Nouvelles du Japon : l’amour s’auto-détruit

DSCF6488.jpg

À Tokyo, dans le quartier de Shinjuku, au milieu d’une forêt de buildings se trouve une réalisation dite artistique supposée décorer le paysage. Le petit gamin dont on aperçoit la tête près de la jambe inférieure du E est mon petit-fils, fruit de l’amour …

Mais dans ce quartier des affaires de Tokyo très peu de jeunes couples se promènent le dimanche avec des enfants et bien qu’ils demandent à un passant de les prendre en photo avec leur kétaï (téléphone cellulaire) que restera-t-il de leurs amours s’ils ne veulent plus faire d’enfants. Et quelles seront leurs conditions de vie quand ils atteindront l’âge de la retraite, à 80 ans, et pris en charge par des robots ? Alors ils regretteront amèrement de ne pas avoir fait d’enfants par amour, un grand regret qui les détruira …

Note à l’intention de mes fidèles lecteurs. Pas de billets ces trois prochains jours, je serai sur le chemin des Îles Canaries.

Une réflexion au sujet de « Nouvelles du Japon : l’amour s’auto-détruit »

  1. Le Japon (127 millions d’habitants ) est dans une situation comparable à celle de l’Allemagne (82 millions d’habitants) au niveau de 3 critères (la France compte 68 millions d’habitants) :
    1- Pays industrialisé à fort PIB qui a été reconstruit après la seconde guerre mondiale : PIB Allemagne = 3700 milliards € et PIB Japon = 4875 milliards €…par comparaison, la France a un PIB nominal de 2600 milliards € environ.
    2- Baisse de la natalité avec des taux de fécondité (TF) inférieurs à 2 . Le TF Japon = 1.4, le TF Allemagne = 1.5, et le TF France = 2. Les démographes estiment qu’un TF de 2 minimum est nécessaire pour le renouvellement des générations (sans tenir compte d’autres facteurs comme la mortalité, etc..).
    3- Coûts de défense nationale modestes : le Japon a un budget militaire de 46 M€ comparable au budget allemand de 40 M€ qui est lui-même largement à celui de la France de 60 M€. Ramenés au nombre d’habitants et au PIB, l’Allemagne et le Japon ont une défense qui ne leur coûte pas grand chose.
    ————————————————————————————
    On peut donc en conclure que le Japon comme l’Allemagne ont des coûts sociaux, et de défense nationale en baisse et plus modestes que ceux de la France. Ramenés au nombre d’habitants et au PIB, ces coûts permettent au Japon et à l’Allemagne d’avoir des marges de manoeuvre budgétaires infiniment plus grandes. Il n’est pas évident qu’avec une démographie en baisse, ces pays soient économiquement pénalisés : ils arrivent pour le moment à créer de la richesse avec moins d’habitants et moins de charges. S’ils devaient avoir besoin de main d’oeuvre spécialisée, l’Europe et l’Asie constituent des bassins de recrutement de choix.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s