Billet de mauvaise humeur :Glyphosate, nucléaire, …les écolo-bobos ont choisi seppuku (切腹)

La France, grand pays auto-suffisant pour ce qui concerne son agriculture et son énergie électrique depuis plusieurs décennies, a choisi de se faire seppuku, mot japonais plus connu sous le nom d’hara-kiri, en commençant à fermer ses plus anciennes centrales nucléaires, une aberrations économique totale – j’ai souvent écrit sur ce blog au sujet de cet abandon (dilapidation) du patrimoine industriel français – et aussi en prenant des dispositions tout aussi aberrantes au sujet du glyphosate, un produit qui ne peut pas être cancérigène en raison de sa structure chimique contrairement à ce qu’ont affirmé à la légère les fonctionnaires onusiens du Centre international de recherche sur le cancer (IARC) situé dans la bonne ville de Lyon en France (liens en fin de billet). De cancérigène probable le glyphosate, ce produit magique pour les agriculteurs, est devenu magiquement cancérigène tout court et donc dangereux et à bannir.

Si la France continue dans sa lancée écolo-compatible le prix du kWh doublera voire triplera et le prix de la baguette de pain suivra d’autant.

Pourquoi rapprocher la baguette de pain au kWh ? Parce qu’il faut de l’électricité pour cuire le pain et qu’il faut du blé pour faire ce même pain. Privés de glyphosate les agriculteurs devront donc labourer leurs immenses champs pour détruire les mauvaises herbes et les rendements de production de blé diminueront malgré de plus importantes pollutions en tous genres que provoqueront ces labours supplémentaires. S’il existait des tracteurs électriques ce dernier problème ne serait pas résolu à terme puisqu’après la centrale de Fessenheim ce sera au tour de celles de Tricastin et de Bugey pour alimenter ces hypothétiques tracteurs électriques. Consommer de la bonne viande de bœuf bien français du Charolais ou du Limousin est tout aussi mal vu par les écolo-bobos parisiens qui dictent leurs quatre volontés au gouvernement. En effet ces bêtes qui n’ont plus de cornes ont la malencontreuse habitude de propulser dans l’atmosphère du méthane par leur orifice anal et c’est mauvais pour le climat, donc il ne faut plus manger de viande. J’hallucine !

Alors mécaniquement et suite à l’interdiction du glyphosate le prix de la baguette de pain passera à deux, trois, quatre ou cinq euros et dans le même temps il y aura encore plus de suicides chez les agriculteurs et les éleveurs de bétail.

Les installateurs d’éoliennes pourront alors inonder la plaine de Beauce de moulins pour s’en mettre plein les poches alors que dans le même temps le porte-monnaie des « français moyens » se videra d’autant et que l’agriculture française deviendra de moins en moins auto-suffisante. Paradoxalement la France importera alors du blé depuis la Russie et de l’électricité depuis l’Allemagne au prix fort qui continuera à brûler du charbon car ce pays s’est finalement rendu compte que tous ses moulins à vent ne suffisaient pas pour faire tourner son économie, même déclinante.

Pendant ce temps-là le Président Trump, l’un des rares politiciens occidentaux qui fait preuve de pragmatisme et d’un soupçon d’intelligence – c’est assez rare dans le monde politique pour que ce soit noté ici -, s’est fermement opposé à l’interdiction du glyphosate proposée par l’EPA (Environmental Protection Agency), le chouchou de son prédécesseur Obama, un gauchiste écolo-bobo avéré, et Trump est allé même plus loin : il a autorisé l’exploitation des hydrocarbures sur les terres dites fédérales, comprenez les parcs nationaux. Naturellement et comme on pouvait s’y attendre il y a eu immédiatement un concert de vierges effarouchées avec en tête Alexandria O-C, les mouvements écolos des deux côtés de l’Atlantique comptant plus de représentants du sexe « dit faible » que de mâles blancs hétérosexuels (voir note en fin de billet). Chacun trouve une compensation à ses frustrations comme il peut …

En France le code minier stipule qu’il est interdit d’exploiter le sous-sol au cas où il renfermerait des hydrocarbures. Or, fait relevé par l’USGS (US Geological Survey), il y aurait en France suffisamment de gaz et de pétrole pour rendre le pays auto-suffisant pendant une cinquantaine d’années. Il s’agit d’une évaluation spéculative d’autant plus que tout forage exploratoire est interdit par la loi écolo-bobo, mais cette estimation laisse tout de même rêveur.

En conclusion de ce billet grinçant, la France a choisi de décliner, se faire seppuku, – comme l’Allemagne – et la situation économique, vue comme elle est partie en ce début d’année, ne va pas s’améliorer. Un grand merci aux écolo-bobos parisiens qui roulent en SUV avec chauffeur pour le plus grand désarroi du petit peuple qui ne manquera pas de souffrir et dans pas très longtemps le fera savoir. Ce seront alors des gilets couverts de sang …

https://jacqueshenry.wordpress.com/2019/12/08/breve-si-cetait-la-nrc-qui-decidait-pour-lasn-elle-dirait-que-les-reacteurs-de-fessenheim-sont-bons-pour-le-service-jusquen-2059/

https://jacqueshenry.wordpress.com/2019/01/31/glyphosate-lincompetence-de-la-justice-francaise/

Note. Je suis un admirateur inconditionnel de la féminité dans tous les sens de ce terme. Par contre je hais les viragos qui font de la politique pour compenser leurs frustrations, qu’elles soient sociétales, politiques ou sexuelles ou tout simplement pour se prouver à elles-mêmes qu’elles sont égales aux hommes. Il n’y a pas d’égalité entre les hommes et les femmes, il y a complémentarité, c’est un fait biologique, génétique, et si une femme nie ce fait elle se ment à elle-même. Alors, que mes lectrices ne s’offusquent pas, je suis conscient qu’un homme sans femme à ses cotés est un homme inachevé et fondamentalement inutile.

13 réflexions au sujet de « Billet de mauvaise humeur :Glyphosate, nucléaire, …les écolo-bobos ont choisi seppuku (切腹) »

  1. Le pire c’est qu’une grande partie des français sont d’accord avec ces délires sans jamais en évaluer vraiment les conséquences.
    Les écolos vont sans doute faire de bons scores aux municipales.
    Ce soir le premier réacteur de Fessenheim sera arrêté dans l’indifférence générale, et l’interdiction définitive du glyphosate va bientôt suivre : C’est « bon pour la planète »
    La démarche scientifique s’efface devant l’idéologie. Retour au « Lyssenkisme »
    A pleurer en effet

  2. Bayer aurait trouvé une nouvelle molécule en remplacement du glyphosate .
    gageons que cette découverte donnera un peu de rab aux agriculteurs en attendant la commercialisation . Inconnue : le prix …!!?

    • J’ai travaillé pendant plusieurs années sur une cible herbicide potentielle et je peux vous affirmer que ce genre de travail est très long, très coûteux et surtout décevant car il faut jouer dans le détail infime. Monsanto a découvert le glyphosate par hasard et à l’époque les techniques modernes de modélisation des protéines sans passer par la case cristallisation et diffraction des rayons X n’existaient pas. Toutes les voies métaboliques relatives à la synthèse des coenzymes que l’on appelle des vitamines puisqu’on n’est pas capable de les synthétiser nous-mêmes sont des cibles potentielles d’herbicides. L’immense avantage du glyphosate est qu’il s’agit d’une molécule très simple et très facile à synthétiser à faible coût. Les écologistes croient tout savoir sur ce sujet mais j’ai des doutes. J’en profite pour rappeler à mes lecteurs que je connais bien l’agrochimie ainsi que l’énergie nucléaire. C’est la raison pour laquelle je me permets d’argumenter fermement.

      • Eh ben, dis donc, monsieur, c’est compliqué, la recherche ! J’ai fait journaliste, c’était plus facile…

  3. Et ça continue : les écolos de greenpeace ont obtenu la « tête » de Fessenheim, aujourd’hui ils envahissent Tricastin pour en demander aussi la fermeture. C’est sans fin, et Micron cédera après quelques atermoiements hypocrites …. !!!

  4. Pour l’instant, grâce à notre nucléaire, nous vendons de l’électricité — propre — à l’Allemagne. Ce qui lui permet de sortir la tête de l’eau — rapport à ses éoliennes qui ne lui fournissent que de l’énergie intermittente —
    Mais si la France démantèle son nucléaire, elle devra s’approvisionner en Allemagne qui lui vendra son énergie « sale » — rapport à son thermique — Thermique, soit dit en passant, créé pour compenser l’intermittence de ses éoliennes.
    Non seulement, la France sera dépendante de l’Allemagne pour assurer l’approvisionnement électrique de ses citoyens — alors que jusqu’ici, elle était parfaitement autonôme — mais en plus son énergie sera plus « sale ».
    Quant à l’Allemagne, elle devra augmenter sa production d’énergie thermique, donc « sale », car elle ne pourra plus compter sur la France qui lui fournissait — au temps béni de son nucléaire — l’énergie « propre » dont elle pouvait s’hononrer !
    Et ne parlons pas du climat, …. on pourrait se fâcher !
    Climatiquement vôtre. JEAN

  5. Faut vraiment être un dirigent d’opérette pour décider de fermer une centrale nucléaire qui fonctionne bien. Et de maintenir cette décision politiquo-électoraliste c’est faire preuve de la même incompétence, c’est du socialisme si médiocre que même l’ex URSS n’aurait pas osé.
    Comme vous le dites, si la France continue dans sa lancée écolo-compatible le prix du kWh doublera voire triplera et le prix de la baguette de pain suivra d’autant. Même un enfant de sixième le comprendrait.
    A quand un programme politique courageux ? N’est pas De Gaulle qui veut !!
    Le réservoir de bons à rien, imbéciles décideurs, qui se gavent sur notre dos ne cesse de se remplir. C’est grave. C’est un concours l’épine de la connerie en permanence.

  6.  » La France grand pays auto suffisant pour son agriculture  » ce n’est pas le cas!! Pour la première fois la France est même déficitaire avec l’union européenne ( on importe plus que l’on exporte) . Nos exportations ( vins, céréales subventionnées, fromages essentiellement) masquent les importations énormes de certains produits ( protéines de soja pour l’élevage,fruits et légumes, cafés et thés, crevettes etc…) Année après année l’agriculture Française décline mais cela ne fait qu’inciter les ministres de l’agriculture à faire encore plus ce qui n’a pas marché!! On va droit dans le mur. Les politiques imbéciles s’obstinent depuis plus de 10 ans à prétendre trouver un  » nouveau  » modèle, mais celui ci n’existe pas. Pendant ce temps les autres pays progressent , eux!

  7. Je suis d’accord avec l’esprit du billet (décisions ineptes et déclin de la France, conséquences du gauchisme).

    En revanche il est faux de dire: <>.
    En effet, L’EPA propose le maintien du glyphosate et soutient qu’il n’est pas cancérigène. L’EPA a même rappelé aux opérateurs US qu’il était interdit de l’étiqueter cancérigène, car ce serait une information contraire à sa conclusion, donc illégale…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s