Brève. Emmanuel Macron champion de la « fake-news » !

Capture d’écran 2019-09-02 à 21.01.26.png

Par l’intermédiaire du blog de Donna Laframboise j’ai trouvé cet article qui prouve que le pourfendeur des « fake-news », le Président de la République française Emmanuel Macron, répand lui-même des fausses nouvelles. Si ce monsieur a osé renier ses propres convictions lors de la réunion du G7 on est en droit de se poser quelques questions sur sa légitimité comme occupant du Palais de l’Elysée. Je ne suis pas Emmanuel Todd et je n’en dirai pas plus.

Capture d’écran 2019-09-02 à 17.58.22.png

Source : Donna Laframboise et Spike

6 réflexions au sujet de « Brève. Emmanuel Macron champion de la « fake-news » ! »

  1. On entend dire par tout ce beau monde politique et médiatique en ce moment que la forêt amazonienne est le poumon de la planète et les incendies qui y ont lieu donnent l’occasion aux hommes politiques et associations écologistes de tous poils de s’invectiver copieusement. Mais tout cela est stérile et vain. La forêt amazonienne n’est pas le poumon de la planète. D’abord un poumon absorbe de l’oxygène et rejette du CO2 et de la vapeur d’eau. Ensuite, les forêts contribuent très peu à l’oxygène atmosphérique. C’est un truc qui est du niveau de première, cours de sciences naturelles. Ca nous donne une idée du niveau d’instruction générale pitoyable des écolos de Greenpeace ou des énarques comme Macron.
    1 – La forêt amazonienne produit peu d’O2 net :
    « Le dioxygène O2 de l’atmosphère provenant des arbres n’est, en fait, dû qu’à la biomasse produite et non encore métabolisée, la matière organique fossilisée et la matière organique sédimentée. Dans une forêt vierge, le volume de matière en croissance est pratiquement égal au volume en décomposition. Au total, la quantité d’oxygène produite est égale à la quantité consommée qui se transforme sur le sol en humus. Il n’y a pas de surplus d’oxygène. Une forêt ne peut donc produire de l’oxygène que si elle devient de plus en plus étendue. » (1)
    2 – Contribution du Sahara à la santé de la forêt amazonienne :
    Sans désert Saharien, pas de forêt amazonienne. En effet, peu de gens le savent mais grâce aux sables du Sahara transportés par les vents, l’apport d’engrais (phosphore surtout) permet la luxuriance de la forêt amazonienne. Bien entendu, il faut un climat très humide pour compléter le tout.
    3 – Qu’est-ce qui produit alors l’O2 de notre atmosphère ?
    C’est essentiellement le plancton photosynthétique, autrement certains micro-organismes comme les cyanobactéries qui produisent dans les mers et les océans plus de 50 % de notre oxygène atmosphérique. Le reste de l’oxygène provient de plantes qui ont une activité photosynthétique plus forte que leur activité respiratoire. Pour protéger notre atmosphère, nous devons donc protéger nos mers et nos océans en priorité et oublier le baratin toxique des écologistes politiques.
    (1) : http://www.natura-sciences.com/environnement/oxygene-forets-respiration.html

    • @rpf : merci beaucoup pour ce lien très clair et pédagogique comme j’aime 🙂
      Selon quelques auteurs dont le vôtre et le mien ci-dessus, la contribution en dioxygène des cyanobactéries dans la composition de l’atmosphère terrestre est réel mais son bilan serait analogue à celui des forêts : son bilan massique en oxygène serait globalement nul sur une certaine durée de temps assez longue.
      J’ai tout de même un doute sur ce sujet car j’ai appris dans mon jeune temps que ces bactéries sont responsables du surplus d’oxygène dans notre atmosphère mais je peux me tromper car mes connaissances datent un peu et sont à remettre en question…du coup, toute information relative à ce sujet serait infiniment la bienvenue 🙂

  2. Macron est un pauvre gars qui a enfilé une veste trop grande pour lui.
    Ce n’est pas lui qui importe, qui se préoccuperait-il d’un sous-fifre?
    Le véritable président c’est Philippe, je n’en ai pas de preuve mais mon intuition me le susurre.
    Quand à l’Amazonie, ma foi, je sais sa terre pauvre depuis mes cours de biologie quand j’étudiais pour devenir jardinier il y a plus de quarante ans de cela, puis j’en avais eu confirmation lors de ma lecture du livre passionnant: « L’émancipation de la vie » de J.H. Reischolf, qu’il va me falloir relire par ailleurs.

    Au-delà de ce qu’il faut bien appeler des calembredaines, non pas de ce que notre hôte, Jacqueshenry, ait eu tort de nous faire connaître comment est perçu notre loustic national, mais qu’il soit appréhendé ainsi n’est que la résultante logique de ce que j’ai compris il y a peu, soit que notre pays ainsi que, je le pense, tous les autres de l’UE, sont atteints, bien sûr à des degrés divers, d’une désorganisation grandissante.
    Mais la France l’est, me semble-t-il, bien plus que tout autre.
    Ce phénomène n’étant que la conséquence logique du principe de Peter absolu dont je vous avais, il y a peu, exposé l’hypothèse et dont l’équipe gouvernemental en est la preuve vivante, avec en premier chef, bien sûr, notre président de la République.
    Suivant cette logique voulant que l’incompétent ne peut nommer plus compétent que lui en tant que subalterne, ce qui est à la base de ces réflexions, cela ne peut que vouloir dire que tous ceux qui lui permirent d’occuper ce poste, oligarques français, Mme. Merkel, les groupes de pression étasuniens, Attali, Minc, les dirigeants de la banque Rothschild (qui ne peuvent qu’avoir ragé après avoir appris la signature du traité d’Aix-la-Chapelle) et consorts ne sont rien d’autre que de fieffés incompétents eux-mêmes.
    Quand à Macron, il ne dit que ce qu’on lui dit de dire, il ne fait que ce qu’on lui dit de faire et il ne pense que ce qu’on lui dit de penser.
    Puis quand il ouvre la bouche pour s’exprimer en liberté ce n’est que pour raconter un tissu d’ânerie, c’est pourquoi il ne le fait que hors de France ou en lointaine province, sinon au-dedans des frontières de Paris il est tenu fermement.
    Considérant cela, j’en déduis que cette désorganisation touche d’autant plus le plus haut de la société française.
    Mais, et pour le premier ministre, Mr. Philippe, dans tout cela, serait-il ou ne serait-il pas incompétent?
    Bien sûr que si qu’il l’est, sinon il n’occuperait pas ce poste là, toutefois il fut choisi parce qu’il fait preuve d’une sottise bien moindre que tous ceux qui l’entourent, la preuve en est qu’il sait se montrer discret, attendant patiemment la fin du quinquennat pour pouvoir, tout comme Mr. Sarkozy, se répandre de phrases inutiles devant un publique qui n’en a cure contre quelques sommes rondelettes.
    Le plus surprenant dans tout cela c’est que toutes ces personnalités sans grande compétence et qui, à fortiori, n’auraient jamais dû être là où ils sont, sont adulés par une classe-moyenne supérieur, dont nos journalistes en vue, qui, normalement et en raison d’un long et profond cursus pour une majorité d’entre-eux, se devraient de percevoir l’affligeante faiblesse intellectuelle de toute cette bande.
    Je me demande si le hachich ne leur aurait pas quelque peu bousculé les neurones et ramolli la cervelle…

    • @theuric : La reproduction sexuée dans la nature nous indique que grâce au mélange des différences, les enfants peuvent être meilleurs que leur père et/ou leur mère.
      A contrario, dans des systèmes de gouvernance des sociétés humaines où la consanguinité règne en maître, on doit par conséquent s’attendre à ce que les générations ultérieures soient plus médiocres que celles des parents. Je crois qu’on y est en effet.
      Comme nos sociétés croissent et que leur environnement devient de plus en plus difficile à comprendre et à gérer, il serait normal que nos élites soient de plus en plus compétentes pour gérer cet accroissement de complexité.
      Cela vaut pour l’organisation de nos sociétés publiques et celles de nos entreprises privées.
      Or, même les plus grosses entreprises privées sont victimes de défauts de qualité du management qui les dirige. Les multinationales qui ont fait faillite sont là pour nous le démontrer.
      Nos élites dirigeantes suivent le même chemin : elles ont été formées suivant des schémas hérités des années 50 et gèrent nos sociétés de la même façon.
      Or, le monde a changé et est devenu infiniment plus complexe. Elles ne comprennent plus pourquoi une action qui produisait de bons résultats dans les années 50 ou 60 aboutissent à des contre-performances aujourd’hui.
      Qu’il s’agisse du public ou du privé, les choses sont les mêmes maintenant : les managers d’aujourd’hui sont devenus totalement obsolètes. J’en ai acquis la conviction en lisant les mémoires du patron de la multinationale pour qui j’ai travaillé pendant quelques longues années et qui a reconnu avoir totalement merdé en faisant confiance à des mercenaires brillants sur la plan politique et qui ont laissé sur le carreau des dizaines de milliers d’employés depuis, après avoir empoché plusieurs millions de dollars d’indemnités de départ.
      On pourra toujours accuser l’ENA ou les Business Schools, mais les symptômes et les causes de cette incompétence fondamentale demeurent les mêmes : nos dirigeants ne sont plus à la hauteur des enjeux de nos sociétés devenues très complexes à gérer.
      Il faut changer de paradigmes et de méthodes de sélection des élites.
      Il est intéressant de constater que les anciens pays du bloc communiste réussissent mieux sur le plan économique que les pays à culture économique néo-libérale.
      Rien que cela devrait faire ouvrir les yeux des aveugles du patronat français et de leurs réseaux institutionnels (je dis cela en précisant que je suis un partisan d’un capitalisme industriel à richesses partagées et que j’ai côtoyé de près les syndicats patronaux français).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s