Brève. Le totalitarisme climatique est d’actualité

Capture d’écran 2019-11-05 à 22.54.40.png

Un incroyable article vient de paraître avec la publicité mondiale qui l’accompagne dans la revue BioScience. Il est naturellement en libre d’accès, propagande oblige et cosigné par deux scientifiques répondant aux noms de William J. Ripple et Christopher Wolf de l’Université de l’Oregon. Sans aucune gène quelconque pas moins de 11000 scientifiques ont signé un manifeste appellant l’humanité toute entière à limiter les naissances car il y a une « urgence climatique » extrême.

Alors que l’administration Trump finalise la sortie des USA des accords de Paris sur le climat et que depuis l’élection de Donald Trump les scientifiques nord-américains n’ont jamais cessé de revendiquer une perennité de leurs financements de recherche cette prise de position extrêmiste est tout à fait compréhensible du point de vue de ces scientifiques, la majorité d’entre eux étant encartés à « Alliance of World Scientists », une organisation ouvertement extrêmiste qui organise les demandes de crédits de recherche auprès des administrations pour que celles-ci aient de près ou de loin un intérêt dans le cadre de la recherche sur le changement climatique. Peut-être que seules les mathématiques fondamentales et la physique théorique échappent au label « recherche sur le climat » …

On s’achemine donc vers une stérilisation autoritaire des femmes (et des hommes) comme le gouvernement chinois la pratique déjà pour les minorités musulmanes de Chine. C’est vrai, je n’invente rien ! Le totalitarisme climatique se met donc progressivement en place reprenant à la lettre les thèses malthusiennes scandaleuses et nauséabondes du Club de Rome.

Ces scientifiques, extrêmistes sinon fascistes, ont-ils perdu tout sens moral ? On ne peut qu’être effrayé et écoeuré par cette prise de position extrême qui rappelle les heures les plus sombres du milieu du XXe siècle …

Source : https://doi.org/10.1093/biosci/biz088

16 réflexions au sujet de « Brève. Le totalitarisme climatique est d’actualité »

  1. Dès les années 60 il y fut fait état d’un avertissement aux risques forts de démence collective dans l’ouvrage d’un anthropologue étasunien publié en anglais en 1966 et traduit en français en 1971, Edward T.Hall, « La dimension cachée », qui est d’une grande importance pour y comprendre les divagations de notre époque dû à une surpopulation à laquelle les structure anthropologiques des peuples sont dans l’incapacité de donner une réponse (pour le biologiste que vous êtes, cher Jacqueshenry, je subodore que vous vous en régalerez).

    Entre-autre il y écrivait ceci à la page 130 à la dixième ligne :

    …si l’homme continue d’ignorer les faits observés au niveau infrastructurel concernant les conséquences du surpeuplement, il risque de provoquer un équivalent du comportement cloacal, si ce n’est pas déjà fait. L’aventure des cerfs de l’île James évoque l’image macabre de la peste qui anéantit les deux tiers de la population de l’Europe au milieux du XIV° siècle, bien que cette mortalité massive ait été causé par le bacillus pestis, la virulence de ce dernier fut incontestablement accrue par l’état de moindre résistance qu’avait entraîné pour leurs habitants le surpeuplement des villes médiévales et l’état de stress qui en résultait.

    Ainsi dans cet ouvrage, il y montrait que dans a-dite île britannique de James, aux dimensions limitées, des cerfs y vivaient sans prédateur (je ne sais pas de ce qu’il en est aujourd’hui) mais mourraient en grand nombre de façon cyclique, du fait du seul stress dû à leur surpopulation, puisque il y avait encore suffisamment de végétaux pour alimenter tous ces animaux.

    Il est aussi à remarquer que la fameuse grippe espagnole, de 1917/18 à 1919, qui fut plus meurtrière que la guerre elle-même, fait suite au stress intense due à la première guerre mondiale, vous constaterez aussi, sur ce texte de Wikipédia que le nombre par siècle de pandémie de cette maladie s’accroit au même rythme que s’amplifie la population mondiale, ce que vous trouverez également sur le même site, c’est la vaccination et les antibiotiques qui ont permis de réduire l’extension et les effets des maladies.

    Bien que vous pouvez noter, là encore, le délaissement de cette vaccination par une part notable de la population, phénomène notoirement autodestructeur et l’une des multiples conséquences de cette importante instabilité sociale.

    Ce qui nous rend ces inepties incompréhensibles c’est de penser que cela soit le fait de personnalités saines d’esprit quand, effectivement et pour les raisons invoquées plus haut, elles sont collectivement atteintes de ce comportement cloacal qui est fort bien déterminé par l’auteur.

    Il est également à observer que ce phénomène s’étend à une multitude de domaines, mais aussi, et peut-être surtout, combien nous faisons face à un arrêt désormais quasiment total de cet esprit de découverte et du goût de la recherche de toutes sortes dont vous avez, cher hôte, vécu le dynamisme.

    Quand bien même nos élites mondialisées décaties font mention de cette surpopulation, en plus de ne pas comprendre les effets réels qu’elle génère en eux, une grande perte de raison, d’abstraction, d’humanité et d’empathie, elle ne saisit pas, aussi, que ce même phénomène mènera dans quelque temps à un processus de brusque rupture de la globalisation mercantiliste et monétariste, dont beaucoup en sont également les acteurs.

  2. Les mondialistes imposent la religion des droits de l’homme selonlaquelle tout le monde a  » le droit  » d’être logé, nourri, soigné, éduqué ….même si il ne rapporte rien et ne crée aucune richesse ( concrètement un sans logement peut s’installer dans votre résidence secondaire ! ,le principe de propriété qui a fait la force de la civilisation occidentale est bafoué). Il est logique d’imposer, en contrepartie, des règles pour que le système soit viable . Si il y a bientôt 2 milliards de plus d’Africains qui veulent bénéficier des  » droits de l’homme  » il est clair que le système n’est plus tenable et que tout va s’écrouler dans le chaos le plus total. Ou bien on est en système libéral et chacun assume ses responsabilités ou bien c’est une élite mondialisée qui décide de ce qui est bon ou pas et possible ou pas pour la société.
    En d’autres termes, il est parfaitement logique que les mondialistes cherchent à limiter le nombre de naissances mais comme ils sont faux culs ils utilisent le climat comme argument au lieu de dire la simple vérité. Il est vrai que si ils parlaient de limiter les naissances en Afrique ils seraient immédiatement taxés de racistes fachos ( Pourtant Macron l’avait dit).

  3. On espère que ces chercheurs ont donné l’exemple en se faisant stériliser… Ils vont aussi euthanasier leurs descendants ?
    L’important est l’exemple donné quand on veut imposer une solution. J’aimerais connaître le mode de vie réel de tous ces Tartuffes…

  4. Quand on croise un membre de XR, que fait lorsqu’on est poli ❓

    On tend le bras, la main dans l’axe, la paume vers le bas, et l’on braille « Heil hiXleR » :mrgreen:

    • Je ne sais plus quel homme politique français a récemment clairement souhaité un rapprochement des « rouges » et des « verts » (comme si il n’était déjà pas en route…).
      Amusant, enfin façon de parler, car vert+rouge = brun, comme la couleur des chemises de ces si gentils na*zis.

  5. En-dehors des « solutions » nauséabondes proposées par ces « scientifiques », un seul point positif : lier émissions de CO2 et évolution de la population, mais pas pour conclure à la stérilisation forcée.
    Ce que je veux dire c’est que, en partant d’une base « 100 » en 1880 (millions d’habitants, milliards de $ de PNB, millions de tonnes de CO2 émis, taux de la concentration de CO2 dans l’atmosphère, température « moyenne » en K ou en C etc), on verra que les évolutions respectives de chacun de ces items,d’une part ne peut conduire qu’à une augmentation de la Température, mais d’autre part, les pentes d’évolution de ces mêmes données sont sans commune mesure entre elle.
    En gros population X4, richesse et consommation d’énergie X 30 à 40, température quelque chose comme +1°K ou C, concentration du CO2 en ppm # +50%.
    Et c’est sans compter avec l’augmentation de la population urbaine (effet d’îlots de chaleur urbaine), ni, bien sur, les variables climatiques naturelles, Soleil, Ennuagement, Courants océaniques, éruptions volcaniques, tectonique des plaques, déplacement relatif du système solaire dans la galaxie, « LOD » (longueur du jour), volcanisme sous-marin ou sous-glaciaire, et d’autres que j’oublie certainement.

  6. « la fin des subventions des énergies fossiles… »

    Incroyable, l’inventivité en rhétorique de ces individus pour tordre les définitions des mots et changer les phrases, lois ou règlements les utilisant.

      • @pastilleverte: Pas assez forte pour couvrir tous les dégâts provoqués (dans les modèles, bien sûr) par le RCA, pas assez forte…
        Et même les primes chauffage sont des subventions pour eux.
        D’un autre coté, sans les fossiles, si je comprends bien, on n’aurait pas à subventionner le chauffage des pauvres ?

  7. Les mondialistes se retrouvent aussi bien au groupe de Bilderberg qu’au Club de Rome.
    Pour eux, les Etats-nations doivent être combattus avec fermeté de l’intérieur. C’était d’ailleurs la thèse d’Aurélio Peccei qui est à l’origine du fameux livre « Halte à la croissance » du Club de Rome, dont les prévisions -concoctée par un baba cool idiot de service affublé d’une blouse blanche du MIT du nom de Dennis Meadows- se sont révélées archi-fausses.
    Le projet des mondialistes est clair, limpide pour un esprit curieux qui sait relier les éléments d’un puzzle : pour que l’oligarchie riche mondialisée puisse faire encore plus de profits, il faut faire en sorte que l’économie soit à l’image des multinationales, à savoir la plus mondialisée possible, et surtout que les « classes laborieuses » (les travailleurs des temps modernes qu’ils soient en bleu de chauffe ou en col blanc) ne se reproduisent pas trop pour des raisons de contrôle des coûts et de sécurité.
    La mondialisation de l’économie a été réalisée avec l’avènement du néo-libéralisme, il ne manque plus que la suppression des états-nations et le contrôle des naissances.
    La Chine communiste a montré le chemin et confirmé que pour qu’une société s’industrialise rapidement avec succès, elle doit procéder dans un premier temps à un contrôle des naissances pour maîtriser ses coûts sociaux. On peut considérer la Chine comme ce qu’on appelle en marketing de grande consommation « un marché-test » pour les mondialistes sur le plan de la gestion de la natalité.
    La disparition des états-nations est en cours avec la création de l’Union Européenne et les déclaration conjointes de Merkel et de Macron sur le sujet (transformer les pays européens en provinces, réduire les présidents au rang de petits préfets).
    L’agenda mis-en-place par le groupe de Bilderberg, celui du Club de Rome ainsi que ceux des autres think-tanks du même tonneau répond parfaitement aux objectifs de ce projet : faire maintenant de la décroissance de la population un enjeu prioritaire.
    Pour ce faire, il faut rendre l’accès à l’alimentation, à l’énergie et aux biens de consommation plus difficile. Cela suppose de casser l’agriculture et l’industrie dans la plupart des états-nations développés, sans parler de celui du continent africain qui est devenu l’inverse de la Chine, à savoir une bombe démographique qui déverse bon an mal an des millions de sans-papiers sur le continent européen.
    C’est complètement la raison d’être des ONG écolos comme Greenpeace, avec pas mal de succès, tant leur marketing et leurs campagnes de communication sont chiadés.
    Pour résumer, l’écologie politique a un agenda de la décroissance et n’est que l’instrument d’une oligarchie mondialiste très discrète qui a déjà pris le pouvoir. Les élections démocratiques ne constituent plus qu’une survivance de la politique de l’après-guerre, elles se construisent et se gagnent comme on lance une nouvelle lessive. Macron est bel et bien une nouvelle marque de lessive financée par un fond de pension américain (KKR) qui a un pouvoir occulte impressionnant.
    Les sympathisants et les militants écologistes sont de doux rêveurs complètement manipulés qui ne se rendent pas encore compte qu’ils sont en train de scier la branche sur laquelle ils sont assis.

    • PS : j’inclue bien entendu les idiots en blouse blanche qui ont signé la pétition dont il est question dans ce billet, dans le groupe des sympathisants et militants écolos.

    • « Les sympathisants et les militants écologistes sont de doux rêveurs… »
      Il y a un peu de monstre moral dans leur tête si vertueuse : Affirmer ses positions pour gêner les autres, leur faire sentir sa supériorité morale, les rendre honteux avant de les influencer.

    • Bonne analyse et synthèse de camembert électrique
      Pour la Chine on peut ajouter le contrôle total des comportements des citoyens ( via caméras de surveillance distribution des bons points et des mauvais points).
      cela dit, il est peu probable qu’ils réussissent: avant eux les empires ont voulu croître et imposer un système unique, ce qui a généré leur décadence et disparition. Les mondialistes peuvent essayer de détruire toutes les frontières les unes après les autres ( hommes/femmes/trans; hétérosexuels/homosexuels, nations, traditions,valeurs etc…) mais au fur et à mesure elles se reforment : lorsque la nation disparaît les frontières entre communautés ( communautarisme) apparaissent! C’est une illusion d’avoir 9 milliards de clones interchangeables et conduits de manière tyrannique sur la planète… dans la durée! Lorsque les choses vont trop loin dans un sens il y a des forces contraires qui apparaissent. Les mondialistes ont prévu de faire rentrer 150 millions d’Africains en Europe pour repartir de zéro ( déconstruction chère aux philosophes de gauche comme Derida..) et construire leur monde sans frontière et sans traditions mais ils semblent oublier que les arrivants ne sont pas prêts, eux, à laisser tomber leurs traditions, religions, modes de vie etc… Le seul intérêt que je vois, pour les mondialistes, à mette en place le communautarisme est la disparition de l’état providence ( qui coûte un pognon de dingue comme dirait Macron) car il ne peut y avoir de solidarité intercommunautés si elles n’ont plus rien en commun au-dessus de tout ( une religion, la patrie, valeurs etc..). Et si il n’y a rien en commun la guerre civil n’est pas loin et le bénéfice à terme pour les mondialistes n’est pas si évident.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s