Le CO2, ça paie pas assez alors il y a le méthane

Capture d’écran 2019-02-21 à 12.32.44.png

Dans la rubrique des gaz à effet de serre, l’espèce d’hystérique qui a réussi à être élue avec l’étiquette démocrate représentante de la ville de New-York au Congrès américain, en rajoute une couche avec son « Green New Deal ». Vue sa sale tête, elle est soit vegan, soit mal baisée soit les deux. Toujours est-il que pour combler ses frustrations elle s’est lancée dans la guerre contre les pétulances des bêtes à corne. Comme elle s’inquiète du méthane – hautement toxique pour le climat – Alexandria Ocasio-Cortez doit donc être vegan, du moins c’est ma conviction que je ne partage qu’avec moi-même.

Capture d’écran 2019-02-10 à 00.26.18.png

Cette pasionaria du climat et de la plus orthodoxe des écologies prône donc l’interdiction de l’élevage bovin. Ce qu’elle a oublié de mentionner dans ses diatribes passionnées c’est ce qui arrive au méthane d’origine naturelle mais aussi à celui des décharges d’ordures ménagères, des étangs et enfin des pétulances des 7 milliards de bipèdes que compte la planète. Le méthane se retrouve dans l’atmosphère, c’est un fait, et une partie de ce gaz a tendance à se retrouver dans la stratosphère puisque sa densité est inférieure à celle de l’air, et il va préférentiellement entre 10 et 60 km d’altitude. En présence de rayonnement ultra-violet le méthane, en contact avec l’oxygène, est rapidement oxydé pour produire du CO2 et de l’eau :

CH4 + 2 O2 -> CO2 + 2 H2O

Cette simple équation chimique explique pourquoi il y a toujours environ 4 ppm en volume de vapeur d’eau dans la stratosphère alors que compte tenu des très basses températures de la troposphère de – moins 60°C dans les basses couches de la stratosphère – toute la vapeur d’eau aurait du disparaître par condensation et formation de cristaux de glace qui par gravité retombent vers les basses altitudes. Cette présence de vapeur d’eau dans la stratosphère a intrigué les physiciens spécialistes de l’atmosphère et seule la présence de méthane et son oxydation par l’oxygène peut l’expliquer. Alors si le méthane est un dangereux gaz à effet de serre cette affirmation est en contradiction avec les observations mentionnées ici.

Capture d’écran 2019-02-21 à 17.00.07.png

Illustrations et sources : The Daily Caller, et Climate Depot

13 réflexions au sujet de « Le CO2, ça paie pas assez alors il y a le méthane »

  1. Les connes cela ose tout. Pas que les cons 😉 Au moins comme cela, ils ont de la compagnie.
    Qui disait qu’il valait mieux être accompagné même mal que pa seul ❓

  2. La petite dame a fait des sciences au MIT il n’y a pas si longtemps et a même attrapé un premier prix en microbiologie. Elle doit pertinemment savoir que son discours écolo est sur le plan scientifique « just a pack of shit in a handbag » comme on dit outre-atlantique et sur la forme, une façon commode de faire des voix et de la com’. Sinon au niveau physique, elle a oublié d’être moche je dirais, certaines de ses photos semblent indiquer qu’elle aurait pu être mannequin. Son régime alimentaire ne doit pas être à base de burgers-viande hachée-frites-coca-milkshake, et au vu de ses origines, elle doit probablement carburer au chili-con-carne, mole poblano et autres tortillas au gacamole…garantis sans méthane. Bon point pour elle, elle milite pour la sécurité sociale pour tous et des études gratuites…elle devrait venir en France, on a tout ça depuis 1936.

    • Pour ce qui concerne la biomasse des animaux d’élevage sur Terre reportez-vous à mon billet du 5 juin 2018. La principale source de méthane provient des bactéries et des champignons microscopiques qui favorisent des fermentations. La biomasse combinée de ces deux espèces représente 820 fois celle des animaux d’élevage. Donc cette femme, bien qu’elle ait fait des études de microbiologie, ne sait pas de quoi elle parle. Je suis (je fus) moi-même titulaire d’un certificat de maîtrise de microbiologie, je crois me souvenir avec mention TB, ce qui m’avait d’ailleurs ouvert la porte au troisième cycle universitaire.

      • Vous avez parfaitement raison. On le sait pertinemment bien, et elle aussi. Elle doit savoir également ce que sont des bactéries méthanogènes.
        Mais son truc à la petite Alexandria, c’est de faire de la politique et d’aller à la pêche aux voix en jouant du pipeau pour appâter les gogos. C’est comme en France, mais puissance 10…suffit de voir le déballage d’âneries d’Al Gore sur le climat pour comprendre l’ampleur de l’enfumage politique chez l’Oncle Sam. King size. Ce n’est pas le même métier que scientifique…elle a d’ailleurs fait un cycle de « media-training, de politique et de communication » pour en comprendre les codes et comme elle apprend vite, depuis, sa carrière décolle (1). Du coup, elle s’est forgée sa légende personnelle, une « nice story » de pauvre petite fille d’émigrée chicanosse du Bronx (le papa était architecte, donc je suppose que les fins de mois ne devaient pas être si difficiles que ça dans ce quartier de New York qui devient de plus en plus recherché). Et ma foi à 28 ans, quand on veut faire un peu de buzz médiatique, surtout aux US, donner dans la vache pétomane et les stupidités à base de véganisme, ce n’est pas cher payé pour avoir une planque bien payée au Congrès (200,000 USD par an plus avantages). Bon c’est sûr, vu qu’elle représente les latinos, il va falloir qu’elle y aille mollo sur la suppression de la viande, c’est très mal vu chez eux. Comme elle a dû regarder tous les épisodes de « House of Cards » (excellente série que je recommande au passage), elle doit savoir comment louvoyer parmi les requins de la politique made in USA. Sinon elle se fera croquer en moins de 6 mois par les vieux renards du Congrès 🙂
        (1) : https://www.vanityfair.fr/pouvoir/politique/story/article-mag-alexandria-ocasio-cortez-est-elle-la-nouvelle-obama-/3826#1

      • 1936 c’est la nationalisation des compagnies ferroviaires, une gigantesque erreur dont on paie toujours les conséquences. Je détaillerai ce propos plus tard en prenant l’exemple de la région lyonnaise

  3. PS ; j’ouvre une parenthèse sur les hommes politiques et comment ces gens arrivent à mentir sans vergogne pour s’en mettre plein des poches –> voir ici minute 41 pour François Hollande qui travaille maintenant entre autres pour Pimco (un des plus gros hedge funds mondiaux) à 200,000 € la conférence, lui qui déclarait la main sur le coeur que « la finance est mon ennemie » : https://www.youtube.com/watch?v=heAJcXK2a_I
    Je ne dis pas que tous les hommes politiques sont des vendus, mais ma foi, c’est très courant (Sarkozy on le savait déjà, Macron c’est clair comme de l’eau de roche, etc…) et ça fait réfléchir.
    Je ferme la parenthèse 🙂

  4. oui mais au final , qui a raison ou plus exactement qui est le plus malin ?
    ces salopards qui s’en foutent plein les fouilles en profitant de l’abêtissement et de la crédulité des masses ? ; ces imbéciles toujours prêts à gober les plus invraisemblables âneries dénuées de tout fondement scientifique? ou les quelques « réac » à l’audience bien réduite qui réfléchissent encore avec leurs têtes ???? In fine , n’a t-on pas les dirigeants que l’on mérite ?

    • Excellente question !
      Je la mettrais bien au bac de philo celle-là. « A-t-on les dirigeants qu’on mérite ? ».
      La démocratie est une construction fragile. Elle suppose que le plus grand nombre est suffisamment instruit et sagace pour que le choix collectif qui en résulte le soit également.
      D’un autre côté, comme le disait Mencken au début du siècle dernier, « la démocratie est aussi une croyance pathétique en la sagesse collective de l’ignorance individuelle ». D’autant plus que la croyance collective a tendance à dérailler facilement quand des « spins doctors » très malins arrivent à la contourner en vendant avec succès un président comme on vend un baril de lessive. Ca produit du Bush, du Sarko, du Trump, du Macron…des trucs improbables avec lesquels il faut bien composer, en faisant en sorte que les contre-pouvoirs limitent leur potentiel de nuisance.
      Mais quand le président comme en France a pratiquement tous les pouvoirs, on ne peut juste qu’espérer que les dégâts ne seront pas trop importants 🙂

  5. Puisqu’il a été question de dirigeants politiques, plus ou moins vendus d’ailleurs, j’ai découvert grâce à Jacques Henry l’excellent Michel Drac, qui a fait une fiche de lecture -il y a deux ans- sur un livre (disponible uniquement dans la langue de Goethe) de l’économiste allemand Marcel Fratzscher qui donne les bases de la stratégie actuelle de Merkel et de Macron dont l’agenda caché est ni plus ni moins de fondre les états européens dans une matrice européenne à forte dominante allemande.
    Voila ainsi une vidéo YT capitale pour comprendre le chemin que prennent les dirigeants de l’UE sans le dire, et les dessous du récent « traité d’Aix-La-Chapelle » dont il a été question dans un billet précédent . Cela s’appelle « Die Deutschland-Illusion » et ça vaut son pesant de pop-corn :

Répondre à jacqueshenry Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s