Lettre de Jacques GUILLEMAIN adressée à Mr le premier ministre Edouard PHILIPPE

Lettre de Jacques GUILLEMAIN adressée à Mr le premier ministre Edouard PHILIPPE

Capture d’écran 2019-01-10 à 18.40.06.png

Monsieur le Premier ministre, Vous venez de nous livrer un discours pitoyable comme on en voit peu.

Alors que le pays est au bord de l’explosion, que la fracture sociale est totale et que bientôt la fracture identitaire, que vous niez depuis toujours, va désintégrer la nation, vous venez d’ajouter à l’arrogance de l’exécutif envers les Gilets jaunes une humiliation sans précédent.

Vous croyez vraiment que le compte y est avec quelques miettes jetées à des millions de Gilets jaunes en train de crever ? Oui, je dis bien à des millions de GJ.

Car quand 75 % de la population soutiennent encore le mouvement, malgré vos tentatives de le discréditer, malgré les insultes de vos sbires qui les ont traînés dans la boue, on ne parle plus de 10 000 ou 15 000 GJ autour des ronds-points, mais de dizaines de millions de Français, travailleurs et retraités, jeunes et vieux, de droite comme de gauche, qui soutiennent sans restrictions ce cri de détresse de tout un peuple abandonné par une caste dirigeante, arrogante et méprisante qui s’enrichit toujours plus et laisse crever le peuple.

Ils vous l’ont dit pendant trois semaines. Ils sont en train de crever. Le 20 du mois, ils doivent choisir entre manger, se chauffer ou faire le plein. Mais vous êtes incapable de comprendre ça.

Les caisses sont vides ?

Mais à qui la faute ? Vous avez dilapidé l’héritage des Trente Glorieuses, quand la France avait le 5e niveau de vie au monde, derrière les États-Unis, le Luxembourg, la Suisse et la Suède. Aujourd’hui, les GJ ont le frigo vide.

Qui a fait venir des millions d’immigrés sans diplôme ni qualification, la plupart incapables de s’intégrer dans une économie moderne et performante et qui vont gonfler le flot des assistés ?

Vous l’ignorez sans doute, mais selon l’Insee, le social représente 4 % des revenus d’un natif, mais 22 % des revenus d’un immigré africain.

Cette immigration bas de gamme coûte plus cher en social que sa contribution au PIB. Elle ne fait qu’appauvrir le pays en le nivelant par le bas.

Le taux d’emploi des natifs est de 85 %, celui des immigrés de 65 % !

Vous accueillez des illettrés à l’heure du numérique.

Votre discours n’était que dissimulation sur les véritables causes de votre impuissance à satisfaire les Gilets jaunes. C’est l’immigration de pauvres qui nous a ruinés.

Car ces GJ, c’est à eux que vous faites supporter le coût démentiel de l’immigration, 100 milliards par an, chiffre jamais démenti officiellement.

Les Gilets jaunes paient 1 038 milliards de taxes et impôts. Où vont-ils, puisque vous n’en avez jamais assez ?

Contrairement à votre discours sur la hausse des salaires, il est prouvé que le niveau de vie a baissé de 440 euros depuis 2008.

Depuis 40 ans, la France emprunte pour maintenir à crédit le niveau de vie.

Depuis 40 ans, elle paie 40 milliards d’intérêts à ses créanciers, étrangers pour la plupart. 2 points de PIB ! Plus que la croissance qui est de 1,6 % ! (Voir note en fin de billet)

Difficile de s’en sortir dans ces conditions, surtout quand on charge la barque avec toute la misère du monde qui vient profiter de l’eldorado social.

Les caisses sont vides ?

Mais fermez donc les frontières au lieu d’aller à Marrakech signer le Pacte sur les migrations, un torchon onusien qui va signer notre arrêt de mort en légalisant l’immigration clandestine et en accordant le statut de réfugiés aux migrants économiques.

Car au final, c’est bien un droit que l’ONU accorde à tous les migrants et un devoir de les accueillir qu’elle impose aux pays signataires.

Supprimez l’AME, qui coûte 1 milliard chaque année et soigne les sans-papiers couverts à 100 %, alors que plus d’un tiers des Français diffèrent leurs soins faute de moyens.

Arrêtez de payer des retraites de 830 euros à des étrangers (1 300 pour un couple) qui n’ont jamais cotisé ni travaillé en France.

Ça vous permettra d’annuler la hausse de CSG sur les retraites et le gel des revalorisations. Vous saignez des retraités qui ont travaillé pendant 45 ans, sans connaître les 35 heures ou les 5 semaines de congés payés.

Faites donc la traque aux faux mineurs isolés qui représentent 60 % des MNA, selon le Sénat.

Vous n’avez pas un sou à donner aux GJ, mais en 2017 vous avez dépensé 1,250 milliard pour accueillir 25 000 mineurs isolés et en 2018 la facture sera de 2,5 milliards. Dont plus de 2 milliards pour les faux mineurs.

Et pendant ce temps, 25 000 de nos paysans sont en faillite et les suicides se multiplient, mais ce sont des GJ, ils peuvent donc crever en silence.

350 euros par mois pour un paysan qui trime 15 heures par jour sans vacances, mais 50 000 euros par an pour chaque MNA !

De l’argent, pour l’immigration de masse, il y en aura toujours. Les Gilets jaunes paieront. Du moins c’est ce que vous pensiez jusqu’à la révolte.

Vous attirez toute l’Afrique. Mais peut-être ignorez-vous que le milliard d’Africains produit moins de richesses chaque année que ne produisent nos Gilets jaunes qui sont les forces vives de la nation. Nous leur devons tout.

Ils sont ouvriers, paysans, infirmiers, policiers, chauffeurs routiers, commerçants.

Ce sont eux qui ont fait de la France la 5e puissance économique du monde que vous êtes en train de détruire avec l’immigration de pauvres totalement inutiles.

En Afrique, le PIB par habitant, c’est 1 000 euros par an en moyenne, beaucoup moins au Sahel. Et vous vous étonnez que le tsunami migratoire s’amplifie ?

Votre politique est pitoyable, elle va détruire la France.

La mise à sac des beaux quartiers de Paris, c’est votre faute. La colère des Gilets jaunes accablés de taxes et impôts, c’est votre faute.

Les 4 morts et les centaines de blessés, c’est votre faute.

Le ras-le-bol des forces de police, dont les effectifs ont été laminés et qui travaillent dans des conditions déplorables, c’est votre faute.

L’effondrement du niveau scolaire et l’islamisation de l’école, c’est votre faute. Les 1 000 agressions gratuites par jour, c’est votre faute. Les familles juives qui fuient le 9-3 pour leur sécurité, c’est votre faute. Le terrorisme qui a fait 250 morts et 1 000 blessés depuis 2015, c’est votre faute. L’explosion des mini-califats qui envahissent les banlieues, c’est votre faute.

La fracture identitaire et la dislocation de la nation, c’est votre faute.

La faute collective de toute une caste méprisante qui se croit revenue à l’Ancien Régime et s’octroie de plus en plus de privilèges, comme l’a montré la scandaleuse affaire Benalla. Soi- disant un simple porteur de bagages, avec appartement de fonction, voiture avec chauffeur, port d’arme, badge d’accès à l’Assemblée, grade de lieutenant-colonel de réserve à 26 ans ! Du n’importe quoi !

Oui, tous ces maux, ces fléaux, vous en êtes tous responsables car votre seule obsession c’est de promouvoir le mondialisme et le multiculturalisme quel qu’en soit le prix pour les natifs.

Emmanuel MACRON est au service de l’Union européenne et du grand capital.

Et votre seul combat c’est celui que vous menez contre les patriotes et les identitaires,

ces salauds de populistes qui ont le culot de défendre leur identité et leur culture, et que les juges rouges harcèlent en permanence pendant que les vraies racailles, qui pourrissent la vie des Français, sont remises en liberté après un simple rappel à la loi.

Notre justice du « mur des cons » est tombée tellement bas qu’un immigré peut violer une jeune gamine de 15 ans en toute impunité, « parce qu’il n’a pas les codes » !

CASTANER n’a vu que des néo-nazis chez les Gilets jaunes. Mauvaise pioche. Parmi les 400 manifestants arrêtés, aucun crâne rasé avec tatouage de croix gammée.

DARMANIN, encore plus nul, a fait de la surenchère. « Sous les Gilets jaunes, il y a des chemises brunes ».

Mais le pompon revient à votre porte-parole Benjamin GRIVEAUX.

« Certaines personnes arborant un gilet jaune remontaient les Champs-Élysées avec des drapeaux en disant : « On est chez nous ». Ceux-là appartiennent à une extrême droite identitaire… Et ceux-là, nous les combattrons à chaque minute, à chaque heure et à chaque journée de ce quinquennat, jusqu’au bout. »

Agiter un drapeau en clamant « on est chez nous » va bientôt mener au tribunal !

Après la dictature de la pensée, on passe au cran supérieur, comme à Cuba ?

Vous rendez-vous compte, Monsieur le Premier ministre, combien ces déclaration sont grotesques, mais aussi insultantes pour les Gilets jaunes ?

Vous rendez-vous compte que des millions de Gilets jaunes sont dans la désespérance pendant que vos sbires les insultent et les méprisent ?

Mais où donc êtes-vous allés chercher de telles nullités qui ne comprennent rien à rien. Il aura fallu que Paris s’embrase pour qu’ils réalisent enfin qu’ils étaient à côté de la plaque et que la situation devenait gravissime !

Mais qu’allez-vous faire quand les banlieues vont s’embraser à leur tour, comme en 2005, mais à la puissance 10, alors que 5 000 armes de guerre dorment dans les caves ?

Si vous êtes incapables de gérer un paisible mouvement des Gilets jaunes, ce n’est plus l’état d’urgence qu’il faudra décréter, c’est l’état de siège.

Votre incompétence et votre manque de jugement font peur.

Pour conclure, quelles que soient les mesures que vous prendrez, Emmanuel Macron ne renouera pas avec le peuple. Vous l’avez trop méprisé et trop insulté.

C’est fini, le divorce est définitif.

Et la rupture va s’aggraver avec la mondialisation et l’immigration que vous souhaitez amplifier. Le monde nouveau de MACRON, c’est en marche vers la catastrophe sociale et identitaire. On se demande s’il a tous ses esprits.

Jacques Guillemain

Commentaires.

1. Ce document m’a été communiqué par un ancien fonctionnaire auprès de divers gouvernements depuis l’administration Giscard jusqu’à celle de Sarkozy.

2. Il est tout à fait évident que l’armée – du moins les hauts gradés à la retraite – s’attend au pire, à la guerre civile. Et ils ne se cachent plus pour le déclarer sur les médias alternatifs, choqués par le limogeage par Macron du Général d’armée Pierre de Villiers, Chef d’état major des armées, quelques jours après avoir accédé au château. Je suis anti-militariste mais j’avoue que ce serait probablement la meilleure solution pour tous les Français que de voir un militaire au Palais de l’Elysée. À voir par exemple :

https://www.youtube.com/watch?v=JWZ_2BvlOsA

https://www.youtube.com/watch?v=TtsN8LpZp2Y

3. En 2019 l’Agence France Trésor aura besoin de collecter 236,6 milliards d’euros sur les marchés pour financer le train de vie de l’Etat. Sur cette somme 130,2 milliards serviront à payer la dette venue à échéance et le reste est ce que l’Etat dépense et qui n’est pas financé par l’impôt. Le service de la dette, le paiement des intérêts sur les 2322,3 milliards, nous coûte 41,9 milliards d’intérêt, soit un taux moyen de 1,8 %.

22 réflexions au sujet de « Lettre de Jacques GUILLEMAIN adressée à Mr le premier ministre Edouard PHILIPPE »

  1. c’est inquiétant
    nous avons Pinocchio, et nous pourrions avoir Pinochet?
    en attendant, on va palabrer sur tous les sujets
    heu pas tous non plus, pas les « invariants »
    un exemple?
    décarbonisation pour 2050,
    marrant de voir un carbonisé s’accrocher comme une bernique à la décarbonisation

  2. Oui tout est dit dans cette lettre. elle met des mots et des chiffres sur ce que tout un chacun ressent depuis longtemps. le coeur du probleme semble être cette immigration tres bas de gamme qui coute plus qu’elle ne rapporte (et ne rapportera).
    question, à qui cela profite t il ?
    quant à mettre un (des) militaire(s) au pouvoir, Pinochet, Franco, Regime des colonels, etc . On choisit lequel ?

    • Un nouveau De Gaulle ! Les militaires sont loin d’être tous des mégalomanes. Et puis ils devront faire avec la constitution. La France a besoin d’un vrai chef d’état et non pas d’un gamin qui ne connait rien à rien ….

      • le problème de Macron n’est pas d’être un  » gamin  » ( d’environ 40 ans quand même!) . Napoléon avait 26 ans au pont d’Arcole !. Aux âmes bien nées la valeur n’attend pas le nombre des années. Je crains que Macron lorsqu’il aura 50 ans ne soit pas meilleur car il n’est pas du genre à s’améliorer et il n’est pas dans une logique de performance.

  3. Il me semble qu’il va se passer quelque chose, je ne sais pas quoi, mais je ne pense pas que l’oligarchie soit vraiment rassurée par les réactions absurdes du gouvernement.
    Si les haut gradés de l’armée réagissent c’est qu’ils sont les logiques portes-paroles du reste des troufions, tous grades confondus.
    De plus, il ne me semble pas que l’Allemagne voit d’un très bon œil tout cela, renflouer la Deutsche Bank, d’accord, mais cet appel à vider son compte en banque, d’autant plus quand la situation économique international est au plus bas, doit lui faire serrer des fesses.
    Donc, les seuls que cela amusent ce ne peut qu’être les italiens, les britanniques et les étasuniens, et encore, ce n’est pas sûr.
    Il faut savoir faire preuve d’une certaine sorte de génie pour réussir à se mettre tout le monde à dos, ne pensez-vous pas?

  4. Comment un pays à l’économie prospère et aux élèves passant autant de temps dans les écoles peut- il en arriver là ? Je ne connais qu’un exemple historique, mais chez nos voisins allemands, ce fut la République de Weimar. Une caste de bien pensants internationaliste a dilapidé en peu de temps à la fois l’économie et la supériorité intellectuelle d’une nation. On sait où cela a mené.

    • « hors-sol » est le qualificatif qu’utilise Renaud Camus pour qualifier les puissances trans-nationales qui ont mis Macron au pouvoir : l’ensemble de la classe politique française est « hors-sol »

  5. Bonjour.
    Tout d’abord, une petite erreur, qui n’est pas sans conséquences, la République emprunte aux banques privées depuis la loi Pompidou-Giscard-Rotschild de 1973 qui oblige l’état a solliciter les dites banques aux taux en vigueur: auparavant, le gouvernement empruntait à la Banque de France à taux 0 ( élément établi par le programme de CNR.)
    Ensuite, l’auteur ne parle que d’une partie du problème: L’immigration est un handicap économique important, mais si l’on ne s’attaque pas à la base du problème il n’y a pas de solution. L’article 63 du TFUE impose la libre circulation des biens, capitaux et personnes au sein de l’Union, et hors Union. Personne n’en parle, sauf le 3° parti politique français
    par le nombre d’adhérents, l’U.P.R. Seule l’UPR a protesté en demandant un référendum sur la signature illégale du traité de Marrakech. Cette signature est illégale car il aurait fallu avant qu’il y ait un vote du parlement complet!
    Le gouvernement actuel met en place la politique dictée par la Commission Européenne, et si les français ne sont pas d’accord, on l’impose par la force (ce qui ne pose pas de problèmes d’éthique puisque la gouvernance européenne est par essence dictatoriale, puisque le fait du prince: désignation des membres qui n’ont aucun comptes à rendre aux peuples). Aujourd’hui, la pilule amère qu’on nous faisait avaler avec beaucoup de miel se retrouve nu (comme le roi Macron/ LouisXVI), et le peuple ne veut plus la prendre. La seule solution est donc bien de sortir au plus vite de ce carcan (comme l’a dit Annie Lacroix-Riz) et de reprendre notre souveraineté. Il semble que le seul homme politique français capable de reprendre les choses en main soit François Asselineau, dont vous pouvez retrouver les analyses sur UPR.fr. Vous n’en entendrez pas parler sur les grands médias qui censurent systématiquement ce parti et son fondateur tant il fait peur, seul quelques médias périphérique s’y hasardent (la plus faible audience pendant l’élection présidentielle, alors que c’était le seul opposant aux autres partis, tous plus ou moins européïstes) .
    Cordialement
    Bernard

    • Je regarde toutes les interventions d’Asselineau depuis de nombreuses années ! Il est le seul homme politique français lucide à l’heure actuelle car il connaît les lois et les traités. Mais il est réduit au silence par les médias main-stream car celles-ci sont à la solde de Bruxelles.
      Asselineau a bien décrit la genèse de l’Union européenne et il prône une sortie de l’Union et de l’euro ainsi que la sortie de l’OTAN, je ne vous apprendrai rien, et je suis à 100 % d’accord avec lui. Je pense, pour avoir écouté une interview de lui, que le Général Pierre de Villiers a la stature d’un chef d’Etat en tandem avec Asselineau. Je suis convaincu qu’ils se connaissent. Merci pour votre commentaire !

    • Bernard, vous devriez étudier plus sérieusement cette loi de 1973, comment expliquez-vous tous les emprunts d’état faits avant 1973 s’il avait été possible d’emprunter à 0% ?

      • Les emprunts sont faits uniquement à la Banque de France. C’est un des acquis du programme du CNR. Il va sans dire que ce type d’emprunts irritait particulièrement l’ancien fondé de pouvoir de la banque Rothschild, qu’était le président Pompidou: les banques étrangères ne pouvaient pas gagner d’argent sur le dos des citoyens (les grandes banques françaises avaient été nationalisées à la libération en raison de leur position pendant l’occupation). En outre vos sources sont pour le moins discutables, et l’on sait ce qu’elles valent, puisqu’elles sont financées par les patrons de presse, j’en veux pour preuve qu’avant cette date (1973), il n’a jamais été question des intérêts de la dette, et Dieu sait si le PCF ne se serait pas gêné pour le faire.

      • Les emprunts sont faits uniquement à la Banque de France. C’est un des acquis du programme du CNR. Il va sans dire que ce type d’emprunts irritait particulièrement l’ancien fondé de pouvoir de la banque Rothschild, qu’était le président Pompidou: les banques étrangères ne pouvaient pas gagner d’argent sur le dos des citoyens (les grandes banques françaises avaient été nationalisées à la libération en raison de leur position pendant l’occupation). En outre vos sources sont pour le moins discutables, et l’on sait ce qu’elles valent, puisqu’elles sont financées par les patrons de presse, j’en veux pour preuve qu’avant cette date (1973), il n’a jamais été question des intérêts de la dette, et Dieu sait si le PCF ne se serait pas gêné pour le faire.
        Cordialement.
        Bernard

      • Je me souviens des emprunts « Pinay » émis par la Banque de France auxquels un nombre incroyable de personnes physiques avaient souscrit. C’était des titres au porteur qui se transmettaient par exemple lors d’une succession. Le « 4,5 % 1956 » auquel ma grand-mère avait souscrit était un placement de bon père de famille et les banques d’alors, toutes nationalisées (hors Rothschild cela va de soi), ne faisaient que collecter les fonds des épargnants qui souscrivaient à ces emprunts d’Etat. La situation a bien changé depuis !
        Si j’ai bien compris la situation actuelle de la France, en déficit chronique depuis Giscard (encore lui) au niveau budget mais aussi depuis Mitterand au niveau de la balance commerciale, les émissions d’obligations de l’Etat sont souscrites par des banques et des compagnies d’assurance et les détenteurs de ces obligations sont les citoyens (pour au moins 40 %) français à travers leurs contrats d’assurance-vie par exemple. Donc au final l’Etat emprunte auprès des citoyens par l’intermédiaire des banques qui réalisent des profits au passage. Il y a donc bien spoliation des épargnants et enrichissement des organismes financiers.
        Je rappelle à mes lecteurs que le pays le plus endetté du monde est (était) le Japon. 95 % des obligations émises par le Trésor japonais avaient été souscrites auprès d’institutions japonaises et auprès des citoyens. La Banque du Japon (BoJ) a fusionné avec le Trésor et la dette a de ce fait disparu, une simple opération comptable. Par contre le Japon est un important « prêteur » pour la France. Comment la France va-t-elle rembourser le Japon ? Question à 500 milliards d’euros !!!

  6. Ceci expliquant cela :
    Selon une étude de la Chaire en fiscalité et en finances publiques de l’Université de Sherbrooke (Canada), la France est le deuxième pays le plus imposé au monde avec un taux de 46 %. La moyenne des pays de l’OCDE est de 34,3%. Le pays le moins imposé : le Mexique à 17,4%. Le pays le plus imposé : le Danemark à 46,6%. Les États-Unis ont un taux de 26,4 %.

  7. « En outre vos sources sont pour le moins discutables, et l’on sait ce qu’elles valent, puisqu’elles sont financées par les patrons de presse. »
    En l’occurrence il s’agit de Contrepoints dont il est difficile de dire que ce journal est subventionné.
    Je préférerais que vous apportiez des arguments contradictoires plutôt que des jugements à l’emporte-pièce.
    L’endettement de la France est de la responsabilité directe du gouvernement et contrairement au Japon par exemple plus de la moitié de la dette est détenue par des non-résidents.
    Le montant des intérêts de la dette comme les soi-disant 100 mds d’évasion fiscale sont les moyens malhonnêtes de propagande pour masquer la réalité économique de la France et les réformes qui devraient être conduites.

  8. Cher Monsieur, votre lettre est fort intéressante, bien argumentée et me semble s’appuyer sur des ressources documentaires solides. Cependant, vous dites « Les Gilets jaunes paient 1 038 milliards de taxes et impôts. Où vont-ils, puisque vous n’en avez jamais assez ?’
    Je ne parviens pas à comprendre comment vous parvenez à ce chiffre de 1038 milliards d’euros (par an je suppose) car en me référant aux données publiées il me semble que les recettes du budget s’établissent aux environs de 400 milliards d’euros / an. https://www.performance-publique.budget.gouv.fr/sites/performance_publique/files/files/documents/ressources_documentaires/documentation_budgetaire/chiffres_cles/Chiffres_cles_budget_Etat_2018.pdf
    Qu’en pensez vous ? Merci pour vos observations et pour la qualité de votre travail.
    Respectueusement à vous.
    D.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s