Dernière disgrâce du globalisme : l’armée française contre les « Gilets Jaunes »

Capture d’écran 2019-03-28 à 19.54.13.png

Voici la traduction d’un article de Tom Luongo, journaliste indépendant résidant en Floride, paru sur le site Strategic Culture Foundation

Peu de gens dans le monde ont eu un comportement aussi exécrable que celui du Président français Emmanuel Macron la semaine dernière, en dehors peut-être des agresseurs d’enfants. Pour un homme dont le pouvoir joue un rôle crucial pour l’avenir de millions de personnes sa décision d’ordonner à l’armée française de réprimer les manifestations des « Gilets Jaunes » avec des balles réelles est tout simplement odieux. Macron s’est défini comme l’exact symbole de ce que représente l’élite mondialiste. Son dédain pour les citoyens français dont il est à la tête est palpable tout comme son dédain pour les Britanniques qui ont voté pour le Brexit. Pour lui l’Union Européenne est « tout », l’UE est inévitable et face au choix de servir la France ou de servir l’UE, il choisit chaque fois l’UE.

C’est ce qui l’a conduit à cette décision désastreuse de déployer l’armée française dans les rues pour la première fois depuis 1948 avec ordre de tirer sur les manifestants. Et son dédain est si complet qu’il ne se rend même pas compte de ce qui pourrait se passer si l’un de ces militaires allait trop loin en croyant le Président sur parole. Heureusement, ça ne s’est pas encore produit. Dans le cas contraire Macron perdrait immédiatement le contrôle du pays s’il ne l’a pas déjà perdu.

La participation des manifestants lors de l’acte XIX a été évaluée à 125000 et le fait que beaucoup de personnes descendant dans la rue risquent de se faire tirer dessus à balles réelles n’est pas à rejeter d’un revers de la main. Macron, en tant que chef de l’Etat devrait prendre ça très au sérieux. La vraie peur de Macron ce n’est pas une manifestation violente risquant de se terminer par des morts, non, sa vraie peur c’est une manifestation pacifique. Que se passera-t-il quand l’armée se rendra compte du réel niveau de violence des manifestants qui a été systématiquement exagéré ? Pire encore l’absence de violences au cours de l’acte XIX est-il le fait que les agents provocateurs commandités par les autorités et payés 25 euros de l’heure ne se sont plus portés volontaires parce une telle rémunération n’en vaut plus la peine ? Et ce qu’ils verront lors des prochains épisodes ce seront des personnes en colère, découragées et désespérées ayant des griefs légitimes et les exprimant comme ils l’ont toujours fait, pacifiquement.

Si Macron n’alimentait pas la guerre civile avant l’épisode XIX, il le fait maintenant. En effet, un soulèvement contre un gouvernement corrompu et insensible aux revendications du peuple est une chose. Il commence par la colère, mais si le gouvernement persévère en refusant de les entendre alors ce mouvement se propagera et l’attitude hautaine de Macron ne fera qu’aggraver la situation.

Dès lors que le peuple a lancé ce combat pour l’avenir de la France ce seront les militaires qui le termineront et malheur à Macron et à l’élite dirigeante française si l’armée côtoie sur le terrain le peuple contre lequel elle a été envoyée pour tuer. Il n’y a rien de plus lâche qu’une démocratie soi-disant libérale et tolérante qui envoie la troupe pour faire taire son propre peuple et l’empêcher de descendre dans la rue.

C’est tout simplement une attitude propre à un dictateur de pacotille baignant dans l’illusion du pouvoir. Les images en provenance de France ont été horribles et ne valent pas mieux que celles de la répression menée par Mariano Rajoy contre la Catalogne lors du référendum sur l’indépendance en 2017. Cette attitude lui a coûté son poste de premier ministre. Il va en être de même pour Macron car il a franchi la ligne rouge. Macron est aux ordres de ses soutiens financiers du Forum de Davos pour prendre le contrôle de la France. Il ne sera pas démis de ses fonctions tant qu’il agira conformément à leurs souhaits. Mais à ce jour il aurait pu déjà être remplacé par quelqu’un plus apte à désamorcer la situation. Le problème est qu’il n’y a personne pour le remplacer (voir commentaire en fin de billet). Sa cote de popularité est catastrophique : il est en retard sur Marine Le Pen et le parti Rassemblement national enverra plus de députés au Parlement européen que le parti En marche au mois de mai.

Macron était déjà le leurre contre Le Pen en 2017, un globaliste habillé en réformateur et maintenant qu’il est au centre de la colère des Gilets Jaunes, il ne lui reste que le rejet brutal de ce mouvement pour sauver son mandat de président. Et les Gilets jaunes le savent de même qu’ils savent que Macron les méprise. Une répression violente n’est que l’ultime bataille d’une guerre déjà perdue. Avec une Europe enlisée dans son combat contre les partisans du Brexit et l’Italie qui enfonce le coin dans la Commission européenne il n’y a plus de marge de manoeuvre pour Macron.

Donc la situation en France va continuer jusqu’à devenir impossible. Alors la légitimité de Macron s’évaporera et un changement politique se produira. Mais les mondialistes qui sont derrière Macron et dans les milieux politiques français tenteront de repousser le plus possible cette échéance. C’est la raison pour laquelle il n’y eut pas d’actes de violence lors de l’épisode XIX des Gilets Jaunes. Le coup de bluff de Macron a fonctionné mais cela signifie que la fin de son histoire approche. On n’aurait pas pu supposer un tel destin à un tricheur pareil.

Madame Merkel vous êtes maintenant sur le pont et tenez la barre.

Bref commentaire. Les grands médias aux mains des groupes financiers qui ont soutenu Macron et l’ont finalement fait élire ne pourront pas continuer à organiser une obstruction systématique envers François Asselineau. Le candidat du Frexit et de la sortie de l’OTAN est la seule alternative crédible pour le sauvetage de la France. Force est de constater que ces médias ne jouent pas en faveur de la démocratie, c’est le moins qu’on puisse dire.

9 réflexions au sujet de « Dernière disgrâce du globalisme : l’armée française contre les « Gilets Jaunes » »

  1. C’est de Trump ou de Macron dont il parle ?
    De la part d’un journaliste issu d’un pays où il est plus facile de mourir sous les balles de la police que de se casser une jambe en traversant la rue, ça ne manque pas de sel….
    Franchement, monsieur Henry, je vous préfère en pourfendeur d’écolo-bidons plutôt qu’en colporteur de trumperies.

    • Encore un gentil naïf qui ignore l’étendue de sa propre ignorance et qui part du principe qu’un journaliste américain n’a pas le droit de porter de jugement moral sur un autre pays que le sien…LOL.

  2. Depuis le décret n° 2016-1675 du 5 décembre 2016, les juges sont aux ordres de l’exécutif, ce qui fait de la France un pays totalitaire en raison cette loi instituée par Manuel Valls, un nazi déguisé en socialiste qui sévit actuellement chez les Catalans.
    Les gardes à vue sont devenues arbitraires et les juges qui veulent se faire bien voir ne se privent plus de châtier sévèrement tout ce qui touche de près ou de loin au Gilets Jaunes.
    On se souvient de Christophe Dettinger qui en ripostant à une attaque contre une femme pacifique s’est vu infliger une peine de prison disproportionnée.
    Récemment, un ex-militaire de Cancale qui distillait des conseils de guérilla urbaine sur les réseaux sociaux a pris un an de prison ferme.
    On se souvient aussi de Geneviève Legay, une femme de 75 ans poussée par un policier et envoyée la tête pleine de sang aux urgences de Nice le week-end dernier avec les médias, le maire et le préfet qui juraient tous en coeur qu’elle n’avait pas été poussée par des CRS alors que France 3 Côte d’Azur diffusait dans le même temps des images prouvant le contraire.
    Et Macron d’ajouter qu’à son âge, elle n’avait rien à faire dans une manifestation. Bonjour le mépris et l’arrogance de ce jeune dadais mondialiste.
    Ceux qui pensent encore que la France est toujours une démocratie se fourrent bien entendu le doigt dans l’oeil jusqu’au coude. Les conseils droit-de-l’hommistes de nos élites envers la Chine et la Russie sont risibles c’est hôpital qui se moque de la charité. On notera également que la fréquence et l’intensité de ces conseils de bien-pensance sont inversement proportionnels à la quantité d’armes vendues à certaines dictatures comme l’Arabie Saoudite.

      • Apparemment, le poil-à-gratter intellectuel ne grattouille ou ne chatouille pas beaucoup de cerveaux.
        Le sujet posé est un problème généralisé dans l’ensemble des démocraties occidentales dont les électeurs sont devenus si insensibles aux valeurs démocratiques du fait de leur acculturation du bon fonctionnement d’une république que tout cela nous prépare une reprise en main de nos pays par des forces totalitaire…le manque d’instruction de l’électeur de base en étant évidemment la cause profonde.
        Le futur tsunami économique qui va balayer nos sociétés entre maintenant et 2021 servira de prétexte à cet asservissement.
        C’est bien dommage mais d’un autre côté, donner de la confiture aux cochons, est-ce bien raisonnable ? La démocratie demande la participation consciente des électeurs et n’est pas un système qui fonctionne de façon automatique.
        On a la démocratie qu’on mérite globalement. C’est ce que je me suis dit récemment en visionnant des vidéos sur YouTube sur la période 1900-1945 en Europe. On est clairement sur une période qui ressemble à celle de 1929, celle des années folles qui l’ont précédée, avec un gros bémol sur la frénésie de vivre qui caractérisait cette période.
        Bref, le résultat est que tout cela ne va pas bien finir et faire du mal à tout le monde.

  3. C’est sur que bloquer les ronds points en empêchant les sans dents d’aller travailler, c’est super démocratique. Détruire pour le plaisir des voitures de ‘riches’ et des commerces de ‘nantis’ c’est vraiment un truc démocratique. Appeler merluchiasse ou lepenaze au pouvoir cela va vraiment minimiser les impots et améliorer la démocratie.

  4. Le plus surprenant est certainement que le chef d’état major n’ait pas de remords…
    Un autre général un peu plus soucieux de ne pas engager ses subordonnés sur une pente savonneuse aurait dit qu’il n’aimait pas se faire « bais.. ». Parions que le nouveau chef est bien fraternel, cela veut tout dire.

  5. En 15 ans, le programme du Front national a viré… à gauche.
    Le Front national a adhéré à des mesures que ne renierait pas la gauche de la gauche.
    Elle a viré son père du mouvement ainsi que les idées qu’il mettait en avant:
    -Jean-Marie Le Pen fustigeait un État pléthorique et impuissant sur le plan économique, sa fille Marine Le Pen souhaite elle le retour d’un État omnipotent.
    -Jean-Marie Le Pen prônait un recentrage de l’État sur ses compétences régaliennes (la défense, la sûreté intérieure et la justice,…). Dénonçant «trente ans de fiscalo-étatisme», il accusait le «matraquage fiscal» et le «fiscalisme prédateur». «Le recul de l’étatisme confortera la souveraineté de la France», affirmait même Jean-Marie Le Pen. Quinze ans plus tard, Marine Le Pen a pris un virage à gauche toute sur ce sujet. Elle préconise l’intervention de l’État dans l’économie et défend un «État stratège». Elle veut taxer encore plus les classes moyennes, ISF, taxes sur les sociétés, nationalisations. La gauche applaudit.
    Jean-Marie Le Pen « Je ne suis pas contre une grande mosquée à Marseille ». Jean-Marie Le Pen a renforcé ses liens avec Omar Djellil, un homme très impliqué dans la communauté musulmane et désormais proche du FN. Omar Djellil, proche de la mosquée de la Porte d’Aix, collabore avec le FN à travers son association « Alliance République Éthique ». Musulmans et FN, ce n’est pas incompatible. Actuellement Omar Djellil milite au sein des gilets jaunes et est très impliqué dans les associations musulmanes de Marseille. Omar Djellil a été membre de SOS racisme. Il fonde l’Alliance République Éthique (ARE), une association qui visait à faire la promotion du FN auprès de la population d’origine immigrée, en particulier des musulmans.
    On voit avec le mouvement des gilets jaunes que les lepenistes s’associent avec les casseurs de la rue gauchiste.
    Elle va jusqu’à envisager de mettre en place un revenu universel, où tout le monde, tous les citoyens ont un revenu quel que soit leur niveau de revenus, qui coûtera de 300 à 400 milliards par an, les muzzs seront les grands gagnants, les travailleurs qui ont trimé pour avoir un pavillon ou un appartement seront les « nantis » qu’il faudra rincer fiscalement au nom du « patriotisme » d’état. Marine est la seule qui a le toupet de raconter qu’en augmentant les dépenses et en diminuant les recettes, elle baissera le déficit. Elle fera bien pire que l’UMPS.
    Elle fera bien pire que Sarkozy qui nous avait vendu son Karcher, on l’attend toujours, en fait il a subventionné plein pot SOS racisme, les mosquées (UMPS= Une Mosquée Par Semaine), les logements pour racailles, sans oublier de faire des cadeaux fiscaux au Qatar et à l’Arabie Saoudite.
    Elle souhaite porter les dépenses militaires à 3% du PIB contre 1.8% actuellement, ce qui représente +40milliards de hausse du budget de la défense. Elle est favorable à une augmentation des crédits militaires pour une intervention en Centrafrique. Quel intérêt pour les français d’aller dépenser des milliards pour se faire casser la tronche et se faire cracher dessus par les blacks qui au final finiront par faire la chasse aux blancs.
    Elle souhaite claquer 16Milliards d’Euros pour aider l’Afrique contre 300millions d’Euros actuellement.
    Le seul point positif du programme Le Pen est de promettre d’économiser 40milliards en réduisant l’immigration. On attend de voir ce que cela donne dans les villes gérées par le front national, pour l’instant il n’y a rien, l’argent continue de couler à flots vers la racaille muzz (mosquées, centres culturels, allocations familiales,…). Selon le FN l’islam est compatible avec la république, on a tout compris…..
    Bientôt la reine des déficits et des impôts dans sa chasse aux riches.
    Les muzzs se frottent les mains avec l’idée prônée par le FN du droit des femmes au foyer à ne pas travailler. Les fatmas vont pouvoir pondre à la chaîne de futurs djihadistes financés par les crétins de gilets jaunes français.
    Le front national a un électorat musulman et d’extrême gauche en plus de berner les vieux électeurs du FN qui n’ont pas encore compris que le FN a retourné sa veste. Le FN ratisse large dans la racaille de rue. Pas impossible que Mélenchon occupe un poste clef si un jour Marine est élue. Le RN de Marine n’a plus grand chose à voir avec le FN de papi.
    Ceux qui s’associent au chaos dans la rue, Le Pen ainsi que Mélenchon ne sont pas dignes de gouverner la France. Vu le bordel auquel Marine s’associe, je ne voterai plus jamais RN que ce soit pour des élections locales ou nationales. Comme elle demande la dissolution de l’assemblée Nationale, en fait il faut dissoudre le RN pour incitation aux émeutes, tout comme la FI.
    Le RN c’est le Racket National au profit des racailles muzzs et gauchistes.
    Avec Marine qui a grenouillé pour éjecter les fondateurs du FN, le RN ressemble au parti national cubain, une chasse gardée familiale peuplée de parasites fonctionnaires d’état. Le RN fait bien pire que les partis gauchos en bernant la population, tous ses discours sont du pipo. Par exemple:
    -Le FN était absent de l’hémyclique lors du vote de la loi 2016-274 qui favorise l’immigration illégale.
    -Le FN télé banlieue, banlieue patriote avec Kamel Bechikh, télé black blanc beur avec Bardella à la tête.
    -Jean Messiha l’égyptien haut fonctionnaire d’état baratineur en chef.
    -Souhait de claquer 16 milliards d’euros dans la coopération africaine lors de sa visite au Tchad.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s