Imaginez … Un monde sans pétrole

Capture d’écran 2018-07-11 à 11.56.02.png

Imaginez …

Si toutes ces automobiles étaient électriques, ce seraient des milliards de tonnes de batteries …

Des montagnes de déchets ingérables pour produire ces milliards de tonnes de batteries …

Des milliards de tonnes de batteries à recycler …

Si seulement dix automobiles électriques n’avaient plus d’énergie dans un embouteillage …

Les réseaux électriques nécessaires pour recharger ces batteries …

La charge additionnelle sur les routes en raison du poids de ces véhicules …

L’énergie qu’il faudrait produire uniquement avec des panneaux solaires et des moulins à vent …

Et toute cette fausse croyance qui veut que le CO2 rende la Terre plus chaude que le Soleil ne le peut …

Bienvenue dans le Tontocène, l’âge de la stupidité !

Hans Schreuder

Juillet 2018

Source et illustration : climatedepot.com, tonto = idiot, stupide en espagnol

10 réflexions au sujet de « Imaginez … Un monde sans pétrole »

    • Absolument pas.

      Ex: imagine une seule voiture thermique en panne dans ces embouteillages.

      Imagine les degats environnementaux pour extraire ce petrole (fracking) parfois en mer, tout ca pour gaspiller 70% de carburant en roulant(oui un moteur thermique à un rendement max de 35%, mais ca ca m etonnerait que l auteur le sache)

      Etc…

      Voila merci. ( En plus les voitures electriques ont deja la charge bidirectionnelle, c est a dire qu a contrario d un voiture thermique une voiture electrique pourra en recharger une autre en panne d électricité…)

      C est évidemment facile de démonter chaque point de ce article… Ou ce discours de comptoir de bar…je ne sais pas trop comment décrire ce qui est le écrit plus haut.

      • Laissez donc le marché décider. Pas de subventions, pas de taxes exagérées comme maintenant. Le VE reste hors de prix pour l’instant. Et souvent, on est pas propriétaire. Les bornes de recharges manquent, et les clowns au pouvoir veulent fermer les centrales nucléaires. Votre VE produira alors plus de CO2.

        @Nain Portequoi : « oui un moteur thermique à un rendement max de 35%, mais cela, cela m’étonnerait que l auteur le sache »… vous aimez bien pendre les gens pour des abrutis hein ❓
        PS : par charité, j’ai corrigé quelques unes de vos fautes.

  1. As usual, la question n’est pas zéro% ceci ou 100 pour cent cela, mais quel est le mix (énergétique en l’occurrence) qui est le plus intelligent, robuste, fiable et économiquement admissible, dans tel pays, voire telle région .
    Que je sache, cela ne pose aucun problème que la Norvège produise quasiment 100% de son électricité à partir d’un renouvelable nommé l’hydroélectricité.
    OK, trop facile. parlons alors de la Chine qui a su mixer et diversifier dans le temps.
    En commençant par plein de centrales à charbon pour compléter l’électrification de tout le pays.
    Un complexe hydroélectrique « géant », qui n’ a pas été sans poser quelques problèmes « sociaux » (juste « quelques millions » de personnes déplacées) ou écologiques (régulation des crues versus limons bloqués).
    Et en même temps (…) développement du nuke, dont EPR, encore un peu français, et qui marche chez eux (auraient-ils une ASN trop laxiste ? 🙂 )
    Pour les bagnoles, ils développent aussi l’électrique (électricité souvent encore fournie par du charbon !), il y a la ville dont je n me souviens pas du nom, au beau milieu d’un bassin houiller, dont tous les taxis sont des « BYD » (constructeur chinois) électriques. Cela n’empêche pas le ciel d’y avoir une très jolie teinte grisâtre et une odeur légèrement soufrée, mais « localement », ces taxis sont à émissions zéro !
    Qui vient de dire « pragmatisme » au fond de la classe ?
    Bravo élève Michu, vous avez gagné un bon point (virtuel).

    • L’état stratège (chinois) considère que celui qui tient le moteur électrique tiendra le 21è siècle. Donc, monopole des terres rares, production électrique abondante et bon marché, subventions pour l’offre ET la demande, législation laxiste, lobbying…
      Alors, ne vous amusez pas à chercher les détails foireux comme le premier libéral venu, c’est trop facile 😉

  2. Et dire que « notre » Nicolas Hulot ne veut plus qu’il y ait des voitures à essence ou diesel en vente, à partir de 2040.!
    De toute façon, lorsque l’économie se sera complètement effondrée, on en aura plus besoin des voitures. Celles-ci ne pourront ni être construites, ni être utilisées…..Encore qu’avec des voitures à pédales……! Mais comment va t’on les fabriquer ?
    Savez-vous la différence qu’il y a entre un écolo et un miroir ? ….. Le miroir, lui au moins, il réfléchit !
    Climatiquement vôtre. JEAN

  3. Ne vous en faites pas pour l’hurluberlu qui nous sert de sinistre de la nature, il n’aura qu’à aller se percher à nouveau dans son arbre et hululer la nuit.

Répondre à amike Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s