini de sa carrière – ce dont je doute – ou bien ce seront le ministre de la santé, le premier ministre et d’autres parasites du pouvoir qui devront rendre des comptes aux citoyens dont ils ont la charge. Même le président Macron aura des comptes à rendre !

Cette affaire de coronavirus qui me fait vraiment penser à l’autre canular qu’est le réchauffement climatique – depuis plus de 20 ans il n’y a plus de réchauffement du tout – va révéler une chose très précieuse : le monde politico-financier nous prend pour des idiots depuis des années et nous sommes tellement intoxiqués par la propagande organisée par ce dernier que nous croyons à tout et n’importe quoi. Juste une information pour relativiser l’importance de cette grippe à coronavirus millésime 2019 : depuis l’interdiction de l’eau de Javel pour désinfecter les hôpitaux, un produit très bon marché (comme la chloroquine) il y a en France 24000 morts par an provoqués par les suites de maladies nosocomiales que l’on contracte dans les hôpitaux dues à des bactéries résistantes à tous les antibiotiques connus mais pas à l’eau de Javel qui tue à 99,9 % tous les virus, toutes les bactéries et tous les champignons, c’est ça le progrès ! … À méditer.

https://jacqueshenry.wordpress.com/2020/02/26/breve-dactualite-coronavirus-et-chloroquine-fakenews/

14 réflexions au sujet de « Monsieur le Professeur Raoult persévérez ! »

  1. Merci monsieur de votre savant éclairage, je ne l’aurais pas mieux dit. Il colle, je pense, à la triste réalité politique de notre triste pays. Et avec notre argent. Du moins avec l’argent de ceux qui ont contribué à la production de la richesse.
    Je découvre que l’eau de Javel a été interdite pour la désinfection dans les hôpitaux. Hallucinant !

    • Sauf erreur de ma part, je crois me souvenir que les écolos ont pas mal œuvrer afin que soit proscrit l’usage de l’eau de Javel, en raison de sa nocivité pour l’environnement…

    • l’autre probleme de l’eau de javel c’est qu’elle peut servir à faire des « armes chimiques » en melance avec de l’acide chlorhydrique ,elle libere du chlore…
      tout comme l’ancien desherbant interdit pas bruxelles,le chlorate de soude qui pouvait servir à fabriquer des « bombes » en melange avec un carburant quelconque…

  2. https://www.mediterranee-infection.com/covid-19/
    Pour suivre D .Raoult et le chiffres.
    Les choix faits par les experts près Macron sont ahurissants, comme toujours c’est la mauvaise décision qui est prise, et ce depuis le début de cette farce dramatique.
    Les Russes sont actuellement partis sur le Lariam ® , anti palu. Le Plaquenil n’est pas (plus) comme la Nivaquine® , utilisé contre le palu mais contre le lupus et la PR.
    Le labo français qui fabrique le Plaquenil ® pour Sanofi, est en redressement judiciaire mais peut fonctionner jusqu’en juillet (date du jugement). Son PDG a demandé au gvt de l’aide, pas de réponse!
    Le Maroc soigne avec Plaquenil ® + Zithromax, comme l’Algérie.
    Un médecin US a soigné 350 patients avec l’association Plaquenil® Zithromax® aucune hospitalisation ni décès (revue Prescrire).

  3. Bonjour
    Bien d’accord avec vous !
    Cependant, constatant l’impact de la presse mondiale sur une large majorité de nos contemporains, leur ouvrir les yeux sur un seul sujet à la fois est préférable.
    De jeunes gens sont nés dans la propagande réchauffistes donc les idées contraires évoluent donc lentement…
    Merci pour votre blog dont je suis un assidu lecteur.

  4. … que tous les cons -(tests à terre, finés et autres spécialistes en con-fine ne rit), enfin, nous tous puisque assignés à résidence mettent un gilet jaune à leur balcons et fenêtres, que toutes les villes soient confinées en Jaune. Vous reconnaîtrez aisément, ainsi, ceux qui soutiennent le pouvoir et ses mesures. Préparez la saint Barthélémy des traîtres… à venir et votre séance d’hommage de 20 heures sera celle des rond-point réoccupés depuis chez vous….. .. pour glorifier le travail de ceux qui, il y a peu se faisaient tabasser parce qu’ils dénonçaient la mauvaise santé de la santé…. En France ! Nous leur devons bien cela, cette réoccupation symbolique…
    30/03/2020 – https://wp.me/p4Im0Q-3zL
    – Confinement sans dépistage systématique et sans lits et personnels pour soigner, c’est pisser dans le violon qui ne berce pas mon cœur de langueurs mon-automnes, mais qui retrouve ses ardeurs guerrières printanières et ses verdeurs. Sera-ce le printemps des Bourges ?

      • Merci. d’apprécier. C’est encourageant d’avoir un mot, même bref et précis qu’une I-conne ou un pouce d’auto-stoppeur levé (on ne sait vers quoi…., ni qui). Espérons que les docs à ouvrir (par clic) ne soient pas la claque (ou le claque, allons savoir) des documents à demander par mail… Il est certains à ne pas mettre entre toutes les mains, c’est de la dynamite de groupe…. (à venir 2022, c’est presque déjà demain.

  5. Dans l’étude de l’IHU de Marseille COVID-IHU-2-1.pdf du 27Mars portant sur 80 patients, on a les résultats suivants page25:

    Cliquer pour accéder à COVID-IHU-2-1.pdf


    Treatment and outcome
    Discharged 81.2% Oxygen therapy 15.0% Transfer to ICU 3.8% Death 1.2%

    Pas d’information sur le sort de ceux qui ont eu de l’oxygène et de ceux qui ont été sous respirateur dans l’ICU.
    Les décès sont comptés dans les discharged, ce qui donne 80% pour les cas guéris.

    Quel est le gain de l’hydroxychloroquine par rapport à l’évolution naturelle du coronavirus laissé sans aucun traitement?

    Si la chloroquine était vraiment efficace on devrait avoir un résultat similaire à celui ci:
    Discharged 99% Oxygen therapy 1% Transfer to ICU 0% Death 0%

    On en est très loin. On est pas sorti des oursins.

    • Didier Raoult a bien insisté sur le fait que ce traitement ne devait être prescrit qu’aux sujets positifs au virus et au début de l’apparition des symptômes grippaux et non pas aux patients déjà en détresse respiratoire. Ça paraît logique car comme pour les vaccins on ne vaccine pas un malade souffrant déjà du tétanos, c’est inutile. Dans les situations d’urgence cette approche prometteuse qui semble ne pas plaire à tout le monde, surtout aux mandarins Parisiens, doit être poursuivie. C’est mon avis bien que n’ayant jamais été médecin.

      • On peut en effet craindre, sans grand risque d’erreur, que les pontes parisiens de l’INSERM veulent se faire la peau des IHU en général et de celui de D. Raoult en particulier.
        Quand on connait le mode de fonctionnement de la monstruosité bureaucratique qu’est l’INSERM, il n’y a rien de bien étonnant, hélas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s