Nouvelles du Japon : l’immigration.

Capture d’écran 2018-11-22 à 12.56.44.png

Le Japon, pays insulaire très fortement imprégné de traditions séculaires, reste, malgré le besoin criant de main-d’oeuvre peu ou moyennement qualifiée, presque hermétiquement fermé à l’immigration. Par exemple en 2017 sur 19628 demandes de visas de résidence temporaire seules 45 ont été satisfaites sur des bases essentiellement humanitaires et 20 autres se sont vues accorder un visa de résidence temporaire sans contrat de travail auprès d’une entreprise nippone ou étrangère. La Diète (Parlement) examine en ce moment un projet d’accueil d’étrangers pouvant présenter un contrat de travail auprès d’une entreprise japonaise afin de bénéficier d’un visa temporaire durant 5 années que l’on pourrait appeler probatoires et renouvelable ensuite à condition que le candidat à un visa de plus longue durée puisse prouver qu’il a acquis des notions de japonais, alors seulement il aura l’autorisation de faire venir éventuellement sa femme et ses enfants s’il avait auparavant fondé une famille. Au total, selon les propositions du gouvernement, environ 150000 étrangers pourraient ainsi être accueillis sur le territoire Japonais, un goutte quand on sait que le marché du travail propose près de deux postes pour un candidat. Mais là n’est pas vraiment l’objet de ce billet inspiré de loin d’un article paru sur The Guardian parce que l’illustration m’a rappelé quelques souvenirs. Fait impensable au Japon des graffitis détériorent l’image de Tokyo, ville remarquablement propre bien qu’il n’existe pas de personnes rétribuées par la municipalité pour nettoyer les rues.

Pour accéder aux services d’immigration, situé sur une île artificielle où l’activité est essentiellement portuaire, il faut prendre un autobus depuis la gare ferroviaire de Shinagawa. Pour accéder à l’arrêt d’autobus il existe des escaliers et des rampes. L’illustration ci-dessus montre les graffitis sur ces rampes ainsi que sur le trottoir proche du bâtiment abritant les services d’immigration dont les abords sont d’ailleurs plutôt sales et ces graffitis qui ont tout simplement horrifié les Tokyoïtes car la tradition de respect de l’espace public n’a pas été respectée. Le bureau d’immigration a déposé une plainte pour insulte et même le Premier Ministre a été interpellé à la Diète. Certes le gouvernement japonais songe à assouplir la politique d’immigration du pays mais la population dans son ensemble reste très réticente. Et c’est facile à comprendre. À Tokyo les quartiers les plus sales, toutes proportions gardées en comparaison de certaines grandes villes européennes ou américaines, je ne parle même pas de Douala ou de Dakar, deux villes africaines que je connais, donc, ces quartiers sont ceux fréquentés par les touristes comme Shibuya, Roppongi ou même Ginza.

Non seulement les touristes ne respectent pas la coutume locale du respect de l’espace public mais si en plus le gouvernement ouvre toutes grandes les portes du pays à l’immigration, jusqu’où ira-t-on ?, doivent penser les Japonais à juste titre. Bref, à l’horizon 2020 et pour calmer les esprits le premier ministre a décidé d’accueillir 60 immigrés sans contrat de travail chaque année … dès 2020. Un effet peut-être louable mais qui n’est pas vraiment du goût de la population.

9 réflexions au sujet de « Nouvelles du Japon : l’immigration. »

  1. A quand un permis de courtoisie et de respect des autres sur lequel le Japon se basera pour délivrer un visa et accueillir des immigrés instruits (je ne parle même pas du prolétariat candidat à l’émigration, ces gars là n’ont aucune chance de vivre là bas) ?
    Si j’en juge par le fait que voler ne serait-ce qu’un centime au Japon, c’est déjà un acte criminel, je me dis que Carlos Ghosn va prendre très cher pour avoir oublié de déclarer la bagatelle de quelques dizaines de millions d’euros au fisc nippon…pour un japonais, un tel comportement -même venant d’un grand capitaine d’industrie « gaijin » très bien instruit et qui doit de ce fait montrer l’exemple- est proprement inacceptable. Ghosn peut se préparer à laisser tomber sa teinture capillaire et à se faire de vrais cheveux blancs. A moins qu’il n’y ait la possibilité de passer une transaction à l’américaine « façon DSK ». Quelqu’un a-t-il un pronostic ?

    • Le macronisme pachydermique a désolé quelques magasins de porcelaine et écrasé une bonne collection de doigts de pieds, et les dernières saillies de notre mamamouchi présidentiel envers Monsieur Trump, sa fameuse proposition d’une armée européenne, ne peut qu’être qu’un casus belli pour le président U.S..
      Il est tout de même des concomitances pour le moins surprenantes, même à plusieurs milliers de kilomètres.
      Ainsi, que des gilets jaunes mettant en émoi toute la sphère des radio-éléments, dit le R. E.M., et même au-delà, survienne en même temps que embastillement de Carlos Ghosn est pour moi le signe que notre Macron national a cette fois été trop loin dans le grand n’importe quoi.
      Je ne pense pas que le P.D.G. de Renault-Nissan sorte de sitôt de sa geôle, celui-ci a fait perdre la face au pays tout entier dès que ses malversations furent connues.
      Demandons-nous d’où proviennent les informations…
      Le souci économique premier des États-Unis-d’Amérique c’est l’Allemagne, c’est aussi celui des russe d’ailleurs, mais pas pour les mêmes raisons, et ces seconds tiennent la Germanie par ses gazoducs.
      La puissance allemande ne tient que grâce à l’Union-Européenne par la ruine de ses voisins, sans union adieu cette puissance, tout le monde le sait, c’est pourquoi les économistes germaniques veulent que leur pays sorte de l’euro, mais jamais, ô grand jamais, de sortir de l’U.E..
      Or, s’il y a un pays qu’il est infiniment plus facile à déstabiliser que son voisin d’outre-Rhin c’est bien la France, alors, si en plus le président de la République Française se laisse aller à ses frasques langagière, il n’y a plus qu’à lancer l’opération de subversion.
      Moi, ça fait un cinquième de lustre que je pronostique que notre gouvernement finira mal…

      • @theuric : « l’embastillement » de Ghosn serait-il alors un coup monté par les services secrets de l’Oncle Sam, avec la participation complaisante de l’état nippon ?

      • Il est possible que l’état japonais n’ait fait que recevoir des informations, ou alors que ce soit un échange.
        Il est vrai qu’entre les japonais et les étasuniens ce n’est pas le grand amour.
        Quoi qu’il en soit attendons, si j’ai raison nous devrions observer d’autres événements en U.E..
        Que je vous dise, quand des péripéties s’ordonnent tels que des ballets bien huilés dans des moments tels que celui d’aujourd’hui en Union-européenne, la question me vient automatiquement.
        Une allumette suffit pour enflammer une forêt souffrant de sècheresse.
        Mais attendons de voir, je pense que nous aurons un début de réponse bientôt.

      • @theuric : Hypothèse intéressante et effectivement, le hasard a drôlement bien fait les choses, tellement bien qu’il y a peut-être anguille sous roche, voire baleine sous gravier.
        Ca m’a fait penser aux amendes payées par la BNP et la Société Générale, et à l’absorption d’Alstom par General Electric. Sans parler des sanctions contre l’Iran qui ont mis dans l’embarras Total, Renault et Peugeot (je ne parle même pas du français Technip qui est passé sous le contrôle du texan FMC, des exemples comme cela, il y en a à la pelle).
        Tout concourt en ce moment à contrecarrer les grands groupes français à l’international.
        L’incarcération de Ghosn serait donc peut-être (?) une réponse du berger à la bergère, suite à la dernière venue de Trump en France le 11 novembre dernier (visite qui a semblé le fâcher au plus au point en effet, suite à l’idée sotte lancée par Macron sur la création d’une armée européenne).
        A suivre.
        Merci 🙂

    • Je connais bien le Japon pour affirmer qu’il va passer au moins 20 ans en prison et qu’il n’aura pas droit aux égards dont profitent les « VIP » dans les prisons françaises : il devra marcher au pas tous les matins pendant 30 minutes avant d’avoir un petit déjeuner frugal. À moins qu’il ne paie la dette dont il est redevable rubis sur l’ongle. D’où la question : qu’a-t-il fait de ces quelques 30 millions d’euros non déclarés en plus de son salaire astronomique de l’ordre de 15 millions par an.

  2. @camembert
    Attention pas de théorie complotiste ! Ce sont des cadres de Nissan et Mitsubishi qui ont levé le lièvre des malversations de Goshn et les USA n’y sont pour rien. Le souci est que Nissan n’a jamais supporté que l’Etat français soit actionnaire de Renault ! Et je tirerais la conclusion suivante : l’Etat français a besoin d’argent et ferait bien de vendre ses actions Renault, en réalité l’Etat français est coupable de cette situation pourrie. Le ministre des finances français dont j’ai oublié le nom tant il ne m’a jamais impressionné par son intelligence est « lui » le coupable. Voila pour mon analyse favorable à un complot.

    • @jacqueshenry : Toutes les hypothèses doivent être examinées à la loupe et pour le moment, nous n’avons pas assez d’éléments d’information pour avancer de façon objective; cela dit, on peut spéculer sans accuser personne. Je suis d’accord avec theuric, le timing me paraît une étrange coïncidence, mais ce n’est peut-être qu’un hasard pur…on devrait en savoir plus à l’issue de la garde à vue de Ghosn à Tokyo.
      PS : vous pensez à quel ministre ? Bruno Lemaire, Michel Sapin, Emmanuel Macron, Arnaud Montebourg, Christine Lagarde, Thierry Breton, Hervé Gaymard, Nicolas Sarkozy, Francis Mer, Laurent Fabius, Dominique Strauss-Kahn…?

      • J’ai rencontré deux couples de retraités français dans la rue qui cherchaient leur chemin. Quand je vois des touristes parlant français avec un plan de la ville dans la main je me propose pour les aider mais aussi pour avoir le plaisir de parler un peu ma langue natale. Ils ont acheté un appartement dans le sud de l’île il y a 20 ans et ils viennent tous les ans passer les mois d’hiver ici à Tenerife. Nous avons parlé des gilets jaunes entre autres sujets. Retraités ils ont vu leur retraite diminuer et la csg augmentée. Je ne parles pas de la tva et de bien d’autres taxes que le gouvernement met en place pour encore plus appauvrir le peuple.
        Je leur ai posé la question suivante : pourquoi ne liquidez-vous pas vos biens en France, domiciliez votre retraite dans une banque locale et cessez de payer la CSG, une « flat-tax » très exactement égale à l’impôt sur le revenu en vigueur au Japon. Quand je leur ai expliqué qu’en Espagne l’impôt sur les retraites constituées à titre onéreux – quel que soit leur montant – était illégal et donc n’existait pas ils ont paru atterrés.
        Enfin, et je pourrais citer une multitude d’exemples, je suis fumeur et ici un paquet de cigarettes coûte 1,8 euros alors qu’en France il coûte 9 euros, un café sur une terrasse ensoleillée toute l’année coûte 1,2 euros, en France environ 5 euros et tout est à l’avenant. Bien que tous retraités j’ai également mentionné que l’impôt sur les sociétés est de 5 % alors qu’en France il atteint (tout compris) près de 50 %. Des Français qui viennent aux Canaries 5 mois par an ne comprennent pas qu’ils se font dépouiller par l’Etat français jour après jour. Il y a bien longtemps que j’ai coupé tout lien avec la France depuis plus de 20 ans pour toutes ces raisons. Ça fait tout de même réfléchir. J’attends avec une certaine impatience la crise économique à venir pour prendre le dernier avion à destination du Japon car, en tant que réfugié économique de plus de 70 ans, retraité et ayant un membre de ma famille vivant dans ce pays, je pourrai bénéficier d’un visa de résident. Mais je devrai tout de même aller errer dans l’office de l’immigration pour remplir une multitude de formulaires ! Ça me rappellera quelques souvenirs …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s