Crise climatique : l’IPCC a trouvé une « vache-émissaire » !

Florilège du 9 août 2019

Capture d’écran 2019-08-09 à 15.52.08.png

Capture d’écran 2019-08-09 à 15.56.16.png

Capture d’écran 2019-08-09 à 16.00.27.png

Capture d’écran 2019-08-09 à 16.06.38.png

L’agriculture en général et l’élevage en particulier sont pris pour cible par les éminents scientifiques onusiens qui ont pour mission de prendre soin de « notre climat ». Il faudra bientôt s’abstenir de manger de la viande de boeuf, de porc, de mouton, de poulet et peut-être aussi de poisson. Il faudra probablement se contenter d’insectes et de viande artificielle comme source de protéines. Et puis un jour on ira faire la queue pour se fournir en « Soylent Green », les petites galettes de couleur verte fabriquées avec de la chair humaine, ça nous rappellera le fameux film de Richard Fleischer (1973) avec Charlton Heston et Edward G. Robinson. Ce dernier est euthanasié et son corps recyclé en galettes vertes. Les femmes n’ont plus d’enfants, c’est ce que préconise l’IPCC, elles sont considérées comme du mobilier : charmant !

Il m’est donné l’occasion ici de remémorer à mes lecteurs que nos ancêtres étaient carnivores bien avant de devenir agriculteurs et l’alimentation carnée fut un facteur déterminant dans l’accroissement du volume cérébral au cours de notre évolution … Ceci me laisse penser que l’humanité est au bord de la régression intellectuelle. Les mouvements animalistes en sont une illustration évidente : quand on élève l’animal au rang humain il n’y a qu’un pas à franchir pour abaisser l’homme au niveau de l’animal, à la production de « galettes vertes » …

Capture d’écran 2019-08-08 à 18.54.30.png

Mais au fait, Le Figaro n’a pas mentionné un effet du réchauffement climatique (probable) pour que des parcs à huitres vendéens arrivent à compter parmi leurs habitants des huitres géantes, je suis perplexe.

18 réflexions au sujet de « Crise climatique : l’IPCC a trouvé une « vache-émissaire » ! »

  1. « nos ancêtres étaient carnivores bien avant de devenir agriculteurs et l’alimentation carnée fut un facteur déterminant dans l’accroissement du volume cérébral au cours de notre évolution »

    Nos ancètres étaient avant tout homnivores et opportunistes pour la nourriture, et ne négligeant pas une charogne de temps à autre.
    Le facteur primordial de l’accroissement du volume cérébral n’est pas l’alimentation carnée (les charognes), mais la cuisson de ladite viande.

    • « Omnivore ». De rien.

      Ceci dit, j’ai entendu un anthropologue expliquer qu’on dit que les hommes du paléolithique pratiquaient une économie de chasse-pêche-cueillette, mais que l’analyse du tartre sur leurs dents montrait que c’était plutôt cueillette-pêche-chasse.

    • En visitant Lascaux4, reconstitution fidèle de la « vraie » grotte, la guide, qui n’avait pas l’air d’être à la solde du complexe militaro-industriel nous a dit que c’est grâce à l’alimentation carnée que le cerveau de nos ancêtres s’était développé.
      Mais surtout, pendant la période « Lascaux », le climat de la région était particulièrement froid (âge glaciaire), ce qui impliquait de toutes façons une alimentation plus carnée que végétale, même si cette dernière existait selon les possibilités saisonnières.
      Bref opportuniste et donc omnivore, à forte proportion carnée en climat froid.

    • Ils ont bien compris le rôle des arbres, le fait qu’ils sont à la fois d’excellents moyen de stocker le carbone, de ralentir la progression des déserts (de Gobi en Chine) et aussi de rafraîchir les lieux où ils sont plantés. Y compris au bord des rues en ville, mais là ils y a des gugus qui trouvent que ça gâche la vue !!! En Afrique aussi, certains pays ont pris conscience de ça, et je crois que c’est une excellente chose. Les choses avancent. Lentement , mais avancent. Les opinions aussi on dirait.
      Concernant l’agriculture intensive, je suis plus perplexe…

      • Stocker le carbone, ils s’en branlent carrément, comme de l’an 40.
        Par contre stopper le désert leur est très important.
        Conclusion : ils sont normaux ( pas verdâtres… )

  2. Ping : Crise climatique : l’IPCC a trouvé une « vache-émissaire » ! – jacqueshenry | Mon site officiel / My official website

  3. Nous sommes la proie à ce que je nomme un brouillard conceptuel, c’est à dire d’un ensemble de croyances fantasmatiques qui touche, à quelque chose près, toute la sphère intellectuelle, surtout occidentale.
    Pour avoir été pendant trois décennies, la dernière étant la plus insensée, sous le joug d’un pervers narcissique de type gourou en un faux pote, bien qu’ayant reconquis progressivement une bonne part de liberté de pensée, ce ne fut qu’après lui avoir signifié que je ne voulais définitivement plus le voir que j’ai vraiment compris le monde de folie dedans lequel il baigne ses victimes, dont moi-même, l’ayant vu entre-autre, je ne le compris qu’après, détruire mentalement ses deux compagnes.
    Ce n’est qu’ensuite que j’ai inventé la notion de brouillard conceptuel et, en suivant, que j’ai compris que ce que dans quoi nous baignons est d’une nature parfaitement semblable.
    Il se dit qu’un certain nombre de ceux qui nous entrainent dans ces fantasmes souffriraient du même type de mal mental, hormis l’observation de ces allégations incohérentes, je ne peux préjuger de la chose, tout du moins m’est-il possible de décrire comment, collectivement, cela se passera quand cet ensemble abracadabrantesque se délitera, ceci en raison de la triple disparition des États-Unis-d’Amérique, de l’Union-Européenne et de l’économie-monde néolibérale.
    Cela se passera simplement par un double mouvement contradictoires et complémentaires, d’une part un oubli progressif de ces histoires débilitantes, d’autre part par la remise en question de telle et telle croyance au fil du temps, par des débats, des reportages, des ouvrages et autres voies de même genre.
    Hormis de déplorer la situation présente, il ne nous est d’autre choix que d’expliquer encore et encore la dimension plus que fallacieuse des faussetés dont nous sommes abreuvés à longueur de temps.
    Chaque personne convaincue est un clou enfoncé dans le cercueil de ces sociopathes (un oligarque ne pouvant que l’être, quand bien même ne souffrirait-il d’aucune maladie mentale spécifique).
    Ainsi vous remarquerez, cher Jacqueshenry, que la très grande majorité des économistes de haut niveau ne parle quasiment jamais de l’état de l’économie réelle, agricole, minier, industriel, ou à la simple marge, surtout d’échelle nationale ou unioniste, portant toute leur attention sur les questions boursières, monétaires et bancaires, ce qui montre bien, en ce seul exemple, que ces égarements ne touchent pas seulement que le seul domaine écologique.
    Le réveil sera dur pour nombre de ceux qui, d’un bon niveau intellectuel, comprendront soudain que la réalité n’est pas ces histoires dangereuses et fantasques qui nous sont déblatéré au fil du temps, en revanche il est à prévoir que tous ceux qui, de près ou de loin, sont affiliés au mouvement gilettiste, auront une bien plus grande facilité pour se débarrasser de toutes ces fadaises.
    Continuons de lutter intellectuellement contre ces incohérences débiles, notre travail anti-propagandiste ne peut que porter ses fruits, et puis ceux qui les génèrent ne peuvent que se trouver embourbés dans leurs propres salades à un point tel que ce qui les sous-tend, l’économie néolibérale mondialisée, a une telle dimension anti-économique que leur disparition n’est plus qu’une question de temps et celui-ci s’approche à grand pas.

  4. (…. ceci me laisse à penser que l’humanité est au bord de la régression intellectuelle  » )
    La régression est déjà actée dans tous les pays du monde et ce n’est pas liè à l’alimentation mais au fait que les femmes les plus intelligentes font moins d’enfants ( moins de 2 ) que les femmes moins intelligentes ( plus de 2 et parfois beaucoup plus). L’intelligence étant en partie liée à la génétique il y aura un effet mécanique puissant.Les calculs peuvent ainsi montrer que la proportion de gens intelligents va continuer à baisser en quelques générations. Cela n’inquiète pas pour autant les mondialistes ( bien au contraire) qui considèrent qu’il suffit de très peu de gens intelligents pour diriger le monde et la masse d’abrutis.

    • Les choses sont plus complexes que cela, le nombre de frein pour diminuer nos capacités mentales sont importants, il n’est d’observer ce vers quoi nos oligarques, descendants de nos capitaines d’entreprise qui avaient développé et modernisé le pays, pour comprendre que le sentiment de facilité et d’évidence aveugle peut facilement mener à la destruction des richesses que leurs aïeux avaient su bâtir.
      Si régression et abrutis il y a c’est bien au niveau le plus haut de la hiérarchie française.
      La baisse de natalité provient, quand à elle, d’un ensemble de stress sociaux que je ne vais pas détailler ici, sauf pour dire que d’appauvrir les gens les mène à avoir moins d’enfant, sans plus ni moins.
      De plus, il est historiquement à remarquer qu’un groupe social restreint et omnipotent tend à se reproduire en interne, ce qui mène à une consanguinité faisant perdre, à terme, la potentialité psychique de leur ancêtres à leur lointaine progéniture.
      Ce que vous avez expliqué là, cher Prolux, c’est ce qu’il s’en dit, en effet, mais qui, après une réflexion un tant soit peu poussée, ne peut que se révéler fausse, voir même historiquement illogique.
      Ce piège des élites d’une époque, puisque nous retrouvons la même idée chez les aristocrates d’avant 1789, fait que de plus ils s’enferment dedans une croyance ne pouvant que les mener à leur autodestruction.
      Ce fut, par exemple, la bourgeoisie de l’époque qui remplaça avec efficacité cette aristocratie défaillante d’après la révolution française, et il en sera de même de notre oligarchie actuelle qui sera elle même remplacée lorsque le moment sera venu.
      De plus, à cette incompétence oligarchique, que nous pouvons facilement comprendre en observant leurs errements économiques déplorables, fait qu’ils ne peuvent nommer, comme supplétifs, qu’autant et plus incompétents qu’eux-mêmes, de peur d’être chassé par ceux-là même qu’ils nommeraient si ceux désignés se montraient d’une intelligence supérieur, ce qui n’est visiblement pas le cas.
      Cet esprit supérieur, dont vous vous montrez, peut-être à votre insu, l’apologiste, ne mène à rien d’autre que de faire valoir l’extrême faiblesse de ceux-là même que vous désignez comme mondialistes, les désignant dès lors en fin d’existence en tant que groupe dominant.
      Ce n’est pas en raison de leur intelligence intrinsèque qu’ils dominent les peuples que plutôt en raison de leur seule naissance.
      S’il en était autrement, alors ils ne seraient pas montrés si violent envers les gilettistes, il est même probable que la population ne se serait pas retrouver contrainte à se soulever en se vêtant ainsi d’un gilet jaune puisque nos élites auraient, bien longtemps auparavant, faisant preuve d’humilité et d’humanité, trouver le moyen pour que la pauvreté se réduise, sachant que le capitalisme ne fonctionne que grâce aux productions manufacturées et aux échanges marchants.
      Pour moi, des élites qui appauvrissent ceux-là même qui achètes la production qui les rend riches ne sont que des crétins.

      • si vous relisez ce que j’ai écrit vous verrez qu’à aucun moment je ne fais l’apologie d’une oligarchie qui serait supérieure aux autres et qui devrait dominer le monde ( dans l’intérêt de tous): j’ai juste indiqué que c’est ce que pensent les mondialistes hauts placés et je n’ai pas dit qu’ils allaient réussir dans leur entreprise.
        Je ne comprends pas votre phrase disant que la consanguinité ferait perdre les potentialités psychiques des ancêtres : le peuple juif est un exemple du contraire. Il n’y a pas de règle générale ( très schématiquement,si il y a de  » bons  » gènes récessifs il y aura intérêt à la consanguinité pour les faire s’exprimer et si il y a de mauvais gènes récessifs il y aura intérêt à l’hybridation pour les masquer).
        Par ailleurs l’appauvrissement des gens ne les amène pas toujours à avoir moins d’enfants : c’est d’ailleurs le problème de l’Afrique ( il y a plusieurs modèles démographiques selon les civilisations, les religions etc.et non un seul, celui de a transition démographique, comme le clame certains occidentaux qui ne font que supposer , à tort,que le monde entier raisonne comme eux).

      • Cher monsieur Theuric,
        Vous écrivez : «Il est historiquement à remarquer qu’un groupe social restreint et omnipotent tend à se reproduire en interne, ce qui mène à une consanguinité faisant perdre, à terme, la potentialité psychique de leur ancêtres à leur lointaine progéniture.»
        J’ai du mal à vous suivre sur ce terrain. Lors du Traité de Paris, en 1763, la France a cédé la vallée du Saint-Laurent et ses 60 000 habitants au Royaume-Uni. Aujourd’hui, dans cette vallée, il y a plus de 8 millions d’habitants.
        Évoquer une «perte de potentialité psychique» à propos des Québécois me paraîtrait très imprudent, très injuste, pour ne pas dire très injurieux. Et ce, même en tenant compte des phénomènes migratoires des XIXe et XXe siècles.
        Bien à vous.

    • Chers Prolux et Fressou,
      Combien il y a-t-il d’hyper-riche en France, une dizaine de famille, quand bien même seraient-elles une centaine?
      Au regard de 60 000 habitants originels du Canada français, ma foi, il y aurait comme une différence.
      Quand au peuple juif, si vous lisez Slomo Sand (l’emmerdeur des miso-juifs ou antisémites et des sionistes) vous vous apercevrez qu’une majorité des juifs ashkenaze et séfarade sont descendants de peuples convertis au judaïsme vers le V°, VIII° siècle si mes souvenirs sont bons.
      Je vous conseillerais, cher Prolux, en toute amitié d’être plus précis lorsque vous faites preuve, avec raison, d’ironie, parce que de vous lire il est facile de comprendre l’inverse de ce que vous vouliez vilipender.
      Personnellement j’avoue, il est vrai, faire preuve d’esprit de provocation.
      Ce qui fait baisser la natalité c’est d’abord et avant tout d’apprendre aux petites filles de lire, écrire et compter, ce qu’explique fort bien Emmanuel Todd, ensuite une violente culpabilité comme celle des allemands et des italiens suite à la 2ème guerre mondiale en vient accroitre cette baisse, une structure familiale spécifique face à la modernité amplifie encore le phénomène (Todd encore), vient ensuite un état de pessimisme sociale et enfin l’appauvrissement de la population aggravant d’autant plus le phénomène.
      Il est à noter que ce ne fut qu’en raison de l’appauvrissement des classes-moyennes depuis Sarkozy/Hollande que la France à vu sa natalité décroitre.
      J’ai discuté avec une jeune femme, du haut de mes 60 ans et on ne demande pas l’âge d’une dame, d’une intelligence folle, sa mère, de même potentiel, est africaine et son père blanc bon teint.
      En effet, après que les mariages d’amour, officiels et officieux, sont entrés dans les sociétés, les couples se formes suivant les appétences de chacun, ce qui fait dire à certains professionnels, par exagération, que pour cette raison il y a plus d’autistes que par le passé.
      Mais l’intelligence est multifactorielle tout en étant fragile, combien ce sont flingué leur capacité par un usage immodérée des drogue par exemple.
      Ou une intelligence peut fonctionner plutôt par la réflexion ou par la manipulation, penser et toucher peuvent tout autant être prioritaire pour l’un ou l’autre ou se moduler en un ensemble structuré et, ce, suivant les mécanismes de perceptions de chacun.
      Il peut aussi y avoir des périodes où il y a baisse structurelle de l’intelligence collective empreinte d’un conservatisme puissant, ce qui est le cas actuellement et non pas seulement en Occident.
      Il y a certes une part du potentiel humain se trouvant dans les seuls gènes, que la consanguinité peut affaiblir, les mariages entre les roi européens ne nous ont pas amené une flopée de génies politiques, sinon nous n’aurions pas eu la guerre de 14/18, mais tout un ensemble épigénétique est aussi à l’œuvre pour augmenter ou diminuer le potentiel mental et les capacités psychiques de chacun.
      Par exemple, l’esprit de facilité du fait d’être bien né ou l’usage de drogue est de ce qui peut facilement conduire à une telle baisse.
      Comme une instruction bien faite et un environnement complexe et apaisé mène aisément à une telle hausse.
      J’oubliais de préciser que la question de l’identité est, en cela, tout à fait centrale, or l’idéologie mondialiste la faisant s’affaiblir n’est pas fait pour arranger les choses, je dirais même que les gilettistes sont bien mieux dans leurs chaussettes, même si elles sont trouées et que les coups de matraque leur ont secoué la caboche, que la haute hiérarchie du pays.

  5. Un zeste HS, 13 degrés dans notre garage dans le Jura. A la même période, vers 2006? on a eu dans les 25 degrés, on avait 35 dehors. cela signifie qu’il ne fait pas tellement plus chaud qu’avant, voire plus frais.
    Ce soir un parapentiste m’a dit que hier il avait du redescendre pour ne pas se geler les roubignoles… Hier et avant hier, 14 degrés l’après-midi. Il faut bien revenir à la moyenne…

    • Je vais séjourner à Tokyo au mois de novembre et j’espère qu’il ne va pas y avoir de bourrasques de neige ! Au moins il n’y aura plus de moustiques pour travailler dans l’espace vert de mon fils … Je me traite chaque jour avec de l’ashitaba pour espérer vivre encore 10 ans et voir toutes les prédictions qui ne sont pas de mon fait mais que j’ai mentionné sur ce blog pour constater que le climat se refroidit réellement. À propos de l’ashitaba outre le fait que le taux de cholestérol total et LDL a diminué de moitié en 4 mois, je ne souffre plus d’aucune crampe musculaire fortuite et très inconfortable alors que depuis plusieurs années j’étais vraiment très handicapé par ce syndrome.
      En écoutant la sonate pour deux pianos K448 de Mozart, un vrai plaisir !

  6. Et que dire alors des vaches qui prendraient l’avion, tout en consultant des bases de données sur leurs tablettes ou leurs smartphones, pour retrouver leurs étables chauffées grâce aux centrales charbon parce que le vent ne ferait pas correctement travailler les éoliennes ?
    Gaîa nous en préserve !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s