Brève : Olivier Delamarche sur RT France

Capture d’écran 2019-02-19 à 23.05.58.png

De toute évidence le gouvernement français et les plus hauts responsables de l’Etat sont énervés par le fait qu’Olivier Delamarche, un analyste économique remarquable, bien que je ne sois pas toujours de son avis en ce qui concerne le Japon, respecté par de nombreux médias a été interdit de séjour à BFMTV et c’est maintenant le mouvement politique majoritaire en France qui a interdit à RT de suivre la campagne pour les élections européennes. Le monde politique français, à l’évidence, dérive vers un musellage des sites d’informations qui échappent à la main-mise des copains ultra-riches du président qui contrôlent presque l’ensemble des médias que les Français regardent ou lisent chaque jour. Non seulement l’Etat français met à mal l’intégrité physique des citoyens en organisant une répression digne des régimes totalitaires de l’ex-Europe de l’est à l’encontre des Gilets jaunes mais il veut museler les canaux d’information.

J’ai découvert RT France et aussi RT News en anglais et je suis vite devenu un spectateur assidu car on y trouve de l’information brute, non bi-distillée par des salles de rédaction aux ordres du pouvoir politique ou financier. Poutine, accusé de tous les maux comme le climat, se moque des activités de RT France, il a d’autres problèmes à résoudre tant domestiques qu’internationaux. Avec cette interdiction de couvrir la campagne électorales du parti au pouvoir, au moins à l’Assemblée nationale en clamant telle une vierge effarouchée que RT est l’oeil et l’oreille de Moscou, c’est tout simplement ridicule …

29 réflexions au sujet de « Brève : Olivier Delamarche sur RT France »

  1. Tout-à-fait d’accord :).
    J’ajouterais personnellement que ce que j’ai vu hier et aujourd’hui dans les médias officiels dépasse l’entendement : après 3 mois à essayer de se faire entendre, les Gilets Jaunes ont toujours porte close au gouvernement français. Pourtant, il a suffit que un philosophe membre de l’académie française (Alain Finkelkraut, penseur juif musulmanophobe connu pour ses attaques virulentes contre Tarik Ramadan, un autre penseur musulman juivophobe à qui il est arrivé de grosses « bricoles ») se fasse invectiver de loin par un Gilet Jaune et que quelques tombes de juifs en Alsace se fassent taguer par une personne ou une organisation extrémiste d’une importance microscopique, et c’est l’ensemble de la classe politique et du gouvernement qui descendent d’un bloc pour hurler à l’antisémitisme et à l’antisionisme.
    Tiens tiens, comme c’est curieux, si je suis pauvre et en gilet jaune, je ne compte pas, mais si je suis d’obédience hébraïque, je deviens d’un importance capitale, et encore plus si -contrairement aux gilets jaunes- je suis à l’aise financièrement et que mes fins de mois ressemblent à mes débuts de mois.
    J’ai plusieurs remarques à ce sujet :
    1- la devise de la république est « liberté, égalité fraternité »…que l’on soit pauvre ou riche, et quelle que soit sa religion, on a selon la constitution de la république française la même importance; être pauvre n’est pas une tare; c’est un état de fait respectable; la seule chose qu’il reste à un pauvre est le respect qu’on lui porte; si ce respect disparaît, il ne lui reste plus de raison de vivre, et cela peut être la porte ouverte à des suicides ou à des révolutions violentes, les pauvres sans respect n’ayant plus rien à perdre que de se venger de façon aveugle contre ceux qui les considèrent comme indignes de vivre à leurs côtés;
    – la loi de 1905 indique que la normalité est la laïcité, pour être plus précis l’athéisme; cette loi interdit de donner de l’importance ou plus d’importance à une obédience religieuse quelle qu’elle soit : le port de la kipa comme celui du voile ou de la croix sont des signes ostentatoires de religion qui sont en public interdits et pourtant j’ai vu tout un aréopage de gens prétendument importants porter une kipa sur la télévision publique; on ne peut pas se réclamer républicain français et adopter ce type de comportement communautariste;
    – tous les médias de la TNT (qu’on finance via la redevance sur l’audiovisuel) ont communiqué à peu de choses près rigoureusement les mêmes images, et les mêmes messages et je me demande à quoi servent toutes ces chaînes de la TNT quand elles diffusent en même temps un seul et même message… une seule chaîne suffit;
    – on a par moment le sentiment qu’on vit dans une théocratie oligarchique qui ne dit pas son nom;
    – quand l’état d’Israël envoie des soldats surarmés tuer des civils palestiniens (des enfants et de jeunes hommes pour la plupart qui n’ont que des cailloux pour se défendre) depuis plus de 70 ans sans que la communauté internationale ne s’en émeuve, et que leur diaspora dirige les élites françaises de façon de plus en plus ouverte, que des BHL et des Finkelkraut distillent des messages de haine envers les musulmans, est-il finalement surprenant que des français d’origine orientale les insultent ? Je crois que quelle que soit la géographie et le moment, la violence engendre toujours la violence, même à distance;
    – nos gouvernants sont des autistes qui ont un agenda caché basé sur une lutte des classes (et peut-être la supériorité d’une communauté qui se croit élue par une divinité dont personnellement je n’ai rien à faire étant athée à 1000 %); tout cela finit par transparaître et est choquant car cela n’a rien à voir avec la constitution de notre république datant de 1958 et qui commence par un préambule fondamental qui est celui de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen;
    – nos médias sont clairement achetés par des lobbys et des groupes de pression qui ont leur agenda caché;
    – notre démocratie est en péril : nous sommes actuellement dirigés par une oligarchie totalitaire « à bas bruit »…un jeune Adolf Hitler fût de même un oligarque « à bas bruit » quand il prit le pouvoir en 1933 et géra l’Allemagne pendant quelques années en tant que chancelier très respecté…on sait ce que cela a fini par donner;
    – Internet, les blogs, les chaînes et sites de réinformation sont une source de jouvence dans ce monde qui ressemble de plus en plus à un monde orwellien.

    • PS : un ancien diplomate français bien propre sur lui, grassement payé tout sa vie et bien blanchi, avait écrit avant son décès un livre qui s’appelle si je me souviens bien « Indignez-vous ! »…à se demander ce qu’il avait fait pendant sa carrière d’ambassadeur (à part s’indigner entre deux petits fours et une coupe de champagne, façon BHL). Je rajouterais que l’indignation, c’est bien gentil, mais ce qu’il faut, c’est taper du poing sur la table et demander des comptes à nos dirigeants à qui on a confié le mandat de diriger la nation…et si on n’a rien en retour, alors il faut se révolter. C’est la différence entre une monarchie despotique et une véritable démocratie.
      Les Gilets Jaunes font très bien ce boulot et c’est tant mieux.
      RT France leur assure une excellente couverture contrairement à BFM ou Cnews, exemples pathétiques de chaînes d’infos continues où les présentateurs aux noms à particules fleurent bons une certaine vieille France du 16me arrondissement de Paris, pas franchement habituée aux cafés populaires où l’on boit un demi aux côtés d’ouvriers smicards bien contents de se décrasser le gosier une fois une grosse journée de labeur terminée.

      • L’« ancien diplomate français grassement payé toute sa vie et bien blanchi » dont vous parlez n’est pas un parasite ; il a tout de même été l’un des membres fondateurs de l’a Déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1958 que vous évoquez. il est vrai qu’ayant connu la torture et la déportation pour faits de résistance, il était bien placé pour s’intéresser à la valeur des humains. Je me permets de rappeler également que ce monsieur, quoique athée, aurait été considéré par ses anciens compatriotes comme juif s’ils avaient été moins ignorants sur l’origine des noms de famille. Ce qui n’a pas empêché Israël de le traiter d’antisémite une bonne partie de sa vie parce qu’il était opposé à sa politique en matière d’occupation. Ce serait bien d’éviter de cracher sur les personnes respectables, surtout quand elles ne sont plus là pour se défendre.

      • Vous déformez totalement ma pensée sur l’indignation. Plutôt que de coller au texte d’une analyse conceptuelle relative à l’exercice du pouvoir et à la façon d’y réagir, vous sautez à pieds joints dans le piège de morale. Rassurez-vous, le monde est plein de personnes comme vous qui n’ont rien à proposer, ce qui les amènent à pondre des polémiques stériles pour s’auto-pébliciter à peu de frais en prenant un bout de phrase sorti de son contexte général. Vous mettez simplement en avant vos valeurs morales supérieures en sous-entendant que les valeurs morales d’autrui -en l’occurrence les miennes- sont pourries, et j’en suis content pour vous.
        Mais je signe et je persiste : les organisations supranationales de type ONU etc.. et les chancelleries sont pleines de gens -au demeurant très charmants- qui s’indignent, pour un oui ou pour un non, façon gauche caviar- de la misère humaine, mais ces personnes qui se baladent de postes en postes prestigieux avec les salaires qui vont avec sans jamais obtenir de résultats concrets, ce n’est pas sur elles qu’il faut compter pour remplir son frigo, surtout quand celui-ci est vide le 15 du mois. La seule solution : réclamer des comptes aux gens à qui le pouvoir et la gestion du pays ont été confiés par le vote. Etes-vous capable de comprendre ce concept qui consiste non pas à s’indigner mais à demander des comptes ? Cela s’appelle l’exercice de la démocratie.

      • PS : un petit correctif : la déclaration des droits de l’homme et du citoyen date de 1789. Son caractère universel a été reconnu au sortir de la seconde guerre mondiale par l’ONU (1948). En 1958, il y a eu la mise en place de la constitution de la 5ème république française qui démarre en préambule par notre déclaration des droits de l’homme et du citoyen.

      • @Clémence : je viens de lire le site (1) d’un supporter de Stéphane Hessel qui dit ce que ce dernier aurait dû crier tout haut et bien fort toute sa vie de diplomate et qu’il n’a bien entendu jamais fait (ce qui justifie vos critiques morales bien pensantes, et évidemment les miennes) :
        « Nous sommes en réalité dirigés par une caste d’une centaine ou de deux cents milliardaires incarnant ce capitalisme qui pille consciencieusement la planète et réduit au rang d’esclaves de moins en moins consentants les milliards de la multitude opprimée de cette planète ».
        Hessel nous aurait dit ça et il aurait été une idole. Il s’est juste occupé de nous dire avant de trépasser qu’il fallait nous indigner dans un fascicule d’une trentaine de pages. Ca manque de courage, de testicules, bref ce mec a manqué de couilles (pardonnez-moi pour ce vocabulaire).
        Les français aiment avoir des dirigeants couillus chère madame. Moi le premier.
        Je préfère les critiques de gens comme Charles Sannat (1), c’est plus direct et percutant.
        On y voit plus clair. Même si vous n’en n’êtes pas d’accord, sachez que c’est une réaction très française. Sachez aussi chère Madame que le français de base s’indigne en silence en courbant l’échine pendant longtemps (tel un « veau » comme disait feu Charles de Gaulle), mais qu’une fois qu’il estime que la coupe est pleine, il pique une crise. Une très très très très grosse crise !
        Cela s’appelle la révolution française. C’est un trait de caractère propre aux français du fait de leurs origines profondément paysannes et peu de gens comprennent ce genre de réactions pourtant simples à comprendre.
        Les provinciaux en France regardent sans rien dire mais n’en pensent pas moins.
        Ils observent des gens qui se prennent pour des aristocrates de l’ancien régime, pérorer et gesticuler depuis 40 ans, sur des problèmes fondamentaux comme le chômage, l’éducation, la famille, etc… et aujourd’hui, ils jugent que la patience ne produisant pas de résultats, il faut bouger et aller faire savoir que les simagrées des classes supérieures de la capitale, cela suffit.
        Ce gens bien avisés ont décidé de s’appeler « les Gilets Jaunes » sur l’ensemble du territoire.
        L’Internet est un excellent outil et la France provinciale archi-majoritaire sachant s’en servir, se rappelle au bon souvenir de nos dirigeants de Neuilly et des arrondissements richissimes de Paris (Finkelkraut en fait bien entendu partie) pour leur faire savoir qu’ils existent et ne comptent pas compter pour du beurre.
        Notre actuel président – marionnette d’une certain nombre de décideurs de l’ombre que l’on a déjà très facilement identifié (groupe américain KKR + Banque Rothchild + leurs satellites d’obédience israélienne qui ont comme relais en France le CRIF)- se rend compte qu’il n’a plus d’autorité, que ce manque d’autorité transparaît médiatiquement (dîner du CRIF avec son secrétaire général Francis Kalifat qui manque de broyer le poignet de Macron pour l’obliger à lever le bras en signe de soumission à une autorité supérieure, après qu’il ait lu un discours imposé disant que l’antisionisme sera passible de prison), va devoir prouver qu’il est capable de renverser la vapeur et tuer littéralement ses sponsors pour reprendre le pouvoir que les français lui ont confié.
        Va-t-il en avoir la force et démontrer à tous que le Big-Boss, c’est vraiment lui ?
        C’est toute la question du moment. On le voudrait bien. Ca nous évitera un retour aux urnes.
        Les français veulent un vrai patron, peut-être dur (ça ne pose aucun problème), mais il devra être profondément juste. « Dura lex, sed lex », oui mais à condition que cela soit conforme à notre devise qui cimente notre société française : « Liberté, Egalité, Fraternité ».
        Comme disent les lyonnais : point barre.

        (1) : https://insolentiae.com/indignez-vous-de-stephane-hessel-aux-gilets-jaunes-un-ennemi-commun-le-totalitarisme-marchand-ledito-de-charles-sannat/

      • Pour conclure : j’aime toutes les régions de France, qui sont le berceau des français que je considère comme mes frères et mes soeurs. J’aime aussi la plupart des pays de l’Europe où j’y ai d’excellents amis et dont je parle quelques langues couramment. Mais la France, quoi qu’on en dise, c’est elle qui m’a nourri, c’est elle qui m’a élevé et c’est aussi elle qui m’a instruit. Comme nous tous. C’est toute la différence. Et c’est pourquoi je ne pourrais être jamais être d’accord avec les gens qui nous encouragent à oublier d’où l’on vient et à nous fondre avec je ne sais quel projet européen bizarroïde dont on ne connait pas les objectifs réels. Quant à être d’accord avec l’agenda d’Israël, excusez-moi, ces quelques 20 millions d’habitants qui causent autant de tourments sur la planète, qu’ils restent chez eux et qu’ils nous laissent tranquillement chez nous. On a infiniment plus de choses sérieuses à faire chez nous pour reprendre le contrôle de notre pays démocratique qui bat sérieusement de l’aile et qu’il faut sauver à tout prix des gabegies de lobbies qui en ont pris le contrôle que de nous emmerder avec une minorité agissante prétendument « élue » mais inintéressante qui se pense être le centre du monde.
        Soyons sérieux 🙂

      • Vos pensées ne regardent que vous. Je tenais simplement à vous faire remarquer que Monsieur Hessel, contrairement à ce que vous racontez, avait bien plus de courage physique, et donc de couilles au cul que n’importe qui sur ce site. Il me paraît tout simplement injuste et inexact de ne pas respecter le fait qu’il ait sacrifié sa liberté pour que vous puissiez écrire sur ce blog.

      • Oui..bof. Et re bof pour moi.
        Mais c’est bien, indignez-vous !
        C’est très bien de s’indigner.
        Très tendance. Partout !
        Ca fait chic. Stylé.
        Propre sur soi.
        La classe quoi.
        Et ça rime en plus…
        Quel talent ! N’en jetez plus.

    • Ce que vous décrivez est le résultat de 40 années de propagande qui vise à sur valoriser les minorités ( juifs, homo, immigrés d’Afrique etc…) au détriment du mâle blanc de souche. Et si en plus un groupe peut jouer les victimes ( esclavage des ancêtres ou autre ) alors c’est encore mieux. La stratégie de la diversité et de la victimisation est plus facile pour certains que celle du mérite grâce aux quotas (pour les Africains) ou grâce à l’approche communautaire ( Juifs dans les médias, la culture..) Cazeneuve parlait de la France nauséabonde, Carla bruni du sang pourri des Français etc…Il y a donc bien longtemps que la devise ( égalité ) n’est plus appliquée. comme dirait Coluche  » certains sont plus égaux que d’autres ». Le résultat est que la société est maintenant clairement communautarisée et sans objectif commun puisque la nation et la patrie sont des valeurs désuètes ( pour les gouvernants de droite ou de gauche) , ce qui a fait dire à certains que la guerre civile n’est pas loin.

      • @Prolux : Effectivement, dire qu’on aime son pays est devenu de nos jours un gros mot. Merkel a fait un discours en novembre dernier indiquant qu’il fallait que les pays de l’UE se préparent à abandonner leur souveraineté. Macron est dans ce mode de pensée puisqu’il vient de ratifier le traité d’Aix-La-Chapelle. Personnellement, je n’ai qu’une seule citoyenneté, j’ai donné deux ans de ma vie pour servir ma patrie au travers du service militaire et je suis content d’être dans un pays dont la constitution humaniste dérive de la philosophie des lumières.
        Pour autant, j’ai du mal à admettre que des oligarques -presque tous non élus- transforment notre démocratie en une annexe atlantiste et sioniste.
        Je viens de lire sur Marianne que le gilet jaune (un français musulman de Mulhouse je crois) qui a invectivé Finkelkraut aurait dit : « Sale sioniste (…) Tu es haineux et tu vas mourir, tu vas aller en enfer ». La belle affaire, Finkelkraut est ouvertement sioniste et il hait les musulmans, il l’a expliqué depuis longtemps à la télévision, les mains tremblantes (effet de la cocaïne ou du manque éthylique ?).
        Il parait que le parquet de Paris a ouvert dimanche une enquête préliminaire pour « injure publique en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion ».
        Je suis impressionné par autant de diligence.
        Dans le même registre, nous avons tous également constaté que Christophe Dettinger, le gilet jaune qui a molesté à mains nues un CRS suréquipé qui avait frappé à terre une femme sans défense pour lui prêter secours (si si, les vidéos sont en ligne depuis longtemps), a également fait l’objet d’une incarcération préventive immédiate et a écopé de 30 mois de prison je crois.
        Pendant ce temps là, on change de tempo, l’inénarrable Alexandre Benalla qui a frappé plusieurs fois sans raison apparente et sans autorisation des manifestants civils non armés, continue de se balader, tranquillement. Aux dernières nouvelles, il était dans un club chic de Marrakech, le Lotus Club, après avoir signé un contrat avec des russes et des chinois pour la modique somme de 2 + 7 millions d’euros. Benalla, l’ami du président, est donc libre comme l’air et la justice n’a pas l’air d’être trop pressée d’examiner son cas. Il s’est permis de balader avec le sourire une commission de sénateurs qui s’étaient réunis pour comprendre comment de telles dérives antidémocratiques sont possibles dans le pays des droits de l’Homme. Encore une fois, deux poids, deux mesures.
        Les français, républicains, démocrates, souverainistes ou non, apprécieront à sa juste valeur comment une des devises de la république est gentiment bafouée (l’égalité devant la justice). Comment dans ces conditions peut-on enseigner à nos chères têtes blondes à l’école que la démocratie existe vraiment en France ? Ils en ont des contre-exemples en pagaille dès qu’ils ouvrent le poste de télévision.

      • @Camembert Electrique Le 20 février 2019 à 17 h 27 min,
        « Benalla, l’ami du président, est donc libre comme l’air »
        Plus depuis la mi-journée : il a été placé en détention provisoire, tout comme son compagnon V. Crase.
        https://www.sudouest.fr/2019/02/19/alexandre-benalla-place-en-detention-provisoire-apres-revocation-de-son-controle-judiciaire-5835450-10458.php
        Quant à « nos chères têtes blondes, il y a lurette qu’ils ne regardent plus guère la télé ; ils se «gavent » plutôt de ce qui se diffuse sur les réseaux sociaux…

      • Les enregistrements de Mediapart ont été jugés provisoirement recevables par des juges qui ont mis les deux prévenus (Benalla et Crase) en détention provisoire pour non respect du contrôle judiciaire (ils n’avaient pas le droit de communiquer ensemble). Il suffit que leurs avocats démontrent que n’importe qui peut trafiquer un enregistrement numérique pour que les deux prévenus soient relâchés : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2019/02/19/01016-20190219ARTFIG00296-alexandre-benalla-place-en-detention-provisoire.php

      • @jg2433 : comme je l’avais écrit, la garde à vue de Benalla et de Crase n’a pas duré longtemps : ils sont aujourd’hui libres. D’ailleurs, les cellules dans lesquelles ils ont été incarcérés ont été décrites par la presse comme étant relativement confortables (environ 10 mètres carrés, WC, douche, télé, téléphone, cuisinière pour cantiner). En général dans ce type de cellules, l’administration pénitentiaire case 6 à 9 détenus qui sont obligés de dormir à tour de rôle.
        Deux poids, deux mesures donc.

  2. Rien de tel que d’interdire RT pour lui faire une excellente publicité !!! Depuis longtemps je n’ai pu que constater son objectivité par rapport à nos médias que je suis obligé de financer pour avoir droit à la dose de propagande officielle. Athée ou pas on ne peut que constater que le traitement médiatique des profanations de cimetières juifs ont beaucoup plus de place que les destructions dans les églises… Allez savoir pourquoi ? Je suis surpris que l’on se sente obligé en France d’afficher son athéisme, la liberté de conscience, cela devrait aller de soi ? Cela fait penser à un sevrage de drogue qui laisse en manque. J’avais retenu des sages que ma liberté s’arrête quand j’empiète sur celle des autres, les « républicains » l’oublient souvent quand il s’agit de ceux qui ne croient pas trop au temple de Salomon…

  3. On peut rajouter -par rapport au communautarisme juif global- qu’un député français a demandé récemment à ce qu’on criminalise par la loi l’antisionisme politique. Je crois que la même chose existe déjà en Israël qui fait désormais des citoyens israéliens non juifs des citoyens de seconde zone avec moins de droits (ces derniers portent une « étoile jaune » en quelques sortes). Cette stratégie hautement tendancieuse vise donc à accuser d’antisémitisme la moindre personne ou organisation qui critique les exactions militaires de l’état israélien par rapport à ses voisins du Moyen-Orient (Syrie, Palestine et Iran qui se font bombarder en violation du droit international). Ainsi, celui qui critique Israël est taxé d’antisionisme et devient automatiquement antisémite, c’est-à-dire qu’une critique politique se transforme en crime puni par la loi. Ceux qui pratiquent cette stratégie en France sont connus, citons à titre d’exemples les plus connus : Alain Finkelkraut, Bernard Henri Lévi, Meyer Habib, Manuel Valls, et le jeune Klarsfeld (qui aime balancer des verres d’eau sur la figure d’un contradicteur en guise d’argumentation rhétorique lol).
    Certains musulmans extrémistes adoptent la même ligne de conduite : critiquer le prophète Mahomet dans une caricature humoristique peut créer des mouvements d’une violence incroyable par une minorité agissante, tandis que la majeure partie des musulmans pacifiques et bien intégrés se tait honteusement. Le problème des musulmans est qu’il n’ont pas de véritable hiérarchie.
    Le Vatican n’a jamais procédé de la sorte, et on n’a jamais demandé à ce que quiconque critique la religion catholique aille devant les tribunaux et fasse de la prison. Cela montre qu’une religion ayant une hiérarchie très forte est plus fiable sur le plan sociétal (quoique les catholiques ont également des problèmes très sérieux avec une infime minorité de prêtres pédophiles).
    En Russie, l’influence de la communauté juive sur le pouvoir est pratiquement nulle contrairement à celle de l’église orthodoxe qui domine de la tête et des épaules (https://www.cairn.info/revue-le-courrier-des-pays-de-l-est-2004-5-page-28.htm).
    PS : pour en revenir au thème de ce billet, je suis content qu’Olivier Delamarche (1) que je suis régulièrement, comme Charles Gave et Philippe Béchade, puisse à nouveau s’exprimer sur les médias, et son émission hebdomadaire produite et diffusée par RT France s’appelle « C’est Cash » et dure en moyenne 30 mn.
    (1) : viré de BFM « WC » dont le patron, Alain Weil, est un binational franco-israélien comme Patrick Drahi, le boss de SFR.

  4. Je viens de tomber par hasard sur cette vidéo de 15 mn en français qui illustre très bien le propos du billet et que j’ai trouvée plutôt pertinente, je vous laisse juger :

  5. Bingo ! J’avais vu juste. Pendant le dîner du CRIF (1) du 20 février au soir, Macron a dit : » l’antisionisme est une des formes modernes de l’antisémitisme »…Incroyable ! Ainsi donc, si vous estimez que le gouvernement israélien trahit la déclaration des droits de l’homme et du citoyen, la convention de Genève et généralement le droit international humanitaire en envoyant des militaires surarmés massacrer des civils désarmés, eh bien vous êtes antisémites et on doit vous envoyer en prison pour cela. C’est par ici –> https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/macron-au-diner-du-crif-l-antisionisme-est-l-une-des-formes-modernes-de-antisemitisme-1141548.html
    Hallucinant ! Ces propos méritent la destitution, purement et simplement.
    (1) : CRIF = Conseil Représentatif des Institutions Juives de France = PPRF = Patron du Président de la République Française.

      • Merci Jacques Henry 🙂
        Heureusement que des organisations juives à l’esprit ouvert et respectueux des principes républicains existent…cela dit, une loi est en préparation à l’assemblée nationale pour criminaliser les opinions politiques contre l’état israélien (l’antisionisme). Les adhérents de l’UJFP, juif ou non juif, risquent également de finir en taule pour « fraternisation avec l’ennemi » pour reprendre une terminologie militaire.
        On voit bien dans la vidéo ci-dessus que Macron lit un texte sous la contrainte et qu’il est très mal à l’aise. On voit ainsi qui est le véritable patron de ce pays, et là franchement, je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi je ne peux pas être d’accord avec ça.

  6. @camembert
    Comme disait Emmanuel Todd Macron ne connaît pas l’histoire, il n’a aucune idée de ce qu’est la diplomatie, il ne comprend rien à l’économie, il n’est tout simplement pas à sa place à l’Elysée. Je pense qu’il va payer très cher le limogeage du chef d’Etat Major des armées, son premier coup d’éclat en politique intérieure.
    J’ai écrit dans un billet ou un commentaire que je voyais bien De Villiers « virer » Macron de l’Elysée. Je vous signale que l’armée française y songe sérieusement si la situation sociale française continue à dériver vers une violence inacceptable comme on peut le constater. Le printemps va être très mouvementé !

      • Oui, c’est fou ce que j’ai appris également avec cet auteur, banquier de formation et dont je ne partage pas les idées politiques, mais qui a des arguments à faire valoir, qui est très bien renseigné…et qui comme Olivier Delamarche ne sera jamais -Ô grand jamais- invité sur les plateau télé ni interviewé par la presse « officielle » française 🙂

  7. @tous mes chers commentateurs
    Si vous voulez savoir ce qui se passe en France réellement, regardez RT France et ce qui se passe dans le monde regardez RT News (en anglais). Les journalistes viennent de tous les horizons. Je n’ai encore jamais vu de propagande pro-russe évidente mais tout simplement de l’objectivité

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s