Il y a 100 ans à 4 h 20 du matin : la bataille d’Amiens

Capture d’écran 2018-08-07 à 14.43.23.png

Depuis le début des hostilités entre l’Allemagne et la France en 1914 la bataille d’Amiens fut le théâtre d’une première grande avancée des troupes alliées – la France et l’Empire britannique – avancée décisive qui conduira 100 jours plus tard à l’armistice. Cette bataille dura officiellement 5 jours, du 8 au 12 août 1918 inclus, mais en réalité elle se termina en novembre avec la capitulation de l’Allemagne. L’utilisation massive de véhicules blindés bouscula les lignes allemandes. Durant la seule journée du 8 août les troupes franco-britanniques avancèrent de 11 kilomètres, ouvrèrent une brèche de plus de 20 kilomètres dans le front allemand et firent durant cette opération 16000 prisonniers y compris des hauts gradés. Autant dire que le moral des troupes allemandes en prit un coup.

Mais toute guerre a un prix : il y eut en ces 5 jours approximativement 44000 morts du côté franco-britannique et 75000 morts et 50000 prisonniers du côté allemand. Cette bataille signa la fin de la première guerre mondiale.

Illustration : troupes britanniques s’acheminant vers le théâtre des opérations le 5 août 1918, source : Wikipedia

6 réflexions au sujet de « Il y a 100 ans à 4 h 20 du matin : la bataille d’Amiens »

  1. La France est si bas qu’elle ne peut plus tomber. En termes diplomatiques cette absence française dit aux brexiters « allez vous faire f…. e ». C’est faire peu de cas de la volonté populaire, ce qui n’est pas pour nous étonner. L’Europe c’est le harpon d’une dictature non pas douce, mais « en douce »…

    • Sans l’intervention des Britanniques lors de la première guerre mondiale en France on parlerait allemand dans la campagne profonde de l’Hexagone c’est-à-dire de la République française. Je trouve à juste titre tout à fait déplorable que Macron ait préféré barboter dans sa piscine plutôt que de se rendre près d’Amiens et rencontrer quelques vétérans de l’Empire britannique qui ont fait le voyage depuis l’Australie et le Canada pour célébrer cette victoire décisive qui a finalement conduit à la capitulation de l’Allemagne. Je suis tout simplement écoeuré par la légèreté de cet individu …

      • Macron est logique : pour lui le passé doit être  » déconstruit » pour qu’un monde nouveau survienne ( pas de frontière, pas de peuples, pas de cultures différentes, pas de races etc….) . A la commémoration de Verdun ils ont fait courir les jeunes sur les tombes au son des tams tams: de quoi les décourager une fois pour toutes de mourir pour leur pays.
        Macron avait aussi refusé de participer à la commémoration des Russes alors que c’est quand même les Russes qui ont battu Hitler et cela leur a coûté plus de 20 millions de morts . Les Américains et Britaniques ont surtout voulu empêcher que la France soit sous domination communiste.

Répondre à Francis Matton Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s