Brève : le jour le plus long

Capture d’écran 2018-05-08 à 09.58.43.png

C’est ce soir 8 mai 2018 à 18h GMT que Trump annoncera s’il dénonce l’accord international sur le nucléaire iranien. Boris Johnson, le ministre des affaires étrangères anglais a déclaré que ce serait une erreur mais, comme Madame Merkel et Macron l’ont précisé il serait opportun de réviser quelques points de détail de ce traité qui demanda pourtant plus de six ans de négociations. Il est vrai que Macron ne veut pas se fâcher avec son homologue allemande et joue sur le velours. Quant aux Israéliens, les premiers concernés dans cette histoire bien que possédant eux-même un arsenal nucléaire, ils ont monté une sale affaire consistant à ternir l’image des négociateurs américains Rhodes et Kahl avec l’appui ouvert de Netanyahu. Les chancelleries ont eu vent de cette sombre histoire orchestrée par une firme d’espionnage israélienne privée à la demande de Trump.

Si le Président américain dénonce ce traité un risque d’embrasement régional et peut-être mondial deviendra alors bien réel.

Source : The Observer de ce jour

28 réflexions au sujet de « Brève : le jour le plus long »

  1. C’est dans leur calendrier, la folle clinton voulait raser l’iran, trump a mis plus de temps à ceder, il tient à sa vie.

    faudra que je fasse le plein de fioul plus tôt que prévu

  2. Les choses sont infiniment plus complexes qu’elles ne s’en donnent l’air, où s’y mêle compétence et incompétence gouvernementale, à ce niveau quelques pays aux extrêmes de l’un et l’autre en liste imprécise, bien sûr, et non exhaustive:
    Compétent, dans l’ordre décroissant:
    Russie, Iran, Hollande, Allemagne, suisse, Chine, Pologne…
    Incompétent dans l’ordre décroissant:
    Ukraine, Turquie, Grande-Bretagne, Belgique, États-Unis-d’Amérique, France, Espagne…

    • La situation est globale. Pourquoi placez-vous la Hollande parmi les bons élèves ? Parce qu’elle dissimule ce qu’elle sait au sujet du vol MH17 ? Quant à la décision de Trump, ce vulgaire agent immobilier ne sait pas ce qu’il vient d’initier sur le plan international. Je suis désolé mais je pense qu’il est aussi con que Macron et Theresa May. Tout ça va coûter très cher à l’Europe …
      Observons demain et les prochains jours l’évolution de la bourse et du prix du baril …

      • Ce n’est pas la décision de Trump, ne soyez pas niais…vous savez bien concernant la guerre qui tire les ficelles au USA, si vous ne savez pas, ne parlez pas géopolitique.

  3. Tout cela est un jeu dangereux (initié par ces idiots de yankees,et au premier chef leur président qui est un psychopathe notoire qui ose tout) qui vise uniquement à protéger leur marché pétrolier.

    En déstabilisant le Moyen-Orient (depuis la Syrie et maintenant l’Iran), il va y avoir une remontée du prix du baril, ce qui va permettre aux Saoudiens d’équilibrer leurs comptes et restaurer la profitabilité du pétrole de schiste américain (qui est actuellement très cher à produire et pas pérenne dans le temps), avec au passage un effet collatéral voulu de faire mal à la Chine qui est le principal acheteur mondial de pétrole.
    Dans un second temps, il va y avoir via l’OTAN des tentatives pour mettre à genoux économiquement la Fédération de Russie qui -ô comble de la vilénie- a osé remettre en question le pétrodollar avec la Chine, l’Iran et quelques autres pays (zone de libre échange =IEE où les règlements internationaux se feront dans une autre monnaie que le dollar US).
    Les cartes sont donc maintenant dans les mains de la Russie qui devra calmer diplomatiquement et militairement les ardeurs des Israéliens et des Saoudiens pour protéger la Syrie et l’Iran.
    Ensuite, il se profile un plan d’attaque frontale de la Fédération de Russie par l’axe du mal (Fr + UK + US appelé avec ironie le « FUKUS » qui se traduit aussi par « fuck us ») auquel les russes seront obligés de répliquer par leurs armes de dernières générations (sous marins furtifs et missiles magnéto-hydro-dynamiques pouvant atteint pour les uns des vitesses de Mach 10, et pour les autres des vitesses de Mach 20).

    Bref, le comportement des USA augure un joyeux bordel économique et social au Moyen-Orient et en Europe. Ces mêmes USA sont devenus graduellement une ploutocratie militaire néo-colonialiste qui s’affranchit allègrement et sans aucun complexe du droit international.
    Ces idiots vont finir par se prendre des grosses bombes sur le coin de la tête et ça fera mal.

    Moralité : « Les cons, ça ose tout, et c’est justement à ça qu’on les reconnaît » (réplique cultissime de Michel Audiard dans les Tontons Flingueurs).

  4. C’était une promesse de campagne, Trump la tenue. Reagan a fait plier l’URSS, Trump veut faire plier l’Iran et les Chiites qui entretiennent et fiancent le terrorisme. Le pétrole risque (va) d’augmenter ce qui pénalisera l’Europe, la Chine, mais du point de vue américain et russe c’est bénéfique. Trump est américain, peut-être vulgaire agent immobilier, mais qui est à la tête des USA et qui ne s’en laisse pas compter. Et si nous avons un tel régime en Iran depuis des années, n’oublions pas que c’est du à un certain Giscard. Je ne crois pas à un embrasement, les iraniens comme les coréens vont rabattre leur caquet.

    • Vouiii, sauf que les intervention diverses et variées des USA dans la Golfe t le proche et moyen orient ces 30 dernières années n’ont pas apporté de solutions « pacifiques », loin s’en faut.
      On pourrait éventuellement se réjouir de la liquidation de Saddam Hussein, ps du chaos (pour rester poli) de l’ex Irak, lequel pays est retourné quelques décennies en arrière sur le plan social et économique, et de même à quelques nuances près pour la Lybie.
      Quant aux leçons d’Israël sur le nucléaire iranien, alors que cet Etat possède la bombe…. c’est le sketch des « bons » et des « mauvais » chasseurs des inconnus, l’humour en moins..

      • Le pire dans cette sombre histoire est que les Américains ne sont plus dignes de confiance et sont des menteurs. Ils ne respectent pas les traités qu’ils ont pourtant ratifié officiellement. Ils exterritorialisent leur législation nationale pour sanctionner les entreprises travaillant avec l’Iran et tous les autres pays qu’ils ont mis sur « leur » liste noire sous le prétexte insoutenable juridiquement de la dualité du dollar : monnaie (de singe) américaine et devise d’échanges internationaux. Si les entreprises européennes veulent continuer à faire du business avec l’Iran tout devra se régler en euros de même que la Chine achète son pétrole et son gaz à l’Iran et paie en yuans. Comme la Chine est un trop gros morceau les USA s’attaquent commercialement à l’Iran.
        C’est une excellente occasion pour les Européens de se souder, de faire front aux Américains et à la limite de tous sortir de l’OTAN et de prier les USA de bien vouloir rapatrier les milliers d’ogives nucléaires disséminées dans toute l’Europe ! Si ce n’est pas de la prolifération nucléaire je ne vois pas quel autre terme utiliser …

    • @Francis Matton : je ne sais pas d’où vous tenez vos renseignements, mais votre affirmation selon laquelle l’Iran finance le terrorisme est fausse, et absurde d’un point de vue géopolitique (je sais que nos journaux aiment présenter les choses de cette façon).
      L’iran soutient le Hezbollah (soutien aux « frères palestiniens » qui sont prisonniers d’un camp de concentration à ciel ouvert qui s’appelle Gaza, camp tenu par l’armée israélienne), ce qui perturbe bien entendu au plus haut point les bellicistes sionistes.
      Par contre, le terrorisme djihadiste (Al-Quaîda, Daesch, Jay-Al-Islam, etc…) est d’abord et avant tout financé par les USA via la CIA et UK via le MI6.
      D’autres pays se sont joints à cette kabbale : ce sont bien entendu les têtes de pont anglo-saxonnes au Moyen-Orient : Israël et l’Arabie Saoudite qui ont ceci en commun : ce sont deux théocraties militaires néo-colonialistes (les saoudiens sont en monarchie mais pas les israéliens).

    • Question caquet, on verra quand un navire sera coulé dans le détroit, ce qui est assez facile. On aura droit à la détresse de « l’occident ». A qui le caquet?

      • Aucun bateau ne sera coulé car ils ont trop besoin d’exporter leur pétrole. Les prix du baril et du gaz vont s’envoler et feront quelques millionnaires de plus.

      • C’est pas tellement le pétrole, c’est le gaz. quelques tuyaux, stations de pompage comme on fait les russes, direction la Turquie ou la Russie. Ce n’est pas la mer à boire, surtout s’ils arrêtent le nucléaire militaire.
        La gêne pour le pétrole ce serait pour le Koweit et l’Irak, et surtout l’AS.
        N’empêche qu’un porte-avion US coulé au milieu du détroit, cela aurait de la gueule. Les US ne pourraient plus jouer au cow-boy pendant quelques mois.
        Situation ni blanche ni noire.

    • Quant à aller cogner bêtement sur l’Iran, c’est fermer tout espoir de liberté dans ce pays. Oui, je l’affirme, on est gouvernés par des crétins.

  5. @jacqueshenry : Bingo ! ça n’a pas loupé, le prix du pétrole est en train de s’envoler.
    Voici un extrait de l’analyse de Marc Fiorentino sur sa lettre d’information quotidienne de ce matin : « C’est, en toute logique, le marché du pétrole qui réagit le plus à la décision de Donald Trump. Après avoir baissé hier de près de 4 % avant l’annonce du retrait des États-Unis de l’accord nucléaire avec l’Iran, le pétrole a violemment rebondi et se traite ce matin à son plus haut niveau depuis 2014. Mais on sent qu’il y a une vraie difficulté à analyser les conséquences sur le pétrole de la décision américaine.
    Et on risque d’assister dans les jours qui viennent à des variations assez marquées à la hausse comme à la baisse. Il est clair que les États-Unis veulent restreindre, à nouveau, les exportations de pétrole iranien. Moins d’offre de pétrole et donc une anticipation de hausse de cours ».

    • Celui qui a acheté hier des titres en pétrole via de réaliser une belle culbute : 4% en une journée, ce qui par les temps qui courent, est une excellente opération financière 🙂
      Je prévois un baril à 90 USD, puisque les saoudiens, compte-tenu de leurs comptes publics dans le rouge, ont besoin d’un baril à 88 USD pour être dans le « break-even » (seuil de rentabilité).
      Ils se feront tirer les oreilles quand on leur demandera d’ouvrir les robinets pour faire baisser les cours.
      Pour les producteurs américains de pétrole de schiste, c’est le début d’une période qui va leur permettre de retrouver des excédents bruts d’exploitation.
      Par contre, pour le gouvernement de Trump, c’est mauvais, toute hausse excessive du pétrole se paie cash dans les comptes publics.
      Trump est fondamentalement plus stupide que je ne le pensais…à moins qu’il ait prévu d’envahir l’Iran et de faire main basse sur sa production d’or noir (donc un « bis repetita » de l’Irak et de la Lybie)…ce qui me paraît être le seul scénario plausible pour le moment.

      • Je ne pense pas que les Américains s’aventurent en Iran. Rappelez vous la réunion qui a eu lieu à Moscou il y a quelques jours entre hauts responsables d’Iran, de Syrie et de Turquie. Si les Américains, avec Israël et l’Arabie, font quoi que ce soit, ce sera une nouvelle guerre mondiale d’autant plus grave que la Chine n’appréciera pas du tout que son approvisionnement en pétrole iranien soit bloqué, elle interviendra donc dans le conflit avec les conséquences mondiales qu’on imagine sans peine, déjà très nerveuse au sujet des tarifs douaniers décrétés par Washington.

      • Je souhaite de tout coeur que vous ayez raison 🙂

        Cependant, les US viennent de dépêcher sur place une armada d’environ 7000 soldats de la Navy dirigée par l’énorme porte-avion USS Truman accompagné de 7 autres navires de combat (croiseurs, frégates, etc..sans compter les sous-marins déjà sur place) …au prétexte fallacieux d’envoyer quelques bombinettes sur les terroristes de Daesch en Syrie (qu’ils sont d’ailleurs en train de fournir en armes et d’entraîner sur une de leurs bases militaires voisines).

        Je ne suis pas convaincu que cette armada soit là pour la décoration :).

  6. Revenons aux fondamentaux : le gaz et son exploitation par le Qatar et l’Iran. Suivons les traces de l’argent (gazoduc qui doit passer par la Syrie et / north stream 2) ! Ensuite écoutons nos services de renseignements :
    https://www.qwant.com/?client=ext-firefox-sb&q=alain%20juillet&webext=4.2.6&r=videos&o=0:546f7f7f30536216357b76dbba7ac910
    Alain juillet est le neveu de Pierre Juillet (voir les fiches Wiki) sur internet pour mieux comprendre les hautes voltiges de la politique par des clans « qui s’autorisent à penser » …mais pas que (malheureusement pour Coluche). Vous y verrez sur Alain : »Alain Juillet participe à la création d’une nouvelle obédience maçonnique, la Grande Loge de l’Alliance maçonnique française (GL-AMF) ». Tiens donc ?
    Pour Pierre : « Lors de la campagne pour l’élection présidentielle de 1974, avec Marie-France Garaud, ils veulent empêcher Jacques Chaban-Delmas, jugeant dangereux son projet de Nouvelle société, et poussent Pierre Messmer à se présenter1. Il est le rédacteur du fameux Appel de Cochin de Jacques Chirac, qui dénonçait la politique anti-nationale de l’Europe fédérale. Ce dernier rompt avec lui après l’échec des élections européennes de 1979 qui voient le RPR passer derrière la liste UDF conduite par Simone Veil. »
    Ceci nous ramène alors vers un F. Asselineau (qui connaissait et M-F.Garaud et A. Juillet) qui a dirigé la cellule d’Intelligence économique » pour Sarkozy dont le rapport mettait en lumière une construction européenne néfaste pour la France tant sur le plan économique que financier. Il en a été remercié par l’ancien Président (=EXIT).
    Le cours d’une « Alliance mondiale » n’est pas un long fleuve tranquille : équilibrage ou domination ??? La logique tétrapolaire accompagne la quadrature du cercle !

  7. Après avoir écouté de discours de Vladimir Poutine de ce jour et constaté que le Netanyaou était de la partie pour les célébrations du 9 mai sur la place rouge moscovite, je corrige le tir de mes suppositions précédentes : la fédération de Russie ne défendra peut-être pas l’Iran en cas s’attaque et d’envahissement par les USA.
    Leur plan consiste peut-être à laisser l’opinion internationale s’indigner, continuer à protéger la Syrie pour en obtenir le passage de leur gazoduc, voir si la Chine va s’impliquer dans ce conflit et éventuellement profiter économiquement de la hausse du prix des hydrocarbures consécutive à cette future opération militaire qui paraît à la plupart des commentateurs comme étant hautement improbable (ce dont bien évidemment je doute).
    Le discours de Poutine a été aujourd’hui centré sur la paix, paix qui aura un prix…reste à savoir quel sera ce prix que les représentants des USA au Moyen-Orient (Israël via Netanyaou) vont lui proposer.
    Voici en complément l’opinion de Gérard Chaland qui connaît bien la situation géopolitique dans cette zone du monde qui suscite de grosses convoitises : http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2018/05/09/31002-20180509ARTFIG00256-nucleaire-iranien-donald-trump-a-tort-de-se-croire-irresistible.php

    • A la lecture de cet article, j’ai vraiment l’impression de relire les réactions à propos de la COP 21 !
      – Ce qu’a fait Trump est / fut honteux.
      – Il manque / a manqué à la parole des USA (de l’administration obamesque à vrai dire)
      – Les pires perspectives vont / vont (!) se produire
      – Il est absolument seul contre le reste du monde
      – Certes, l’accord n’était pas parfait mais il représentait le premier mouvement vers la première marche de l’escalier aux milliers de marche…
      – La réaction européenne est unanime, la position française est unanime : indignation et réflexion
      – Les principaux acteurs hors les autres (l’Europe) menacent de ne plus se sentir contraints par l’accord (un seul être vous manque et tout fout le camp). Etrange…

      En fait, tout le monde reconnaît que l’accord était temporaire, fait d’abord de bonne volonté, conçu sur une base libérale (Libre échange), de protocole d’accord et de rapprochement à petits pas… Mais est-ce que cela marche avec des pays qui ont leur propre programme ? Pour la COP, on sait que la Chine est opportuniste et le Japon pragmatique…

      Finalement, si Trump a tort, l’Iran éclairé devrait aller plus loin et chercher vraiment la paix avec Israel.
      Si Trump a raison, nous ne seront pas surpris par la guerre, hypocrisie à part.

  8. trump n’est pas fou mais non conforme et politiquement incorrect.
    A peine a-t-on laissé un peu de liberté à l’Iran que ce pays a ait la guerre au Yemen, en Syrie, et contre Israël. Bref il met le feu au moyen-orient..
    heureusement que trump est là pour mettre fin à cette arnaque ! dans cet accord il n’a pas été exigé un comportement pacifique de la part de l’Iran. C’est la faiblesse de l’accord.

    • Je serais assez d’accord avec vous sur ce point mais il faut aussi considérer les deux autres protagonistes dans la région : Israël et l’Arabie Saoudite. Israël détient l’arme nucléaire (on dit 200 bombes, mais rien n’est certain), est un vassal des USA et soutenu par le lobby ultra-puissant sioniste nord-américain. L’Arabie Saoudite dispose d’une réserve de dollars immenses et est un fournisseur de pétrole des USA non négligeable quoiqu’en dise la propagande qui prétend que les Etats-Unis sont autosuffisants en hydrocarbures ce qui est un mensonge éhonté. De plus pour rapatrier une partie de ses dollars les USA vendent des bateaux entiers d’armements à ce pays qui, exactement comme vous donnez un jouet à un enfant, veut s’en servir. Je ne suis pas totalement convaincu que l’insurrection yéménite ait été fomentée par l’Iran (peut-être en partie financée mais pas plus) mais elle a servi de prétexte pour détruire d’une manière génocidaire insoutenable ce pays comptant parmi les plus pauvres du monde par l’un des pays les plus riches du monde. J’ajouterai enfin que plus de 60 % de la population de l’Arabie Saoudite est d’obédience chiite et qu’elle est paupérisée et asservie par les seigneurs qui gouvernent ou plutôt qui possèdent le pays. Si les Iraniens voulaient vraiment créer un conflit ils financeraient un soulèvement des chiites locaux qui n’attendent que ça !

    • @math le picard : l’Iran qui attaque le Yémen, la Syrie et Israël ? Je rêve !
      Je pense que vous êtes un idiot patenté de la pire espèce qui se croit cultivé, cher Monsieur le Picard et vous faites honte à tous mes amis de Picardie.
      Avant de sortir ce genre de débilités, ayez au moins la décence de réviser votre histoire contemporaine…Internet et Wikipedia vous permettront de mettre à jour vos connaissances…ne tardez pas trop si vous ne voulez pas passer pour un crétin fini.

  9. Mise-à-jour du 22 mai 2018 : la partie d’échecs se met en place entre USA et Russie…

    Après que les USA aient posté environ 7000 marins en méditerranée -via une armada classique qui consiste en un porte-avions (USS Truman), des croiseurs, frégates, sous-marins- face à l’Iran, la Fédération de Russie riposte officiellement, en envoyant une escadre d’attaque dans les mêmes eaux, avec comme argument militaire technique leurs redoutés missiles « Kalibr ».
    Voir le lien suivant : https://fr.sputniknews.com/defense/201805211036471474-russie-mediterranee-escadre-d-attaque/

    Les Russes ont bien compris que les Américains essaient du gagner du temps dans l’affaire de leur retrait du traité de Vienne, avec des européens qui s’agitent comme des malades pour protéger les intérêts de leurs multinationales (Total, Renault, PSA, etc.. pour la France) et qu’ils vont essayer de rééditer une intervention militaire en Iran -type de ce qu’ils ont déjà fait en Irak et en Lybie, histoire de mettre la main sur leur gaz et leur pétrole.
    Après avoir calmé les Israéliens (qui se sont fait sévèrement bombardé le 10 mai quand ils ont envoyé des missiles en Syrie depuis le plateau du Golan), signé des accords économiques avec l’Iran, mis les turcs dans leur poches, peaufiné une zone économique sans pétrodollars avec l’Inde, la Chine, d’anciennes républiques soviétiques,etc…, les Russes posent leurs pions sur l’échiquier du Moyen-Orient et font tout pour éviter la guerre (normal, « business is business »).

    Pas sûr que les américains abandonnent aussi facilement leur désir d’annexion de l’Iran et le vol de leurs richesses souterraines (Iran = plus grandes réserves de gaz mondiales).

    A suivre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s