Le déclin de l’Empire américain ?

Capture d’écran 2019-07-29 à 21.52.49.png

Dans un de ses ouvrages publié en 2002 intitulé « Après l’Empire », Emmanuel Todd prédisait un effondrement de l’Empire américain en se référant à des données démographiques. J’ai lu beaucoup d’ouvrages de Todd mais pas celui mentionné ici et je ne me sens pas capable de le commenter. Dans le sens des thèses de Todd c’est une statistique publiée par le National Center for Health Statistics (NCHS) américain qui m’a remis en mémoire son ouvrage : la fertilité aux USA s’est considérablement effondrée ces dernières années pour se situer à un niveau dangereusement bas qui n’assure plus du tout le renouvellement des générations. Il est coutumier d’exprimer le taux de fertilité en nombre de naissances pour 1000 femmes en âge de procréer, c’est-à-dire âgées de 15 à 44 ans. Je ne suis démographe mais une arithmétique simple indique que si 1000 femmes en âge de procréer ont 2100 enfants le renouvellement de la génération est assuré. En effet, à la fin d’une génération il ne reste plus que 2100 – 1000 personnes, soit 1100, les 100 personnes supplémentaires couvrant les aléas statistiques. En moyenne le graphique indique que la fertilité américaine globale est de 59,1 enfants pour 1000 femmes.

Capture d’écran 2019-07-29 à 21.55.23.png

La chute de fertilité est spectaculaire dans la tranche d’âge 15-19 ans depuis les années 1990. Cette tendance est intimement liée aux incertitudes économiques. Les adolescents ne veulent plus avoir d’enfants parce qu’elles ont pris conscience, la plupart vivant encore dans le foyer parental, que le fait de procréer est devenu financièrement insurmontable. élever un enfant coûte 15000 dollars par an, c’est le Département de l’Agriculture qui l’affirme. Il faut ajouter à cette charge les emprunts pour faire des études supérieures, le coût des cartes de crédit, les prêts pour acheter une automobile. Tous ces facteurs dissuadent les jeunes Américains de créer un foyer. Si l’économie américaine était aussi florissante selon les affirmations aussi bien du Président que de nombreux médias cette situation ne serait pas à déplorer tant elle est précisément déplorable. Tous les jeunes américains nés depuis l’année 2000 seront une génération perdue … C’est ce que prévoyait Emmanuel Todd et les fait commencent à lui donner raison.

Source : ZeroHedge

9 réflexions au sujet de « Le déclin de l’Empire américain ? »

  1. L’effondrement des États-Unis-d’Amérique devient une évidence et, ce, quel que soit l’angle sous lequel nous observons cela.
    Un certain Dmitri Orlov, par exemple ( https://www.dedefensa.org/article/profiteurs-de-guerre-et-disparition-du-cmi ), ingénieur étasunien d’origine russe, a analysé la situation désespérante de l’armement étasunien: ils ne savent plus fabriquer d’armement lourd, le fameux nouvel avion de chasse F.35 en étant la caricature, que nombre de pays de l’U.E. achète, tout en sachant que c’est un fer à repasser.
    Ou le Boeing 737 max comme avion commercial.
    Notre problème en tant que français, mais aussi pour les autres peuples européens, c’est que nos dirigeants et nos oligarques savent, plus ou moins confusément, que la disparition des U.S.A. signera aussi la leur propre.
    Ne cherchez pas ailleurs l’origine des violences policières ( https://www.liberation.fr/checknews/2019/08/05/cette-photo-d-un-policier-qui-semble-etrangler-un-homme-a-t-elle-ete-prise-a-nantes-ce-week-end_1743810?fbclid=IwAR2APwGtn848WiOk7xHkQdWW84jcDz2sbFoj88h12wfqunDV9fG56F6bqwQ ).
    Il est à remarquer que certains médiats lâche le gouvernement mais que, à contrario, tous les partis politiques ayant des élus dans les chambres délibératives, eux, restent accrochés à l’euro-atlantisme ( https://www.upr.fr/actualite/violences-policieres-comme-elle-le-demande-depuis-8-mois-lupr-reclame-de-nouveau-que-les-parlementaires-dopposition-lancent-la-procedure-de-destitution-de-macron-selon-larticle-68-de-la/ ).
    C’est pourquoi ils craignent de lancer une procédure de destitution du président Macron, celle-ci pouvant conduire, de fil en aiguille, à un France-quitte, puis au délitement de l’union conduisant à la disparition de l’empire U.S., et mécaniquement de la leur.
    En fait je les comprends, sauf que de ne vouloir pas destituer Macron, le danger planant au-dessus d’eux s’accroit au cours du temps.
    Mais que peut-on demander à des gens, paraît-il si sérieux mais croyant aux éoliennes, de faire de bon choix?

  2. Il faut tempérer cette décroissance démographique en tenant compte de l’immigration qui a été un moteur important de l’impérialisme américain. Par ailleurs il y a eu une très forte propagande gouvernementale et médiatique pour limiter le plus possible les grossesses chez les adolescentes ces vingt dernières années. Les WASP ont cherché par tous les moyens à limiter la croissance des noirs et des hispaniques…

  3. La propagande homosexuelle et transgenre y est sans doute aussi pour quelque chose. Beaucoup des jeunes urbains que je croise aujourd’hui en France, se posent des questions sur leur orientation sexuelle. Cela doit être la meme chose aux Etats Unis. Cela n’aide pas a faire des enfants….

  4. Déclin de l’empire US, certes mais les USA resteront encore longtemps une des principales puissances dans le monde.Le monde est mutipolaire et tous les rêves d’avoir un seul empire dans le monde s’évanouissent. D’ailleurs, si l’europe de l’ouest s’écroule beaucoup chercheront à rejoindre les USA et contribueront ainsi au développement de ce pays.

    • Ah l’angoisse que génère la simple pensée de la disparition des États-Unis-d’Amérique.
      Enfin, ce n’est pas tout à fait de l’angoisse, qui surgirait dès lors que cela en deviendrait criant, suivit ensuite de terreur dès que cela sera patent, mais plutôt une inquiétude profonde, sourde, provenant de ce que le simple fait d’y songer mène à une souffrance mentale indicible et en nier la réalité d’évidence permet de calmer ce tourment.

      • Bien au contraire ! je ne peux être angoissé des risques d’écroulement total des USA puisque je n’y crois pas. Si j’ai une angoisse c’est pour l’europe de l’ouest. L’état d’esprit US est globalement positif, combatif et pragmatique . Ils attirent les meilleurs individus de la planète ( alors que l’Europe cherche à attirer les plus mauvais) et les valeurs de liberté d’expression ont encore un sens ( contrairement à la France où la police d ela pensée veille et sanctionne ).

    • Cher Prolux,
      Vous êtes fascinant en une quasi caricature, du moins êtes-vous sincère, mais la sincérité ne veut pas dire être en phase avec la réalité mais juste que ce vous dites vous le pensez et que ce que vous pensez, vous le dites, ce qui est tout à votre honneur.
      Certes, nous ne pouvons pas être en une phase totale d’avec la réalité, loin de là, du-moins pouvons-nous faire de manière de nous y rapprocher, c’est ce mouvement qui importe.
      Je vous ai prévenu, faite de cette prévention ce que bon vous semble, ce n’est plus mes affaires, cela ne m’appartient plus.
      Peut-être vous diriez-vous que je me montre suffisant et prétentieux et de me croire de bon droit de dire LA vérité.
      Ma foi, en ce cas il me serait parfaitement possible de considérer à votre égard le même état de fait.
      Nous nous retrouverions dès lors ex æquos, dès lors seuls les faits et non pas les croyances compteront pour nous départager, argument contre argument.

  5. La démographie est un moteur fondamental de l’histoire. Il y a des décennies que recensement après recensement les WASP voient leur proportion inexorablement diminuer dans la population des USA. C’est une grande angoisse pour eux de voir les catholiques un jour les surpasser… Cela ressemble à ce qui se passe chez nous entre les « incroyants » majoritaires et les musulmans… Heureusement pour eux la notion de djihad n’est pas encore de mise car avec les armes de guerre en vente libre ce serait une nouvelle guerre de Césession. Une Amérique de 400 millions d’habitants sera encore bien puissante longtemps avec ses 400 millions de supplétifs européens. On paye américain, on boit américain, on mange américain, on se cultive américain, on communique américain et cerise sur le gâteau on parle et chante américain. Nous sommes devenus à l’insu de notre plein gré des gallo ricains…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s