Brève humoristique. « Étude de cas »

Il y a quelques jours une ami Française vivant ici à Tenerife à l’autre bout de l’île me téléphona. Elle m’apprit qu’elle souffrait d’une très mauvaise grippe ce que tout je suite je constatais en écoutant le bruit rauque de sa toux grasse et simultanément sifflante, terrifiant. En forme de boutade, peut-être pout tenter de la faire rire, je lui dis que j’espérais que sa grippe n’était pas transmissible via les fibres optiques qui nous reliaient temporairement l’un auprès de l’autre. Que n’ai-je pas dit ! Trois jours plus tard c’était à mon tour de me retrouver au lit avec une fièvre de cheval, une toux de cheval, des douleurs de cheval, une gorge horriblement douloureuse transformant ma toux en hennissements … de cheval. Que mes lecteurs n’aillent pas s’imaginer que je nourris une aversion pour l’espèce équine, encore que … J’en ai donc déduit que la grippe était donc bien transmissible par le téléphone et j’ai également constaté que plus on avance vers une espérance de vie nulle, ce qui est mon cas, plus ce genre de désagrément devient insupportable.

Demain vendredi je ne suis pas certain de remplir mon devoir de blogger auprès de mes lecteurs. Tenerife est une grande île et il y a un grand nombre d’endroits à visiter en particulier le massif du Teide, le point culminant de l’Espagne et le plus haut volcan d’Europe ou encore la plus vieille forêt primaire d’Europe dans le massif d’Anaga. Je serai donc très occupé …

6 réflexions au sujet de « Brève humoristique. « Étude de cas » »

  1. Je vous souhaite une heureuse randonnée !
    Maintenant que je suis retraité, j’en fais une chaque jour avec ma chère-tendre, dans tous les coins et recoins de l’île, et j’ai pu constater que respirer profondément l’air des pins et des eucalyptus protège efficacement contre la grippe et autres affections respiratoires.
    Cordialement…
    Jean Claude

  2. Je vous souhaite aussi une heureuse randonnée !
    Mais faites attention, quand même, au dérèglement climatique. Il ne faut pas prendre à la légère les alertes apocalyptiques de nos bons samaritains que sont nos écolos.
    Respectueusement vôtre. JEAN

  3. Bonjour Jacques,

    Merci pour votre blog et vos billets toujours intéressants pour moi, y compris ceux sympathiques tels que cette « étude de cas ». C’est la première fois que je pose un commentaire et remerciement, mais sachez que je vous suis depuis plusieurs années.

    Je vous souhaite un bon rétablissement ou un remède de cheval :-), et de profiter de cette belle grande île de Tenerife.
    Bien à vous.
    Guillaume

  4. La « grippe de Tenerife », une variante, due au Dérèglement Climatique bouleversifiant 🙂
    Et n’oubliez pas de respirer (par la bouche ?)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s