La Russie se positionne dans l’énergie nucléaire au niveau mondial

Capture d’écran 2018-05-19 à 16.00.25.png

Décidément les pays occidentaux se font damer le pion par la Russie et la Chine dans le domaine de l’énergie nucléaire et c’est bien regrettable. Les Etats-Unis avaient été les premier à « vulgariser » l’usage civil de l’atome puis arrivèrent la France et la Grande-Bretagne et dans le même temps ce qui était alors l’Union Soviétique. Après l’accident de Three Miles Island les USA freinèrent leurs ambitions « électro-nucléaires » puis l’accident de Tchernobyl fit monter les écologistes au créneau et seule la France en Occident continua son programme électro-nucléaire domestique, les Allemands (Siemens) considérant que toutes précautions prises des accidents pouvaient encore survenir. Il faut rappeler ici que les deux accidents mentionnés ci-dessus furent provoqués par des erreurs humaines mais malgré ce fait avéré les politiques énergétiques s’orientèrent au moins en Europe vers le gaz naturel tout en réservant une grande place au charbon. La Chine, compte tenu de son évolution économique fulgurante datant des années 1990, s’orienta résolument vers le nucléaire avec l’aide de la Russie qui n’avait jamais mis en veilleuse son industrie liée à l’usage civil de l’atome.

Aujourd’hui, forte de sa technologie robuste et bien sécurisée de son réacteur à eau pressurisé AP1000, la Russie a conclu, lors de la Conférence Internationale AtomeXpo qui s’est tenue à Sochi il y a quelques jours, des projets de collaboration dans les domaines électro-nucléaire et des applications médicales et industrielles hors énergie avec le Chili, la Chine, Cuba, la Finlande, la Hongrie, l’Iran, l’Italie, le Kazakhstan, l’Arabie Saoudite, la Serbie, l’Espagne et la Zambie tout en réaffirmant sa collaboration étroite avec la Chine dans les domaines des combustibles, des équipements de sécurité et de la surrégénération. La Turquie s’est déjà engagée dans le financement d’une installation.

Le partenaire russe est donc Rosatom et ses filiales spécialisées dans les domaines du nucléaire autres que l’énergie. Autant dire que tous ces pays vont donc échapper tant aux Allemands qu’aux Français dont le savoir-faire dans ces technologies s’effondre ou est sur le point de disparaître. Et c’est bien désolant en particulier pour la France qui fut un temps le leader mondial de l’industrie électro-nucléaire avec en aval la collaboration étroite d’Alstom pour les turbines. Aujourd’hui la division énergie d’Alstom n’est plus française et EDF est devenu l’interlocuteur commercial obligé pour le projet anglais Hinkley Point C dans lequel participe la Chine. Il est clair que le patrimoine industriel français dans ce domaine va donc tout simplement disparaître à terme comme beaucoup d’autres fleurons industriels et commerciaux français, on peut tout de suite penser en particulier à Air France … Enfin, il faut constater que l’énergie électro-nucléaire devrait être considérée comme irremplaçable par les tenants de la toxicité du gaz carbonique sur l’évolution du climat mais ce n’est à l’évidence pas le cas.

Source et illustration : World Nuclear News

6 réflexions au sujet de « La Russie se positionne dans l’énergie nucléaire au niveau mondial »

  1. Une observation, aveuglante mais tellement juste, de la différence existant entre une nation dirigée et orientée par un vrai Chef d’État et de vagues vassalités européennes ployant (de plus en plus…) sous le joug des élites serviles de « l’état mondial » !
    La réalité du monde reste, elle, toujours impitoyable, malheureusement pour nous, vieux peuples européens.

    • Entièrement d’accord avec vous d’autant plus que les politiciens sont souvent totalement incompétents. C’est le cas du ministricule de l’environnement et de je ne sais plus quoi qui s’est permis de dire ceci (source AFP, copié-collé) :
      Le mois dernier, Nicolas Hulot avait rappelé que si EDF défend ses intérêts, « ce n’est pas à EDF de me dire, de nous dire (…) que nous n’allons pas fermer d’autres réacteurs pendant le quinquennat ». L’objectif du gouvernement est de réduire la part du nucléaire dans la production d’électricité à 50%, mais plus dès 2025 comme le prévoyait la loi sur la transition énergétique de 2015.

      • Incompétence certes.
        Mais voyez cet interview d’Alain Juillet, un peu avant la 30ème minute : https://www.youtube.com/watch?v=aDrYsFayUbM

        Pour lui, à l’entendre, il considère que les EnR se substituent aux Energies actuelles, maintenant, et avec ni plus d’effort et de capital que nécessaires à une start up !

        Et pourtant, ex de la DGSE, conseiller du PM, sa propre boite…

  2. En France, on veut diminuer notre parc nucléaire. Admettons !
    Alors pourquoi notre président a t’il vendu à l’Inde 6 centrales ? Ce qui est « mauvais » pour nous serait donc positif pour l’Inde ?
    Il est vrai qu’avec l’énergie nucléaire, l’Inde sera en mesure de fabriquer les éoliennes dont la France a « besoin » !
    C’est du n’importe quoi !
    Climatiquement vôtre. JEAN

  3. La Russie vient de franchir un pas de plus dans le nucléaire civil avec la mise-au-point et la fabrication de la première centrale nucléaire flottante du monde conçue pour alimenter en électricité des régions russes reculées (Arctique, Sibérie, etc… qui sera d’ailleurs très utile au projet gazier Yamal dans lequel le groupe Total est très engagé).
    https://www.meretmarine.com/fr/content/la-premiere-centrale-nucleaire-civile-flottante-au-monde-quitte-saint-petersbourg
    D’autres pays ont déjà laissé entendre qu’ils sont très intéressés par ce type de projets (Indonésie, pays africains, etc..).

  4. Allons allons, il faut po-si-ti-ver, que diable !
    Notre com-pétant ministre jesaistout surtout siles écologistesledisent, sauve la France de la damnation éternelle, nucléaire, pétrolière, charbonnière et gazeuse.
    Il nous annonce un millénaire de bonnes vieilles énergies « renouvelables » « propres » et (sans doute) « responsables ».
    Nous devrions le remercier, et à genoux, implorer son pardon pour nos fautes « gaïa-cides ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s