L’outrecuidance israélienne : « Made in France »

Capture d’écran 2018-05-01 à 14.59.23.png

Nul n’ignore qu’Israël possède l’arme atomique : les estimations des analystes considèrent qu’Israël est en possession d’un arsenal nucléaire d’environ 200 bombes d’une puissance équivalente à 10 fois celle d’Hiroshima. C’est un secret de polichinelle que seul le Premier Ministre israélien semble ignorer, lui dont le pays n’a jamais ratifié l’accord international de non-prolifération des armes nucléaires ni jamais admis un quelconque contrôle par l’IAEA de ses activités « radioactives ».

Israël est le seul pays au monde à s’être doté de ce type d’armement avec des financements entièrement privés. C’est non pas le lobby sioniste américain qui l’a financé mais le lobby évangéliste de ce pays qui est encore plus « sioniste » que la communauté juive des USA. Ce sont des donations parfois considérables qui ont permis à l’Israël de Ben Gourion et de Golda Meir d’acquérir les matériels et l’ensemble des technologies nécessaires à la fabrication d’armes nucléaires auprès, devinez de qui ? De la France, avec un petit coup de pouce financier de la part de Washington, pressé par le lobby juif et le lobby évangéliste américains.

L’histoire est complexe mais elle est remarquablement exposée par Philippe Simonnot, économiste et historien, ceci il y a quelques jours sur le plateau de TVLibertés (lien en fin de billet et dont je me suis largement inspiré). Selon les Évangélistes lorsque tous les Juifs seront rassemblés en Israël le retour du Messie sera alors possible. C’est la raison pour laquelle les Évangélistes voulaient la création d’un Etat d’Israël fort et le doter de l’arme nucléaire faisait partie de ce programme sioniste, sioniste non pas d’un point de vue politique mais surtout d’un point de vue conceptuel strictement religieux. On pourrait plutôt dire ici non pas sionisme mais messianisme. Pourvoir Israël d’un armement nucléaire ne devait pas aux yeux de Guy Mollet (« Souper de Sèvres » en 1956 avec Ben Gourion) être gratuit et c’est ainsi que les Évangélistes américains purent réunir des sommes colossales pour armer Israël. Quand De Gaulle arriva en 1958 au pouvoir en France il voulut mettre un terme à cet accord inique, lui qui considéra que la France n’avait pas sa place dans l’OTAN. Il fut soumis à la pression non seulement de la communauté juive de France mais également de Washington et des Anglais qui voyaient d’un mauvais oeil que ce pays tout nouveau ne puisse pas faire face à des agressions de la part des pays arabes et ceci d’autant plus que l’Empire britannique avait toujours un besoin incontournable du canal de Suez et du pétrole de la région.

Paradoxalement la France, fille de pute (comme pourrait la qualifier Duterte) même sous De Gaulle (il faut appeler un chien un chien), fit appel aux capitaux iraniens du Shah pour l’extension et la modernisation de l’usine d’enrichissement d’uranium de Tricastin Eurodif pour entre autres objectifs alimenter Israël en uranium-235 de qualité militaire. Il faut rappeler ici que le Shah, tyran d’opérette sanguinaire, fut mis en place à Teheran par la CIA et c’est probablement avec l’appui de Washington qu’Eurodif fut en partie financé par l’Iran alors que, et là on ne peut que constater le double-jeu français totalement abject, la France hébergeait l’opposant emblématique iranien au Shah en la personne de l’imam Khomeiny.

Qu’on ne s’étonne donc pas des errements actuels de la politique étrangère de la France : rien n’a changé, la France est toujours une fille de pute ! Guy Mollet dota Israël de l’arme nucléaire, et que va faire Macron en ce qui concerne l’Iran et la Syrie ? Va-t-il perpétrer la politique de faux-culs de ses prédécesseurs ou se rendre à la réalité des faits ? Avec l’éclairage de Philippe Simonnot on comprend beaucoup mieux l’attitude incompréhensible de Macron quand il a décidé de participer aux bombardements en Syrie et qui ne dit pas le moindre mot quand Israël bombarde des positions militaires en Syrie ou comme ce pays l’a fait par le passé les installations atomiques de recherche civile irakiennes d’Osirak, en grande partie financées par la France, ou celles de Syrie il y a quelques années. Israël, puissance « atomique » avec l’étroite collaboration de la France, ne peut en aucune façon tolérer l’émergence d’une nation voisine détentrice de l’arme ultime de dissuasion ni d’une quelconque tentative de création du moindre institut de recherche sur des application civiles ou médicales de l’atome. Ses ennemis désignés dans la région sont le Hesbollah libanais, l’Iran et la Syrie, et Israël entend bien rester le pays à respecter quitte à s’allier pour sa bonne cause à l’Arabie Saoudite. La France, fille de pute notoire en matière de politique étrangère depuis le discours mémorable à l’ONU de Dominique de Villepin qui eut au moins les couilles de se prononcer contre une intervention en Irak, intervention qui arrangeait beaucoup Israël, se félicite de cette situation et abonde dans le sens d’une remise en question du traité, disons de non prolifération, arraché de haute lutte en ce qui concerne l’Iran.

Force est donc de constater que les agissements actuels à l’encontre de l’Iran sont téléguidés par Israël avec l’encouragement tant de la France que de la Grande-Bretagne et de concert avec la Maison-Blanche, car l’ennemi à discréditer au final, l’allié de l’Iran avec à ses côtés la Turquie est un gros morceau, il s’agit de la Russie ! Il faut enfin pour conclure cette prose que d’aucuns considéreront qu’elle est purement inspirée par un anti-américanisme primaire de ma part, de complotisme dénué de sens, voire d’un antisémitisme radical que jamais Israël n’a respecté une quelconque résolution de l’ONU depuis sa création officielle. Israël abat des innocents n’importe où et dans n’importe quelles circonstances, bombarde la Syrie quand celà lui convient, annexe des territoires impunément, détruit inlassablement l’identité palestinienne mais tout le monde entier en convient avec une condescendance vraiment affligeante en ce qui concerne en particulier la France. Comme le dit si justement H16 en parlant de la France ce pays est complêtement foutu dans tous les sens du terme.

Source : Philippe Simonnot sur TVLibertés, https://youtu.be/RvF8jtXBias

22 réflexions au sujet de « L’outrecuidance israélienne : « Made in France » »

  1. Bravo Monsieur HENRY !
    Pour résumer, on sait tous (du moins les gens bien informés) que ce sont les fonctionnaires français qui ont donné à Israël les technologies nucléaires qu’elle possédait, au prétexte que -nous français- nous nous sentions coupables des méthodes d’extermination des juifs par les nazis (je ne vois pas trop le rapport personnellement).
    Donc, la France a offert un bureau à un « espion étranger » qui s’appellait Shimon PERES au sein même de notre Ministère de la Défense et qui a convaincu nos crétins de fonctionnaires de faire passer nos technologies nucléaires militaires en douce, sans en informer nos responsables, par valises diplomatiques et notre savoir faire nucléaire civil par des transferts d’ingénieurs et de techniciens. On appréciera à sa juste valeur la fourberie de cet espion aux valeurs morales peu recommandables.
    Quand le Général de Gaulle a appris qu’on faisait cet acte de trahison de notre souveraineté nationale- au mépris de notre Constitution, ce qui équivaudrait pour n’importe quel français à cette époque la peine de mort pour haute trahison, excusez du peu- sous son nez et à sa barbe, il a hurlé et fait cesser toute cette gabegie, mais malheureusement, il était trop tard.
    A celles et ceux qui en sont responsables, je veux dire « Alors, chers traites à la Patrie française, vous avez donné un pouvoir énorme à des gens qui aujourd’hui ont transformé la Palestine en camp de concentration à ciel ouvert…en êtes-vous fiers en tant que Français pour qui « Liberté, Egalité, Fraternité » sont nos valeurs communes ? « .

  2. Pour la partie géopolitique de votre billet, je fais un copier-coller d’un commentaire sur un autre fil de votre site sur la Syrie …(je me suis concentré sur la façon dont les USA tirent les fils dans le Moyen-Orient, je n’ai pas intégré de façon sérieuse Israël qui -avec son gouvernement faciste- a toutes les chances de se faire rayer de la carte par la Fédération de Russie par pays interposés) :
    …………………………………………………………………………………………………………………………………….
    « Les statistiques US viennent de montrer que les réserves américaines de pétrole de schiste sont au plus bas.
    Les américains sont donc aux abois pour financer leur économie centrée sur l’or noir.
    Les USA ont clairement maintenant l’objectif de frapper la Fédération de Russie via des allégations d’attaques sous faux drapeaux à répétition comme les affaires Skripal et les attaques chimiques présumées syriennes .
    Ce comportement qui fait rire la majeure partie des populations en Europe et d’ailleurs, indique qu’il s’agit d’un geste désespéré des dirigeants américains à la ramasse sur le plan de leur dette tellement colossale qu’ils n’ont plus la décence de respecter les accords internationaux qu’ils eux-mêmes édictés.
    En gros, ils ont le feu aux cul.
    Pourquoi une telle réaction ?
    En fait, il faut savoir que les américains ont épuisé leurs réserves de pétrole de schiste et ils ont soif de pétrole étranger.
    Alors où aller ? Facile, direction l’Iran qui possède des réserves monstrueuses de pétrole et de gaz dans lesquelles le Quatar puise impunément depuis un moment.
    La Fédération de Russie le sait parfaitement, elle qui a les plus grandes réserves d’hydrocarbures dont les USA auront besoin dans les 50 ans à venir.
    La création d’une union économique de la Russie avec les pays asiatiques et ceux du Moyen-orient qui ne sont pas alignés sur les positons américaines en by-passant le dollar US va amener ces derniers (les USA) à intervenir pour montrer leur supériorité dans un sursaut héroïque avant leur agonie probable.
    L’objectif des USA est donc aujourd’hui, après avoir détruit les économies lybienne et irakienne, de faire main basse sur les ressources iraniennes en or noir et surtout en gaz.
    La Fédération de Russie pourra-t-elle arrêter ce processus engagé depuis des années, par les USA qui manipulent via leurs officines classiques (CIA, FBI, NSA, MI6, OTAN, dirigeants européens, etc…) l’opinion publique mondiale de façon éhontée ?
    La dernière présentation du premier ministre israélien sur le prétendu programme iranien sur la bombe atomique est tellement pathétique, pour ne pas dire archi-nulle, qu’elle montre que les alliés américains (Israël au premier chef) sont prêts à provoquer une troisième guerre mondiale juste pour effacer la dette d’un puissance hégémonique qui détruit la planète tel un cancer. »

  3. Bientôt la 3ème guerre mondiale et je vous sens inquiets, bande de chenapans, parce que vous hésitez sur le réglage de votre iPhone X pour obtenir de bonnes photos des gigantesques champignons atomiques sur le pays qui n’aura pas eu l’idée de la première frappe vitrifiante…
    Vous allez être déçus, car il n’y en aura pas.
    La bombe atomique A ou H dont vous parlent Hollywood et Wikipédia n’existe pas.
    D’ailleurs la page wiki du bombardement incendiaire de Tokyo vous apprend que d’autres bombardements similaires étaient planifiés. Ils n’ont pas eu lieu. Ou plutôt si, à Hiroshimama et Nagasakiki.

    George Kistiakowsky, véritable expert en explosifs a déclaré : « Oppenheimer est cinglé de penser qu’un projet aussi absurde pourrait marcher »(source wikipédia). C’est lui qui dirigera la mise au point de la fameuse lentille explosive qui rend le voyage dans le temps…non…la bombe atomique possible. Il faut bien vivre et il y avait un max de pognon à se faire.
    Un peu comme Werner Von Braun qui avait déclaré qu’aller sur la Lune en passant par une étape en orbite était une idée stupide, avant de diriger le projet Apollo…et quelques années plus tard, Lee Oswald marchait sur la Lune en pyjama blanc…je crois que j’ai de nouveau mélangé mes notes…bref…

    Pourquoi absurde ?
    Prenons la nitroglycérine, par exemple, mais avec précaution. Ça ne pète pas aussi facilement qu’à Hollywood, mais quand même il faut être prudent. Chaque molécule se sépare en 6 molécules gazeuses, d’oû la violente onde de choc qui fait péter aussi sec celles qui auraient hésité jusque là. Mais on ne parle pas de réaction en chaîne. Parce que. Circulez y a rien à voir.
    Prenons de l’U235 maintenant. S’il reçoit un neutron, lent mais pas trop, il se sépare en 2 atomes en produisant une grande quantité de chaleur parce que le noyau s’est séparé en deux ce qui modifie les niveaux quantiques de ses éléctrons.
    Là, wiki parle d’énergie cinétique, ce qui fait plus sérieux que « chaleur » et il va y avoir une réaction en chaîne parce que des neutrons sont aussi éjectés et si ils ne sont ni trop lents ni trop rapides…et qu’ils ont la chance de rencontrer un autre noyau d’U235…
    D’après Enrico Fermi, inventeur de la pile atomique, il ne peut y avoir de réaction en chaîne auto-entretenue sans l’utilisation d’un modérateur (du graphite dans sa réalistation) qui ralentit les neutrons.
    C’est bordélique et capricieux, bref il est absurde d’espérer que ça va faire un gros boum en quelques millisecondes.
    Par contre ça va effectivement faire un petit Tchernobyl pendant quelques siècles.
    Avec du plutonium c’est mieux, et en plus c’est un poison violent, que du bonheur.

    Vous n’êtes pas convaincus et vous réclamez un supplément de vaseline ? Bon.
    La preuve qu’Hiroshima et Nagasaki n’étaient pas des explosions atomiques est qu’il n’y a pas eu de cratère et de vitrification au point zéro.
    Il fallait essayer de rendre cela plausible. On a donc dit que les bombes avaient explosé en altitude, vers 550m.
    Le problème est qu’en 1945 on n’avait aucun moyen de faire cela car le transistor n’avait pas encore été inventé.
    Les wikipédés se sont donc creusé la tête pour trouver un moyen plausible de déclencher l’explosion vers 550m assez précisément. Ils ont opté pour l’utilisation du radar APS-13 monté sur la queue des bombardiers pour avertir de l’approche d’un chasseur. C’était un dispositif expérimental qui était incapable de fournir une distance mais on a un peu bidouillé sa fiche pour faire croire aux gogos que peut-être après tout, ils sont tellement forts ces américains…

    Pour finir, vous croyez vraiment que si la bombe A existait Netanyahou se serait gêné pour en balancer une sur l’Iran en disant que ces maladroits de persobougnoules ont voulu en fabriquer une et se sont fait sauter par erreur…?
    Ce qui est important de comprendre :
    Pour un explosif conventionnel, c’est la déstabilisation violente d’une molécule qui compte, donc plus ça explose, plus ça a tendance à exploser…
    Pour une réaction de fission, c’est la rencontre modérée d’un neutron avec un noyau fissible qui compte, donc un début d’explosion ne fait pas évoluer la situation dans le bon sens…

    • Waouh, ça « swingue » sévère avec Jazzman…
      Mais bon, le rythme est là et le morceau se laisse écouter avec plaisir, ça change un peu. Tiens, ça me donne une idée, je vais regarder sur la toile s’il n’y a pas de paillotes à vendre à bon prix à Mururoa, le soleil ce serait vraiment bien pour mes rhumatismes !

      Bon, plus sérieux, le billet géopolitique de Jacques Henry, acéré et tranchant, est une fois encore d’une redoutable lucidité. Bravo et merci au maître des lieux !

    • Il ne peut y avoir de conflit nucléaire, la bombe atomique étant une arme de dissuasion. Quand je parle d’une possible 3ème guerre mondiale, je parle d’un embrasement militaire généralisé qui se fera avec des bombes classiques et dont l’épicentre semble être de plus en plus l’Iran via la Syrie.

  4. On peut dire bien des choses.

    Toujours est-il que Gaza est un immense camp de concentration. Cela gaze à Gaza? Presque.

    Quand on cible des enfants de Foua et Kefraya, en cours d’évacuation, par un VBIED, ou sont les cris du Donald ❓ A part quelques images sur TF0, rien ailleurs. C’est juste si c’était pas la faute à Assad.

    Il y aurait des vies ayant plus de valeur que d’autres… Cela ne vous rappelle rien du siècle passé? Les gens ne retiennent que ce qui les arrangent, surtout chez les polytocards.

  5. Je constate qu’en ce moment, tout s’organise pour qu’il y ait un conflit majeur du côté de la Syrie et de l’Iran :
    – mensonges de l’affaire Skripal + mensonge de l’utilisation d’armes chimiques en Syrie = intervention FUKUS (Fr/UK/ USA) sur la Syrie le 14 avril dernier au petit jour avec une centaine de missiles tirés
    – mélodrame entre Trump, Macron et Merkel sur le traité sur le nucléaire civil en Iran signé en 2015 qui finira par être annulé par les USA => on pousse l’Iran à se doter de l’arme nucléaire pour exister sur la scène internationale ( depuis que la Corée du Nord possède la technologie nucléaire militaire, elle est devenue fréquentable subitement)
    – Israel n’en finit plus de mettre de l’huile sur le feu pour provoquer les Syriens et les Irakiens sur le plan militaire + Netanyaou a fait une conférence sur le fait que les iraniens sont des menteurs et possèdent l’arme nucléaire (conférence du genre de celle d’Al Gore sur le climat : beaucoup de contre vérités pour accuser les « chiens « iraniens de la rage)
    – l’Arabie Saoudite vient de convaincre le Maroc de cesser toute relation diplomatique avec l’Iran
    – une centaine de diplomates russes ont quitté leurs postes à l’étranger, les privant de moyens de calmer le jeu avec les occidents devenus très belliqueux

    Je prédis donc une tentative américaine d’envahir l’Iran, et de tout détruire sous le prétexte « d’installer vraiment la démocratie dans ce pays ».

  6. Une chose qui me trouble à propos de la Syrie (une de plus), c’est le fait que d’un côté on accuse le régime de tous les mots, état qui ne semble rien respecter mais d’un autre côté toujours le même état accepte de charger les groupes terroristes dans des bus pour les déposer dans des sanctuaires sous leur contrôle. Ça ne semble choquer personne. Les américains pendant la guerre du golfe ont commis des crimes de guerre d’une tout autre échelle que ce qu’on reproche à l’armée syrienne. Nous faisons parti de l’axe du mal US-UK-France. Une bande d’états sadiques et impérialistes.

      • Je pense plutôt que les forces françaises installées (pour longtemps) au Mali et au Niger pour maintenir l’ordre sont typiquement des néocolonialistes. En effet, elles sont là pour protéger les mines d’uranium. C’est aussi le cas des 5 bases françaises au nord de la Syrie : protéger les intérêts de LafargeHolcim qui va se retrouver à terme partie prenante d’un immense marché pour le ciment parce qu’il faudra bien qu’un jour la Syrie soit reconstruite, business is business as usual …

  7. Je ne trouve qu’une seule solution à la guerre larvée du Moyen Orient. Que la Russie fournisse à l’Iran l’arme atomique et les missiles qui vont avec. Le calme reviendra ? Chez les militaires français cela s’appelle « dissuasion ». Jusqu’à preuve du contraire c’est efficace.
    Pour l’analyse, comme Mme Roland en la paraphrasant « Oh Israël que de crimes on commet en ton nom ».

    • Pourquoi se prendre la tête avec des missiles ? Une bombe atomique est à peine de la taille d’un piano…On peut se faire livrer par container dans le port de New-York.

      • Dieu sait combien j’aimerais que tu aies raison sur ce sujet !
        Mais pour avoir étudié la physique des particules et ce qui tourne autour, je suis sur que les bombes A et H sont possibles et existent, qu’elles sont aujourd’hui assez faciles à fabriquer car la technologie ad hoc devient commune, et qu’Israël en a au moins 200.
        Si tu tapes bombe A ou bombe H sur le chercheur de WikiPeCia, tu trouveras deux ou trois articles de vulgarisation de bon niveau, bien documentés et qui sont, du moins le pensè-je en te lisant, à ta portée.
        J’ai l’impression que tu as lu quelque part un article qui explique, mais mal, les différences entre réactions en chaîne non critique, critique, critique-modérée, et critique-explosive, et que ça embrouillé ta perception du sujet.
        Un scepticisme de bonne venue quant aux exploits US, par exemple leur promenade sur la lune dans un style très Kubrickien, scepticisme que je partage tout à fait, aura fait le reste.
        En 1945, Little Boy n’était peut-être pas très au point, mais on savait fabriquer des détonateurs altimétriques purement mécaniques et très fiables (on fabriquait même des systèmes d’ouverture de parachute altimétriques).
        Tu dois sans doute te demander aussi pourquoi notre soleil brille et d’où diable peut bien sortir l’uranium présent dans la croûte terrestre : eh bien le bruit court, dans le milieu très fermé des astrophysiciens, que notre soleil serait une bombe H en cours d’explosion et qu’au centre d’autres étoiles plus massives se dérouleraient en permanence des réactions en chaîne pas du tout modérées de fusion/fission qui créeraient tous les noyaux de la table périodique des éléments, et dont notre planète aurait hérité lors de sa condensation.
        Dans le doute, j’ai quand même prévu ma boite de comprimés d’iodure de potassium…

      • Je fais en sorte que mon blog soit sérieux et s’adresse donc à des lecteurs sérieux. Il ne peut donc en aucun cas être une tribune dans laquelle les commentateurs s’insultent ou colportent des fausses informations. Il me suffit d’un « clic » pour supprimer tout commentaire. Modérez donc à l’avenir ces derniers et si vous contestez mes propos qui sont dans une immense majorité appuyés sur des articles scientifiques ou des informations dont je fournis dans la grande majorité des cas les liens veuillez vous-même produire des preuves tangibles de vos affirmations.
        Si des commentaires parfois injurieux à mon endroit apparaissent encore je supprimerai définitivement tout commentaire …

      • Je n’avais en aucun cas l’intention de t’offenser, car le scepticisme est louable en soi.
        J’ai juste adopté un style alerte, du genre petit chenapan, pour être en accord avec le tien.
        Cela dit, Jacques Henry reste un esprit scientifique sérieux et rigoureux (tout comme moi), et il ne se serait jamais permis de publier une information que ne fût véridique et vérifiable.
        La science, dans ce cas précis, a, hélas, livré malgré elle des connaissances dangereuses à des gens dangereux et je le déplore.

      • Kurt Mébonn, je n’aime pas qu’un inconnu me tutoie.
        …deux ou trois articles de vulgarisation de bon niveau, bien documentés et qui sont, du moins le pensè-je en te lisant, à ta portée…
        …Tu dois sans doute te demander aussi pourquoi notre soleil brille …

        Si ce n’est pas avoir l’intension d’offenser, je ne m’y connais pas.
        Et cela dit, prétendre que l’existence du soleil est la preuve de l’existence de la bombe H, c’est n’importe quoi.

  8. Pour en revenir au thème de ce fil de discussion, voici une analyse de Bruno GUIGUE paru ce jour et intitulé : « Israël veut la guerre mais ses adversaires la lui refusent » :
    https://reseauinternational.net/israel-veut-la-guerre-mais-ses-adversaires-la-lui-refusent/
    On notera que l’auteur est un ancien sous-préfet qui s’est fait limoger de la fonction publique par Alliot-Marie, au motif qu’il trouvait qu’Israël, état néo-colonial par excellence, outrepassait le droit international sans vergogne avec le silence complice du pays que ce haut fonctionnaire servait.
    La sanction fut immédiate et montre bien à quel point l’occident a été colonisé politiquement par cet état artificiel ridiculement petit qui ne cesse de vociférer et gémir après voir joué avec des allumettes trop grosses pour lui et allumé des feux souvent incontrôlables.

    • Certes, mais cela s’appelle simplement de la « real politique », je ne dis pas que c’est bien ou mal en soi, mais cela existe.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s