Erratum

Dans le billet du 24 février 2019 relatif à la plante japonaise de longévité, il fallait lire « ashitaba » et non pas ashibata. On trouve les feuilles de cette plante séchées et en poudre dans les rayons spécialisés des supermarchés de Tokyo.

7 réflexions au sujet de « Erratum »

  1. Pas facile de trouver ces extraits d’ashitaba (Angelica keiskei Koidzumi) qui sont assez chers (en général 50 $ le flacon de 60 gélules à 500 mg d’ashitaba aux US).
    J’ai finalement déniché sur le Web une société russe qui en commercialise en formulation avec d’autres extraits (Ashitaba Chalcone Japonica + Fucoxanthines extraites d’algues + extraits de fleurs de cerisiers) et sans prix (bonjour le gag).
    L’ashitaba est généralement positionnée comme produit de lutte contre l’obésité et le diabète. J’ai aussi trouvé une société japonaise qui le positionne comme anticancéreux, et le recommande pour lutter contre les neuroblastomes (carrément, certains n’ont peur de rien quand on voit l’espérance de vie d’une personne atteinte d’un cancer du cerveau).
    Un article intéressant (c’est une review) confirme les indications de l’ashitaba sur un plan clinique : https://www.thieme-connect.de/products/ejournals/pdf/10.1055/s-0042-110496.pdf
    Il y a peut-être un business intéressant à faire sur ce type de produits car il y a une belle histoire commerciale à raconter, à condition de formuler l’ashitaba avec d’autres actifs complémentaires et positionner le tout comme produit « anti-âge ». Reste à voir si l’Ashitaba est disponible en quantités suffisantes et à un prix compétitif au Japon, où si sa culture est possible en France à grande échelle ou sous serre.

      • @jacqueshenry : votre fils a de la chance, les graines sont très demandées et pas faciles à trouver en France. Apparemment selon la review que j’ai commencé à lire sur l’Ashitaba, le gros des chalcones se trouve dans les racines…or on consomme les tiges et les feuilles principalement. Qu’en pensez-vous ?

  2. @ camembert
    Mon fils cherche des graines. Il va certainement en trouver
    Au pire j’irai du côté de Zuchi et je trouverai certainement des plantes. Je ramènerai des graines. Il y a un train direct pour Yokohama puis Ofuna et terminus à Zuchi depuis la gare de Shinjuku. Je connais très bien.

    • Bien joué. Pour des graines rares, le danger est de se faire refourguer des variants sans aucun intérêt thérapeutique, comme ce que j’ai vu rapidement sur le web en faisant une recherche en diagonale…Rien de tel que d’aller à la source pour un acheteur sérieux 🙂
      Sinon, traditionnellement là bas au Japon, la plante se consomme entière avec les racines ?

      PS : rien à voir avec l’ashitaba, mais je viens de regarder un topo sur YT sur les raisons qui font que les voitures japonaises sont les plus fiables; c’est très intéressant sur le plan du management de l’innovation, de la qualité, des achats et de la mentalité purement japonaise : https://www.youtube.com/watch?v=XE1RLnhrxCc

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s