La disparition de l’Occident « blanc »

Capture d’écran 2019-01-03 à 23.38.47.png

En Afrique du Sud aujourd’hui le sport national n’est plus le safari mais le massacre des agriculteurs blancs établis dans ce pays depuis plusieurs générations. C’est un remake de ce qui arriva dans l’Etat voisin la Rhodésie alors le plus grand producteur agricole d’Afrique australe devenu le Zimbabwe, l’un des Etats les plus pauvres de cette région, après que les Blancs furent massacrés ou expropriés et expulsés pour ceux qui échappèrent à la mort. Cette constatation a conduit Paul Craig Roberts (paulcraigroberts.org) à une réflexion sur le devenir des démocraties occidentales majoritairement « blanches ». Voici donc une traduction de ses billets parus les 2 et 3 janvier de cette nouvelle année sur son site.

La disparition de l’Occident : Les Blancs ont-ils un futur ?

La politique identitaire est maintenant la définition caractéristique du libéralisme progressiste de gauche de l’idéologie du Parti Démocrate (américain). C’est une idéologie de haine à l’égard de ceux qui ont la peau blanche : la politique identitaire est complètement en opposition avec le multiculturalisme de la société. L’Occident a utilisé des mesures économiques pour forcer l’Afrique du Sud à rendre le pouvoir au Noirs. La situation est restée plus ou moins stable tant qu’il n’y avait qu’un seul parti politique noir (l’ANC). Cependant l’apparition d’un second parti politique noir a eu pour conséquence une compétition entre ces deux partis pour déterminer qui haïrait le plus les Blancs.

Il sera intéressant de voir quelle attitude l’Occident adoptera envers ce nouvel apartheid, une dénonciation et des sanctions économiques adaptées et suffisantes pour restaurer la sécurité des Blancs d’Afrique du Sud, ou bien si l’apartheid noir sera accepté comme l’est celui d’Israël pour les Palestiniens. Les populations blanches majoritaires aux USA et en Europe sont déjà devenues des citoyens de seconde zone. Seuls les Blancs sont responsables de discours et de crimes de haine car seules les minorités sont offensées. Alors que les Blancs, la majorité dans les pays occidentaux, ont déjà perdu leur liberté de parole et d’autres droits, quel sera leur avenir quand ils deviendront minoritaires ? Les politiciens en Europe et aux USA, corrompus et traitres, ont-ils mis en place le multiculturalisme pour favoriser un génocide des Blancs ?

Il est banal de dire que les pays occidentaux sont des démocraties. En réalité il s’agit d’oligarchies chez lesquelles le droit de vote des citoyens leur confère un blanc-seing qui procure une légitimité au gouvernement mais ce vote ne change rien au fait que les élus restent sous la tutelle de groupes d’intérêt supranationaux organisés. Le Président Trump en est l’exemple le plus récent. Il a été bloqué dans son projet de réduction des tensions avec la Russie.

L’Union Européenne, depuis sa création, est une entité anti-démocratique. Les tromperies sont sa ligne de conduite. Au tout début il s’agissait d’une zone de libre-échange. Puis la monnaie commune fut mise en place. La mise en place d’une politique fiscale unifiée et centralisée ne fera que reléguer les Etats souverains à de simples provinces de l’Union. Les pays qui ont osé voter contre une trop étroite intégration ont subi des menaces et les fonctionnaires de Bruxelles ont froncé les sourcils et ces pays ont été contraints de voter à nouveau tandis que les médias avaient pour mission de convaincre le peuple qu’il n’y avait pas d’autre alternative au risque d’être des laissés-pour-compte condamnés à vivre dans un marigot.

En dépit des faits, les politiciens ont alimenté la fiction que les pays membres de l’Union européenne resteraient des démocraties soucieuses des souhaits de leurs citoyens. La Chancelière allemande Merkel qui termine sa carrière en ayant imposé à son pays l’arrivée de plus de un million d’immigrants par une décision unilatérale imposée aux citoyens allemands et à l’économie allemande a détruit cette fiction. À l’évidence Merkel se moque de ce que pense son peuple. Elle a à nouveau manifesté son dédain total pour la démocratie lors d’un récent meeting de la Fondation Konrad Adenauer à Berlin quand elle a condamné ceux qui pensent que les politiciens devraient être à l’écoute des citoyens. Le peuple allemand, a-t-elle dit, « ce sont juste des individus qui vivent dans un pays et des individus ce n’est pas la définition du peuple germanique« . Le peuple allemand est constitué aussi par qui que ce soit immigrant en Allemagne conformément au Pacte sur les Migration de l’ONU. Merkel a ajouté que « les Etats-Nations doit se préparer dès maintenant à abandonner leur souveraineté« , a-t-elle aussi ajouté. Le Président français Macron l’a soutenue. Il a déclaré que « le nationalisme français est une trahison« . En d’autre termes c’est une trahison que de soutenir que la France est française. Pour Macron le patriotisme c’est aussi inclure l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Asie à la France. Le chemin pour les Français de préserver leur souveraineté est de l’abandonner à Bruxelles et d’abandonner tout contrôle sur les affaires étrangères, les migrations et la politique fiscale et budgétaire.

Merkel et Macron parlent d’une soumission de l’Allemagne et de la France au Nouvel Ordre Mondial mais ils se gardent bien de dire ce que signifie ce Nouvel Ordre Mondial. Leurs propos indiquent que l’un des aspects de ce nouvel ordre mondial est le remplacement de la culture des populations allemandes et françaises par celles du Tiers-Monde comme dans « Le camp des Saints » (voir note en fin de billet). Aux Etats-Unis le Nouvel Ordre Mondial signifie plutôt l’hégémonie américaine sur le reste du monde. Les néoconservateurs qui ont contrôlé les affaires étrangères US depuis le régime Clinton pensent que les USA sont la « nation indispensable » ayant le droit et le devoir d’imposer ses vues sur le monde entier.

Les organisations globalistes considèrent que le Nouvel Ordre Mondial constitue leur immunité vis-à-vis des lois des pays souverains. D’autres y voient un grand dessein des Rothschild ou d’une autre conspiration juive pour saigner l’économie mondiale à leur profit. Avec autant de définitions différentes il est difficile de discerner quelle serait le type d’organisation constituant une menace pour la survie de la souveraineté des Etats. Ou peut-être toutes à la fois ?

Il reste que, dans le monde occidental, le nationalisme c’est-à-dire la base du patriotisme est maintenant synonyme, et merci à la politique identitaire, de la « suprématie blanche ». Et en vertu de cette politique identitaire l’idéologie en vogue aujourd’hui aux USA est que le pouvoir du peuple blanc doit être réduit et sujet à des punitions pour tout crime au nom de cette suprématie blanche.

En conséquence, les prises de position aux USA, en Allemagne et en France en arrivent à la même conclusion : les Blancs sont coupables et doivent donner leurs pays aux autres. Toute protestation contre cette exigence surprenante sera suivie d’une restriction des libertés individuelles et ce sera le cas avec le soutien des gouvernements. N’en voit-on pas dès maintenant les prémisces ?

Notes. Les cas de censure sont de plus en plus fréquents en particulier en Suède ces derniers jours lorsqu’une femme a mis en ligne un clip vidéo montrant la décapitation d’un combattant. Il en est de même de l’omerta imposée aux médias au sujet des agressions sexuelles commises par des immigrants en Allemagne, en Belgique, en France et en Suède.

Le Camp des Saints est une fiction de Jean Raspail parue en 1973 relatant les effets d’une immigration massive en Occident, et en particulier en France. Selon Jean Cau « Et si Raspail, avec Le Camp des Saints, n’était ni un prophète ni un romancier visionnaire, mais simplement un implacable historien de notre futur ?  »

11 réflexions au sujet de « La disparition de l’Occident « blanc » »

  1. On peut chercher partout des causes de notre descente aux enfers… Un des nombreux facteurs qui joue en notre défaveur est la démographie. Comme pour les poissons des mers chaudes qui remontent vers le nord, à cause du réchauffement climatique disent les réchauffistes, c’est la surpêche au nord qui laisse de la place… Pour les occidentaux le coup de grâce est venu de la loi qui banalisa l’avortement, à l’origine pour faire cesser l’horreur des opérations clandestines. Mais avec sa banalisation et le droit de disposer de son corps les chiffres sont accablants : 200 000 avortements annuels entraînent inéluctablement 200 000 remplaçants. L’Europe entière étant soumis à la même saignée le remplacement vient donc d’ailleurs. Je ne fais pas de morale, je ne prêche rien, mais comme pour le climat les faits sont les faits… Le problème ne se pose pas en Israël ou en Palestine…

    • Les 200 000 avortements n’ont rien à voir avec les « 200 000  » immigrés/ an (en fait beaucoup plus) puisqu’il y a actuellement 15 millions de gens en âge de travailler qui sont sans travail. D’ailleurs la majorité des gens d’origine étrangère récente ne travaille pas .On était 40 millions en France il n’y a pas si longtemps et on va atteindre les 70 millions mais on pouvait très bien vivre heureux en restant 40 millions .C’est une escroquerie des mondialistes que de faire croire que l’immigration est une nécessité car on aurait besoin de bras. C’est une autre escroquerie que de faire croire que ces immigrés payeront pour notre retraite alors qu’ils ne travaillent pas ou peu et qu’ils viennent surtout pour profiter du travail des autres (état providence). Les Japonais me semblent moins idiots que nous car au moins leur civilisation ne sera pas détruite et leur pays n’est pas prêt de rejoindre le tiers monde .

  2. «Le Camp des Saints» de Jean Raspail, c’est de la petite bière comparé aux mouvements migratoires illégaux que l’on peut observer depuis quelques années en Europe et en Amérique du Nord.

    Bonne année à Jacques Henry et chacun d’entre vous.

  3. En effet, Merkel et Macron militent discrètement pour l’abandon de la souveraineté de chacun des états membres de l’UE afin de créer une Fédération européenne centralisée et dominée par une commission qui n’a de comptes à rendre à personne. Le modèle économique à l’oeuvre est celui qui transpire depuis le traité historique de Maastrich, à savoir un néolibéralisme avec un minimum de contre-pouvoirs. Les accords onusiens de Marrakech gravent dans le marbre le droit d’accueil des migrants africains pour les états signataires (dont l’Allemagne et la France, les deux états les plus importants en matière économique et monétaire de l’UE). L’Afrique ayant 1 milliard deux cents millions d’habitants, cet accord va créer un appel d’air pour une migration de masse. Economiquement, cela profitera aux entreprises peu scrupuleuses qui donneront « au black » des rémunérations indignes à des travailleurs ultra-pauvres et non qualifiés.
    Socialement, cela fera imploser l’Union Européenne dont les classes les plus modestes et ce qui reste des classes moyennes sont dans la souffrance depuis longtemps.
    Politiquement, il faut ainsi s’attendre à un retour de balancier qui va mener au pouvoir dans les années qui viennent des partis d’extrême droite.

    • « mener au pouvoir dans les années qui viennent des partis d’extrême droite. » Dans mon « pays », un islamo-gauchiste » sous la marque « Ecolo » préconisait de faire voter les étrangers pour empêcher le Vlaams Belang d’accéder au pouvoir. Tout est dit, il n’y aura pas d’extrême droite au pouvoir.

      • Merci. J’ai écrit qu’il « faut s’attendre » à ce que les parties d’extrême droite accèdent au pouvoir…ça ne veut pas forcément dire qu’ils vont y accéder, tout dépendra ensuite des combats politiques internes à chaque état membre de l’UE (les processus sociologiques sont dynamiques et parfois erratiques, et rarement statiques et linéaires).
        Cependant ces partis, petits et encore peu structurés, gagnent du terrain un peu partout en UE et contrairement à ce que les gens croient -car on ne parle jamais d’eux à la télé- ils sont très nombreux. Voici les principaux : NPD, AfD, Reichsbürgerbewegung, Volksdeutsche Bewegung, FPÖ, BZÖ, Vlams Belang, Front National Belge, Ataka, VMRO, Aube Dorée, Democracia Nacional, Alternativa Española, Perussuomalaiset, Le Rassemblement National, La Ligue du Nord, Partij voor de Vrijheid, L’Alliance polonaise, Parti de la Grande Roumanie, British National Party, UKIP, English Defence League, le Parti National Slovaque, le Parti National Slovène,… (liste non exhaustive).

  4. les blancs de france ne font plus de gosses parce qu’ils savent l’avenir qu’ils pourront avoir, sera difficile et incertain ,surtout avec les augmentations tout azimut qui nous tombent dessus , personne n’a envie de procréer dans des conditions pareilles, sauf les migrants et les non gaulois qui savent que le gouvernement plaide pour eux et les préfèrent a nous ,tout le monde s’en rend compte et c’est pas avec le connard de président des musulmans qui est le notre, que les choses vont s’arranger.
    tout nous prouve qu’il veut notre mort et l’implantation d’autres musulmans venues de contrées pas si lointaines,grossir les déjà trop nombreux ceux qui sont déjà chez nous pour nous bouffer a la sauce islamique.

  5. Pour celles et ceux qui se posent des questions sur l’euro, voici une analyse courte mais pertinente réalisée par un économiste français, Jean-Luc Baslé, ancien patron de CityGroup à New York (12ème plus grosse société du monde en 2017) : https://www.iveris.eu/list/notes_danalyse/398-lavenir_de_leuro_nest_pas_assure
    (Note : bien distinguer la « zone euro » et « l’Union Européenne » pendant la lecture du billet).

  6. Le problème des Blancs est que ce sont d’autres Blancs dotés d’un énorme pouvoir qui veulent leur destruction, c’est ce qui fait dire à certains que les Blancs Européens se suicident eux mêmes.

  7. Il y a deux choses à retenir pour comprendre ce qu’il se passe:
    1) La baisse mortifère des naissances provient d’un stress social important, à ne pas confondre avec la régulation des naissances due à l’alphabétisation des femmes, lire en cela Emmanuel Todd sur le second point, puis un livre passionnant des années 60,:  » La dimension cachée » Edward T. Hall, pour le premier.
    2) Nous sommes, en réalité, dirigés par un ensemble de malades mentaux souffrant de perversité narcissique tels que je les ai définis ici ( http://nouvelhumanisme.hautetfort.com/archive/2018/09/03/la-decompensation-psychologique.html ) puis là ( http://nouvelhumanisme.hautetfort.com/archive/2018/10/07/perversite-narcissique-et-brouillard-conceptuel-6095093.html ).
    Cette lourde psychopathologie (oui, je sais, je ne suis ni toubib, ni psy, mais j’ai une certaine expérience de la chose) génère chez celui qui en est atteint un monde imaginaire où il place son narcissisme malade qu’il tente ainsi de sauver, dedans lequel il entraine sa ou ses proies.
    Avec l’âge sa structure psychologique tend à se rigidifier, le sujet s’auto-caricaturant autant dans ses expressions, dans son mode de penser que dans ses techniques de manipulation.
    Cet affaiblissement continuel mène sa ou ses victimes à pouvoir se défaire de la toile qu’il avait tissé tout autour d’elles.
    Les origines (des études cliniques montreront si j’ai tort ou raison) sont:
    -un traumatisme violent de très bas âge mettant en danger le narcissisme du sujet;
    -dans le même temps la monté d’une schizophrénie latente;
    -et d’un sentiment de culpabilité si puissant que, par survie, le sujet refoule l’ensemble de ses émotions, ne subsistant plus que la jouissance répétitive de cette culpabilité, d’où son caractère pervers.
    -enfin ce monde imaginaire, aux structures symboliques fortes, où il se place au centre lui permettant de protéger son narcissisme gravement blessé et dedans lequel il entraine ses proies, ce que j’appelle un brouillard conceptuel.
    Faire remonter soit ses émotions, soit son ou ses souvenirs traumatiques, ou de montrer que le monde dans lequel il vit n’est que fantasme, ne serait-ce que parce que son ou ses victimes se sont séparer de lui, ne peut que le faire basculer progressivement dans cette schizophrénie, ceci d’autant plus l’âge venant.
    Sauf s’il parvient à se replier sur lui-même au-dedans de ses propres rêveries.
    Intuitivement j’ai postulé 6 niveaux de perversité narcissique, le premier n’étant que par imitation, à l’exemple de Monsieur Macron, le deuxième niveau ce sont ces personnes chiantes, manipulatrices et infantiles mais pas vraiment dangereuses, le 3ème niveau a besoin, pour un homme, d’un femme pour déverser sur elle sa détestation du genre féminin et d’un homme pour déverser sa haine pour lui-même, le 4ème niveau, proche du précédent, est le gourou qui a besoin d’une meute pour le protéger, le 5ème niveau, ceux qui nous gouvernent réellement, le 4 et le 5 pouvant tuer sans hésitation le 6ème est le psychopathe vrai qui lui tue pour essayer de se débarrasser des éléments traumatiques passés.
    Ceci est le résultat d’une observation empirique provenant surtout des souvenirs de mon propre vécu et d’un ensemble de réflexions sur le sujet.
    Lors de ces méditations j’ai remarqué la ressemblance frappante entre ce que j’ai pu vivre encore il y a peu, et une infinité d’histoires qui nous sont contées à longueur de temps, ceci, d’autant plus au sujet de ce brouillard conceptuel, voir le réchauffement climatique anthropogénique.
    Cette détestation des blancs n’est, en réalité, que la résultante de la terrible haine que les oligarques pervers narcissiques occidentaux portent sur eux-mêmes et qu’ils projettent sur l’ensemble de la population, ceci doublé de leur culpabilisation de leur néocolonialisme, projetée également, dont ils se nourrissent, aussi que des souffrances qu’ils infligent autant aux occidentaux qu’aux immigrés.
    Le problème qui se pose véritablement à nous c’est qu’ils ont phagocyté et détruit l’économie mondiale et l’ensemble des instances régulatrices internationales, dont l’O.N.U., ce qui nous promet de grandes difficultés pour les années à venir, dès 2019 peut-être.
    Pour finir là-dessus, les grecs anciens avaient trouvé le truc pour s’en débarrasser, ils les accusaient d’hybris puis les condamnaient à mort, le pervers narcissique ayant en effet un surmoi inexistant puisque ses émotions sont enfouies dans l’inconscient profond, ils deviendront visibles à un moment ou à un autre en raison de leurs agissements.

Répondre à Azrael Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s