La situation française vue de Californie par Mish Shedlock, excusez du peu !

J’ai laissé il y a quelques jours un billet rappelant l’immense pamphlet politique d’Estienne de la Boétie et le rapprochant de l’action nationale des « gilets jaunes » en France. Dans la France d’aujourd’hui, pourtant le pays des droits de l’homme et dont la devise est « liberté, égalité, fraternité », on s’achemine vers un totalitarisme global qui va réduire la liberté à sa plus simple expression, l’égalité qui n’est déjà plus l’ombre d’elle-même puisque le pays est gouverné par une caste d’énarques et de financiers et le reste de la population, les gueux du XXIe siècle, est laminé par une pression fiscale insupportable et enfin la fraternité foulée aux pieds par les partis politiques qui décidément ne comprennent rien à l’évolution alarmante de la situation. Mais cette évolution n’est pas que le fait de la France. On assiste aussi dans divers pays européens à la montée populaire qui s’oppose de manière évident au pouvoir politique traditionnel en place et aussi aux prérogatives insupportables de la Commission européenne. Pour comprendre réellement ce qui se passe en Europe et en particulier en France il n’y a plus qu’une solution, puisque tous les médias sont contrôlés par des groupes financiers et ceci surtout en France, aller lire ce que les médias du Web en pensent outre-atlantique. C’est ce que je fais tous les jours avec ma collection de sites anglo-saxons qui ont le courage et le mérite de divulguer des informations que jamais on ne trouvera ni dans les lignes du Monde ou du Figaro et encore moins dans les Echos ou même les journaux belges ou suisses. Voici donc la traduction d’un billet de Mish Shedlock paru sur son site moneymaven.io (liens en fin de billet) d’analyse économique et financière mis en ligne le 28 novembre 2018. Je ne laisserai pas d’autres commentaires. Bonne lecture ! (traduction aussi fidèle que possible de votre serviteur, l’insertion des illustrations a été fidèlement respectée. Quelques ajouts entre parenthèses permettent un meilleure compréhension de cet article).

Les stations d’essence européennes à court de gasoil : la grève dans une raffinerie française creuse la crise.

Articles de l’agence Bloomberg : « La crise du diésel en Europe s’intensifie alors qu’une grève arrête une raffinerie française » :

Capture d’écran 2018-11-28 à 21.52.09.png

1. Total SA, le plus grand raffineur de France, est en train d’arrêter la plus importante raffinerie de France, la raffinerie de Gonfreville en Normandie qui traite quotidiennement 247000 barils par jour en raison de conflits sociaux a déclaré un responsable de l’usine ce mardi 27 novembre 2018. Quelques centaines de kilomètre plus au nord, aux Pays-Bas, les stations d’essence sont à court de diésel en raison des contraintes occasionnées dans les transports sur le Rhin en étiage bas (en raison des conditions climatiques hivernales dans la chaine montagneuse alpine) selon la Royal Dutch Shell Plc.

2. Shell a déclaré le 20 novembre qu’il devait réduire la production de son site de raffinage en Rhénanie, le plus gros complexe de ce type en Allemagne en raison des basses eaux du Rhin. Dans un twitt de ce mardi 27 novembre cette société a déclaré qu’elle était temporairement dans l’incapacité d’approvisionner les stations d’essences automatiques aux Pays-Bas.

3. Les stations d’essence allemandes n’ont déjà plus de diésel en raison de la situation (des basses eaux) du Rhin, un couloir commercial important qui va de la Suisse aux Pays-Bas. La Suisse a mis à la disposition des consommateurs des stocks stratégiques en raison de la situation du Rhin.

4. La prime sur les « futurs » du baril de diésel par rapport au Brent – un autre indicatif de la vigueur des marchés – était de 15,96 dollars, le plus haut depuis 6 ans.

La crise d’approvisionnement en diésel ne peut que s’aggraver.

Cette crise ne peut pas arriver à un moment aussi critique pour le Président français Emmanuel Macron qui se débat déjà au sujet des protestations populaires relatives aux taxes sur le diésel.

Les taxes sur le diésel tournent à la violence.

Les provinciaux sont venus à Paris pour faire comprendre au Président ce qu’ils pensent des taxes en général et de celles liées au diésel en particulier. Les protestations ont tourné en violence.

Macron propose de réduire l’énergie nucléaire.

Capture d’écran 2018-11-28 à 21.52.41.png

Dans une autre annonce malvenue le Président français Emmanuel Macron a dévoilé le plan gouvernemental pour réduire la dépendance à l’énergie nucléaire de son pays :

« Au milieu de protestations quotidiennes au sujet du prix de l’énergie Monsieur Macron a déclaré que la France arrêterait 14 réacteurs nucléaires d’ici 2035 ».

La France dépend de l’énergie nucléaire plus que tout autre pays en produisant les trois quarts de son énergie électrique avec 19 centrales nucléaires. Au lieu de cela, le leader français a promis de développer les énergies renouvelables en déclarant que le voeu de la France est de réduire la dépendance de l’économie française au pétrole qui contribue au réchauffement global.

Vous savez quoi ?

Excusez-moi de rappeler que l’énergie nucléaire ne produit pas de gaz à effet de serre et toute cette alerte généralisée du réchauffement global n’en a jamais tenu compte.

Le dernier enfantillage de Macron.

« Monsieur Macron a aussi déclaré que le gouvernement trouvera une solution pour retarder les taxes sur les produits pétroliers quand les prix mondiaux des hydrocarbures augmenteront ».

Excusez-moi de remarquer que les protestations relatives au prix des carburants est apparue alors que les prix mondiaux du pétrole étaient en chute libre.

« Pour calmer le jeu Monsieur Macron a proposé une consultation de trois mois avec les associations et les groupes activistes, incluant les « gilets jaunes » qui ont été à l’origine des protestations pour savoir comment gérer les coûts croissants de l’énergie ».

C’est sûr que ça va marcher ! (Yeah right. That’s sure to work).

Il plane dans l’espace.

Voici un commentaire au sujet de Macron du New York Times du jour (mardi 27 novembre) :

« Il semble qu’il soit sourd a dit Fabrice Schlegel qui a participé à certaines manifestations et protestations en France ces dernières semaines : il nous parle de la transition écologique, c’est un politicien qui flotte dans l’espace intersidéral ».

Macron’s foot in mouth disease. (intraduisible, jeu de mot faisant allusion à la fièvre aphteuse, on pourrait dire « la langue de bois »)

Capture d’écran 2018-11-28 à 21.53.30.png

Les gaffes de Macron au sujet du nucléaire et du diésel culminent dans sa stratégie de danger pour l’Union européenne de persister à rester dans une perpétuelle situation de maintien de l’union douanière « temporaire ».

Il est un fait que je me réjouis de ces menaces de Macron au sujet de l’union douanière. Au moins ce positionnement réveillera le Parlement britannique pour annuler cet accord pathétique avec l’Union européenne que Theresa May tente d’imposer au Royaume-Uni et qui étranglera son pays.

Liens : https://moneymaven.io/mishtalk/economics/european-gas-stations-out-of-diesel-french-refinery-strike-deepens-crisis-QKfaVhJc0EuFHGx6OOf5ZA/

https://moneymaven.io/mishtalk/economics/macron-threatens-to-keep-eu-in-perpetual-temporary-customs-union-backstop-kOI6wnshGUCyM2WhfXvVpQ/

19 réflexions au sujet de « La situation française vue de Californie par Mish Shedlock, excusez du peu ! »

  1. Si vous voulez vous marrer, jetez un coup d’oeil à la dernière initiative du président Macron en ce qui concerne le glyphosate (qui contrairement à ce que j’entends partout serait dangereux alors que c’est un des herbicides les plus inoffensifs et les moins chers qui soit puisque constitué d’un simple acide aminé phosphaté dérivé de la glycine) ; l’Elysée interdit cet outil de travail et demande aux agriculteurs de le supprimer sans proposer d’alternatives autres que celles qui furent utilisées aux 18ème et 19ème siècle : travail mécanique des sols, couvrir les champs de débris végétaux….une énorme blague. Quand on voit comment les exploitants agricoles se ruinent la santé sur des semaines de boulot de 80 heures la plupart du temps pour 700 euros de revenus par mois, je me demande comment ils vont prendre cette initiative stupide.
    L’Elysée s’est fendu d’un site Internet pour cela : https://www.glyphosate.gouv.fr/
    Bref que de la communication et du marketing bas de gamme pour résoudre des problèmes très concrets.
    Macron fait vraiment gaffe sur gaffe, et n’a aucune capacité d’apprentissage, voici en vrac un florilège rapide de ses conneries :
    – vente d’Alstom aux américains,
    – le CICE dont il est à l’origine et qui fait payer à l’état l’embauche d’un smicard à 300,000 euros, – l’armée européenne qui est un vieux serpent de mer,
    – les accords de l’Elysée qui peuvent permettre à l’Allemagne le rachat de Dassault et de prendre sa place au conseil de sécurité de l’ONU, les gilets jaunes bien sûr,
    – le glyphosate dont on vient de parler,
    – la volonté de suppression des centrales nucléaires qui fonctionnent bien en toute sécurité et qui sont déjà amorties,
    – l’augmentation sévère des taxes vertes sur les factures EDF car les moulins à vent sont horriblement chers à exploiter,
    – la suppression de l’ISF et l’augmentation en parallèle des taxes sur les carburants qui touchent les plus pauvres, ce qui a fait descendre les gilets jaunes dans la rue,
    – les sanctions contre la Russie pour rien alors que l’Ukraine est un repaire d’oligarque et de gangsters nazis,
    – le bombardement stupide et inutile de la Syrie,
    – la réduction des aides sociales,et les hôpitaux à l’agonie,
    – l’affaire Bénala qui dénote une incapacité totale à gérer ses équipes,
    – l’augmentation de la CSG pour les retraités,
    – la ruineuse gestion du conflit de la SNCF,
    – on attend une plus grande précarisation des chômeurs en cours de négociation (mes calculs indiquent 12 millions de chômeurs réels en France).
    Je pense que ce gars là va finir son quinquennat dans la douleur.
    En ce qui concerne les gilets jaunes, l’exécutif n’a toujours pas compris que le pouvoir d’achat en France s’est cassé la figure, il suffit de voir l’explosion du nombre de magasins de hard-discount en France et en Europe pour s’en persuader…ceci explique également pourquoi Carrefour est obligé de licencier des milliers de salariés et de se restructurer. Auchan n’est guère en meilleure santé. Moins de pouvoir d’achat et les commerçants qui sont en première ligne partent en vrille dans la foulée.
    L’écologie n’est clairement pas ce qui permettra à la France de redémarrer économiquement, et c’était facile à prévoir.
    On a besoin plus que jamais d’élites dirigeantes qui soient à la hauteur. Et quand je vois les cadres de haut niveau au chômage ou en retraite, je me dis qu’on a de quoi faire.

    • Et que dire des 6 centrales nucléaires qu’il a vendu à l’Inde ?
      Certes, c’est une bonne chose pour ce pays, qui en a bien besoin pour relever le niveau de vie de ses habitants !
      Mais pourquoi lui a-t’il refilé des centrales qui sont censées être si négatives et si dangereuses pour nous ? Est-ce pour aider ……ou se débarasser de l’Inde ?
      Pour Macron, réfléchir est une option ….. Il n’en n’a pas voulue !
      Climatiquement vôtre. JEAN

      • Macron roule pour les Hedge Funds et autres vendeurs d’armes américains comme KKR qui l’ont porté au pouvoir en France. C’est un « produit de laboratoire » pour reprendre l’expression du ministre de l’intérieur italien Matteo Salvini.
        Pour en revenir aux centrales nucléaires, EDF a vendu des EPR à la Chine. Rappelons-nous que l’EPR est une nouvelle technologie qui a besoin d’une phase de mise en place pouvant durer au bas mot une dizaine d’année. La première centrale EPR de conception française en état de fonctionnement est chinoise. Son exploitation commerciale a démarré cette semaine alors que c’est la dernière centrale EPR à avoir été vendue. Ca marche nickel. En France, en Finlande et au Royaume-Uni, on n’a toujours pas fini la phase de construction qui traîne en longueur. Merci à tous les crétins d’écologistes d’avoir tout fait pour retarder leur construction avec des surcoûts qui se chiffrent en milliards d’euros. De ce point de vue, les écologistes politiques sont à la solde des concurrents d’EDF et leurs militants l’ignorent bien entendu. Les chinois sont pragmatiques et les écolos chez eux finissent tous en prison car l’état chinois les identifie comme des vendus traites à la nation. Pas très démocratique mais super efficace sur le plan économique.

  2. On pourrait ajouter à la liste bien fournie de Camembert électrique l’approbation sans murmure par l’ancien mimistre et l’actuel président des « pénalités » imposées à nos banques… Ce ne sont que quelques milliards, une paille quoi !!!
    Ce candidat nous « aimait ». Le président en toute logique nous « baise »…

  3. Contrepoint aujourd’hui a traité de ce sujet, voici deux articles intéressants qui montrent que nos élites politiques et exécutives sont obnubilées par la transition énergétique (mais personne ne veut la payer, surtout pas les plus fortunés; conclusion : le peuple paiera cher pour un service imaginaire, merci pour lui) :
    https://www.contrepoints.org/2018/11/29/331264-gilets-jaunes-pouvoir-dachat-macron-repond-transition-energetique
    https://www.contrepoints.org/2018/11/29/331272-energie-et-taxes-macron-marche-sur-la-tete

    • Mish a qualifié la prise de position de Macron de gaffe. Le Président français est complètement déconnecté de la réalité et à coup de propagande incessante des médias du genre « 2018 l’année la plus chaude depuis que l’humanité existe » ou encore « 2018 l’année où il y a eu le plus d’incendies » Macron impose la transition énergétique qui n’est rien d’autre qu’une vaste affabulation pour encore plus paupériser les classes moyennes et établir une sorte de dictature totalitaire au profit des grands groupes financiers qui ont déjà pris le contrôle des initiatives prises dans le sens des énergies dites renouvelables. Jamais dans l’histoire humaine une telle imposture a été construite avec une telle organisation qui remonte aux thèses du Club de Rome.

      • Tout à fait 🙂
        Je pense que Macron suit un agenda caché, il fait semblant de gouverner et passe son temps à voyager pour remplir son carnet d’adresses et étoffer son réseau relationnel. Je mise un petit billet sur le fait qu’il va finir chez Goldman-Sachs ou toute autre grosse banque multinationale prédatrice pour participer activement au racket mondial que représentent les 100,000 milliards d’euros du réchauffement climatique.

      • A propos d’incendies, le dernier en date a eu lieu en Californie et a fait de gros ravages car les forêts ne sont pas entretenues par manque de budgets locaux et fédéraux et contiennent des essences dont la sève est hautement inflammable.
        Voici un exemple concret filmé d’un départ de feu en Arizona, initié de façon stupide par un simple coup de fusil, et qui a cramé la bagatelle de 20,000 hectares (même chose, espaces et maquis non entretenus et hautement inflammables) : https://www.20minutes.fr/insolite/2382671-20181128-video-etats-unis-incendie-provoque-baby-shower-emporte-20000-hectares-foret
        Aucun rapport bien entendu avec un pseudo-réchauffement climatique, on a la même chose dans les terres méditerranéennes depuis des siècles.

      • En plus ils ne connaissent pas les coupe-feu… Et s’ils en avaient la moindre idée, ils ne sauraient pas les entretenir…

  4. Comment pouvez vous affirmer que les incendies en Californie sont ou ne sont pas liés au changement climatique ? Depuis plusieurs années ce pays comme d’autres ( Afrique du Sud) connaissent sécheresse et donc manque d’eau …

    • @zimba: A la lecture de nombreux articles sur : la politique des écolos, les manques d’investissement en matière de prévention du feu, des problèmes de l’urbanisation rampante, des conditions climatiques naturelles qui n’ont pas besoin de changement climatique particulier pour être propice aux incendies (le vent peut assécher une végétation mouillée dans la journée).

      Ne manque que l’Homme moderne, ce véritable incendiaire malgré lui : alors qu’aucun animal ne ferait l’effort risqué d’aller en plein chaleur, lui peut le faire parce qu’il a un engin, de l’eau et peut appeler à l’aide. Et provoquer des étincelles qui sinon, n’aurait que peu de probabilité de se produire.

      • @amike : Bien vu 🙂
        Sur la vidéo ci-dessus, on voit la vitesse de propagation d’un feu sur une végétation jaunie : c’est tellement rapide que les gens sur place ont immédiatement paniqué et on entend un gars hurler : « start packing off ! »…en clair « tirons-nous d’ici ! »…20 mille hectares de végétation et de forêts qui ont brûlé en quelques heures, 800 pompiers mobilisés, coût de la destruction : 8 millions de dollars…juste à cause d’un coup de fusil…lol… les américains ont de grands espaces et n’ont pas la politique d’aménagement du territoire pointilleuse qu’on a en France sur des espaces infiniment plus réduits. Des feux, on en a connu pendant des siècles, et personne ne parlait à cette époque de réchauffement climatique. Depuis que des politiques de gestion des forêts ont été mises en place, dans des endroits particulièrement dangereux (les Landes, la Corse, le sud de la France, etc..) où une étincelle suffit à embraser les essences végétales volatiles dont le point éclair est aux alentours de 38 °C, et où le vent suffit à faire avancer un feu nourri à plus de 50 km/h. A une époque, je me souviens que la plupart des feux étaient volontairement criminels pour permettre à des promoteurs véreux de racheter des terrains inconstructibles car boisés pour une bouchée de pain.

  5. En ce qui concerne les incendies est-Etasuniens, il s’agit de la rupture du flux de la pluie en raison de la très importante baisse des nappes phréatiques.
    Lors de sècheresses, les arbres se trouvant en plaine pompe, normalement, l’eau profonde, générant leur transpiration menant à trois effets positifs, un ralentissement des vents chargés d’humidité, son accumulation supplémentaire due à cette évaporation et un rafraichissement de l’atmosphère menant à de la pluie.
    Cet assèchement des nappes phréatiques ne peuvent que mener à terme à la désertification de la Californie.
    J’avais appris ça lors de mon C.A.P. horticole il y a 44 ans environ, il est grotesque que ce mécanisme connu ne soit pas expliqué par des médiats composés de journalistes qui, il est vrai, ne savent plus recueillir l’information idoine.
    Quand aux macronniaiseux et leur microscopique générale, je pense qu’ils ne comprennent pas vraiment ce qu’il se passe et qu’ils commencent à paniquer.
    Ils oublient la gay praillede de l’Élysée et de tout le reste, et çà, ma foi, ça met du temps à s’exprimer, cinq mois ici, mais ça ne s’oublie pas, l’augmentation du prix des carburants ne fut que l’étincelle qui mit le feu aux poudres, mais la poudre était là et bien là.

    • Tout à fait theuric 🙂 …je fais juste un aparté sur la partie climatique.
      Il faut se souvenir également que la Californie qui est un des états américains les plus importants en superficie (le 3ème après l’Alaska et le Texas) est situé à des latitudes comprises entre celles de l’Espagne et celles du sud de l’Algérie. La Californie possède donc un climat méditerranéen à désertique et en effet, il y a au sud le fameux désert de Mojave avec sa célèbre « Vallée de la Mort » où il ne fait franchement pas bon vivre. Vu de France, les incendies de Californie doivent être remis en perspective, on ne parle pas d’une région de forêts comme la Finlande ou la Norvège, pour reprendre les propos de Trump, mais vraiment d’une région où le soleil cogne dur et la sécheresse est endémique, réchauffement climatique ou non. De plus, cette région est bordée à l’ouest par l’océan pacifique très venteux et naturellement plus chaud que l’atlantique de la côte est. Toutes les conditions naturelles sont donc réunies pour provoquer de gros feux de la Saint Jean de façon régulière. Les premiers incendies de grande ampleur remontent à la fin des années 1800. Comme les promoteurs construisent de plus en plus de maisons au milieu des forêts pour les revendre à des retraités en général pauvres, on aboutit depuis les années 1990 à des incendies qui font de plus en plus de victimes, qu’on attribue évidemment au réchauffement climatique qui a bon dos. Il faut noter aussi que les maisons bon marché aux USA sont construites essentiellement en bois, ce qui fait qu’après un incendie, on ne retrouve quasiment plus rien, à part les briques réfractaires utilisées pour la construction des cheminées et de l’électroménager en acier résistant à la chaleur comme les cuisinières, et accessoirement la dalle de béton sur laquelle on a quasiment posé la maison en bois, la plupart du temps disponible en kit.

      • Le réchauffement climatique a bon dos, losqu’il s’agit de l’accuser de déclencher les incendies ! Ca permet de déresponsabiliser les « responsables » politiques, qui ne sont pas motivés, ni pressés de prendre les mesures nécessaires !
        « C’est pas de ma faute, c’est à cause du climat ; demandez-lui donc d’arrêter de jouer les pyromanes ! »
        Climatiquement vôtre. JEAN

    • « il est grotesque que ce mécanisme connu ne soit pas expliqué par des médiats composés de journalistes qui, il est vrai, ne savent plus recueillir l’information idoine. »

      Vous n’auriez pas fait une petite erreur de typo ❓
      Merdias ❓

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s