L’Allemagne a maintenant son Don Qixote !

320px-Altmaier.jpg

Le puissant Ministre de l’Économie allemand, Peter Altmaier, a reconnu que l’Energiewende (en français transition « énergétique écologique et responsable ») était une vue de l’esprit, rien que ça …

Il y a une dizaine d’années l’Allemagne opta résolument pour les énergies renouvelables afin de réduire la consommation de charbon largement utilisée pour la production d’électricité. Puis survint le grand tremblement de terre du Kanto au Japon qui provoqua l’accident de la centrale électro-nucléaire de Fukushima-Daiichi. C’est alors que le gouvernement allemand décida d’abandonner la technologie nucléaire ce qui accéléra l’ « Energiewende ». Aujourd’hui avec plus de 100 gigawatts de capacité de puissance dite « renouvelable » installée et plus de 150 milliards d’euros d’investissements, l’Allemagne émet toujours autant de CO2 dans l’atmosphère car les sources d’énergie renouvelables ne sont pas fiables en raison du caractère aléatoire de leur production.

Selon Altmaier le gouvernement a abusé de la confiance des citoyens car il faudra encore plusieurs décennies pour développer des technologies susceptibles de stocker suffisamment d’énergie pour pallier aux nuits sans soleil – c’est une évidence – et aux journées sans vent, c’est une autre évidence que semblent ignorer les écologistes. La programmation de l’Energiewende a été, toujours selon le Ministre, faite en dépit du bon sens sans intégrer un réseau correctement pensé et conçu pour être adapté à l’apport intermittent des énergies renouvelables. Pour lui, les « Verts » ont des idées mais elles ont des limites et elles créént des problèmes bien pires que la solution toute théorique des énergies renouvelables. Par exemple une isolation thermique excessive des logement, un aspect prôné par les « Verts » pour économiser de l’énergie et inscrit dans la loi allemande est souvent catastrophique. Les logements deviennent tout simplement insalubres en raison de l’accumulation d’humidité !

Pour Altmaier il suffit de constater que les deux pays les plus avides d’énergie, les USA et la Chine – on pourrait aussi ajouter le Japon – ont bien compris que la course aux énergies vertes était perdue d’avance et qu’ils feront toujours appel aux combustibles fossiles carbonés, en particulier le charbon, pour maintenir leur industrie à un niveau compétitif sur le plan international. Maintenir l’Energiewende pourrait détruire la compétitivité de l’industrie allemande. L’Allemagne, comme le concluait le Ministre doit donc changer de politique et songer à abandonner tout simplement les moulins à vent et autres panneaux solaires car ce n’est qu’un rêve !

Source : Die Welt via le blog de Pierre Gosselin, illustration Peter Altmaier

15 réflexions au sujet de « L’Allemagne a maintenant son Don Qixote ! »

  1. Comme l’a constaté Jean-Marc JANCOVICI il y a longtemps de cela, les plus grands supporters des énergies renouvelables sont les fabricants de centrales à gaz.
    Cela aurait du mettre la puce à l’oreille des gouvernants toujours prompts à faire des bêtises avec l’argent des autres.
    Merci de m’avoir appris qu’un excès d’isolation thermique conduit à un excès d’humidité interne aux habitations (un peu de chlorure de calcium anhydre de temps en temps devrait résoudre cet inconvénient, je suppose).

    • Quand elle plastique, oui. S’il y a une peau étanche à l’air sur une isolation en fibres naturelles, de même, peut-être à un degré moindre.

  2. Les logements deviennent tout simplement insalubres en raison de l’accumulation d’humidité !
    Il faut ventiler, aérer. Ce que les gens ne font souvent pas. S’il y a une VMC, la tendance est de boucher l’ouïe. Maintenant, je commence à voir pas mal de pose en laine de roche, panneaux pressés avec une surface pour l’enduit. Cela fait des épaisseurs de 15 à 20 cm.

  3. Le problème de l’humidité est heureusement facile à résoudre. Il existe des déshumidificateurs électriques de petite taille et qui consomment peu. Ils sont en vente en grande surface. Ils sont bien plus efficaces que les packs chimiques. On en trouve avec une alimentation 12V pour les bateaux. J’utilise cette solution quand nous sommes au port dans mon voilier. Il pompe souvent un bon litre d’eau dans la nuit quand nous sommes au port. Nous maintenons une hygromètre de 65% très confortable à bord. En bord de mer c’est fréquemment 80%. On apprenait jadis aux Arts et Métiers qu’on travaillait mieux dans une atmosphère adaptée aux humains. Les locaux étaient équipés de thermomètres hygromètres à cadran avec deux aiguilles se croisant en X. Les deux aiguilles avaient leur axe aux coins inférieurs. Un parallélogramme matérialisait une « zone de confort » au croisement des deux aiguilles. On en trouve encore difficilement dans le commerce ! Le paradoxe est qu’il devrait être promu par les économistes car si on diminue l’hygrométrie on peut réduire la température sans ressentir de gêne.

    • Je constate que vous êtes de la vieille école comme votre serviteur. Ici à Tokyo le linge sèche très mal l’été car le taux d’humidité est très élevé. Il existe des petits sécheurs très efficaces pour ce faire dans une pièce close qu’on trouve également en Europe. Et l’eau récupérée ne peut pas être utilisée dans un aquarium car elle est polluée par le parfum ajouté à la lessive (on se demande bien pourquoi d’ailleurs : ça sent « le propre »). Bon vent !

  4. Il y a par ailleurs d’autres avantages à déshumidifier, mais ce n’était pas le sujet… En particulier en zone maritime l’air salin est extrêmement agressif, en particulier au niveau de la base des gouttelettes de condensation. Mes contacts électriques sont ainsi exempts de condensation et les parois de matières plastiques sans moisissures.
    Sur le fond du sujet, qu’un ministre allemand très important ose confesser de lourdes erreurs stratégiques en ce qui concerne l’énergie est encourageant…
    On verra chez nous le choix de l’idéologie ou du bon sens sous peu. La phobie du glyphosate semble avoir perdu une manche. Demain les tenants des moulins à vent feront des moulinets me rappelant le temps du bizutage où nous devions marcher en tournant les bras et en chantant bien fort : »je suis plus con qu’un moulin à vent »!!!

  5. Il faut toujours faire preuve d’humilité et de prudence avant d’annoncer ce qui va se passer surtout à moyen et long terme. Il est sûr que certains bobos ou journaleux ne sachant pas vraiment ce qu’est un GW font des annonces trompeuses ou carrément fausses dans de nombreux cas. Les énergies renouvelables sont certes encore faibles, mais toujours en croissance. Et par définition seront toujours presentes, les fossiles finiront bien un jour, peu importe si c’est dans 50 ans ou 2 siècles. Si un jour l’énergie massique des batteries atteint celle d’un kg de pétrole (oui je sais on en est encore loin), avec des rendements PV plus élevés moins coûteux (leur prix ont été divisé par 5 en 15ans), alors les choses pourraient changer. Vu le nombre de grandes entreprises qui investissent dans toutes ces technologies, il semble qu’elles croient un peu à l’avenir de ces modèles. Combien alors coûtera le MWh ENR par-rapport au MWh fossile ? Car aller chercher les futurs barils des milliers de mètres plus en profondeur ou en explosant de plus en plus de schiste ne fera pas baisser leur prix ! … enfin je dis ça. …

  6. Ce que je crains de retenir, c’est que, même si le(s) gouvernement(s) allemand(s) (lander oblige) finissent pas acter qu’en l’état actuel de la technologie le recours massif aux ENR1 est une co***ie, nous en France, phare du monde, maître des arts des armes et des lois (fût un temps peut-être, et encore ?), nous cherchions à « montrer l’exemple » de ce « qu’il faut faire », sous-entendu, nous on saura bien mieux faire (pour les Zilliards € de subventions et autre aides, c’est bien possible).
    Et cela ne m’empêche pas d’être d’accord sur le fond avec Zimba : un jour… viendra… un jour !

    • Assez d’accord avec ces remarques. Je pense pour ma part que les Allemands et les Danois également ont mis la charrue avant les boeufs sans même disposer d’attelage adapté (allusion aux réseaux électriques inadaptés en Allemagne). Certes un jour viendra où la pénurie de charbon et de gaz obligera les humains à trouver des solutions à un prix abordable pour stocker l’énergie. On peut raisonnablement imaginer que dans 30 ans ce but sera atteint. Pour la France quand la moitié des centrales nucléaires seront prématurément fermées il restera toujours du charbon dans le sous-sol hexagonal – et il y en a encore beaucoup !!!

      • Petit comparatif « amusant » entre DK, D et F.
        Dans les 2 premiers pays, le prix de l’électricité pour les particuliers est le double qu’en F.
        Le DK a une part d’électricité renouvelable de plus de 40%, et la D de plus de 30%, contre à peine 15% en F
        En revanche, bien que le DK soit encore plus ENRi, les émissions de CO2 par habitant, bien que largement supérieures à celles de la F (nuke oblige), c’est la D qui bat les records, presque 2 fois plus qu’en F.
        Tout simplement parce que le « complément vent insuffisant » au DK est compensé par l’hydroélectricité de la Norvège voisine, et ex vassale dans d’autres temps.
        Bref, t’as le droit de « polluer » (du CO2, oui je sais, ce n’est pas un polluant;mais surtout des particules fines) quand tu t’appelles Deutschland, parce que tu es anti nuke, va comprendre 🙂

      • Le gaz synthétique, tout comme l’essence, peut être produit par le nucléaire ou les ENR. C’est la meilleure batterie. Le gaz se stocke facilement avec très peu de risques, pas comme l’hydrogène.

      • @ MichelC
        « Pas comme l’hydrogène », bien d’accord, et c’est donc pour ça que le vendeur de shampoing du sud de l’Argentine, va débloquer « quelques » millions pour développer la filière H2.
        Je finirais par soupçonner un conflit d’intérêt avec Air Liquide de sa part.
        Et quant à la mienne (de part), flûte et zut, j’ai revendu mes actions Air Liquide…

Répondre à jacqueshenry Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s