Les prédictions d’Al Gore, un fiasco !

Capture d’écran 2019-03-20 à 18.12.24.png

Lors de la sortie de son film « An inconvenient truth » Al Gore avait prédit qu’à la fin du XXe siècle l’Océan Arctique serait libre de glace. Voici les dernières nouvelles. Sans commentaire.

10 réflexions au sujet de « Les prédictions d’Al Gore, un fiasco ! »

  1. Malgré tout , certains prof de l’éducation nationale continuent à faire leur propagande réchauffiste mensongère au lieu d’instruire ( expliquer les phénomènes physiques géologiques etc…)

    • il feraient mieux d’expliquer, a minima
      1/ la différence entre météo et climato (logie)
      2/ la différence entre danger (par exemple rien que le fait de naître…) et risque (par exemple probabilité de se faire écraser en traversant une rue)
      Rien que cela, enseigné par tous les profs concernés, et assimilé/compris par toutes nos chères petites têtes blondes (ainsi que par les médiacrates et les « politiques »), et « nos vaches eussent été bien gardées ».

  2. En son temps, j’ai désespérément chercher quelqu’un qui accepterait le pari de la « non disparition de la calotte glaciaire arctique (même au plus bas, généralement au mois de septembre), en y mettant un enjeu de 50.000€.
    Hélas, je n’ai trouvé personne !
    PS : En fait c’était un de mes fantasmes, ou comment m’enrichir « facilement » 🙂

  3. Gore n’est cependant pas inactif et sa machine de guerre fonctionne :

    https://mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2019/03/21/la-machine-de-guerre-dal-gore/#more-16733

    Michel Negynas :

    « Les chiffres donnent le tournis : 17 millions de dollars de budget en 2017, « 17 000 Climate Reality leaders formés, mobilisant des communautés dans 150 pays…un quadrillage du globe en 10 régions ou nations critiques autour de la Terre…. » …Plus de 80 congrégations d’activistes (en croissance) aux Etats Unis, poussant pour des politiques effectives d’énergies vertes. » »

  4. érialise par l’atteinte des seuils de glaciation/fonte annuels.

    Pour l’Arctique, la glaciation annuelle maximale a été atteinte durant la journée du 13 mars, avec une superficie des glaces de 14.78 millions de km2. Si l’on constate alors une petite amélioration par rapport aux années précédentes, cette superficie est pourtant le 7/8e maximum annuel le plus bas observé en 40 ans de mesures (exaequo avec 2007), et derrière le record absolu de 2017.

    • Ben alors, une petite partie de canoë au pôle nord l’année prochaine à Nouvel-An ❓
      Puisque selon le docteur Al Gore, il devait être libre de glace depuis 20 ans…

      • Al Gore je suis pas sûr qu’il comprenne bien tout ce qu’il dit le pauvre ! Mais du moment qu’il fait le buzz …

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s