La promotion des « anti-vaccins » ? Ça se passe sur Facebook !

Capture d’écran 2019-11-15 à 13.51.51.png

Les vaccins sont les produits pharmaceutiques les plus efficaces sur le long terme et les moins dangereux si on considère leurs effets secondaires minimes. La vaccination a permis d’éradiquer la variole et la poliomyélite est en passe de devenir la seconde maladie virale qui pourra être considérée comme éradiquée sur la totalité de la planète dans moins de 10 ans. Contrairement aux antibiotiques qui ciblent l’agent pathogène – celui-ci peut rapidement devenir résistant – les vaccins éduquent l’organisme humain (ou animal) à se défendre lui-même en stimulant ses défenses immunitaires. Pourtant les « anti-vaxxers », les anti-vaccins en français, répandent inlassablement de fausses nouvelles (on dit maintenant des fake-news) au sujet des vaccins dont l’une des plus emblématiques est la toxicité – toujours non prouvée scientifiquement – de l’hydroxyde d’aluminium, un adjuvant communément utilisé pour la formulation des vaccins largement préférable à de nombreux autres adjuvants mal contrôlés comme le bien connu adjuvant de Freund qui est une émulsion de mycobactéries désactivées dans de l’huile minérale.

Pour que les militants anti-vaccins répandent leurs fausses nouvelles dans le monde entier ils ont choisi un support publicitaire lui aussi universel : il s’agit de Facebook ! Une récente étude parue dans le journal scientifique Vaccine ( doi : 10.1016/j.vaccine.2019.10.066 ) a consisté à entrer le mot « vaccine » dans la plateforme créée par Facebook en 2018 appelée Ad Archive dans le but d’améliorer le transparence au sujet des publicités liées de plus ou moins près à la politique et aux sujets d’importance « nationale ». Le mot « vaccine » a été entré à deux reprises dans cette plateforme, en décembre 2018 puis en février 2019, et l’opération a permis d’identifier 505 pages publicitaires relatives aux vaccins. Ces pages ont été classées en trois catégories : pro-vaccins, anti-vaccins et sans relation avec les vaccins. Dans les deux catégories retenues 53 % des pages publicitaires étaient en faveur de la vaccination et les autres (145 au total) étaient « anti-vaccins ».

Les pages publicitaires promouvant la vaccination insistent sur l’aspect humanitaire et philanthropique de ce geste thérapeutique et sur la politique adoptée pour cette promotion. Les pages relatives aux anti-vaccins insistent essentiellement sur le danger de ce geste.

Une analyse plus fine de ces pages publicitaires anti-vaccins a fait ressortir que la très grande majorité d’entre elles était le fait de deux organismes nord-américains résolument opposés aux vaccins. Les pages publicitaires sur Facebook ne sont pas gratuites, elles coûtent à l’annonceur au moins 500 dollars, c’est un minimum, et ce prix est réactualisé ensuite en fonction du nombre de vues. Certaines des pages anti-vaccins ont été consultées quotidiennement par plus de 50000 personnes et il faut beaucoup de dollars pour qu’elles perdurent sur Facebook … Les deux organisations qui ont décidé d’investir dans ce type de publicité mensongère sont le « World Mercury Project » (lien en fin de billet) dirigé par Robert Kennedy Jr et le « Stop Mandatory Vaccination » développé par l’activiste Larry Cook (lien) et à alles seules ont monopolisé plus de la moitié des pages publicitaires anti-vaccins de Facebook. Cook finance ses pages publicitaires par « crowd-funding » et certaines plateforme de ce type lui sont maintenant interdites ainsi que ses clips vidéo sur Youtube.

Les adeptes de l’anti-vaccination se font doublement prendre pour des imbéciles car ils se sont convaincus de la dangerosité des vaccins en finançant eux-mêmes ces dites pages. Ils sont donc eux-mêmes complices de la dissémination de fausses nouvelles auxquelles ils croient !

Robert Kennedy, qui a créé d’autres organismes de protection de l’environnement, est le fils de Bobby Kennedy, ancien avocat général américain. Il s’est heurté à la désapprobation totale de son frère, de sa soeur et d’une de ses nièces qui l’ont fait savoir publiquement dans le magazine Politico ( https://www.politico.com/magazine/story/2019/05/08/robert-kennedy-jr-measles-vaccines-226798 ) en mai dernier.

Outre le fait que cette publicité est mensongère elle a rapporté tout de même plus de 80000 dollars à Larry Cook de la part de ses généreux donateurs et Cook a dépensé depuis le mois de mai de cette année 2019 la somme de 1776 dollars pour maintenir ses pages de fake-news sur Facebook. Il ressort donc que les gogos qui se laissent piéger par ces escrocs alimentent le train de vie de ces derniers et ils mettent en danger la santé et même la vie de leurs enfants (quand ils en ont) mais aussi la santé de la société en général. Cette étude fait aussi ressortir, mais ce n’était pas son but, l’aspect bassement mercantile de l’organisation de Mark Zuckerberg pour qui tous les prétextes sont bons à prendre pour réaliser des profits qui, dans le cas des campagnes anti-vaccins devraient être condamnés par la loi et ceci d’autant plus sévèrement que les algorithmes de micro-ciblage des utilisateurs de Facebook dont les profils, préalablement finement analysés, permettent de cibler ces utilisateurs naïfs de Facebook, organisation qui gère 3 milliards d’utilisateurs dans le monde. Et plus ce ciblage d’une sophistication inouie permet d’obtenir des ouvertures de ces pages de publicité plus Facebook revalorise ses tarifs … Quel fantastique business !

https://worldmercuryproject.org/advocacy-policy/criminal-conduct-poul-thorsen/

https://www.thedailybeast.com/anti-vaxxer-larry-cook-has-weaponized-facebook-ads-in-war-against-science?ref=scroll

Une réflexion au sujet de « La promotion des « anti-vaccins » ? Ça se passe sur Facebook ! »

  1. Qu’on le veuille ou non l’argent n’a pas d’odeur… Aux États-Unis on a le droit constitutionnellement d’exprimer toute idée, même jugée nauséabonde de ce côté ci de l’atlantique. Faire payer sa circulation n’y a donc rien de choquant !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s