La Suède est en guerre !

Capture d’écran 2019-07-22 à 16.20.09.png

Il y a quelques années les médias d’Europe occidentale titraient que la Suède se préparait à une guerre … contre la Russie. Il est difficile d’imaginer que le Kremlin ait pu envisager un seul instant d’envahir la Suède. C’était une « fake-news ». Mais c’est pourtant une vraie information que de rapporter le fait que la Suède est en état de guerre. Le ministère de l’intérieur a distribué à tous les habitants des manuels de survie en cas de blocus de leur quartier de résidence. Ça ressemble vraiment à un état de guerre. Il y a dans le pays 61 zones où il ne faut pas aller – des « no-go zones » – au risque d’être assassiné au coin de la rue en plein jour. Une majorité de ces quartiers urbains et sub-urbains se trouve dans le sud du pays et en particulier autour de la ville de Malmö. La police, les pompiers, les ambulances et les livreurs ne s’y aventurent plus. Seule l’armée, lourdement équipée, tente parfois d’y pénétrer en cas d’extrême urgence comme par exemple pour protéger les pompiers afin d’éteindre un incendie ou évacuer un blessé. En 2018 seulement il y a eu 306 attaques à main armée qui se sont soldées par 135 morts, du jamais vu auparavant dans ce pays réputé pour être calme.

Ces no-go zones sont habitées par des immigrés récents d’origine africaine ou moyen-orientale à qui le gouvernement a accordé un logement, des allocations de subsistance et l’accès à l’école pour les enfants alors que des Suédois de souche ont des difficultés pour vivre.

Les troubles récurrents dans ces zones désertées par les Suédois sont le résultat de rivalités claniques ou religieuses. Ces zones de non-droit sont le théatre de règlements de compte entre sunnites et chiites, salafistes et Kurdes nationalistes y compris des chrétiens « levantins ». Malmö compte 300000 habitants dont un tiers sont des immigrés récents et la police n’est plus capable de maintenir l’ordre. Il ne se passe plus un jour sans qu’il y ait des explosions, des meutres et des règlements de compte en pleine rue. Les habitants sont tout simplement terrorisés.

Voilà le résultat d’une politique d’immigration non pas laxiste mais généreuse, le gouvernement suédois ayant cru naïvement que tout immigré accueilli comme tel se conformerait spontanément aux us et coûtumes du pays. La petite ville de Lund, connue pour sa prestigieuse université et proche de Malmö ne peut que constater que chaque jour des voitures sont incendiées et que les citoyens paisibles sont attaqués dans la rue parfois avec des armes de guerre et des immigrés mineurs s’amusent à conduire des voitures volées pour foncer dans la foule des passants.

Les médias des pays d’Europe occidentale, Espagne, Italie, France ou Belgique, n’osent même pas mentionner ce qui se passe en Suède quotidiennement pour la simple raison qu’il y a aussi des zones de non-droit dans ces pays et qu’il faut tant bien que mal préserver la paix sociale. Cette paix sociale est maintenue par des aides financières substantielles à fond perdu car tous ces immigrés récents n’ont pas l’intention de s’assimiler dans leur nouveau pays de résidence. Ils ne veulent qu’une chose : préserver leur identité politique et religieuse et vivre en marge de la société tout en profitant des largesses que celle-ci leur offre. Ça ne pourra que mal se terminer.

Source et illustration : Gatestone Institute. Avis à mes lecteurs : j’ai choisi le mode estival, donc un billet chaque 48 heures.

17 réflexions au sujet de « La Suède est en guerre ! »

  1. A quand la vérité dans tous les médias, Presse, Magazine, Radio, Télévision, car il y en a marre d’entendre tous les bonimenteurs nous venter à longueur de journée le modèle suédois et on invite même la petite Greta, la nouvelle gourou des écolos à nous prêcher la bonne parole, un florilège de banalités bien apprises dans la bouche d’une dérangée psychiatrique (ce que je viens d’apprendre)

  2. Ce qu’il va se passer est très simple à concevoir, le gouvernement suédois fera entrer ses troupes dans ces cités, sûrement en court d’armement et en formation accélérée, en hivers en ayant fermé l’électricité auparavant.
    Le gouvernement français a très bien montré qu’il est possible d’agir au pire tout en en cachant la réalité au reste du monde.
    Il est même possible que l’U.E. et les étasuniens leur en aient donné un blanc seing, voire même qu’ils leur aient donné l’ordre d’agir puisque ce désordre n’est pas très bon pour le dogme européiste.
    Il est même probable de ce fait qu’il y ai un massacre et que les personnes restantes se trouvent ensuite parquées, voire même qu’il n’y reste pas de témoin.
    Autant les français sont des révolutionnaires dans l’âme, et 1789 ne fut pas le seul soulèvement contre le roi, autant les peuples scandinaves restent des vikings.
    Mais cela ne concerne pas seulement les pays nordiques mais aussi germaniques ainsi qu’est-européens.
    Ma voisine est africaine et je lui ai dit de conseiller à sa famille habitant l’Allemagne de ne pas y rester, désormais ces pays sont dangereux, dans un sens comme dans l’autre et ceux des immigrés provenant du sud de l’U.E. feraient bien d’y songer et de rentrer chez-eux.
    Cette situation suédoise et la réaction gouvernementale logique probable n’est que le début d’un processus violent qui traversera toute l’Europe, c’est pourquoi j’ai déploré qu’il y ai si peu de gilettistes noirs et arabes, ce que je comprends aussi.
    Je ne porte pas de jugement de valeur sur ce qu’il se passe, là-bas notamment, la perte d’identité rend fou, il n’est qu’à voir ce que sont les euro-atlantistes transfrontaliers, dont les macronnistes mordicus.
    Les peuples européens recouvrent leur identité, perdue à cause de l’imbécile Union-européenne et de la baisse de natalité qui y sévit, ceci angoisse les populations, d’autant plus que l’effondrement économique mènera à une mortalité des personnes fragiles, dont des vieillards.
    Se sentant en faiblesse, d’autant plus si une part de cette immigration est violente, il est cohérent de penser que les peuples européens déverseront leur angoisses et stress envers celle importée, même si elle est en paix, sans que nous puissions apprécier jusqu’où cela mènera.
    Et le pire c’est qu’il y en a qui jettent de l’huile sur le feu dans un camp comme dans l’autre, les imams crétins et les lepennistes imbéciles, sans compter les manipulations croisées des islamistes, c’est de la folie furieuse en France comme ailleurs.
    Comme cette dame, capitaine d’un bateau allemand qui a déversé son lot d’immigrés en Italie, pourquoi n’avait-elle pas accosté dans un port de sa nationalité?
    Pourquoi cette manipulation stupide et dangereuse?
    Du sang va couler en Europe et ça ne sera pas beau à voir.

    • « les lepennistes imbéciles » C’est quoi ? c’est qui ?
      Concernant le RN que je connais bien, les gens qui s’y trouvent parlent comme vous … au pire. Alors pourquoi les traitez-vous d’imbéciles ? parce qu’on vous le fait croire pour vous empêcher de voter pour ceux qui voient clair et veulent régler correctement la situation ? Pour ne laisser place qu’à une guerre civile ?

      • Cher RAI,
        Madame Le Pen fait son boulot, c’est son gagne pain: elle fait croire qu’elle est contre l’Union-Européenne tout en affirmant qu’elle ne la quitterait pas en laissant la population tourner son rejet de l’U.E. envers l’immigration, dont l’U.E. est comptable, ce qu’elle oublie de préciser.
        Se laisser avoir par cette petite manipulation mesquine de type pogrom tsariste, ce n’est quand même pas très malin, n’est-ce pas?
        Mais regardez comment elle a sciemment flinguée son débat avec Macron lors des présidentielle et ne me dites pas qu’elle ne l’a pas fait exprès, je ne le croirai pas!
        Peut-être même vous laisse-t-elle entrevoir que peut-être, il faudrait voir s’il y a la possibilité de mini-bots à la française, peut-être même à la télévision, ce qu’elle niera avec force ensuite, vous verrez, devant le parlement européen, comme elle l’avait fait du France-quitte auparavant, tiens, vous n’en étiez pas au courant, vous ne savez pas tout alors…
        Quand à a guerre civile, elle n’aura pas lieu, tout simplement parce que le traité d’Aix-La-Chapelle a mis à dos l’U.E., l’Allemagne et le gouvernement français tout ce qui compte à l’international, la Deutsche Bank sera flinguée avant, après l’Allemagne, l’Union-européenne suivra, tiens, cette idée vous angoisse, en fait vous non plus vous ne voulez pas la quitter, cette union chérie.
        D’ailleurs il y a une loi très simple en ce moment dans les médiats, les partis véritablement anti-U.E. sont ceux qui passent le moins dans les médiats, si vous n’avez pas compris ça c’est que je ne peux rien pour vous.
        Et oui, je suis adhérent à l’U.P.R., quoi que vous en pensiez.
        Alors, dire imbéciles les lepennistes, ma foi, ce mot a beaucoup de synonymes.
        Et si vous le prenez pour vous, encore une fois je n’y peux rien, j’exposais juste un fait, c’est tout.

      • Cher theuric. Je crois que la différence entre vous et moi, c’est que moi j’écoute les analyses, les explications et les propositions du RN, alors que visiblement vous n’écoutez que ses adversaires puisque vous reproduisez quasiment mot pour mot leur propagande. Vous devriez faire la même chose que moi, ça vous permettrait de comparer et de comprendre la politique réelle, cohérente et adaptée à la situation du RN, principalement sur l’UE.

      • Cher RAI,
        Certes et je vous suis en cela, faire de la politique c’est toujours faire de la propagande, mais si vous étiez au courant de ce que raconte Mr. Asselineau et les divers cadres de l’U.P.R., vous comprendriez qu’ils ne font aucunement mention de certaines idées que je développe, tel qu’un effondrement économique à l’international, les effets probables du traité d’Aix-La-Chapelle, une remise en question des positions politiques des partis, tout comme personne ne se demande pourquoi le bateau allemand a accosté en Italie, et d’autres question que je n’ai pas abordé ici.
        Moi en fait je m’en fous du R.N., il sera balayé, comme son petit copain le R.E.M., quand le système économique aura explosé, mais c’est dommage pour ceux qui le suivent, c’est tout.
        Pensez ce que vous voulez, c’est de votre droit le plus stricte, mais n’oubliez pas: « Tout projet de destruction vient de la fascination qu’exerce sa propre anihilation. »
        Sur ces mots, je vous salue.

  3. Reprendre ici les grosses merdes du Gatestone Institute, think tank américian ouvertement de l’extrème droite la plus nauséabonde, est tout simplement à gerber.

    • Pour arriver à se faire une opinion sur ce qui se passe dans le monde il ne suffit pas de lire Le Monde, le Los Angeles Times ou La Libre Belgique, il faut diversifier ses sources. L’information relatée dans ce billet avait été reprise par le site ZeroHedge. Libre à vous de considérer alors que ZeroHedge est d’extrême-droite …

      • « Pour arriver à se faire une opinion sur ce qui se passe dans le monde […] il faut diversifier ses sources. »
        Oui, parfaitement. C’est pourquoi il aurait été honnête, puisque le sujet semble vous intéresser, de ne pas vous en tenir à une seule source ; source qui s’est d’ailleurs déjà illustrée par le passé comme parfaitement non fiable.

    • Cher Antisceptique,
      J’étais comme vous dans ma jeunesse, prompt aux jugements rapides et pensant que les idées de l’époque étaient des miennes propres, avec le temps chacun évolue.
      Antiseptique ne viendrait-il pas de climatosceptique?
      Si c’est le cas je vous poserais, sur ce sujet, une seule question: Pourquoi faudrait-il, maintenant, dire changement climatique plutôt que réchauffement, quelles en seraient les raisons scientifiques?

      Bon, passons aux choses sérieuses.
      Plutôt que think tank, qui fait quelque peu char d’assaut, j’y préfère l’expression française « groupe de pression », ne faisons plus part au baragouinage du globish impérial.
      Sinon je suis en effet allé voir sur… B.F.M. T.V. où ma foi il n’y a pas l’air de s’y passer des choses bien terribles ( https://www.bfmtv.com/international/terrorisme-criminalite-et-immigration-en-suede-le-vrai-du-faux-des-propos-de-donald-trump-1106873.html ).
      Je suis allé aussi voir ce qu’était le Gatestone Institute, bof, c’est un autre truc étasunien faisant de la manipulation impériale travaillant pour le Donald coincoin.
      Donc acte, je retire donc mon texte précédent, enfin, pas entièrement.
      Déjà la notion d’extrême droite se doit d’être étendu à tous les partis et mouvements en France qui sont pour l’Union-Européenne et, dès lors, pour leur conformité à la doxa de Washington, sachant qu’il n’est pas possible de réformer un système triplement bloqué, institutionnellement, politiquement et idéologiquement, la disparition de l’U.R.S.S. le démontre, sa structure institutionnelle ressemblait beaucoup à celle de l’U.E..
      Ce qui fait évoluer la notion de gauche et de son extrême là aussi, des antifas ou des blacks blocs tabassant des gilettistes ou des militants de l’U.P.R. sur ordre du gouvernement sont pour moi des fachos pur jus, ou les mouvements dits de gauche qui, comme Mélenchon, votent les lois de l’U.E. sont d’une petite droite plutôt lâche qui ne font que du blablabla.
      Là où vous avez raison c’est que de pousser l’union à accueillir des immigrés, comme le fait l’empire U.S., pour ensuite pousser la population à haïr ces nouveaux arrivants pour détourner leur regard des véritables instigateurs de leurs difficultés, ça ressemble bougrement aux pogroms tsaristes.
      Mais n’oublions pas non plus les différences sociétales entre des peuples et des nations aux antipodes anthropologiques, en France, pays strictement égalitaire pour un peu plus de sa moitié, il faut compter trois générations pour faire un français de souche comme votre serviteur, de descendance juive ashkenaze de la Pologne russe de la fin du XIX° siècle, de tradition communiste comme Trotski depuis quatre générations, penseur brut pour vous servir.
      Les pays scandinaves sont inégalitaires avec une haute position des femmes (allez voir Emmanuel Todd, ça c’est de lui), les peuples germaniques plutôt inégalitaires strictes, y avoir installé un grand nombre d’immigrés sociologiquement totalement différent, certains ayant souffert de la guerre, fut une aberration criminelle et dangereuse pour ceux-ci et pour la population.
      J’y décrivais, dans mon commentaire précédent, le processus militaire qui se mettrait en place si les choses s’y passent, en Suède, tel que cela est raconté, bien qu’il nous faille être prudent de ce que B.F.M. T.V. nous conte, nous savons tous qu’en notre chère union toutes les statistiques sont biaisées.
      Comme pour toutes choses, il nous faut rechercher les causes pour pouvoir lutter contre leurs effets, et celles-ci se trouve en Union-européenne et aux États-Unis-d’Amérique surtout, puisque ce sont les donneurs d’ordre.
      Pourquoi un capitaine (mot neutre et donc d’expression masculine) allemand, Madame Rackete, a-t-il fait débarquer les immigrés en Italie plutôt qu’en Allemagne, il suffisait juste d’avoir assez de nourriture pour cela, cela ne ressemblerait-il pas à de la provocation?
      Qui l’a-t-il affrété?
      Ne trouvez-vous pas étrange que les médiats n’en parlent pas?
      Voyez-vous où se doit de se poser des question?

      Que je vous dise, j’emmerde infiniment plus le système que vous ne le ferez jamais et savez-vous pourquoi?
      Parce que je le décris, je me remet en question constamment et je m’essaie d’écrire en un Français le plus précis possible.
      J’ai, de cursus, un Certificat d’Étude Primaire, la dernière année de son existence, et un C.A.P. horticole, j’ai 60 ans, retraité, avec 25 ans à avoir conduit un bus dans Paris, sans compter mes petits boulots.
      Si vous allez voir mon blog en ayant le courage de vous confronter à des idées nouvelles ( http://nouvelhumanisme.hautetfort.com/ ) vous y remarquerez que j’ai inventé un certain nombre de concepts tel que le brouillard conceptuel, la structure de socialité et la composition de sens, la rétrogression historique, l’étrange attraction des peuples pour leur inconscient sociale (d’où je tire mes réflexion sur l’immigration en Europe), tout en explorant ce qui fait agir l’âme humaine.
      Vous y découvrirez aussi une série d’aphorismes et de poésies.
      Je suis un athée métaphysicien non bouddhiste recherchant ce qu’est la réalité en comprenant que la vérité n’est que le mécanisme par lequel nous interprétons ce que nous percevons, observons et vivons.
      Si je vous explique tout cela c’est parce que je n’ai rien à cacher, je suis infiniment plus que ce que mes actes pourraient montrer.
      Je proposerais plus tard mes réflexions métaphysiques à mes lecteurs, pour l’instant cela brouillerais mon message qui est: nous fonçons droit vers un cataclysme économique et une disparition des U.S.A. qu’il nous faudra gérer au mieux.

      Comme vous le voyez les choses sont toujours infiniment plus complexes que ce que nous voudrions bien qu’elles soient.
      Par exemple, jusqu’à maintenant c’était la jeunesse qui représentait la modernité, or du fait que cette modernité est bloquée en raison d’une « phase historique inachevée » en Europe (autre concept), ce sont les détenteurs des connaissances passées, les anciens, qui marquent paradoxalement la réelle modernité à cause de cette rétrogression historique en cours, ceci en raison de la perte importante de savoir transmis aux plus jeunes, dont vous devez faire parti, provenant de la médiocrité profonde des élites de notre temps, ce qui a diminué de ce dont vous avez été instruit, ceci adossé à une violente propagande pro U.E. dès l’école primaire.
      (Avez-vous remarqué que l’on peut éduquer un chien mais que l’on ne peut pas l’instruire en quoi que ce soit?)
      Alors un conseil, apprenez à penser par vous même et vous serez libre, seul mais libre, vous avez le choix!

      • Theuric,

        Pour répondre à votre question : « Pourquoi faudrait-il, maintenant, dire changement climatique plutôt que réchauffement, quelles en seraient les raisons scientifiques? », vous devez savoir que le terme « réchauffement climatique » n’est employé par personne. En science (et donc en Anglais) on parle de « global warming », donc de réchauffement global (de la planète) qui entraine du « climate change » (à des échelles spatiales plus ou moins régionales) c’est-à-dire des modifications des densités de probabilité des paramètres météorologiques.

        Pour le reste, je me perds dans votre prose. En tout cas, une chose est absolument certaine : vos réflexions appartiennent à cette frange de la population qui ne décide plus de rien et qui n’a aucune connaissance des générations en dessous de 35-40 ans. Et ça n’est pas en lisant « des blogs » que vous apprendrez quelque chose. Faites attention à l’effet Dunning-Kruger.

    • Merci bien, donc il ne s’agit que d’une question de police, en quelque sorte ils en sont aux années 60/70 en France.
      La Suède doit juste régler ça au plus vite sinon ça peut dégénérer, c’est bien tout.
      Et puis je fais confiance aux vikings, ils trouveront la parade.

  4. Le témoignage de Marine, cette Française qui vit à Malmö, confirme que Malmö et Chicago, c’est du pareil au même. Guerre des gangs d’un côté et ville au quotidien paisible de l’autre : «Rares sont ceux qui ne se sentent pas en sécurité à Malmö». Tout est dit.
    Allez faire un tour à Chicago : une ville à l’architecture extraordinaire, des parcs somptueux au bord du lac Michigan, d’élégants restaurant le long de la Chicago River, etc. Et que dire des maisons dessinées par Frank Lloyd Wright à Oak Park…
    Chicago est tout à la fois une ville fascinante (où l’on se sent en sécurité) et une ville d’une dangerosité extrême (où l’on ne sent pas en sécurité). C’est probablement le paradoxe de cette sauvage modernité qui prend ses aises de part et d’autre de l’Atlantique.

    • +1 pour Chicago, que j’ai eu l’occasion de visiter, résidant qui plus est, mais par hasard à 2 pas des maisons de F.L. Wright à Oak Park.
      Peut-être pas très rassuré dans le « RER » entre Oak Park et downtown, donc avec des arrêts dans des quartiers disons « chauds », mais pas au point de me sentir en insécurité.
      Il est vrai que nous n’étions restés qu’une semaine.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s