La gigantesque révélation d’Angela Merkel

Capture d’écran 2019-01-14 à 12.35.26.png

Mes lecteurs se diront que je retarde dans l’actualité. Je n’ai pas de télévision chez moi, je ne lis aucun journal papier et je ne fais que parcourir les titres de quelques quotidiens disponibles sur le Web. L’essentiel des informations qui me parviennent proviennent de blogs anglo-saxons, québécois parfois, mais aussi les quotidiens francophones suisses ou belges, pour ce qui concerne les informations relatives à la France. Et comme étant un ancien scientifique je fais une revue quotidienne de quelques sites d’informations strictement scientifiques et je ne m’intéresse qu’aux articles appuyés sur des publications dans des journaux à comités de lecture mais jamais je ne prête une quelconque attention à des sites qui ont redigéré et le plus souvent déformé des informations pour les orienter à leur guise.

Bref, en « surfant » sur la chaine youtube où on trouve tout ce que l’on veut et son contraire je suis tombé par hasard sur un site québécois qui vaut le coup d’être regardé bien que datant du 14 novembre dernier. Ce qu’a dit la Chancelière Merkel à Donald Trump, le nationaliste bec et ongles américain presque caricatural, est édifiant et également terrifiant. Et pourtant j’avoue n’avoir pas noté cette information. Voici la traduction des propos d’Angela Merkel :

« À notre époque les Etats-Nations doivent aujourd’hui – devraient aujourd’hui, je veux dire – se préparer à abandonner leur souveraineté, mais naturellement selon une procédure ordonnée » … « Si vous faites partie de ceux qui pensent qu’ils peuvent résoudre tous les problèmes par eux-mêmes, c’est du nationalisme dans sa forme la plus radicale. Ce n’est pas du patriotisme ».

Capture d’écran 2019-01-14 à 12.42.57.png

C’est un aveu public de la part de la plus puissante politicienne d’Europe adressée aussi à tous les chefs d’Etat qu’une gouvernance supra-nationale se met progressivement en place. Le totalitarisme à l’échelle européenne sous la houlette des USA, de l’OTAN et de la CIA avec le leadership allemand ( ? ) paraît donc inévitable pour Merkel et il faut tous s’y préparer. Déclarer que le patriotisme et le nationalisme sont deux concepts séparés mérite réflexion.

Par un effet du hasard j’ai reçu hier la lettre de Donna Laframboise à laquelle je suis abonné, journaliste canadienne anglophone (malgré son patronyme), qui est tout à fait révélatrice et je vous livre une traduction de son billet ci-dessous.

Sans frontières nationales une démocratie est condamnée à mourir

Autrefois les peuples étaient gouvernés par le Roi et l’Eglise. le Roi décrétait. Nous les paysans nous obéissions. L’Eglise a insisté et nous les paysans nous nous sommes soumis.

Puis quelque chose de merveilleux advint. Les gens ordinaires ont été autorisés à voter et ils ont cru que par leur droit de vote ils pourraient écarter les mauvais leaders politiques, pas par des effusions de sang mais de manière ordonnée, par leurs suffrages. Ceci a été appelé la démocratie : un gouvernement avec l’assentiment des citoyens votants. Les Présidents ne sont des présidents que parce que nous les choisissons. Si les premiers ministres ignorent nos préoccupations alors nous ne voterons pas pour eux la prochaine fois. Nous voterons pour quelqu’un d’autre et ils feront leur valise.

La démocratie est donc un système de responsabilisation. les mauvaises lois peuvent être abrogées, les mauvaises politiques peuvent être remises en question et les électeurs pourront choisir quelqu’un qui changera de stratégie politique.

la démocratie ne peut pas fonctionner sans frontières nationales claires. Les électeurs d’un pays « A » décident de leur propre destin et seulement de leur destin. Les résultats des élections sont applicables sur leur territoire mais pas au delà. Dans le pays voisin, la nation « B », les électeurs ont le droit de choisir une autre voie et ils vivront avec les conséquences de leur décision à l’intérieur de leur territoire.

John Lennon avait écrit les paroles d’une de ses chansons « Imagine » :

« Imaginez qu’il n’y a plus de pays

C’est pas si difficile d’y parvenir

Plus personne à tuer ou pour qui mourir

Et plus de religion non plus

Imaginez tous les peuples vivant en paix … « 

Mais un monde sans pays est un monde dans lequel l’autonomie gouvernementale, c’est-à-dire des citoyens pilotant leur propre navire, est impossible. La paix universelle n’est qu’une belle fantaisie. L’oppression est ce qui arrive nécessairement quand les dirigeants sont irresponsables et quand les gens ordinaires n’ont plus de voix au chapitre. C’est alors le retour du vieux et terrible monde pour lequel nos prédécesseurs ont tant peiné pour s’en échapper, un monde dans lequel ce seront les nouveaux rois qui décideront et les paysans se plieront et un monde dans lequel les nouvelles églises insisteront pour que les paysans se soumettent.

Heureusement que mon espérance de vie n’est plus, statistiquement, que de quelques années, je ne verrai pas cette horreur se mettre en place … Note. To take swipe at somebody … = gifler quelqu’un …

https://www.youtube.com/watch?=BOmn4seBIVQ et aussi :

https://genius.com/John-lennon-imagine-lyrics

15 réflexions au sujet de « La gigantesque révélation d’Angela Merkel »

  1. Au « travail, famille, patrie » malheureusement promue par un état soumis et complice d’un voisin bien expansif on assiste à l’émergence chez nous d’un « pas de travail, pas de famille, pas de patrie ». Les puissants ont toujours pensé qu’il y avait avantage à supprimer les frontières des faibles. Pour l’instant dans le monde réel les équipes de sport des jeux olympiques sont nationales, les colonels défilent devant une garde au drapeau français sur les champs Elysées, et ce qui est encore plus significatif, les soldats meurent encore pour la France.
    « Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas » nous a enseigné un de nos meilleurs scientifique…

    • Les équipes de sport sont nationales mais composées d’individus venant de partout: cela indique simplement qui paye l’équipe. Aux champs élysées l’armée n’a même pas défilé pour le centenaire de la victoire de la guerre 14/18. Bien peu de soldats meurent aujourd’hui pour la France: ils meurent par ce qu’ils font un métier dangereux ( comme les pompiers, ou d’autres) et sont payés pour cela. D’ailleurs, Macron a fait passé l’envie aux jeunes de mourir pour la France lorsqu’il a fait piétiner les tombes des soldats morts à Verdun en musique ( comme une fête!) : il leur a montré à quel point leur mort serait stupide. Il va aller plus loin pour l’armée en recrutant massivement des gens d’origine immigrée non intégrés et en donnant une mission  » européenne  » à l’armée francaise.Le travail de déconstruction ( préalable à l’installation d’une dictature de l’oligarchie) est bien avancé.

  2. Un zeste de météo ces prochains jours :
    Mouthe : -10 10 -2 -6 -7 -5 -6 -9 -6 -7 -7 -5 -7 -6
    Les Rousses : -6 -6 -2 -8 -7 -6 -7 -8 -7 -7 -8 -8 -8 -6

    Il y a des moyennes à respecter, on rattrape…

    • Pas sur des périodes aussi longues. Sur 2 ou 3 jours, oui.
      Et j’ai bien dit météo hein.
      il reste à savoir si cela se prolonge. Si oui, cela nous ramène à la moyenne, les derniers mois de 2018 ayant bien été plus chauds par là haut.
      Et souvent dans ces régions, il y a des points plus froids que ceux mesurés.
      Même à la sortie de l’été, certains endroits sont en-dessous de 2 degrés.

  3. Le gouvernement mondial, c’est l’ONU, avec la suppression des frontières, le grand remplacement des populations chrétiennes en Europe, avec la complicité des islamo gauchistes, le pacte de Marrakech, l’application de la sharia déjà en Allemagne ou en Grèce ( voir les dernières décisions de la court de justice européenne).
    Mais le Président Trump est un obstacle à ces projets, ainsi que d’autres en Europe (Visegrad), ce qui en fait des cibles pour toute la presse bien pensante qui ne sait que les agonir.

  4. Soyons un petit peu logique:
    Ce qui fait que la société capitaliste fonctionne ce sont les classes-moyennes, elles seules peuvent acheter, les plus pauvres ne faisant que survivre, les plus riches n’achetant qu’un surplus pour, ensuite, placer l’argent surnuméraire pour le faire fructifier sans qu’il soit utilisé, donc inutile en tant que tel.
    Appauvrir la classe-moyenne, quelle qu’en soit la façon, affaiblir la régulation économique générée par les états-nations, détruire les frontières et mettre en concurrence salariale les salariés, ce qui fera baisser les émoluments mènera à la destruction du capital par l’appauvrissement des classes-moyennes et le ralentissement de la production industrielle.montre, à qui veut bien le voir, que l’oligarchie est aujourd’hui, en tant que collectivité plus ou moins mondialisée, d’une abyssale crétinerie, dans le sens médical du terme.
    Donc, il ne s’agit plus de penser que nous devrons faire face à de tels gugusses, mais bien à leur disparition évidente, ce qui sera accompagné par d’immenses difficultés que nous devrions penser dès maintenant.
    Ce ne sont pas des génies mais bien plutôt des crétins ne comprenant rien à l’économie mais croyant le contraire!

    • Mais non, pensez au 200 familles dans les années 30 (et avant).
      elles vivaient très (très) bien sur un océan de pauvreté.
      en inde c’est pareil, qques pourcents surnagent royalement au dessus du milliard qui grouille en dessous.
      je dirais que le mouvement du « 1% » est de reprendre tout ce qui a été perdu depuis 1945.
      Le principal pour cette caste est de
      – disposer d’une garde prétorienne
      – voter les lois
      – disposer d’un peuple convaincu de sa faiblesse et de l’inéluctabilité de sa condition.
      et pour les réfractaires, qques sanctions exemplaires et bien senties.
      on va bientôt ré-ouvrir un équivalent à cayenne. !
      et si vraiment on sent que ça dérape côté populo, une bonne guerre.

    • @theuric
      Non, l’oligarchie n’est pas une bande de crétins: ils ont un objectif qui est de capturer le pouvoir et pour cela ils ont une stratégie. Les considérer comme crétins c’est supposer qu’ils veulent le bien des masses populaires , mais ce n’est évidemment pas le cas. Les très riches ont accumulé des fortunes considérables depuis 20 ans. Diriez vous que la famille Rotshlid est constituée de crétins alors qu’elle a probablement plus de 1000 milliards$ ? La dérégulation financière leur a énormément profité. La disparition des frontières fera disparaître la démocratie et donc un contre pouvoir qui pourrait les limiter dans leurs volontés. Sans doute sont ils totalement amoraux et dépourvus de bienveillance et d’humanisme mais ils ne sont pas des idiots

  5. Le discours de Merkel sur l’abandon des souverainetés en UE a été résumé ici en allemand : https://www.kas.de/veranstaltungsberichte/detail/-/content/-das-herz-der-demokratie-
    Je livre ci-dessous une traduction automatique du début de ce discours rapporté lr 22 novembre 2018 par le « Konrad Adenauer Stiftung », un think-tank pro-européaniste très puissant basé à Berlin :
     » « Le coeur de la démocratie »
    Angela Merkel appelle à la volonté de renoncer à la souveraineté.
    La chancelière Angela Merkel a plaidé pour une réconciliation des intérêts au niveau parlementaire et international. « Les Etats-nations devraient être prêts à renoncer à leur souveraineté aujourd’hui », a déclaré Merkel mercredi à Berlin. Mais cela devrait être fait dans un processus ordonné, ce qui nécessiterait un parlement.
    Lors de l’événement intitulé « Le parlementarisme dans la tension de la mondialisation et de la souveraineté nationale », les parlementaires internationaux ont discuté des moyens de résoudre le populisme et les élections européennes de 2019.
    Merkel a expliqué que l’Allemagne avait cédé une partie de ses droits souverains à l’Union européenne. « Mais les Etats sont les maîtres des traités ». Cela nécessite toujours le soutien et la décision du parlement national. Le Parlement (européen) est au cœur de la démocratie, a déclaré Mme Merkel, se référant à une citation antérieure de Prof. Dr. med. Norbert Lammert (…) »

    Pour résumer le projet de Merkel, on transforme les états-membres de l’UE en une confédération et on transfert le pouvoir législatif au parlement européen. On a déjà une banque centrale européenne, une cour de justice, et un exécutif à la commission de Bruxelles, avec un président et un ministre des affaires étrangères. Ne reste plus qu’à créer l’armée européenne en puisant largement dans ce qu’il reste de l’armée française et italienne. Bref, on finalise la création des Etats-Unis d’Europe. Inutile de préciser que Macron est à 100 % dans cette mouvance.
    On comprend mieux la réaction énervée de Trump du 11 novembre dernier (l’OTAN et donc le complexe militaro-industriel américain ont beaucoup à perdre en business avec une défense européenne) et le discours de Macron sur le « populisme » qui prépare doucement les esprits à l’abandon de la souveraineté française (ce qui au passage est contraire à la constitution).

    • Je conseille à tous de lire ce projet de traité qui sera signé dans 4 jours par Merkel et Macron, qui fait suite au traité de l’Elysée de 1963 signé par Konrad Adenauer et Charles de Gaulle, et qui s’appellera : « Traité entre la République française et la République fédérale d’Allemagne sur la coopération et l’intégration franco-allemandes », ou « Traité franco-allemand d’Aix-La-Chapelle ».
      C’est ici, (préfacé par le Général Delawarde, qui en a attrapé comme moi des boutons gros comme des pois) :
      https://reseauinternational.net/urgent-texte-integral-et-analyse-du-traite-franco-allemand-daix-la-chapelle-qui-sera-signe-le-22-janvier/
      Le lecteur pressé pourra lire le texte surligné en jaune.
      En bref, Merkel et Macron instituent une armée européenne unique. L’Allemagne n’ayant quasiment pas de puissance militaire, on va transformer l’armée française en armée européenne. En plus, on va fusionner les chancelleries allemandes et française et refiler le siège du conseil de sécurité de l’ONU à vos voisins teutons. Hop, le tour est joué. Sans demander l’avis de personne.
      Sur le plan de la constitution française, on est ne plein bug car il y a abandon de la souveraineté nationale qui aurait demandé au minimum un référendum et une révision constitutionnelle avalisée par le parlement.
      On aura remarqué à ce sujet le silence assourdissant des médias et celui de l’Elysée dont le locataire jure sur tous les saints que 2019 sera l’année de la « vérité ». Il va falloir qu’on lui demande ce qu’il entend par « vérité » et la différence qu’il fait avec le mensonge par omission.
      Le destin du parlement national est donc bien scellé (si on laisse faire). La fonction de président de la république française se transformera en poste de préfet en chef. On est donc à 4 jours d’une OPA de l’Allemagne sur la France.
      Sprechen Sie Deutsch ? Das ist nicht zu spät Deutsch zu lernen…LOL 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s