Climat. L’Allemagne mais aussi toute l’Union Européenne au bord du gouffre

2970.jpg

Madame Ursula Von der Leyen a persisté et signé (pas encore) le programme contraignant du Green European New Deal. La nouvelle présidente de la Commission européenne est allemande. Pourtant elle semble ignorer le résultat d’une enquête très sérieuse émanant de l’Union allemande des Académies des Sciences et des Humanités et d’autres organismes scientifiques parue en novembre 2017. Cette étude démontre clairement quel sera le fardeau financier pour chaque foyer fiscal ou individu pour atteindre l’objectif de réduction de 50 % des émissions de carbone. Jusqu’en 2035 il en coûtera à chaque foyer fiscal la somme de 1050 euros par mois pour atteindre cet objectif. Vous avez bien lu, par mois, il n’y a pas d’erreur. Ces impôts et taxes collectés auprès des citoyens devront en effet être suffisants pour collecter au moins 6100 milliards d’euros ( entre 4600 et 7600 selon l’étude) soit plus de deux fois le produit intérieur brut actuel de l’Allemagne.

Entre 2035 et 2050, l’autre étape du programme devant aboutir à une « neutralité carbone » – nul ne sait ce que cela signifie – verra la charge fiscale des ménages augmenter encore de 320 euros pour atteindre un total de 1370 euros mensuels. Il est difficile de croire que Madame Von der Leyen ignore le contenu de ce rapport. Elle prépare donc le suicide de l’Union européenne sur l’autel de l’Eglise de Scientologie Climatique. Transposons ces projections à la France en considérant un PIB de 2300 milliards d’euros et en oubliant la charge de la dette et le déficit commercial chronique, ce qui rendra de fait toute initiative relative à la « décarbonation » de la France très délicate. En effet, entre 2020 et 2035 la France devra donc, selon ces projections émanant non pas de visionnaires mais de spécialistes, consacrer 4600 milliards d’euros (deux fois son PIB en suivant l’étude allemande) pour atteindre 50 % de réduction de ses émissions de carbone se répartissant essentiellement dans les transports, le chauffage domestique et l’industrie. Sans pénaliser l’industrie, ce qu’évite de faire l’Allemagne depuis déjà une décennie avec des prix de l’électricité très avantageux pour les industriels, il faudra répartir ces 4600 milliards sur les 38 millions de foyers fiscaux (2017) pendant 15 ans. Chaque mois les contribuables français devront payer 672 euros de « taxe green new deal » pour satisfaire les délires d’Ursula Von der Leyen. Cet impôt passera ensuite de 672 à 877 euros par mois jusqu’en 2050. Et après ? … on verra.

Comme les énergies dites renouvelables sont toutes aléatoires, y compris les panneaux photovoltaïques, il faudra, pour décarboner les transports et le chauffage domestique, construire encore plus de centrales nucléaires : ce n’est pas moi qui l’affirme, c’est l’IPCC ! La France avec EDF (qu’Emmanuel Macron veut fragiliser en privatisant les ouvrages hydroélectriques) était le leader mondial de la technologie du nucléaire civil. Ce pays devra donc s’activer sérieusement pour retrouver cette position de leader car il serait absurde, après avoir cédé les turbines vapeur Arabelle à General Electric, que ce soient les Chinois qui construisent les futures centrales nucléaires françaises équipées de turbines américaines. Le mouvement est déjà lancé en Grande-Bretagne sur le site de Hinkley Point C avec une ingénierie franco-chinoise et des turbines Arabelle … américaines.

Chers contribuables de tous les pays européens préparez-vous à être mis à contribution très lourdement dans les prochaines années. Et pendant ce temps-là la jeunesse insouciante manifeste pour sauver le climat plutôt que d’aller à l’école (illustration : sous les pins de Rome).

Source : http://www.tichyseinblick.de avec une traduction de P. Gosselin sur son site notrickszone.com

14 réflexions au sujet de « Climat. L’Allemagne mais aussi toute l’Union Européenne au bord du gouffre »

  1. Je transmets le message à mon groupe d’internautes désirant se renseigner à tout ce qui touche au climat et à sa propagande !
    Climatiquement vôtre. JEAN

  2. Effectivement, comme je le dis depuis pas mal de temps déjà, il y de beaux discours et la larme à l’œil à l’ONU et aux COPx, mais la réalité des choses nous remet les pieds sur terre . Ce n’est pas qu’un problème financier comme vous le soulignez. C’est surtout un défi technologique colossal. La consommation fossile (tout compris transport, chauffage, y compris alimentation, vêtements, tous les produits qu’il achete) d’un Européen moyen est de l’ordre de 5 Teps annuelles. Environ 55 MWh. Alors remplacer cette énergie par du renouvelable ou du moins par du decarboné ne va pas être du gâteau. Je crois qu’on a déjà évoqué cette question. Ça va représenter un bon paquet de centrales nucléaires, ou des milliards de panneaux PV, des centaines de milliers d’éoliennes en supposant que tout puisse être électrifié et distribué. Bref entre théorie et pratique, un gouffre ! Quant à la facture, elle en devient presque secondaire par rapport à la réalisation.

    • 100,000 milliards de dollars US d’ici 2100 : presque secondaire ? Wouahhh.
      Laissez-moi deviner : vous roulez en Rolls-Royce Phantom modèle 2018 (à 650 k€), vous habitez près de L.A. dans une maison à Santa Monica à 10 millions USD avec vue sur la mer, vous buvez du Château Yquem à tous les repas que vous terminez avec des Davidoff Oro Blanco à 500 € pièce ?

      • Je ne m’intéresse pas vraiment aux marques et articles que vous citez camembert. Je me contente de productions locales modestes le plus possible (car pour le café et le chocolat c’est pas facile) , ça me va très bien. Ce que je voulais dire c’est que de parler du coût très élevé d’une decarbonisation de notre société (qui n’a quasiment pas commencé) est d’une part prématuré et d’autre part très approximatif. Car comment chiffrer quelque chose d’aussi titanesque, c’est bien là le fait de quelques technocrates ou politiciens. Qui plus est, est-ce qu’il ou elle est capable de chiffrer ce qu’il en coûtera aussi si l’on ne fait rien ? Si les prévisions les plus pessimistes s’avéraient justes, alors tous ces milliards paraîtront bien modestes à nos descendants.
        Bonne journée

    • Cher Zimba,
      Pour toute réflexion d’avant action, il faut commencer par définir au mieux la réalité en tant que base solide, au risque, sinon, de ce que cela mène à un échec, un ingénieur en cela ne me contredira pas.
      La question du réchauffement climatique anthropogénique pose, si nous nous y penchons un tant soit peu sur ses mécanismes informatifs ou, même, sur son sens symbolique, pose, dis-je, naturellement celle de la manipulation propagandiste, autant de ses moyens, les médiats, que de son sens interne et profond, la promesse des enfers.
      Ceci exprimé par une caricature, Mademoiselle Thunberg.
      Je peux m’appuyer sur deux réalités pour montrer l’inanité de telles assertions:
      1) l’histoire montre qu’une époque chaude est bénéfique pour les sociétés quand celles froides leurs sont maléfiques;
      2) l’hémisphère nord montre, depuis quelques années, des hivers de plus en plus rigoureux, hormis en Europe, ceci peut-être en raison de l’agrandissement du canal de Suez.
      Partant de ce postulat, il serait plus logique de commencer par nous préparer à un potentiel refroidissement climatique et/ ou à une sécheresse, ne serait-ce qu’en en protégeant nos centrales nucléaires et notre agriculture (ce que l’UE ne fait pas, préférant sauver l’Allemagne).
      Ceci d’autant plus que la climatologie est l’une des sciences les plus jeunes.
      N’oublions pas sur ce sujet de la science qu’il y a encore 160 ans environ que les biologistes croyaient encore à la génération spontanée, Mr. Pasteur ayant démontré le contraire de haute lutte, la théories de la tectonique des plaques ne fut accepté par les géologues il n’y a que 50 ans, quand Wegener l’avait compris dès 1912, et que celle de théorie qui fait cas de l’apparition du genre Homo met en scène un singe anthropomorphe, déjà adapté à la vie arboricole, descendant de l’arbre (oui je sais c’est plus complexe que ça) en en oubliant la loi de Dollo qui stipule qu’aucune espèce ne peut revenir sur une évolution antérieur (voir la différence entre les mains et pieds des hommes et des grands-singes).
      Pour en revenir sur notre sujet, si nous ne faisons que prendre compte que ce fameux réchauffement avec tous ses effets cataclysmique qui nous en est fait état et débat, nos actions seront totalement inadapté aux situations futures, pour moi c’est d’évidence.
      Et quand bien même réchauffement il y avait, cela nous serait ô combien bénéfique, ceci sachant part ailleurs qu’un accroissement de CO² ne peut que mener à un regain du développement végétal en une ère où le taux de gaz carbonique est l’un des plus bas toutes autres époques confondues.
      Ce n’est pas l’erreur qui est grave, ce qui est grave c’est de vouloir perpétuer cette erreur.

      • Ce que je veux dire c’est qu’il serait bien de bruler tout le pétrole, charbon et méthane possible pour pouvoir nourrir tout le monde.

  3. C’est clair 🙂
    A propos de Greta Thunberg, il y a un truc qui me choque chez cette gamine : de quel droit peut-elle prétendre représenter la jeunesse mondiale (environ 3.5 milliards de personnes), et si on lui accorde implicitement ou d’une façon ou d’une autre le droit de parler au nom de milliards de personnes, qui l’a élue démocratiquement ? Comment peut-elle également prétendre qu’elle représente des générations d’une jeunesse qui n’est pas encore née ?
    Cette gamine hystérique se rend-t-elle compte de son arrogance et de sa suffisance qui frôlent la psychopathologie messianique ?
    Autant les médias européens lui déroulent le tapis rouge, autant les australiens ne sont pas tendres avec elle, comme en témoigne cette vidéo où Pauline Hanson (une sénatrice australienne) parle au nom des mères de famille australiennes et critique les parents Thunberg en les accusant d’utiliser leur jeune fille qui a des problèmes évidents de gestion émotionnelle pour contaminer ou de créer des générations d’enfants anxieux et très mal dans leur peau :

    Je pense que Thunberg est en fait un remake façon série B du joueur de flûte de Hamelin.

  4. Notre ruine a déjà commencé : https://www.largus.fr/actualite-automobile/malus-ecologique-2020-durcissement-du-bareme-et-deux-grilles-en-2020-10014394.html?ns_mchannel=EMAIL&ns_source=ExtTarget&ns_campaign=20190928NL&ar_mchannel_payant=gratuit&ar_typologie_campaign=newsletters&ar_typologie_email=fidelisation&ar_objectif_email=PV&utm_source=AGSnewsletter&utm_medium=email&utm_campaign=20190928NL
    Et en ce qui concerne Greta Thunberg, en tant que père d’un enfant autiste, je peux vous dire qu’elle devrait bénéficier D’URGENCE d’une psychothérapie en milieu spécialisé pour lui retirer ses angoisses climatiques qui sont en train de lui bousiller sa vie. Et les juges suédois seraient bien inspirés de retirer l’autorité parentale à ses géniteurs. Cette fille me fait beaucoup plus pitié qu’envie de rire ou de me moquer.

    • Éloquent en effet ! Une anecdote : l’une de mes amies vivant à Tenerife avait acquis un Toyota Land Cruiser et elle est allée en France avec son véhicule. Elle a subi un contrôle de police à la frontière française puisque son véhicule était immatriculé en Espagne. Elle voyageait avec son compagnon résident à Tenerife. La police lui a déclaré qu’elle ne pouvait pas conduire son véhicule sans acquitter la taxe « malus » de 14500 euros, rien que ça ! Son compagnon a montré ses certificats de résident en règle contrairement à cette amie et afin d’éviter de payer cet impôt inique elle a été contrainte de laisser le volant à son compagnon. Surréaliste sinon loufoque …

  5. Un article de Nature sur le réchauffement des océans a été retiré.
    Comment peut-on se prétendre scientifique et se laisser aller à commettre de telles âneries?
    Cela me dépasse.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s