L’essor de la voiture électrique tient en un chiffre : combien de dollars/kWh ?

Capture d’écran 2019-11-18 à 10.46.14.png

Alors que de nombreux gouvernements occidentaux prennent des mesures pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre des véhicules automobiles propulsés par des moteurs à combustion interne ils oublient un paramètre encore incompressible dont l’importance économique est incontournable : le prix de la voiture électrique. Pour une petite berline tout électrique il en coûte à l’acquéreur potentiel 3 fois le prix d’un modèle équivalent à combustion interne. Il s’agit du goulet d’étranglement qui pénalise la pénétration sur le marché de la voiture électrique hormis l’évolution probable vers la hausse du prix de l’électricité. Cette constation sans appel provient d’un groupe d’experts des Laboratoires Argonne qui ont été mandatés par le Département de l’Energie américain. Il faut que le prix des batteries mesuré en dollars par kWh diminue de moitié. Selon la prospective réalisée par ces laboratoires l’objectif d’une diminution de moitié du prix des batteries ne sera atteint que vers 2030.

Un autre problème se greffe à celui du prix, les risques d’incendie spontané des batteries Li-ion actuelles. La firme Toyota estime être sur le point de résoudre ce problème d’inflammabilité du lithium avec la production prochaine massive de batteries au lithium « solid-state » ne présentant plus ce risque vers le milieu de l’année 2020 afin d’éliminer tout risque d’incendie avec ses véhicules hybrides. Il est vrai que les batteries des véhicules hybrides sont moins sollicitées que celles des véhicules tout-électrique par conséquent ce risque d’incendie reste limité.

Avec la « démocratisation » au niveau de son prix de la voiture électrique apparaîtront deux autres problèmes : la disponibilité en lithium et le prix et la provenance de l’énergie électrique. Pour l’instant il n’existe pas encore de technologie industriellement applicable du recyclage des batteries Li-ion dans le but de récupérer tout ou partie du lithium comme cela est appliqué pour le recyclage des batteries conventionnelles au plomb. Actuellement 100 % du plomb des batteries est recyclé alors que moins de 5 % du lithium des batteries provenant de véhicules automobiles, des téléphones mobiles ou d’autres appareils électroniques est recyclé. En ce qui concerne l’énergie électrique la situation est surréaliste dans la mesure où les promoteurs de la voiture électrique dans le but de diminuer les émissions de gaz à effet de serre pronent également la sortie du nucléaire, la seule source d’énergie électrique qui n’émet pas de gaz à effet de serre. Cette politique aberrante de sortie du nucléaire conduira à une augmentation insupportable du prix du kWh. Les Laboratoires Argonne ont estimé qu’à terme le développement des véhicules électriques absorberont 40 % de toute l’électricité produite aux Etats-Unis ! Les idéologues allemands ou français qui soutiennent une transition énergétique urgente ont-ils vraiment pris conscience de cet autre goulot d’étranglement pour l’expansion du marché de la voiture électrique ? Il est opportun également de mentionner que les distributeurs d’électricité devront installer des millions de bornes de rechargement. Un véritable casse-tête sur lequel ces mêmes idéologues ne se sont pas penché …

Enfin, les constructeurs d’automobiles sont-ils préparés à une telle révolution technologique ? À l’évidence non. En 20 ans les constructeurs d’automobiles ont réussi à réduire significativement la consommation des moteurs à combustion interne (essence ou diesel) gràce à l’introduction de tout un ensemble de dispositifs électroniques. Combien faudra-t-il d’années pour que ces constructeurs opèrent une conversion technologique totale ?

La nouvelle révolution automobile n’est donc pas exempte de problèmes car elle ne concerne pas seulement les industriels de l’automobile mais également les industriels de l’électricité et de sa distribution, les fabricants de batteries et les industries du recyclage du lithium … Et quand on pense que les Allemands – et les Français en commençant avec la centrale nucléaire de Fessenheim – ont planifié la dénucléarisation totale ou partielle de leur production d’électricité, on ne peut que constater que la politique énergétique de ces deux pays n’est que du « grand n’importe quoi ».

Source : https://science.sciencemag.org/content/366/6464/422

13 réflexions au sujet de « L’essor de la voiture électrique tient en un chiffre : combien de dollars/kWh ? »

  1. je me demande si le « tout électrique sans nuk » n’est pas comme la guerre des étoiles entre US et URSS, une stratégie pour mettre à genou l’europe concurrente des US.

  2. Un récent mail reçu :

    > > Je suis , tu es , nous sommes au courant……………!

    La neige ………. et les voitures électriques !
    Y a-t-on pensé ?, des centaines de voitures bloquées sur l’autoroute,
    Si toutes ces voitures roulaient à l’électricité …
    Trois heures d’embouteillages, batteries à plat, on fait comment ?
    Sans compter, qu’il n’y a pratiquement pas de chauffage dans un véhicule électrique.
    Et si vous êtes bloqué sur la route toute la nuit, plus de batterie, plus de chauffage !!!
    Vous appelez le SAMU pour embarquer femme et enfants !
    Ils ne peuvent même pas venir vous secourir puisque tout est bouché !!!!
    ( Mais ça, personne n’en parle !)
    Encore une preuve que nos gouvernants (verts tue eux) ne réfléchissent pas plus loin que le bout de leur nez.

    • Dans leur idée, vous ne vous déplacez plus. Seuls eux le font avec leur voiture de fonction, grosse cylindrée fabriquée soit en Chine soit aux USA. Avec une bonne escorte.
      Comprenez bien : eux c’estpaspareil ❗
      C’est l’élite… Moi je dirais Nomenklatura 😦

  3. Oui d’accord avec vous. Encore que pour l’adaptation des entreprises pour l’amélioration et le recyclage des batteries par exemple, ca va peu à peu trouver des solutions. Mais concernant l’énergie électrique elle-même, il y a carrément un gros soucis. Nul doute que le nucléaire sera incontournable. Si les plus vieilles centrales sont démantelées (et encore au compte goutte et lentement), de nouvelles comme des EPR vont être construites. D’ailleurs c’est déjà en projet. Et quoi qu’il arrive, le thermique va durer encore très longtemps. Je reste persuadé que les émissions de CO2 vont continuer d’augmenter. On le voit bien du reste depuis quelques années. Et que donc la captation à la source va devoir être sérieusement étudiée. De diverses manières, naturelle (puits de carbone) ou artificielle (stockage, transformation, réutilisation, photosynthèse artificielle…). Et enfin pour l’électrification, il va falloir une énorme transformation des infrastructures, de la distribution, du stockage. L’exemple des bouchons sur l’autoroute cité plus haut en est un très bon exemple. Bref, du pain sur la planche pour quelques décennies. Mais le mouvement est lancé, et on ne l’arrêtera pas.

    •  » Et enfin pour l’électrification, il va falloir une énorme transformation des infrastructures, de la distribution, du stockage. »

      Ou on arrête la déplacement individuel. Le développement ou plutôt la démocratisation de la voiture particulière est assez récente.
      Mais, bon, le sens du progrès, toujours, ne pourra être arrêté !

    • Quand les tarés qui nous gouvernent, euh règnent, auront compris que ce n’est pas en taxant connement et en re-taxant la surtaxe sur l’électricité que se trouve la solution, un grand pas aura été fait. la solution électrique pourra émerger si elle est viable. Elle est viable pour le chauffage domestique avec des logements bien isolés. Pour l’heure la voiture électrique n’est qu’un rêve humide de bobo aussi écolo soit.il.
      Pour le logement, on ne trouve plus de logements neufs classés moins bien que B.
      Ce n’est pas le moment de mettre de nouvelles taxes, il y en a déjà assez.
      Et au passage, c’est la vapeur d’eau qui fait le travail, pas le CO2. Dans le passé, il y a eu plus de CO2, plus de 7%. Si cette théorie débile était vrai, on flamberait en novembre au lieu de se geler.

    • J’ai laissé il y a quelques semaines un billet au sujet de la transition énergétique tant réclamée pour sauver la planète. J’ai écrit qu’il faudrait mettre en chantier chaque jour dans le monde une centrale nucléaire de 1000 MW pour atteindre les objectifs préconisés par l’IPCC et le Green New Deal. En Chine il y a actuellement 28 réacteurs en cours de construction, il y a un surrégénérateur en fonctionnement (licence russe) et un pebble bed HT en fin de construction. À l’évidence la Chine met les bouchées doubles mais elle devrait plutôt décupler son plan de nucléarisation de son pays : ceci étant la Chine se moque des objectifs fixés par l’ONU au sujet du climat mais elle a compris que le gaz, le pétrole et le charbon n’étaient pas éternels.

  4. Le jour où on aura « en même temps » un VE capable de rouler 300km sur autoroute à 130 km/h, dans les conditions les plus extrêmes (4 personnes, bagages, de nuit en hiver sous la pluie.
    ET qui se rechargera à au moins 90% en moins de 15 minutes (le temps de faire une pause « technique »), avec 1000 charges possibles
    ET un facteur 4 dans le duo volume/poids des batteries (soit 2 fois moins lourd et 2 fois moins volumineux, ou 4 fois moins lourd et 4 fois moins volumineux)
    ET que l’électricité consommée provienne de centrales nuke ou ENR (on sait jamais…)
    ET que le prix à « confort et équipement égal » sera équivalent à la version diesel
    ET qu’on n’utilisera plus de cobalt ni de terres rares (ou « beaucoup » moins) dans les batteries
    … je me précipite pour en acheter une (SI je peux installer de quoi la recharger chez moi…)
    Bon OK, pour le premier point, et presque le 2°, on y arrive avec les Tesla les plus performantes… mais pas encore pour les autres points.
    d’aucuns vont dire qu’avec les PAC + H2 on résout une partie des points cités,
    SAUF QUE : comment est produit le H2, avec quel rendement « du puits à la roue », et le platine etc…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s