L’honnêteté intellectuelle est-elle aussi respectée par les politiciens et les journalistes ? C’est une blague !

Capture d’écran 2019-01-22 à 11.30.21.png

Au hasard de mes lectures sur le Web, pas vraiment parce que je suis un habitué du réseau Voltaire, j’ai capturé ces quelques passages au sein d’une interview de Thierry Meyssan à propos de son dernier ouvrage « L’effroyable Imposture« . Je n’en dirai pas plus ! Thierry Meyssan est peut-être le journaliste le plus extraordinaire sur la Terre aujourd’hui et je conseille à mes lecteurs d’aller surfer sur son site voltairenet.org celà les changera de CNN, de TF1, de BFMTV, du Guardian ou du Monde …

Lorsque j’étais chercheur en biologie j’ai toujours remis en cause mes convictions du moment car cette attitude faisait partie de l’éthique scientifique. Aujourd’hui les journalistes mais aussi les politiciens ignorent délibérément cette disposition d’honnêteté fondamentale. Et depuis la mise en place du principe de précaution institué par cet individu exécrable qu’est Michel Barnier (relisez l’histoire, je n’invente rien) au nom de ce principe il n’est plus nécessaire de remettre dans le débat une vérité parfois acquise sous la pression de groupes d’activistes décidés à en découdre. L’exemple le plus caricatural est la position adoptée par la Commission européenne au sujet du glyphosate, tout simplement désespérant !

En ce qui concerne la politique étrangère de la France, la Constitution française avait été taillée sur mesure pour une grande personnalité exceptionnelle comme De Gaulle. Depuis le départ de De Gaulle la France a vu se succéder des présidents tous aussi médiocres les uns que les autres. La constitution française n’est pas adaptée à la médiocrité d’un président car le Parlement ne peut pas contrôler le Président. C’est ce que réclament les « Gilets jaunes » et je les approuve entièrement :

Capture d’écran 2019-01-22 à 11.29.44.png

Juste un lien sur ce blog pour situer la personnalité de Michel Barnier :

https://jacqueshenry.wordpress.com/2017/07/04/le-principe-de-precaution-et-simone-veil-une-catastrophe/

3 réflexions au sujet de « L’honnêteté intellectuelle est-elle aussi respectée par les politiciens et les journalistes ? C’est une blague ! »

    • Meyssan n’est qu’un complotiste baratineur et très suspect de révisionisme voire de négationisme.
      Meiner Meinung nach comme on dit outre Rhin ou IMO comme on dit en pays anglo-saxon, ce type est tout sauf fiable dans ses « analyses ».

  1. La presse et les médias français sont vendus et cela ne leur a pas fait du bien puisque les gens s’en détournent (Libération et L’express par exemple ont vu leurs ventes chuter sévèrement et un ènième plan social est en cours). Seuls quelques médias indépendants en profitent (Médiapart etc.). Les Gilets Jaunes tirent à boulet rouge sur BFM et Cnews…même combat, même punition.
    Les statistiques officielles sont allègrement trafiquées sans vergogne (celles du chômage depuis toujours, l’INSEE qui minimise l’inflation et maximise un pouvoir d’achat devenu virtuellement celui d’un pays ultra-riche, les nombres de manifestants pour chacun des actes des Gilets Jaunes sont ridiculement faibles alors qu’on sait qu’on se trouve à plus d’un demi-million de participants à chaque fois).
    Le pouvoir en place parle de « vérité » (les voeux de Macron), pendant qu’il vend la France à l’Allemagne en douce sous couvert de coopération avec le traité d’Aix-La-Chapelle. Plus c’est gros, mieux ça passe.
    On va jusqu’à dévoyer la science avec la lamentable affaire du glyphosate alimentée par un scientifique défroqué (le tristement célèbre Gilles-Eric Séralini qui fait honte à l’université de Caen).
    Plus fort, on fait croire en utilisant la puissance médiatique que la planète est en danger et que son climat est devenu fou. Même principe, on achète en douce les rares scientifiques qui ont une éthique professionnelle à géométrie variable.
    Le mensonge est devenu la règle. La morale s’effiloche. Nous vivons l’époque de l’ingénierie socio-mentale de masse. Ca marche plutôt bien. Macron s’est fait élire président. Nous sommes aujourd’hui capables de faire élire un nain hydrocéphale ou une femme à barbe décérébrée aux plus hautes fonctions. No limit.
    Bienvenue dans le « Meilleur des Mondes » de George Orwell.
    Bienvenue dans « Le Roi des Aulnes  » de Michel Tournier où « l’inversion maligne des valeurs » est le standard-étalon du langage et du comportement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s